Journal des Alternatives

Partenaires

Alternatives applaudit le Traité d’Oslo pour interdire les bombes à sous-munitions

5 décembre 2008

Alternatives se réjouit que 107 pays réunis à Oslo aient accepté de ratifier la Convention sur les armes à sous-munitions. Cet accomplissement est le résultat du travail acharné mené par plusieurs ONG pour bannir ce type d’arme qui ont tué ou amputé au moins 100 000 civils depuis 1965. Selon Handicap International, 27% des victimes sont des enfants. Aternatives a appuyé des campagnes pour que ce projet devienne réalité.

Dès son entrée en vigueur, qui devrait intervenir courant 2009, ce traité interdira définitivement l’utilisation, la fabrication, le commerce et le stockage des bombes à sous-munitions (BASM). Tous les types de BASM ayant des conséquences humanitaires inacceptables seront donc bannis.

Alternatives est heureux que le Canada fasse parti des pays qui s’engagent à ratifier le traité. Alternatives espère que le gouvernement canadien va rapidement entériner l’accord, tout en fournissant les fonds nécessaires pour qu’il soit appliqué.

Alternatives déplore toutefois que les plus grands utilisateurs de ces bombes, qui tuent les civiles sans discernement, ait refusé de s’allier à ce traité. Ces pays sont les États-Unis, la Russie, Israël et la Chine.

Vous pouvez visionner la vidéo de Handicap International sur le traité d’Oslo avec une entrevue du Docteur Jean-Baptiste Richardier, co-fondateur et Directeur Général de Handicap International en France.