Technologies de l’information et des communications

1. Introduction L’Internet et la révolution électronique des réseaux, à l’instar des changements technologiques antérieurs, offrent la promesse d’un monde meilleur et plus équitable pour tous. Pourtant, il est de plus en plus évident que certaines élites instrumentalisent les avantages de ces développements en grande partie pour elles-mêmes, renforçant ainsi leurs positions globales de contrôle. Les corporations transnationales, souvent en partenariat avec les gouvernements, élaborent et construisent cette nouvelle société dans leur propre intérêt, au détriment des nécessités de l’intérêt (...)
« Il est temps de créer, partager, communiquer, s’ouvrir », déclarait le député du Parti libéral québécois, Henri-François Gautrin, dans le cadre de la onzième édition de la conférence Webcom, qui se déroulait en novembre dernier. L’affirmation de M.Gautrin interpelait directement la fonction publique québécoise. Dans un contexte où « faire de la politique autrement » devient leitmotiv, l’initiative de gouvernement ouvert présentée par l’élu a de quoi séduire. Certains analystes avancent même qu’une véritable révolution culturelle pourrait se mettre en branle si l’idée était adoptée par la classe (...)
Après un mois de mars haut en revendications féministes, qu’en sera-t-il le reste de l’année ? Les féministes transforment de l’intérieur les groupes de justice sociale, que ce soit dans le mouvement étudiant ou dans le mouvement écologiste, elles renouvèlent et améliorent leurs pratiques militantes. Or, plusieurs obstacles se dressent encore devant les pratiques féministes. Pourquoi ? Lutte étudiante et féminismes Les féministes étudiantes participent au mouvement étudiant de contestation contre la hausse des frais de scolarité au Québec. Elles tiennent à bout de bras leurs revendications (...)
Dans ce livre précis, très argumenté, bourré de références, l’ancien directeur du Monde Diplomatique analyse le changement en profondeur de ce qu’il appelle « l’écosystème médiatique » et la fin vraisemblablement inéluctable d’une grande partie de la presse écrite, les quotidiens en particulier. Ramonet consacre de nombreuses pages à la nature de l’information à l’ère du Web 2.0 Circulant à la vitesse de la lumière, elle s’inscrit dans un processus dynamique, devient un travail en cours jamais achevé. En revanche, dinosaures sûrement en voie d’extinction, les grands groupes multimédias constitués dans (...)
La presse spécialisée nous a très récemment rappelé que le président des Etats-Unis pourrait bien obtenir du Congrès US le droit de couper l’Internet en période de crise. La loi "Protecting Cyberspace as a National Asset Act", présentée au Congrès une première fois l’année dernière, est officiellement destinée à combattre la cyber-criminalité et, vous l’aurez deviné, le terrorisme. Bloquée une première fois, la loi sera présentée à nouveau cette année. Elle autoriserait le président des Etats-Unis en exercice à fermer l’Internet pendant une période de 30 jours - ou même de 120 jours, selon les sources (...)
Les mouvements sociaux du XXIè siècle ont consolidé leur identité et affiné leurs discours pour conquérir l’opinion publique. Dans ce processus, l’usage d’Internet comme instrument stratégique pour la communication et l’organisation de la lutte a été fondamental. Le rôle social et politique des mouvements sociaux en Amérique Latine a acquis une nouvelle forme d’expression avec l’utilisation d’Internet comme allié et instrument de lutte. Deux mouvements sociaux utilisent le réseau informatique mondial comme arme stratégique : le Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre (MST) au Brésil et (...)
Le modèle alimentaire actuel, tout au long de sa chaîne du producteur au consommateur, est soumis à une forte concentration, monopolisé par une série de corporations agro-alimentaires transnationales qui font passer leurs intérêts économiques avant le bien public et la communauté. Le système alimentaire ne correspond plus aujourd’hui aux besoins des individus ni à la production durable basée sur le respect de l’environnement. C’est un système dont l’ensemble du processus est enraciné dans la logique capitaliste — la recherche du profit maximum, l’optimisation des coûts et l’exploitation de la (...)
JOHANNESBURG, Afrique du Sud , 16 novembre 2009 – Un nouveau rapport, qui révèle à quel point l’internet tel que nous le connaissons est vulnérable, vient d’être publié par deux organisations de la société civile mondiale. Le rapport annuel intitulé, Global Information Society Watch (GISWatch), a été publié aujourd’hui par l’Association pour le Progrès des Communications et le bailleur de fonds néerlandais Hivos. GISWatch 2009 est intitulé L’accès à l’information et au savoir en ligne – faire progresser les droits humains et la démocratie. Alternatives est associée à la production du rapport. Il (...)

Une question cause depuis longtemps des maux de tête aux organisations qui œuvrent auprès des femmes autochtones vivant dans des communautés éloignées : comment leur donner accès au savoir qui leur permettrait d’améliorer leur situation locale ? Des membres du Réseau continental des femmes autochtones des Amériques (Enlace) ont peut-être trouvé la solution : lancer une école virtuelle spécialisée.

Technological development in Sub-Saharan Africa is amongst the least advanced in the world. In Senegal, this has a major impact on health, the economy, education, the environment and governance. That is why Senegalese immigrants to Germany set up SeneLogic in 2007. SeneLogic encourages the use of open source software and programs it to the needs of a country that is only beginning to develop information and communications technology. The project’s first goal is to set-up an access centre for open source software in St. Louis, (...)
The GOREe-TIC network officially got underway on Friday June 20, after the last day of a workshop on development policies for information and communication technology (TIC) at the Goree Institute near the Senegalese capital. This network will coordinate research projects and advocacy aimed at promoting telecommunications development in French-speaking Africa. The workshop was organised by the Association for Progressive Communication (APC) with the support of the International Development Research Center (IDRC). “Universal, affordable access to information and communication (...)
Information and communication have a decisive impact on development. In March 2003, Alternatives launched an Internet portal for Congo’s civil society that offered over 400 local Congolese organisations greater dynamicism and visibility. In 2005, we organised a series of events with technology and communications accessibility as the theme. The culmination of this process was the establishment of a concerted project called the Multi-sector Dynamic on Information and Communication Technologies (Dynamique multisectorielle sur les TIC) Our 2006-09 program consists of 3 components: (...)

Le réseau GOREe-TIC s’est officiellement constitué le vendredi 20 juin, lors de la dernière journée d’un atelier portant sur les politiques de développement des technologies de l’information et des communications (TIC) au Goree Institute. Le nouveau réseau visera à mettre en oeuvre des projets de recherche et de plaidoyer susceptibles de provoquer des changements dans les lois, règlements et stratégies de télécommunication en Afrique francophone.

Alternatives, en collaboration avec la Confédération des syndicats nationaux (CSN), développe un projet de communication pour la Centrale des travailleurs et travailleuses de l’Argentine (CTA). L’objectif est de renforcer la structure administrative de la centrale ainsi que ces capacités de communication avec ses membres et syndicats affiliés. La CTA regroupe 240 organisations et plus d’un million de travailleurs sur tout le territoire national. Or, l’organisation syndicale ne possède toujours pas à l’heure actuelle de système efficace de communication pour administrer son membership et (...)
Alternatives, in collaboration with the Confederation of National Unions (CSN), is developing a communications project for the Office of Argentinian Workers (CTA). The project’s objective is to reinforce the administrative structure of the office as well as to enhance its abilities to communicate with its members and affiliated unions. The CTA represents 240 organisations and more than a million workers across Argentina. However, they do not yet have an effective communications system to administer memberships and dossiers. Our project’s aim, therefore, is to establish IT tools, (...)

En collaboration avec le FMAS et les partenaires d’AlterInter, Alternatives appuie la mise en place du Portail Internet E-Joussour.net pour contribuer à la participation accrue des mouvements sociaux des régions Maghreb/Machrek lesquels proposent des analyses et alternatives citoyennes sur les phénomènes politiques qui les concernent.

L’information et la communication sont des paramètres qui ont un impact décisif sur le développement. En mars 2003, Alternatives lançait le Portail Internet de la société civile congolaise qui offre une visibilité dynamique à plus de 400 organisations locales congolaises. En 2005, nous organisions une série d’activités portant sur le thème de l’accessibilité aux technologies des communications qui se concluait par la mise en place d’une nouvelle structure de concertation appelée : Dynamique multisectorielle sur les TIC (DMTIC) Notre programme 2006-09 inclut 3 sous composantes : une recherche (...)
Dans le cadre du projet "Une Argentine Solidaire", Alternatives et l’Institut de recherches et de formation en administration publique de l’Université de Cordoba, ont développé un portail web d’économie solidaire argentine. Le site présente les 40 coopératives de travail des villes de Cordoba et de Buenos Aires qui ont participé au projet d’économie solidaire d’Alternatives de 2006 à 2008. Plusieurs documents de références, d’analyses et d’études sur les enjeux de l’économie solidaire sont en ligne, en plus de vidéos et de photos des coopérativistes à l’oeuvre. Ce portail Internet est un espace (...)

Since May 2002, Alternatives has supported the implementation of the civil society Internet portal in DRC, which is THE virtual meeting place for Congolese civil society. It offers the benefits of a dynamic Internet presence to all civil society networks and organizations and at the same time introduces civil society organizations, their actions and their ideas.

Officiellement lancé par Alternatives à Kinshasa le 19 mars 2003, le Portail Internet de la société civile en RDC est LE carrefour virtuel de la société civile congolaise. Regroupant initialement une douzaine d’organisations locales, le projet permet maintenant à plus de 450 organisations de partout en République démocratique du Congo de bénéficier d’une visibilité Internet dynamique. Aujourd’hui, plus de 120 000 pages sont lues chaque mois sur cet outil qui est depuis devenu une référence essentielle sur le travail de la société civile en RDC.

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca