Mouvement pour la justice sociale

Les membres du Centre social autogéré (CSA) qui ont pris possession d’un immeuble vacant sur la rue Saint-Patrick la semaine dernière reviennent à la charge.

Nuisances, dégradations de l’environnement, expropriations. Les communautés autochtones paient le prix de l’exploitation minière. Les multinationales justifient leur présence par un argument bien noble : participer au développement économique des régions concernées. Qu’en est-il réellement ?

Du 06 au 09 Mai 2009, une réunion du Conseil International du Forum Social Mondial a eu lieu à Harhoura/Maroc. Environ 200 participant sont venus représenter les différents mouvements sociaux et dynamiques anti-systémiques du monde entier. Les débats ont porté sur différentes thématiques, notamment le processus de la constitution du Forum social Maghreb/Machrek, la crise économique mondiale, la situation des libertés publiques dans l’ère du néolibéralisme et de la mondialisation « sauvage », la promotion des droits des minorités, des groupes et des individus… Ces débats ont débouché sur des recommandations qui se traduiront à des actions de lutte contre le système mondial actuel.
Dans le cadre de cette réunion des dynamiques altermondialiste, nous avons rencontré M. Gustave Massiah, une personnalité centrale du mouvement altermondialiste, et l’a interrogé sur plusieurs thématiques liées aux mouvements sociaux, perspectives de lutte anti-systémique, crise économique…

Le Québec a découvert comme beaucoup de monde le mouvement altermondialiste en regardant la bataille de Seattle en mars 1999. Après quelques années sombres, c’était à une toute nouvelle forme de mobilisation que le monde entier assistait. Chez nous, si des événements d’envergure comme la Marche "Du pain et des roses", le Plan G ou encore l’Opération SalAMI avait ouvert la voie ; ce furent les grandes manifestations/mobilisations d’avril 2001 qui inaugurèrent ce nouveau cycle de luttes sociales. Pour la première fois, étudiants ; groupes sociaux ; associations de femmes ; syndicats ; ONG ; (...)
Une délégation de 17 Québécois, qui se sont rendus en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés entre le 16 et le 23 mai, est de retour au pays. La délégation, qui comptait un représentant d’Alternatives International, n’a pas pu entrer à Gaza en raison du refus de l’armée israélienne. La délégation comptait constater les effets de l’attaque israélienne de l’hiver dernier et rencontrer les Palestiniens qui ne peuvent sortir de Gaza en raison du blocus imposé par l’armée israélienne. La délégation a constaté que contrôles militaires étouffent tous Palestiniens. Voici une vidéo du groupe (...)

New multi-country research study finds neither newborns nor their mothers are receiving appropriate treatment and care to end this needless tragedy.

Une délégation de 17 Québécois est en Israël et les Territoires palestiniens occupés depuis dimanche. Le but de ce voyage est de contribuer à faire lever le siège qui pèse toujours sur Gaza, d’exprimer sa solidarité envers la population palestinienne et de dénoncer la position canadienne et québécoise sur la question palestinienne.

Une délégation de 17 Québécois, qui parcourent Israël et les Territoires palestiniens occupés depuis dimanche, s’est vue refuser l’entrée à Gaza le jeudi 21 mai par l’armée israélienne. La délégation des 17 Québécois, dont un représentant d’Alternatives International, a été refoulée au point de contrôle d’Eretz. La délégation comptait s’introduire à Gaza pour constater les effets de l’attaque israélienne de l’hiver dernier et pour rencontrer les Palestiniens qui ne peuvent sortir de Gaza en raison du blocus imposé par l’armée israélienne. Lorraine Guay, membre de la délégation et de la Marche mondiale des (...)

On May 4, protesters will greet Motorola shareholders, already disgruntled by the company’s losses, as they arrive for their annual meeting at the Rosemont Theater in Chicago, Illinois.

Le 4 mai, des manifestants accueillèrent les actionnaires de Motorola, déjà mécontents des pertes de la compagnie, à leur arrivée au Rosemont Theater de Chicago, Illinois. La protestation, organisée par l’US Campaign to End the Israeli Occupation, faisait partie de la campagne “Raccrochez au nez de Motorola” jusqu’à ce qu’il stoppe les ventes de produits de communication et autres qui soutiennent l’occupation militaire d’Israël sur la terre palestinienne.

Feroz Mehdi is one of the founder member of Alternatives. He has been working on projects related to the countries in South Asia. He has also been working in education programs in Quebec and Canada organizing conferences and contributing to publication of newsletters and other documents of analysis and information. Since 2007 he has taken the job as General Secretary of Alternatives International.

Voici un résumé des propos tenus par le directeur général d’Alternatives, Michel Lambert, au Comité permanent des affaires étrangères et du développement international dans le cadre de l’Étude des éléments clés de la politique étrangère canadienne, sur la présence du Canada en République démocratique du Congo.

Adz. ElKadher, syndicaliste, membre du FMAS et des comités de suivi des Forum sociaux marocain et maghrebin explique comment la rencontre de Rabat prépare le prochain forum social Maghreb/Mashrek

This is an interview with Feroz Mehdi, General Secretary of Alternatives International, an organization member of the International Council of the World Social Forum (WSF). Alternatives is one of the founding member of Alternatives International. Feroz Mehdi talk about organizing a social forum in the Maghreb/Mashreq region:
On how to reconstruct knowledge production by Anita Rampal, Professor of Elementary and Social Education at the Department of Education, Delhi University, Delhi, and a member of the Executive Committee of the National Council of Educational Research and Training. This presentation took place in Brazil (Belem) at the Science and Democracy World Forum in the panel Science and Democracy: What’s the Problem?
Scotland today joined Ireland and South Africa when the Scottish Trade Union Congress, representing every Scottish trade union, voted overwhelmingly to commit to boycott, divestment and sanctions against Israel. This is the third example of a national trade union federation committing to BDS and is a clear indication that, while Israel can kill Palestinians with impunity and Western support, it has lost the battle for world public opinion. It is now seen to be a state born out of ethnic cleansing and still expanding through the violent dispossession of the Palestinian people. (...)

Malgré sa popularité croissante depuis ses débuts dans les années 1980, le commerce équitable « n’a jamais été aussi fragile dans son essence et dans la formulation de son projet de commerce alternatif ». L’heure de l’autocritique a sonné. C’est du moins l’avis du groupe de chercheurs à l’origine de l’ouvrage Quel commerce équitable pour demain ? Pour une nouvelle gouvernance des échanges qui vient tout juste de paraître chez Écosociété.

Les liens entre le gouvernement du Québec et la Fondation Chagnon suscitent bien des interrogations, dont la privatisation de programmes sociaux. Deux projets de loi qui avalisent ces PPP (partenariat public-philanthropie) sont contestés par plusieurs organismes communautaires. Ces groupes reconnaissent la nécessité d’argent frais, mais dénoncent l’absence de débat public, ainsi que l’attitude de la Fondation Chagnon.

Pendant que Montréal se débat avec le scandale des compteurs d’eau confiés à l’entreprise privée, les Boliviens peuvent se vanter d’avoir empêché la privatisation de leur réseau d’aqueducs. À deux reprises depuis dix ans en Bolivie, de grandes mobilisations populaires ont réussi à renverser des contrats conclus entre l’État et de grandes entreprises multinationales.

La privatisation de notre réseau public de santé est bel et bien en progression et elle se fait en dehors de tout débat public. Quelques récents exemples d’intrusion du privé devraient alerter tous les Québécois. Il est minuit moins une : il faut arrêter ce mouvement avant qu’il ne soit trop tard ! Hébergement des personnes âgées : une vente aux enchères ! Le 12 mars, l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie a autorisé la signature d’une entente en partenariat public-privé (PPP) avec le Groupe Savoie. Ce dernier va concevoir, construire et financer un centre hospitalier de (...)
L’Altermondialisme Francis Dupuis-Déri, Boréal, Montréal, 2009, 127 pages. Dans ce court livre de poche, Francis Dupuis-Déri fait le survol de l’altermondialisme de manière claire et synthétique. Il présente ainsi les principales organisations de ce « mouvement des mouvements » (les paysans, les syndicats, la Marche mondiale des femmes, etc.), ainsi que des auteurs marquants comme Naomi Klein, Noam Chomsky ou Walden Bello. Des clivages marquent évidemment l’altermondialisme. Francis Dupuis-Déri identifie tout d’abord les tiraillements entre les réformistes plutôt sociodémocrates (les (...)

Ce matin, des militantes et militants de la Coalition contre la précarité ont effectué une visite-surprise aux bureaux de la Banque Laurentienne, choisie symboliquement pour dénoncer la concentration scandaleuse de la richesse dans notre société, alors qu’une portion croissante de la population vit dans la précarité.

La majorité des ménages du Canada bénéficient d’une meilleure qualité de vie parce que les services publics que paie l’argent de leurs impôts constituent une très bonne affaire, selon une nouvelle étude du Centre canadien de politiques alternatives (CCPA). L’Aubaine discrète du Canada : Les avantages tirés des services publics répond à des appels incessants en faveur de réductions d’impôts et conclut que les services publics apportent une contribution importante au niveau de vie de la majorité des Canadiens – et qu’ils représentent au moins 50 % de leur revenu. « Ce qui semble constituer un (...)
The majority of Canadian households enjoy a higher quality of life because the public services their taxes fund come at a solid bargain, according to a new study by the Canadian Centre for Policy Alternatives (CCPA). Canada’s Quiet Bargain: The Benefits of Public Spending responds to incessant calls for tax cuts and concludes public services make a significant contribution to the majority of Canadians’ standard of living – worth at least 50% of their income. “What passes for a tax cut debate in Canada is really only half a debate,” says economist Hugh Mackenzie, the study’s (...)
Les assassinats de leaders et militants syndicaux et la violence contre le syndicalisme se poursuivent malgré les affirmations contraires des autorités colombiennes. Ramiro Cuadros Roballo, Walter Escobar Marín, José Alejandro Amado Castillo et Alexander Pinto Gómez ont été assassinés au cours du mois de mars, ce qui porte à huit le nombre de syndicalistes assassinés en 2009. Ramiro Cuadros Roballo, un membre du syndicat SUTEV (Sindicato de Maestros del Valle), une filiale de la FECODE (Federación Colombiana de Docentes) active dans le département de Valle del Cauca, recevait des menaces (...)
As Prime Minister Stephen Harper heads to London for the G20 leaders’ meeting on the global economic crisis, he will undoubtedly tell other leaders that Canada is well positioned to manage the crisis domestically and provide advice on the international effort. Canada is certainly better positioned than most to implement an aggressive fiscal stimulus package to cushion the blow of the recession, since we have one of the lowest debt-to-GDP burdens of any industrialized country. This advantage, however, is meaningless unless it is used properly. G20 leaders will not hear from (...)

Organisée par Alternatives International à Vellatri (Italie) du 25 au 31 mars en collaboration avec plusieurs partenaires internationaux dont principalement Un Ponte Per (UPP), la Conférence de Rome, ou « Initiative de solidarité avec la société civile en Irak » est convoquée par un collectif d’organisations altermondialistes, anti-guerre et de solidarité internationale, avec l’objectif de mobiliser les acteurs européens pour une plus grande solidarité avec les organisations de la société civile irakienne.

En 2002, le président George W. Bush, avec l’appui inconditionnel de la présidente des Philippines, Gloria Macapagal Arroyo, choisit d’ouvrir un « deuxième front » aux Philippines dans le cadre de sa guerre contre le terrorisme. C’est à ce moment qu’Amirah Ali Lidasan, présidente de Suara Bangsamoro (la Voix du peuple), un parti qui représente les intérêts de musulmans, décide d’agir : «  Du jour au lendemain, de nombreux chefs traditionnels au sein de la communauté musulmane ont été considérés comme de présumés terroristes et contraints d’abandonner leur activité. Je me suis alors sentie obligée (...)

Les statistiques sont éloquentes. Au Québec, le taux de chômage chez les Maghrébins d’origine est de 29 % comparativement à un taux général de 7 %. La discrimination existe, et le gouvernement québécois peine à s’y attaquer avec cohérence.

Le G20 se réunit le 2 avril à Londres pour discuter de notre sort et de celui du monde. Pourra-t-il sauver la planète des effets de la crise ? Ce n’est pas vraiment à son ordre du jour. On se serait attendu à ce qu’il s’occupe, par exemple, de la redistribution des richesses, des taxes sur les transactions financières et des écotaxes sur le CO2 et des normes sociales. Il va surtout discuter de la crise financière, un peu de la crise économique et probablement de la crise monétaire. Il va renvoyer les questions commerciales à l’Organisation mondiale du commerce et les questions (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca