Journal des Alternatives

Partenaires

La Riposte !

Michel LAMBERT, 17 juin 2010

Coalition des droits des peuples autochtones au Québec, Ligue des droits et libertés, Association québécoise des organismes de coopération internationales, Centre international de solidarité ouvrière, Fédération des femmes du Québec, Conseil québécoise des gais et lesbiennes (CQGL) ; ils étaient six organisations représentant en elle-même des centaines et des milliers de québécois et québécoises en conférence de Presse ce matin pour lancer le mouvement : « Pas de démocratie sans voix ».

« Pas de démocratie sans VOIX ! »

Ce mouvement regroupe déjà, en ce matin du 17 juin 2010, 101 organisations sociales, étudiantes, de femmes, des syndicats, des artistes, des groupes de solidarité internationale et des groupes de droits sociaux et humains. Il s’est réunis autour d’une déclaration commune qui exige du gouvernement canadien qu’il protège et défende les droits et libertés, en particulier la liberté d’expression, sans parti pris, et qu’il favorise et respecte la place du débat public comme fondement de la vie démocratique. Même son de cloche au Canada ou une large coalition appelée VOICES tenait ce matin une conférence similaire à Ottawa pour exiger du gouvernement canadien qu’il fasse preuve de transparence, qu’il réponde aux demandes d’information du parlement et de la population, qu’il respecte les institutions démocratiques canadiennes et enfin qu’il mette fin aux manœuvres pour court-circuiter les débats au Parlement canadien et qu’il respecte les décisions de ce dernier.

PDSV est une véritable de vague de fonds au Québec. Les 101 signatures d’aujourd’hui seront rapidement le double et s’ajoutent aux centaines d’autres qui font partie de la coalition canadienne « Voices ». Les deux mouvements promettent clairement une riposte dès l’automne pour mobiliser largement et exiger de ce gouvernement et de l’ensemble des partis politiques d’opposition qu’ils défendent les acquis canadiens en terme de droits et de libertés chez nous.

Aujourd’hui, 17 juin, ces deux coalitions rendent public leur action avec des conférences de Presses simultanées à Montréal et Ottawa. Alternatives sera parti prenante de ces luttes et des porte-paroles de ces deux coalitions participeront aux très attendues Journées Alternatives 2010 qui s’organisent les 27, 28 et 29 août2010 pour faire le point sur la situation et surtout discuter d’actions citoyennes communes dès septembre pour défendre nos droits.

Un rendez-vous à ne pas manquer !

Pour inscription aux JA2010


Voir en ligne : Pas de démocratie sans VOIX !

Blogues

+