Femme portant un boubou de la Journée panafricaine de la femme (Bamako)

lundi 16 novembre 2009, par Virginie Staba

Le 31 juillet, date de la création de l’Organisation Panafricaine des Femmes, est une date mémorable car elle incarne le courage et la lutte des femmes pour la libération de l’Afrique et l’émancipation de la femme africaine. Cette journée est aussi le couronnement d’une longue lutte des femmes africaines afin de faire entendre, d’une seule voix, leurs préoccupations sur l’échiquier régional et international concernant le développement de l’Afrique et l’épanouissement des femmes africaines.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

L’actualité en première scène

50ième anniversaire de la révolution

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Articles du même auteur

Virginie Staba

Indiana N’Dji

Plus d'articles :  1 | 2

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca