Politique

Voir également : "Gouvernement", "Démocratie" et "Élections"

Délibérément placé au cœur d’une stratégie électorale jugée efficace, le culte de l’ordre a pris, à la faveur d’une crise nourrie par l’arrogance, des proportions démesurées éclipsant ainsi des enjeux de gouvernance beaucoup plus fondamentaux. Manifestement incapable de faire campagne sur un bilan à la fois mince et controversé, Jean Charest, même s’il s’en défend, a préféré exploiter sur les excès attribués, sans distinction aucune, au vaste mouvement de contestation des politiques de son gouvernement. Le premier ministre parle tel un médium clairvoyant, comme si c’est à travers lui que s’exprimerait (...)
L’occident tend-il à disparaître et à s’engouffrer dans un désastre monétaire et écologique menaçant d’une fin inéluctable l’ensemble de sa population ? En admettant que le système financier constitue le seul outil capable de réguler l’humanité tout en favorisant « le bonheur » des individus, il serait légitime de se consacrer exclusivement à pérenniser ce système, sacralisé depuis ces trente dernières années et garant de l’harmonie entre les peuples. Or, la suprématie instaurée du libéralisme, c’est-à-dire imposée dans les années 80 par quelques dirigeants (Reagan et Thatcher) sur la communauté (...)
Monsieur le maire Tremblay, Je suis étudiante en psychologie et sociologie à l’Université de Montréal. Originaire du Saguenay, j’ai dû quitter notre belle région pour aller étudier à l’extérieur. Avant d’entamer mon discours, j’aimerais vous communiquer à quel point je suis fière de venir d’un si magnifique coin de pays où la chaleur humaine prédomine. Il y a quelques heures, j’ai lu dans le journal La Presse les propos que vous avez tenus à l’égard de Mme Djemila Benhabib et, pour la première fois de ma vie, j’ai eu honte de mes origines saguenéennes. J’ai été outrée de constater qu’en 2012, des (...)
La principale tâche du gouvernement Charest dans la prochaine campagne électorale, ce sera de faire oublier son bilan. De faire oublier ses lois antisyndicales, ses décrets et sa corruption. Ce sera de faire oublier les contrats accordés aux amis du régime. Ce sera de faire oublier les contributions illégales à la caisse électorale du PLQ. Ce sera de faire oublier l’obtention de permis de garderies par les amis du PLQ. Ce sera surtout de faire oublier que Jean Charest a refusé, des mois durant, contre le vœu d’une vaste majorité, de lancer une commission d’enquête sur l’industrie de la (...)
Quelle différence y a-t-il entre un bon politicien, un excellent politicien et un chef d’État ? Le ou la chef d’État, du moins celui qu’on espère, c’est celui ou celle qui impose le respect et dont on ne questionne pas les intérêts et l’intégrité, qui uniquement par sa présence fait rayonner sa patrie, inspire la confiance et suscite l’espoir. Le bon politicien est celui qui sait s’outiller et qui habillement parvient à livrer la marchandise, attachant les morceaux qui en bout de piste feront la différence. Jean Charest quant à lui, se classe très certainement dans la catégorie des excellents (...)
Le projet de loi C-31, qui propose des réformes dans le système d’octroi de l’asile au Canada, soulève de nombreuses critiques. En particulier, la mesure imposant la détention obligatoire des personnes arrivées au pays de façon irrégulière pourrait pénaliser les personnes qui ont le plus besoin de protection. « Dans mon pays, il y avait un régime d’oppression, confie Kanyinda Dikebele, originaire de la République Démocratique du Congo (RDC). Je faisais partie d’un groupe d’étudiants qui sensibilisait la population, organisait des marches politiques pour que les choses changent. Plusieurs d’entre (...)
En février dernier, Amnistie internationale Canada publiait un rapport intitulé : Les droits humains au Canada en 2010 - Il est temps de reprendre le leadership. Le rapport concluait à la nécessiter de créer un processus indépendant et non partisan pour examiner les questions relatives à la diminution des possibilités de contestation en matière de droits humains au Canada. Nous reproduisons ici un extrait du chapitre du rapport d’A.I. qui porte sur les conséquences, au Canada, du positionnement du gouvernement canadien. Aucun débat international sur les droits humains n’est plus intense (...)

As the elections to the constituent assembly draw near, the question in Nepal seems not to be whether there will be a democratic republic, but rather what kind of democratic republic it will be. “Bourgeois democrats” would want to preserve the country’s capitalistic character, while the “revolutionary left” will make every effort to give it a transitional character to bring socialism on to the nation’s agenda. “The reformist left” will vacillate between the two courses but predominantly forge alliances with the “bourgeois democrats”.

Lahore February 19, 2008: The Human Rights Commission of Pakistan applauds the people of Pakistan who overcame several obstacles and despite pre-poll rigging gave a clear verdict in favour of democratic governance. Regrettably, this opportunity was not available to the electorate in Balochistan. Boycott of worthy political leadership from contesting the elections and their call for staying away from the polls; have not reflected a genuine will of the people of Balochistan to the 2008 polls. This will pose a challenge to the federal parliament as well as the future provincial (...)

Fidel Castro withdraws from some of his official duties in Cuba at the very zenith of his moral authority in Latin America.

Le ministre de la Culture du Brésil et chanteur très connu, Gilberto Gil, expose sa vision de l’internet et le rôle des nouvelles technologies pour démocratiser la culture.

Elections in Pakistan held on February 18, 2008 were seen by some political analysts as a referendum on President Parvez Musharraf. In that case the people of Pakistan have clearly passed a no confidence vote against him.

Philip Agee, a CIA agent who went on to expose the CIA’s dirty deeds, passed away on 7 January in Havana. He was 72. Agee succumbed to a surgery for a perforated ulcer, in a hospital where he was admitted on 25 December last, according to his widow, Gisella Roberge. Granma, Leftwing daily of Cuba, described him as a “loyal friend of Cuba and staunch supporter of the peoples’ struggle for a better word”.

Israel’s spy satellite launched by India in the third week of January considerably enhances Israel’s intelligence-gathering capability. The launch of the Tecsar satellite, also known as Polaris, also marks a new stage in India-Israeli strategic relations and adds a new factor in the complex security scenario in the Middle East.

Au Pakistan, ce ne sont pas les islamistes qui choisissent les dirigeants de l’armée ; ce sont plutôt les généraux qui déterminent la marge de manoeuvre dont jouissent les islamistes.

Just nine weeks ago, Benazir Bhutto received a tumultuous welcome in Karachi from hundreds of thousands of supporters on her return to Pakistan after a decade in exile. She narrowly escaped death on that occasion when a suicide bomber struck her cavalcade and killed several hundred innocent people. Her assassination at a campaign rally in Rawalpindi on December 27, despite the "hundreds of riot police manning security checkpoints with metal detectors" according to press reports, demonstrates the extent to which self-destructive and, ultimately, self-defeating violence has entered Pakistan’s political processes. No amount of American aid, military, financial, or political, dedicated to "defeating terrorism" seems likely to be able to reverse this downward spiral. In fact, it may, perversely, be tending to accelerate it.

Le 2 décembre, les électeurs du Venezuela sont invités à se prononcer par référendum sur une proposition visant à amender une soixantaine d’articles de la Constitution. Quels sont les enjeux de cette réforme ? À la suite de sa réélection à la présidence du Venezuela en décembre 2006, Hugo Chávez avait annoncé un processus de réforme constitutionnelle. À l’époque, une grande partie de l’attention était dirigée sur l’amendement qui permettrait au président Chávez de se représenter aux élections de 2013. Ses adversaires le soupçonnaient de vouloir ainsi s’arroger la présidence à vie. Moins d’une année (...)

Et ci c’était finalement de la ville que renaissait le politique ? Notez que je dis bien le politique, et non la politique. La politique, on sait assez ce que c’est : elle est l’affaire de professionnels, faisant carrière dans des partis et se disputant l’honneur de nous représenter. Cette manière de faire les transforme et nous transforme.

This article traces the genesis and development of the “People’s War” in Nepal, focusing on elements of continuity in the salient features of the strategy of the PW.

En Pologne, les révélations sur la collaboration d’une partie de l’Église avec le régime communiste provoque un scandale. Et sert bien le pouvoir actuel.

L’auteure déplore les prises de positions de Mme Elisabeth May en matière d’avortement

Depuis 2004, sur la Rive-Sud de Québec, le consortium Rabaska mène une vaste opération de séduction pour implanter un port méthanier. Bilan provisoire.

Le 7 décembre 2003, jour des élections législatives en Russie, le président Vladimir Poutine apparaît à la télévision avec une mine étonnamment radieuse. L’homme, d’un naturel plutôt taciturne, paraît soulagé, comme si on venait de le délester d’un grand poids. Le président russe a-t-il une grande nouvelle à annoncer à la population ? La paix a-t-elle été conclue en Tchéchénie ? Pas du tout. Vladimir Poutine est transporté de joie parce que sa chienne préférée, un labrador surnommé Connie vient d’avoir une portée de chiots. « Vladimir Vladimirovitch était tellement inquiet », explique son épouse. Le (...)

The legal arguments used by the U.S.-sponsored Iraqi court to convict Saddam Hussein of crimes against humanity apply even more forcefully to those American leaders who ordered the illegal invasion and occupation of Iraq.

Petite révolution en Afrique du Sud : la ministre de la Santé, Manto Tshabalala-Msimang, largement discréditée pour ses positions pour le moins ambiguës sur le VIH-Sida, s’est vue retirer le dossier de la lutte contre le sida. Les militants séropositifs ont applaudi la décision du gouvernement Mbeki, mais réclament toujours plus de moyens pour contrer la pandémie.

L’intervention des militaires mexicains, le 27 octobre, pour mettre fin à la révolte populaire dans l’État d’Oaxaca a eu des résultats mitigés. Au prix d’une vingtaine de morts, de centaines de blessés et de quelque 60 disparitions, le centre historique de la ville d’Oaxaca a été remis aux fortunés, aux touristes et aux policiers. La cité universitaire et des quartiers entiers demeurent cependant sous le contrôle du soulèvement populaire. Et c’est sans compter les centaines de villages où de nouvelles autorités autonomes ont vu le jour... Le 22 mai 2006, plus de 12 000 maîtres d’école de l’État (...)
Les drones, les hélicoptères Apaches et les caméras des médias internationaux continuent de tourner autour de la bande de Gaza. Plus d’un an après le retrait unilatéral de l’État israélien, la pression monte sur la ligne de terre bordée par les murs et la Méditerranée. Le traumatisme de Beit Hanoun est grand et la plaie toujours ouverte. Le mois dernier, environ 80 Palestiniens sont morts, dont 18 dans une horrible bavure israélienne qui a tué femmes et enfants. « Nous vivons dans un climat de terreur constante, affirme Mona Elfaraa, une médecin de l’hôpital Al Awda, non loin de Beit Hanoun. (...)
Un vent d’espoir a soufflé sur Washington. Les républicains ont perdu la majorité au Congrès, qu’ils détenaient depuis 12 ans. Cette prise de contrôle par les démocrates de l’appareil législatif forcera le président George W. Bush et son administration à être plus conciliants dans leur politique intérieure, et plus flexibles dans leur politique étrangère. L’Irak a entraîné la défaite des républicains. L’électorat a clairement signifié aux dirigeants qu’il fallait en finir avec cette aventure désastreuse. Mais le message vaut autant pour les démocrates que pour le président Bush. Le nouveau Congrès (...)

The marathon summit meeting between the Seven Party Alliance (SPA) government and the Maoists has finally produced a historic deal paving way for formal entry of the Maoists into the peaceful political mainstream, writes Tapan Kumar Bose from Lalitpur, Nepal.

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca