Journal des Alternatives

Partenaires

Droits fondamentaux

Développement communautaire en Inde

ALTERNATIVES, 7 mai 2003
PHOTO : © Dominic Morrissette

Alternatives travaille en Inde avec le Bharat Gyan Vigyan Samiti (BGVS) dans le domaine de l’éducation et de l’alphabétisation depuis le début des années 1980. L’alphabétisation ne se réduit pas seulement au seul apprentissage de la lecture et de l’écriture. C’est aussi fournir à un individu un enrichissement personnel, de la dignité et une meilleure qualité de vie. Ce n’est pas faire la charité, mais donner les moyens aux plus pauvres et aux exclus de connaître leurs droits et responsabilités. En ce sens, l’alphabétisation permet une véritable participation à la communauté et est en quelque sorte un mécanisme de démocratie.

Une meilleure qualité de vie nécessite la satisfaction de tous les besoins fondamentaux, comme l’éducation, la santé et l’environnement de vie des enfants. Les campagnes d’alphabétisation de notre partenaire, BGVS, s’étendent maintenant en une vaste panoplie de programmes, incluant l’éducation les soins de santé, la prise en main des femmes par elles mêmes via entre autres des activités de micro crédit, et l’organisation communautaire et villageoise.
Dans ce projet, la priorité est donnée aux États de Jharkhand, Uttaranchal et Chhatisgarh. Dans le cas de Jharkhand et Chhatisgarh, cela représente un important défi puisque ces États sont dépourvus de ressources naturelles telles les mines, les forêts et l’agriculture, la population y est très pauvre, voire souvent indigente. Les déplacements de population, le manque d’accès aux services sociaux qui lorsqu’ils existent sont de pauvre qualité, ainsi qu’un environnement très peu sécuritaire sont des fléaux rampants dans ces régions. Une intervention immédiate est requise.

Il s’agit d’intervenir dans les secteurs les plus marginalisés, où l’indice de développement humain est très bas comme l’éducation, la santé, la sécurité, les disparités entre les sexes et sur les panchayats (organisations locales de gouvernance) qui ne fonctionnent pas bien.