Le festival Présence autochtone menacée

mardi 10 juin 2008

Alternatives demande au gouvernement fédéral de maintenir son appui au festival Présence autochtone.

Le ministre fédéral de Développement économique Canada, Jean-Pierre Blackburn, a décidé de sabrer les subventions qui étaient annuellement versées à Présence autochtone. Annoncée à moins de quatre semaines de l’événement, cette coupure que rien n’avait laissé prévoir a un effet déstabilisateur sur
le déroulement de l’événement et vient porter un coup sérieux au
maintien de la seule activité annuelle d’envergure internationale
consacrée aux Premières nations dans la métropole québécoise.

Alors que le dossier de Présence autochtone se classait parmi les plus
performants, cette décision s’avère difficilement explicable, d’autant
plus que d’autres événements mieux fournis en budget et en subvention
ont vu les millions pleuvoir dans leurs coffres déjà bien garnis. Il apparaît évident que le moment et la manière choisis pour procéder visent à nuire le plus possible à la survie du festival.

Les partenaires et amis de Présence autochtone doivent faire savoir au gouvernement conservateur que cette décision est inacceptable.

Un courriel peut être envoyé au ministre concerné, Jean-Pierre Blackburn
blackburn.j@parl.gc.ca , avec copie au bureau du premier ministre
Stephen Harper pm@pm.gc.ca .

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Communiqués, déclarations, mémoires

Cultiver Montréal donne le coup d’envoi de la saison agricole

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Canada

Les Rohingyas abandonnés par Trudeau

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca