Journal des Alternatives

Partenaires

Mini guide

Enquête au coeur des multinationales

de l’organisation ATTAC, sous la direction de Georges Menahem.

Daphnée DION-VIENS, 1er septembre 2002

Sur les 100 premières entités économiques mondiales, moins de la moitié sont des États ; les autres sont des firmes multinationales. Par leurs investissements et leurs énormes pouvoirs financiers, elles mettent les gouvernements du Sud sous tutelle, influencent les décisions des institutions internationales et décident d’une part de la vie économique et sociale des pays par leur politique de restructuration. Tel est le constat exposé par l’Association pour la taxation des transactions financières pour l’aide aux citoyens (ATTAC) dans l’ouvrage Enquête au cœur des multinationales.

Dans ce petit guide accessible et concis, les auteurs ont voulu analyser le fonctionnement de ces firmes multinationales, leur logique de profit et leur stratégie, tout en pénétrant au cœur du néolibéralisme pour mieux en comprendre les rouages. Grâce à un historique détaillé, on découvre comment ces multinationales se sont développées, ce qui a fait leur succès et contribué à leur croissance. On y apprend, à l’aide d’une foule d’exemples et d’explications, comment les entreprises ont puisé sans compter dans les richesses de la planète et jusqu’où s’étend leur emprise sur le monde médiatique, les États et les organisations internationales.

Des pistes pour résister à leur influence sont proposées, à commencer par l’information, question de faire connaître les activités et les relations de ces multinationales au grand public. Et que ce soit dans le cas de Nike, Shell ou Gap, le choix de consommer ou non demeure aussi un moyen de faire pression sur les multinationales. L’ouvrage est complété par quatre monographies de multinationales française : Axa, Aventis, Total-FinaElf et Vivendi. À lire pour mieux comprendre les principaux joueurs sur l’échiquier néolibéral international.


ENQUÊTE AU CŒUR DES MULTINATIONALES, sous la direction de Georges Menahem, Paris, Éditions Mille et une nuits, 2001, 160 pages.