Pollution

Voir également : "Environnement", "Eau-canalisation", "Terre", "Changements climatiques" et "Protocole de Kyoto"

Cet été, des stagiaires d’Alternatives ont participé.e.s à un projet de plaidoyer pour le droit des collectivités affectées par les industries extractives au El Salvador, au terme duquel elles et ils ont co-réalisé un documentaire intitulé : « La mineria en El Salvador », avec des jeunes de la région de Metapán au El Salvador. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme qu’Alternatives et ses stagiaires participant.e.s vous convient à cette projection qui sera suivi d’un échange sous forme de panel, puis de discussion large. Le panel de discussion sera constitué des stagiaires du groupe, de Marie-Ève (...)
Lors du lancement de la Marche mondiale des femmes 2015 (MMF 2015), à l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars dernier, plus d’une centaine de femmes, accompagnées d’allié-es, formaient un grand Mur de femmes contre les oléoducs et les sables bitumineux devant la raffinerie Suncor dans l’Est de l’île de Montréal. Depuis, ce sont plus de six cent femmes qui ont participé aux différentes apparitions du Mur des femmes dans le but de montrer une opposition aux oléoducs et au méga projet d’exploitation des sables bitumineux. Qui sont-elles et pourquoi la nécessité d’une telle (...)
Le groupe citoyen Les Ami(e)s du Richelieu a récemment mis en ligne la traduction d’un article portant sur la publication de données sur les cas de contamination des sources d’eau en Pennsylvanie. Justement cette Pennsylvanie qui sert souvent d’exemple pour les promoteurs de l’industrie du gaz et du pétrole de schiste… Or les données tenues secrètes ou très difficiles à obtenir jusqu’à maintenant seront publiées prochainement par le Département de la protection environnementale de la Pennsylvanie (Department of Environnemental Protection – DEP) et selon les données préliminaires obtenues par le (...)
Aux Etats-Unis, un nouveau genre de militants anti-écolos est né : au volant de leurs pick-up trucks trafiqués, ils crachent exprès d’épais nuages de fumée noire sur les cyclistes, les piétons, et surtout les conducteurs de voitures hybrides ou électriques. Objectif : éructer leur détestation d’Obama, de sa « politique verte » et des environnementalistes en général. Polluer, salir, dégueulasser l’environnement au nom de la liberté, oui, mais autant que ça se voit, n’est-ce pas ? A chacun son modus operandi : les politiciens conservateurs, c’est-à-dire républicains, clament leur négationnisme (...)
Alors que la mondialisation, depuis le début de la crise économique de 2008, montre des signes de faiblesse, notamment par les inégalités qu’elle engendre et par la grave crise écologique que le monde traverse, certains-es ont une idée bien différente de ce que pourrait être le système économique et social mondial. Un système basé sur la coopération, l’écologie et la justice sociale, plutôt que sur la production et la croissance infinie. Ces personnes sont les adeptes de la décroissance. Et si leur discours parait utopique, ils et elles voient en ces temps de crise économique un incroyable moyen (...)
Lili, Katrina, Rita... Albert Naquin connait tous les ouragans par leur prénom. Et pour cause : par leur faute, le chef de la tribu autochtone de l’Isle de Jean Charles, au sud du delta du Mississippi, règne sur un territoire qui rétrécit. L’île mesurait 5 milles de long par 2 de large il y a une cinquantaine d’années, elle n’en fait plus que 2 par un quart. Les habitants se rappellent l’époque où la route qui la relie au village voisin de Pointe-aux-Chênes, cernée d’eau des deux côtés, se perdait au milieu des champs. Ils parlent de ce temps en français, la langue des (...)
« L’argent des contribuables québécois et canadiens engendre la mort et la dépossession des peuples autochtones au Guatemala » - Lolita Chavez. Les consommateurs sont de plus en plus soucieux de l’origine et de l’authenticité des produits qu’ils achètent. Le commerce équitable, les produits dits du « terroir » ou les produits bios font partie des nouvelles préoccupations des consommateurs. Nous sommes donc de plus en plus au courant de la provenance et des caractéristiques des achats faits avec notre argent, et la notion de consommateur responsable a beaucoup évolué au cours des dernières (...)
L’environnement est, encore une fois, le grand absent de cette campagne électorale. Pourtant, il ne se passe pas une journée, sans que les enjeux liés au transport, à l’aménagement territorial ou bien à la gestion des eaux de pluie, ne soient à la une des médias de masse, en cours d’année. Où est le problème ? Pour remettre à table ses grands enjeux, le CRE-Montréal a invité, mardi soir [le 25 mars], neuf experts du domaine environnemental à questionner quatre représentants de partis politiques sur leurs vision et actions éventuelles dans le cas d’une accession au pouvoir. Pas assez d’argent ! (...)

Voici quatre pistes de réflexion pour un mouvement environnemental efficace, solidaire et mobilisant.

On entend souvent les termes "produit intérieur brut", "expansion à l’international" et "profit" lorsqu’on traite de la santé économique des pays, mais on parle peu de leurs effets sur la santé de la planète. Le 13 novembre dernier, Action RE-buts constatait une « mobilisation historique » pour la 13e édition de la Semaine québécoise de réduction des déchets. Toutefois, les montagnes grossissantes de détritus produits par l’être humain témoignent d’un monde toujours malade.

À Bogotá, Colombie, un tribunal des peuples condamnait publiquement une pétrolière canadienne le 18 août. Ce verdict venait clore le Tribunal populaire contre les politiques extractives en Colombie, un tribunal éthique et politique visant à créer un espace de visibilité et de mobilisation autour d’un modèle de développement extractif brimant les droits des collectivités et des travailleurs. Le jugement rendu blâme la multinationale canadienne Pacific Rubiales Energy (PRE), enregistrée à la Bourse de Toronto et présentement en pleine expansion en Colombie, pour diverses violations de droits (...)
Fort McMurrayLa tragédie de Lac-Mégantic soulève de nouveau la question de notre dépendance au pétrole. Les uns en profitent pour vanter les mérites des oléoducs d’Enbridge et cie, les autres questionnent plus profondément notre pétrodépendance ainsi que les coûts environnementaux et sociaux de l’extraction, du transport et de l’usage massif de formes de plus en plus extrêmes d’hydrocarbures. Le débat est lancé et il engage l’avenir de l’humanité et de la biosphère. Si l’on se fie à ce que nous disent les climatologues, l’essentiel du pétrole « non-conventionnel » – les hydrocarbures extrêmes – doit (...)
Le Forum sur les hydrocarbures de Gaspé du 26 mars dernier, organisé par le Conseil régional des élus Gaspésie Îles-de-la-Madeleine (CREGIM) a été l’occasion de retrouver Lise Chartrand, présidente du mouvement Ensemble pour un avenir durable du grand Gaspé. Ce Forum a réuni une centaine de citoyens, d’élus et de représentants associatifs, exception faite de Pétrolia, la société d’exploration pétrolière. En janvier 2013 dans son communiqué de presse, le président de Pétrolia, M. André Proulx, refusait d’entamer une procédure judiciaire contre la ville de Gaspé pour avoir stoppé ses activités (...)
En 2013, le Regroupement Interrégional sur le gaz de Schiste de la Vallée du Saint-Laurent veut continuer à démontrer que les puits de forage ne sont pas les bienvenus, et pas seulement dans cette région du Québec, qui est la plus concernée à l’heure actuelle par les projets d’extraction des gaz de schiste. Proposant aux habitants de remplir un formulaire de refus, le programme « Vous n’entrerez pas chez nous » a déjà récolté plus de 60 000 signatures, « avec des taux de plus de 90 % dans bien des [endroits] ». Serge Fortier, coordonnateur du Regroupement, est confiant quant à l’augmentation de (...)
Sans surprise, rien de nouveau ou presque n’est survenu à Doha pour sauver le climat. Ce qui peut paraître paradoxal alors que les indicateurs sont au rouge et que même la Banque mondiale s’inquiète. En fait, cela s’explique assez bien si l’on considère que le jeu se joue surtout entre un empire déclinant, mais qui tient à conserver son hégémonie, et les pays en développement, principalement la Chine, qui tiennent à se développer, ne serait-ce que pour sortir de la domination occidentale. En effet, tout s’est joué à Copenhague en 2009 avec le retour actif des Américains dans les négociations (...)
C’est encore mieux que de transformer le plomb en or. Une poignée d’industries très polluantes ont réussi un tour de force : convertir des millions de tonnes de CO2 en dizaines de millions d’euros, grâce aux systèmes d’échanges des « droits à polluer » mis en place dans l’Union européenne. Un pervers effet d’aubaine que dénonce un rapport listant ces nouvelles grandes fortunes du marché carbone. Et une belle arnaque à venir pour les consommateurs. Certains rêvaient de transformer le plomb en or. C’est désormais le CO2 qui fait figure d’Eldorado. Une poignée d’industries très polluantes ont réussi (...)

L’invasion de l’Irak a pavé la voie à ce qui pourrait constituer le plus grand boom pétrolier de l’histoire. Tous les signaux convergent : les multinationales sont libres d’avaler les entreprises nationales, elles renvoient leurs profits exponentiels à la maison, elles profitent de « congés de taxes » et elles paient des droits risibles de un pour cent au gouvernement.

Trois mois après son lancement, le Transantiago, le nouveau plan de transport de la capitale du Chili, tourne au cauchemar. Autopsie d’une fausse bonne idée qui met Santiago sens dessus dessous et qui provoque la première véritable crise politique de la présidence de Michelle Bachelet.

Au moment même où l’industrie minière canadienne veut se doter d’un code d’éthique, un gigantesque projet de la compagnie Barrick Gold menace l’une des régions les plus fragiles de la Cordillère des Andes, à la frontière entre le Chili et l’Argentine. Voyage dans un monde où les glaciers valent de l’or.

Il y a soixante ans, en août 1945,
le Japon rendait les armes. Les
premières bombes atomiques
venaient de s’abattre sur Hiroshima
et Nagasaki, tuant 210 000
personnes. Or, les Territoires du
Nord-Ouest (T.N.-O.) ont joué un
rôle déterminant dans le tristement
célèbre Manhattan Project.

Des multinationales du pétrole construisent un pipeline question de mettre la main sur de copieuses ressources gazières au péril de notre atmosphère. Cela se passe en Afghanistan ? en Irak ? au Venezuela ?
en Alaska ? Ô, que nenni !
Ça se passe ici, au Canada.

500 000 tonnes de déchets dangereux sont entreposées aux usines Alcan de Jonquière, au Saguenay-Lac-St-Jean. 500 000 tonnes, l’équivalent en poids de 10 000 éléphants.

La compagnie minière canadienne Noranda s’apprête à troquer plus de deux milliards de dollards d’investissements en échange de la contamination et de la destruction de l’une des zones les mieux préservées de l’écosystème du Chili. L’environnementaliste chilien, Peter Hartmann, était récemment à Montréal pour partager ses inquiétudes à l’égard du projet Alumysa, qui selon lui est aussi peu avantageux sur le plan économique qu’écologique.

In May and June, Transport 2000 Quebec is organizing Clean Air Day 2003. For the past eight years, Transport 2000 has organized this event to raise awareness of and public interest in the effort to reduce greenhouse gases.

Du 5 mai au 6 juin se tiendra la huitième édition de la campagne Jour de l’air pur, organisée par l’association Transport Québec 2000. Au programme, sensibilisation et éducation du public. Question que les citoyens s’approprient aussi le défi de réduire les gaz à effet de serre en modifiant leurs habitudes de transport.

Pourquoi jeter à la poubelle pelures de fruits et légumes alors qu’on peut les recycler ? Un peu partout au Québec, des projets sont mis sur pied afin d’encourager et de faciliter le compostage au quotidien. C’est notamment le cas de l’Éco-quartier Jeanne-Mance de Montréal, qui inaugurera ce printemps un prototype de composteur industriel communautaire.

Canada recently published a discussion paper on climate change that is calling for consultation with all Canadians. It’s a step towards fulfilling our climate change commitments, made in 1997 at the signing of the Kyoto Protocol. Critics are wondering whether it will be a step in the right direction.

What is the biggest environmental challenge of the 21st century? Global warming? Resource depletion? Pollution? No one really knows. Probably the sum of all these. But I’m beginning to think one of the biggest challenges is overcoming the fact that people are tired of all the depressing news about the environment.

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca