De dactylo à origami

dimanche 22 novembre 2009, par Marie-Soleil Desautels

Les plis de dinosaures, d’oiseaux ou de scorpions n’ont plus de secret pour Pedro. Depuis deux ans, son maigre revenu provient de la vente de manuels d’origamis et d’exemplaires d’animaux en papier.

Auparavant, ce sont les machines à écrire que cet homme connaissait par cœur. Il en a réparé dès l’âge de 13 ans. Les ordinateurs lui ont volé son emploi, dit-il.

Pedro se déplace en Bolivie au gré des saisons. Avec son petit chariot remplis de manuels et d’anciennes feuilles de dactylo.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Cet article est classé dans :

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Des visages pour un monde différent

Emilio Amador Espinosa

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Marie-Soleil Desautels

Barils de lithium boliviens

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca