Alternatives à la manifestation contre la réforme de l’assurance-emploi - 27 avril 2013

lundi 6 mai 2013, par Jacinthe Leblanc

Répondant à l’appel de la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi [1], l’équipe d’Alternatives s’est jointe à la manifestation du 27 avril dernier qui a rassemblé plus de 50 000 personnes. La réforme que le gouvernement Harper prévoit faire touche principalement les travailleurs et travailleuses saisonniÈREs, les femmes et les personnes les plus pauvres.

La réforme apparaît aux yeux de plusieurs comme une façon de punir les chômeurs et de persister le mythe du « mauvais chômeur ». Dans un communiqué de presse de la Coalition, ses membres rappellent qu’« en obligeant [les chômeurs et chômeuses], par exemple, à accepter un emploi à 70 % du salaire normal ou qui n’a rien à voir avec leur formation, à une heure de route de leur domicile, ce sont non seulement les salaires qu’on tire vers le bas, mais des milliers de personnes qui risquent de perdre leurs prestations à cause du système “alerte-emploi” mis en place pour surveiller les prestataires. »

L’appauvrissement auquel donnera lieu cette réforme des conservateurs est inacceptable. La porte-parole de l’ASSÉ, Blandine Parchemal, souligne, dans le communiqué de presse de la Coalition, que « la réforme de l’assurance-emploi qu’imposent les conservateurs s’inscrit dans un train de mesures d’austérité que le gouvernement canadien nous assène à l’instar de bien d’autres gouvernements dans le monde. Ces politiques appauvrissent la population et nuisent au progrès social »

En croisade contre les politiques conservatrices du gouvernement Harper

Depuis janvier 2010, Alternatives milite activement contre les politiques du gouvernement de Stephen Harper. Différentes campagnes soulignent cette mobilisation : le site web Indignez-vous ; la préparation d’un Forum social des peuples (FSP) au Canada en marche depuis 2011 et prévu pour 2014 ; la mobilisation contre les sables bitumineux. Alternatives organise à cet effet une délégation qui ira cet été rencontrer les communautés directement touchées par l’exploitation du bitume en Alberta.

L’organisme profitera de son passage dans la province pour tenir la prochaine Assemblée générale du FSP à Edmonton, le 2 juillet. C’est à cette rencontre que les différents groupes s’entendront sur la ville qui accueillera le Forum et sur les structures et les processus qui nous mèneront à sa réalisation. Une quinzaine de délégués québécois de syndicats, d’organisations environnementales, d’associations étudiantes et de groupes sociaux seront de cette délégation qui devrait d’ici là encore s’agrandir. Des délégations de Vancouver, de Toronto, d’Ottawa, des Maritimes, des Prairies et des Communautés autochtones seront également présentes.


[1] La Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi est composée de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), de l’Union des producteurs agricoles (UPA), de Solidarité rurale du Québec (SRQ), de la Coalition de l’Est, de la Fédération des femmes du Québec (FFQ), de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ, du Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International) (CPQMC-I), de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS), de l’Union des artistes (UDA), de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) et du Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC). Ensemble, ces organisations regroupent plus de 1,3 million de travailleuses et de travailleurs, environ 250 000 étudiantes et étudiants, quelque 43 000 productrices et producteurs agricoles, plus de 1300 municipalités et MRC du Québec, des dizaines d’organisations de développement économique et sociocommunautaires du territoire québécois, telles que des centres locaux de développement (CLD) et des chambres de commerce ainsi que la plupart des groupes de défense des droits des chômeuses et des chômeurs.

Vous avez aimé cet article?

  • Le Journal des Alternatives vit grâce au soutien de ses lectrices et lecteurs.

    Je donne

Partagé cet article sur :

  •        
Articles de la même rubrique

Vidéos

https://www.youtube.com/embed/cRHOQRdC1bU
EPISODE 4 | La Révolution Sera Féministe - YouTube

La révolution sera féministe

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles du même auteur

Jacinthe Leblanc

Entretien avec la chef d’orchestre de l’opération "Vous ne passerez pas"

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Articles sur le même sujet

Vidéo à la une

https://www.youtube.com/embed/1l0x3bKBbHo
Éducation populaire avec Caroline Toupin - YouTube

L’éducation populaire avec Caroline Toupin

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca