Déclaration du réseau NoVox au Conseil International du Forum Social Mondial de Montréal

mardi 6 septembre 2016

Le réseau No-Vox interpelle le Conseil International du Forum Social Mondial et
dénonce :

  • Les refus de visas, par le gouvernement canadien, à des invitéEs, des participantEs et des participantEs de l’extérieur du Canada, notamment d’Afrique et d’Amérique du Sud, l’inaction inacceptable dont le comité organisateur du Forum a fait preuve dans la protestation (par exemple, on aurait dû suspendre les activités du Forum lors de la manifestation organisée pendant le temps du déjeuner pour dénoncer ces refus).
  • Le traitement fait aux panélistes, aux participantes et aux participants de la conférence organisée par « Boycott / Désinvestissement / Sanctions » (BDS), de même qu’aux participantes et participants « sans cocarde » faute de moyens financiers, refuséEs aux portes du Cégep du Vieux-Montréal et de l’UQÀM.

Le réseau No-Vox demande :

  • De se positionner fermement pour une meilleure accessibilité financière (économique) du Forum social mondial, afin d’y garantir la participation des mouvements de lutte des plus pauvres ;
  • De se positionner pour une révision en profondeur de l’organisation des Forums :

Nos propositions :

  • Espacer la tenue des Forums sociaux mondiaux aux 3-4 ans et réduire le nombre d’ateliers lors de chacun d’eux
  • Prévoir l’organisation de Forums régionaux, entre les mondiaux, pour permettre le développement des convergences et des solidarités continentales, entre autres.
  • Abandonner l’imposition de cadres quasi-universitaires et les dits grands axes qui ne favorisent pas les transversalités et marginalisent les mouvements qui luttent pour les droits sociaux, économiques, démocratiques, culturels...
  • Revoir la pertinence des Forums thématiques qui deviennent de plus en plus souvent l’occasion de participation entre-soi d’« d’expertEs », professionnelLEs, lesquelLEs devraient davantage contribuer aux échanges d’expériences et d’analyses avec les mouvements de base.
  • Revoir la stratégie organisationnelle pour faciliter les échanges transversaux entre les différents fronts de lutte.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Journal des Alternatives. Vol.7 - No.07, septembre 2016

Liberté pour Julian Assange !

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca