Santé

Voir également : "SIDA"

Depuis quelques jours, Le potager urbain, un guide sur l’agriculture urbaine, est disponible gratuitement en ligne. Cet ouvrage collectif, à l’élaboration duquel a participé Alternatives, a été dirigé par Josée Landry et Michel Beauchamp. Sa publication vient clore près d’une année de confrontation entre la ville de Drummondville et ce couple, désigné hors-la-loi pour avoir installé un potager sur la cour avant de sa propriété. La ville nourricière, ou cultiver les communautés est le titre de l’une des contributions de Gaëlle Janvier, coordonnatrice du projet d’agriculture urbaine d’Alternatives, (...)
Dans son discours inaugural lors de la première conférence de la Société internationale pour l’équité en santé en 2000, Sudhir Anand expliquait que les iniquités de la santé, étant contraignantes, constituent des inégalités dans les capacités de fonctionner : elles empiètent donc sur l’égalité des chances (1). En effet, pour atteindre un bien-être et surmonter les problèmes causés par les effets d’un statut inférieur dans la hiérarchie sociale, la santé s’avère nécessaire (2). La volonté d’atteindre l’équité en santé résonne depuis les dernières années avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et (...)
Depuis le triomphe de la Révolution en 1959, le développement de la médecine a été la grande priorité du gouvernement cubain, qui a transformé l’île des Caraïbes en une référence mondiale dans ce domaine. En effet, à ce jour, Cuba est le pays du monde qui compte le nombre de médecins le plus élevé par habitant. En 2012, Cuba a formé plus de 11 000 nouveaux docteurs, lesquels ont accompli leur cursus de six ans, au sein de ses facultés de médecine reconnues pour l’excellence de leurs enseignements. Il s’agit de la plus importante promotion médicale de l’histoire du pays, qui a fait du développement (...)
L’éditorial du Globe and Mail du 28 avril réserve un paragraphe sur les penchants très peu démocratiques de Stephen Harper et les assauts répétés des conservateurs sur le droit à l’information et à la dissidence, pour finir malgré tout par se ranger derrière le même homme et le même parti pour diriger le Canada durant les quatre (?) prochaines années. Édifiant. Il se trouve que les membres de l’équipe éditoriale ne sont pas les seuls à souhaiter un gouvernement conservateur, majoritaire si possible. Les milieux d’affaires et les compagnies d’assurances sont au premier rang, car ils ont l’oeil sur (...)
Le Y des femmes de Montréal, Edupax et ACMÉ* vous invitent au 2e Colloque SURDOSE MÉDIATIQUE et SANTÉ des JEUNES*, qui se tiendra à Montréal du 4 au 6 mai 2011. Une trentaine de conférencières et conférenciers du Québec, du Canada et des États-Unis ont accepté de venir échanger avec vous sur les dommages causés aux enfants et aux adolescents par des industries qui utilisent les écrans pour les attirer, les divertir et leur vanter des habitudes de vie et des produits souvent malsains. Ce 2e Colloque consacrera une journée à des présentations en anglais, le 4 mai, suivie de deux jours complets (...)

APROSIFA

24 février 2010
APROFISA est un partenaire d’Alternatives en Haïti

La crise alimentaire de 2008 a relancé le débat sur les biotechnologies, censées accroître la productivité de l’agriculture africaine. Mais, comme leurs homologues altermondialistes occidentaux, les paysans du continent noir se méfient des conséquences sanitaires et sociales des organismes génétiquement modifiés. Le semencier américain Monsanto a donc décidé d’employer les grands moyens pour les imposer, avec l’aide du président burkinabé Blaise Compaoré. La résistance s’organise.

La Coalition Solidarité Santé demande au gouvernement québécois et aux partis d’opposition de rejeter le rapport Castonguay, le jugeant inacceptable.

Grâce au travail de Mobilisation Enfants du monde et de sa relationniste humanitaire, des cardiologues québécois sont allés au Maroc en 2006, et une équipe de chirurgie plastique de l’Hôpital Sainte-Justin est rentrée avant Noël du Burkina Faso. Soixante-deux enfants y ont été opérés en quinze jours.

La santé est un service qui doit être accessible pour tous. Alternatives se joint à de nombreux individus, groupes sociaux et personnalités québécoises dans le cadre de la campagne Santé sans profit et dit NON à la privatisation du système de santé.

Petite révolution en Afrique du Sud : la ministre de la Santé, Manto Tshabalala-Msimang, largement discréditée pour ses positions pour le moins ambiguës sur le VIH-Sida, s’est vue retirer le dossier de la lutte contre le sida. Les militants séropositifs ont applaudi la décision du gouvernement Mbeki, mais réclament toujours plus de moyens pour contrer la pandémie.

Le 9 mars 1998, le dominicain Ramon Mercedes embarque clandestinement à bord d’un navire qui se rend à Port-Alfred, au Saguenay. Vêtu d’un mince coupe-vent, chaussé d’une paire d’espadrilles, le malheureux n’a aucune idée du froid qui va bientôt régner dans la cale du navire, en plein hiver. À son arrivée au Saguenay, neuf jours plus tard, le malheureux est à moitié mort de froid. Transporté d’urgence à l’Hôtel-Dieu de Montréal, Ramon Mercedes doit être amputé des deux pieds. Mais pour lui, le cauchemar ne fait que commencer. Dix jours après l’opération il est renvoyé, menottés, en République (...)

Malgré le portrait autoritaire qu’en font les médias du Nord, un récent sondage de la North American Opinion Research donne actuellement à Hugo Chávez 66 % des intentions de vote en vue des élections présidentielles qui auront lieu en décembre prochain au Venezuela. Les nombreux programmes sociaux mis en place par le chef d’État vénézuélien ne semblent pas étrangers à cette grande popularité. Visite des quartiers défavorisés de Caracas.

Members of the Ibdaa Health Committee are on tour in the US. They are educating Americans on the devastating health conditions of Palestinians and health care workers in the West Bank, East Jerusalem and Gaza. The facts on the ground are shocking, yet the international community ignores Israel’s widespread violence and warfare against the Palestinians. The violence against health care workers, the health care system and the Palestinian infrastructure are equally appalling. According to the Palestinian Ministry of Health, 36 health care workers have been killed, 447 health (...)
Selon le ministère de la santé palestinien, le bilan depuis 2000 est plutôt catastrophique. 36 travailleurs de la santé ont été tués et 447 blessés. 375 attaques ont été perpétrées contre des centres de santé, 383 contre des ambulances. 129 patients sont morts en étant bloqués par les checkpoints où les soldats israéliens leur bloquaient le passage. La situation est dramatique, spécialement pour les femmes enceintes. Près de 70 femmes ont donné naissance à ces checkpoints. 39 enfants sont morts dans ces conditions inacceptables. Présentement en Cisjordanie, le territoire est paralysé et bloqué par (...)
The HIV/AIDS crisis in southern and South Africa has spread enormously wide and has caused a lot of social problems and individual suffering on a general level. Among all people living with HIV/AIDS, there are some groups who are especially affected by it; two of them are women and youth. In South Africa, around 5,3 million people live with HIV. 10,2 per cent of all young people are infected, according to a recent study. Of the five million people all over the world who were infected during 2001, 58 per cent were below the age of 25. On the African continent, HIV/AIDS hit young (...)
Le gouvernement du Québec a rendu public le 16 février dernier sa proposition de plan d’action pour donner suite à la décision de la Cour suprême du Canada du 9 juin 2005 dans l’affaire Chaoulli. Une commission parlementaire doit permettre à la population, dans les jours qui viennent, de débattre du document Garantir l’accès : un défi d’équité, d’efficience et de qualité. Rappelons que dans une décision serrée et controversée, la Cour suprême avait accepté d’invalider deux dispositions législatives québécoises qui interdisent le recours à l’assurance privée pour des soins couverts par le régime (...)

Stephen Lewis, the United Nations Secretary-General’s special envoy to Africa for HIV/AIDS, has been an outspoken critic of the United States administration as well as a number of Western and African governments. He has also condemned the policies of the World Bank and the International Monetary Fund for their failure to alleviate the AIDS pandemic in Africa. His views on HIV/AIDS can now be read in his new book, ’Race Against Time,’ which has just been launched. In this extract from the new book, Lewis criticises the way women have been left out of the fight against the HIV/AIDS epidemic in Africa, and blasts the governments that often applaud themselves for their "gender sensitivity."

La « conférence des donateurs » programmée depuis 2002 par l’Union européenne vient d’être cancellée, soi-disant parce qu’elle « n’est plus nécessaire ».

Enfant, elle grandit auprès de son grand-père Tito. Adulte, elle est médecin à Belgrade. En 1992, lors des guerres en ex-Yougoslavie, la « juste » se révolte. Son combat change. Elle troque le stéthoscope pour l’enregistreuse.

25 juillet 2005 - « Les femmes et les filles, une espèce en voie de disparition » : cette formule effrayante reflète pourtant la vérité en Afrique, dans les Caraïbes et en Asie en raison des ravages du sida, a déclaré l’Envoyé de l’ONU sur le VIH/sida lors d’une conférence internationale à Rio, où il a plaidé pour la création d’une agence internationale qui réponde aux besoins spécifiques des femmes.

Le sida a tué plus ou moins 3 millions de personnes l’an dernier. La plupart des victimes sont pauvres et la majorité d’entre elles vivent en Afrique. À l’heure actuelle, entre 34 et 42 millions de personnes vivent avec le VIH à travers le monde. Un sentiment d’urgence est né et beaucoup de recherches ont été réalisées au cours des dernières années, pour déterminer, entre autres, les impacts et les facteurs aggravants de l’épidémie. Mais saute-t-on trop vite à certaines conclusions ? Au cours des cinq dernières années, des efforts inlassables de lutte contre le sida ont été engagés. Un cadre de (...)

Invité à Montréal au mois de mars par les Professionnels de la santé pour la survie mondiale, le Dr Carlos Pazos a présenté différentes conférences dont une portant sur le système de santé cubain.

Caracas: In most places, the word globalisation conjures up images of businessmen and corporate consultants on six figure salaries making offers that governments cannot refuse. But in Nuevo Horizonte, a vast barrio, or slum, strung out like dirty linen high above the Venezuelan capital, globalisation means Martha Perez Miranda, a smiling 50-something Cuban dentist, who fixes poor folks’ teeth for free.

Je suis stagiaire en journalisme pour Alternatives au Niger, pays enclavé au cœur de l’Afrique de l’Ouest. Jenny Kaufman, étudiante en médecine, de passage au Niger, avait décidé de m’accompagner dans le Nord du pays.

(Syfia France) En France, les professionnels de santé étrangers peinent à tirer leur épingle du jeu dans un dédale administratif et juridique volontairement discriminatoire.

Pas de panneau, aucune inscription n’indique la présence de la clinique. Il s’agit de ne pas provoquer les autorités thaïlandaises qui ferment les yeux sur son existence. Installée en périphérie de Mae Sot, petite ville frontalière de la Thaïlande, à 10 kilomètres du Myanmar (Birmanie), la clinique fourmille d’activité.

Les premiers ministres font la promotion d’un mode de vie sain, alors que leurs politiques aident à créer de plus en plus de misère.

Estimates on the accelerating rate of HIV infection underline the scale of the public health problem that confronts the world. Clearly, we need the equivalent of the World War II Manhattan Project to deal with HIV/AIDS, one that will, unlike the original Manhattan Project, be life-preserving instead of death-dealing. All actors-government, business, civil society, the medical community-need to be drawn into one massive coordinated effort.

Au Nouveau-Brunswick, un vaste programme de « restructuration » des services de santé soulève l’ire de la population. Ce programme, qui affecte particulièrement les communautés rurales de la Vallée de la rivière St-Jean et de la Péninsule acadienne, se traduit par la fermeture complète de deux hôpitaux et par la transformation de quatre autres en centres de santé communautaires. Tant chez les Acadiens que chez les anglophones, la résistance prend forme.

Plus d'articles :  1 | 2

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca