Journal des Alternatives

Partenaires

Montréal

20 mars : journée mondiale de mobilisation

Manifestation

Collectif Échec à la Guerre, 18 mars 2004

GRANDE MANIFESTATION à Montréal, samedi le 20 mars à 13h00
au Carré Dominion (angle Peel et René-Lévesque). Marchons pour l’exigence de la fin immédiate de l’occupation étrangère de l’Irak et la dénonciation de la soi-disant "reconstruction" du pays.

L’hiver dernier, des dizaines de millions de personnes ont manifesté dans le monde entier. Plus qu’elles-mêmes, ces personnes représentaient, en fait, la majorité écrasante des habitants de notre planète, révoltés par les mensonges, l’arrogance et le coup de force de la superpuissance américaine et de ses quelques alliés. Aujourd’hui, les mensonges, l’arrogance et la force prévalent toujours.

Il n’y a pas eu libération de l’Irak, mais conquête. Les troupes d’occupation n’apportent pas démocratie et sécurité au peuple irakien : elles assurent le contrôle de l’empire américain sur les ressources et la position stratégique de l’Irak. Ce que Bush, Blair, Martin et les grands média, en écho, appellent sans cesse la « reconstruction » de l’Irak, c’est la privatisation brutale et la mainmise étrangère sur son économie. Face à cette situation, nous réaffirmons le droit inaliénable du peuple irakien à l’autodétermination et au contrôle de ses ressources naturelles.

Nous rejetons en bloc le discours mensonger de la « guerre contre le terrorisme », la peur qu’il nourrit et les agressions qu’il sert à camoufler depuis le 11 septembre 2001. C’est aussi au nom de la « guerre contre le terrorisme », qu’Israël lance maintenant, en toute impunité, ses hélicoptères Apache et ses avions F-16 - made in USA - contre la population palestinienne et procède à emmurer tout un peuple.

Au Canada, des lois « anti-terroristes » bafouant les droits les plus fondamentaux ont été adoptées à la hâte. Au nom de la « guerre contre le terrorisme », les budgets militaires et « de sécurité » augmentent prodigieusement, faisant fi des besoins criants en santé, en éducation et en développement international. Au nom de la « guerre contre le terrorisme », immigrantEs et réfugiéEs sont harcelés et expulsés. Au nom de la « guerre contre le terrorisme », on criminalise la dissidence et on place de larges pans de la population sous surveillance...

Les projets de conquête, de répression et de surveillance totalitaire menés par l’empire américain et ses collaborateurs - dont le gouvernement canadien - représentent à nos yeux la plus grave menace aux droits et à la sécurité collective de tous les êtres humains sur notre planète.

Autres revendications (brièvement) :

- retrait des troupes canadiennes et fin de l’occupation
en Afghanistan ;
- fin de l’occupation israélienne de la Palestine ;
- dénonciation de la militarisation croissante de l’économie et de la politique étrangère canadienne ;
- abolition des lois "anti-terroristes"
- dénonciation du ciblage ethnique et mesures anti-réfugiés.

PARTICIPEZ ACTIVEMENT À LA MOBILISATION :
Utilisez les affichettes et les mini-tracts, téléchargeables à partir du site du Collectif :

AFFICHETTE (format 8,5" x 11") :
www.fiiq.qc.ca/coll_eag/20Mars04F.pdf

MINI-TRACTS (4 sur une feuille 8,5" x 11")
www.fiiq.qc.ca/coll_eag/20MarstractF.pdf

Mettez-en sur tous les babillards, dans les endroits
publics de votre quartier, etc.

Distribuez des mini-tracts dans votre milieu de travail
ou d’études, à vos parents et amiEs, etc.