Foire aux questions

fonctionnement des stages

mardi 6 juillet 2010

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Qui finance ces stages ?

Les stages du programme Québec Sans Frontières sont financés par le Ministère des relations internationales du Gouvernement du Québec.


Les stages sont-ils rémunérés ?

Non.

Alternatives s’occupe de payer les frais suivants :

- billet allez-retour pour la portion outre-mer

- hébergement outre-mer

- assurance médicale

- visas si nécessaire

Les stagiaires sont tenus de payer les frais suivants :

- vaccins

- examens médicaux

En plus d’avoir les coûts du séjour outremer couverts, les accompagnateurs reçoivent un perdiem d’environ 35$ par jour pour la période de stage outremer.


Pourquoi demandez-vous une levée de fonds de la part des stagiaires ?

Les stages sont financés par Ministère des relations internationales du Québec mais le gouvernement requiert une importante contribution de la part d’Alternatives et des partenaires outre-mer. Ainsi, on demande aux stagiaires de contribuer aux coûts généraux du programme en participant à une levée de fonds. Cet effort permet aux stagiaires de développer de nouvelles habiletés et de promouvoir le travail qu’ils et elles vont accomplir outre-mer.

Dans le cadre des stages QSF, la levée de fonds demandée est 1500$ par stagiaire.


Vais-je habiter avec une famille d’accueil dans le Sud ?

Ceci dépend du pays en question. Dans certains cas, les stagiaires sont hébergés avec une famille d’accueil. Dans d’autres pays, les stagiaires sont logés dans des appartements ou une maison pour invités.


Qui sont vos partenaires outre-mer ?

Ce sont des organismes qui travaillent pour le respect des droits économiques, sociaux et politiques, des personnes ou des communautés touchées par la pauvreté, la discrimination, l’exploitation et la violence.


À propos des formations :

Les formations pré-départ se tiendront dans nos bureaux de Montréal. La formation pré-départ est à temps partiel, normalement de l’ordre d’une fin de semaine sur 2, et certains soirs de semaine lorsque nécessaire.

S’engager dans un programme de stage QSF chez Alternatives demande un investissement important en temps lors de la période de formation pré-départ, car en plus d’assiter au formations (au minimum 190h de formation tout dépendant de l’orientation du stage), les stagiaires doivent effectuer des activités de levée de fonds.

Les formations pré-départ touchent plusieurs thèmes afin de bien préparer les stagiaires à effectuer leur mandat de stage outremer :

- Les enjeux du développement et de la solidarité internationale
- Le contexte interculturel
- La vie de groupe et l’organisation du travail d’équipe
- La santé et la sécurité outremer
- La connaissance du pays et du mileu d’accueil
- Cours de langue (pour les stagaires se rendant en amérique latine)
- Formation technique et spécifique à la thématique de stage (communication, TIC, environnement, agriculture urbaine)

Les formations sont données en français, les candidats retenus devront donc avoir une connaissance suffisante de la langue pour suivre les formations.

Les participants venant de l’extérieur de Montréal, pourront voir leurs frais de transport remboursés pour assister aux formations, si le budget le permet. Toutefois, la participation aux formations pré-départ est obligatoire pour tous.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca