Journal des Alternatives

Partenaires

Essai

État des résistances dans le Sud - 2007

Alternatives Sud ( Vol. XIII 2006 / 4)

Adam NOVAK, 29 mars 2007

Les luttes des pauvres font moins parler d’elles que la « lutte contre la pauvreté », menée tambour battant par la communauté internationale et par la plupart des ONG. Sans doute font-elles moins recette... Pourtant, depuis les « mobilisations contre la vie chère », à Niamey, jusqu’aux luttes des paysans de l’Inde contre le dumping des produits agricoles, en passant par les campagnes contre les privatisations des services publics à Santiago, Montevideo ou Johannesburg, les « perdants » de la mondialisation résistent et font entendre leur voix.

Au cours des années précédentes, les collaborateurs d’Alternatives Sud nous avaient proposé des textes plus théoriques sur les différentes formes de résistance au néolibéralisme et aux dictatures du Sud. Or, voilà que cette année, sous la coordination de Francois Polet, de l’institut belge CETRI, Alternatives Sud nous livre une trentaine de courts textes, beaucoup plus vulgarisés. On y présente, pays par pays, les principales luttes populaires, en y ajoutant plusieurs commentaires sur les tendances régionales.

Certains habitués de cette admirable collection (quatre publications par année) vont regretter l’absence des grandes analyses à la Samir Amin. D’autres vont apprécier l’authenticité des récits, l’idée de donner la parole à des acteurs des mouvements sociaux plutôt qu’aux grands experts altermondialistes. Enfin, on appréciera l’intérêt porté à des pays comme les Philippines, l’Indonésie, le Kenya ou le Botswana, souvent négligés par beaucoup d’éditeurs altermondialistes francophones.


Disponible au prix de 13 Euros, par virement ou carte de crédit, auprès du Centre tricontinental (CETRI), avenue Sainte Gertrude 5, B- 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique. www.cetri.be.