Participation citoyenne

Voir également : "Initiatives citoyennes", "mouvements sociaux" et "Forum social"

Le Hirak algérien, la révolution soudanaise, les immenses manifestations de Honk Kong, nous racontent, chacun et chacune à leur manière, au delà de leurs contextualisations distinctes et de leurs particularités, le même air totalement nouveau, chargé d’espérance radicale, et par leur simultanéité nous font apparaître, un autre rapport au pouvoir et au politique. Ils semblent avoir tiré les leçons des moments de l’occupation des places (Occupy street, etc ) et des printemps arabes. Nous abordons ici, uniquement el Hirak algérien. A différents échelles et degrés, on relève cinq marqueurs (...)
Moins de deux ans après sa précédente session au Québec (Canada), le Forum social mondial (FSM) s’autoconvoque à Salvador de Bahia (Brésil). La prochaine rencontre internationale, qui se tiendra du 13 au 17 mars 2018, doit intégrer de profonds défis. « Les mouvements sociaux doivent être au centre, ils doivent se sentir chez eux. Le Forum doit se réinventer », estime Mauri Cruz, membre du Collectif brésilien d’organisation. « Je suis convaincue qu’une fois mise en marche la convocation acquiert sa propre dynamique et qu’elle ne peut être arrêtée », souligne pour sa part Carminda Mac Lorin, l’une (...)
Pour cette nouvelle édition du Forum social mondial qui aura lieu à Salvador de Bahia, au Brésil en mars 2018, Alternatives s’associe au Collectif FSM 2018 qui permettra encore une fois à une centaine de québécois.e.s de participer à l’événement. Fier d’une expertise développée au cours de la dernière décennie, les YMCA du Québec, en partenariat avec la Fédération des Travailleurs et Travailleuses du Québec et l’Association Québécoise des Organisations de Coopération Internationale, coordonne le collectif citoyen se rendant au prochain Forum Social Mondial. C’est en tant que membre du Conseil (...)

Nous n’avons pas la prétention de dire qu’il s’agit d’une position exhaustive, mais le texte suivant donne une note différente du son de cloche répété par les médias. Nous comprenons qu’une telle position peut créer un certain malaise quand la seule information dont on dispose est celle véhiculée par les médias de droite alimentés par les sources américaines et autres sous-traitants de l’information. Toujours et partout depuis des décennies, les services secrets US restent très actifs en Amérique latine. Rappelons-nous les dictatures au Chili, en Argentine, au Guatemala, au Brésil et ailleurs ; le rôle actif des services de renseignements américains est très bien documenté au sujet de leurs manœuvres pour déstabiliser les forces progressistes dans cette A.L. que les Etats-Unis considèrent comme leur « jardin ».

Fort de ses 32 ans et de ses 250 000 amis sur Facebook, le Britannique Owen Jones est considéré comme l’un des porte-parole d’une gauche européenne en quête de renouveau. Soutien de Jeremy Corbyn avant de prendre ses distances avec lui, proche de Podemos, il est aujourd’hui éditorialiste au Guardian, et l’auteur de deux livres remarqués (non traduits en français) : Chavs (2011), sur la démonisation des classes populaires britanniques, et The Establishement (2014). Nous l’avons rencontré lors d’un passage à Paris, entre deux rendez-vous avec l’équipe de campagne de Benoît Hamon et celle de Jean-Luc Mélenchon.

Selon les médias, plus de 12 000 personnes étaient réunies à Trois-Rivières, le 17 octobre 2015, pour la clôture de la Marche mondiale des femmes (MMF 2015). Cette marche rassembleuse couronnait une campagne de sept mois marquée par le renforcement des relations entre la Fédération des femmes du Québec (FFQ) et l’organisation Femmes autochtones du Québec (FAQ). La présidente de la FFQ, Mélanie Sarazin, souhaite s’appuyer sur ces avancées pour élargir et approfondir les solidarités qui existent entre les femmes blanches, autochtones et immigrantes. Nous l’avons rencontrée pour discuter du bilan (...)
Le devoir d’un citoyen ne se limite pas au contexte électoral. Alors que le mouvement abstentionniste électoral prône la mobilisation citoyenne comme réel vecteur de changement, des citoyens se rassemblent parce qu’ils savent qu’ils peuvent faire bouger des choses. Un groupe de personnes mobilisé autour d’un évènement baptisé 100en1jour prendra place dans les rues de Montréal dimanche prochain, le 7 juin. Cet évènement vise à encourager tous les citoyens, des plus militants aux moins habitués, à poser un geste positif lors de cette journée. L’événement 100en1jour en est à sa 2e édition (...)
Depuis quelques années, des citoyens et citoyennes, ressaisi-es par une fougue contestataire, se sont positionné-és ouvertement contre un système qui les néglige. À travers les récentes périodes de politisation populaire, tel que le mouvement Occupy et la grève étudiante de 2012, une tranche plus militante en est sortie radicalisée. Retour sur la radicalisation des récents soulèvements populaires au Québec. Plusieurs définitions du mot « radicalisme » sont données, rendant son utilisation très subjective. Marcos Ancelovici, professeur de sociologie à l’Université du Québec à Montréal, indique (...)
Pour la 41e fois depuis 1867, les Québécoises et les Québécois voteront le 7 avril prochain pour former une nouvelle Assemblée nationale qui ne correspondra pas fidèlement à la volonté populaire exprimée, et ce peu importe le résultat du scrutin. Une contradiction persistante qui est issue du mode de scrutin uninominal à un tour, un legs de notre système parlementaire britannique. La proposition d’introduire une composante proportionnelle dans nos élections recueille pourtant un large appui populaire, mais aucun gouvernement n’a jusqu’à maintenant osé bouleverser le statu quo. (...)
Entrevue réalisée par la délégation jeunesse d’Alternatives au Forum Social Mondial de 2013 à Tunis Dès notre arrivée, un portier nous accueille et nous dit : « c’est ici qu’il a été tué ». Que pouvait-on dire de plus ? Au lendemain de l’assassinat politique de Chokri Belaïd, nous en avons vu beaucoup d’images de cet homme maintenant considéré comme un martyr de la révolution. C’est néanmoins Mme Basma Khalfaoui, veuve de ce dernier que nous venions voir en cette fin de voyage. Ce fut un moment d’une grande intensité pour nous. Voici le compte-rendu d’une rencontre avec cette femme au parcours (...)
En circulant dans les rues de Montréal, les yeux bien ouverts et le sens de l’observation aguerri, il est possible d’apercevoir de la laine aux couleurs éclatantes recouvrir le mobilier de la ville. Décorant un arbre, un poteau ou une borne fontaine, le tricot graffiti fait désormais partie du paysage urbain. Deux collectifs montréalais, aux revendications bien marquées, tentent actuellement d’embellir la ville, mais surtout de faire passer un message précis de réappropriation de l’espace public. Loin d’être propre à la métropole, ce type d’art de rue à caractère politique, trouve des (...)
En partant pour le Forum social mondial (FSM) à Tunis, je souhaitais participer à la création d’un monde meilleur. Cependant, je ne savais pas quelle cause choisir, ni sur quel front me battre. Il faut dire que les occasions sont nombreuses et les causes toutes aussi nobles les unes que les autres. Je redoutais que ma participation au Forum n’alimente mon indécision en raison de la multitude de causes présentées lors des ateliers. Finalement, participer au FSM m’a permis de trouver le problème auquel je veux m’attaquer afin de contribuer à un monde différent : je pense que nous avons (...)
A Goodland, le président se serre la ceinture, les banquiers sont responsabilisés et les écosystèmes préservés. Ce pays existe, fractionné en plusieurs initiatives à travers le monde. Reste à les réunir avance le Britannique Andrew Simms. Andrew Simms, expert à la New Economics Foundation (think tank progressiste britannique) a décrit le 17 février dernier, dans le Guardian, un pays qu’il a nommé « Goodland ». Il emprunte les plus prometteuses des innovations sociales à différents pays du monde, pour dessiner une nation ou règne les valeurs d’équité, de justice sociale et de partage. (...)
Militer pour l’environnement et les droits des citoyens ne sont pas quelque chose que je fais, c’est en relation avec ce que je suis. Lise Chartrand, directrice du comité Ensemble pour un avenir durable du Grand Gaspé C’est lors du forum Québec meilleures mines, le 8 février dernier, que le Journal des Alternatives a rencontré Lise Chartrand, directrice du Comité Ensemble pour un avenir durable du Grand Gaspé, un mouvement né en juin 2011 suite à la volonté de la société Petrolia d’exploiter les gisements d’Haldimand et de Tar Point. Lise est une femme de poigne qui se questionne sur le (...)
Depuis octobre 2012, les militants du monde entier sont amenés à se rencontrer tous les 22 du mois afin de partager leurs idées, leurs opinions et leur créativité par le biais d’un collectif mondial de discussion. VIA22 se veut un espace pour échanger, via une plateforme web, dans toutes les langues et sur tous les sujets. L’idée est née d’une initiative montréalaise. Inspiré par le mouvement étudiant du printemps érable qui se mobilisait chaque 22 du mois, un groupe de Québécois a mis sur pied ce projet collectif dans un but très simple : favoriser un dialogue global. « L’idée, c’est d’offrir (...)
Internet est l’un des outils utilisés par les citoyens pour revendiquer leurs droits. Comment les citoyens s’expriment-ils via cet outil informatique ? Comment agissent-ils pour faire bouger les choses ? Qui sont-ils ? Tant de questions complexes à analyser. C’est sur cette difficulté à saisir les enjeux et les aboutissants d’Internet que nous avons interrogé deux chercheurs spécialisés sur l’impact des médias sociaux au Moyen-Orient, Hanieh Ziaei et Julien Saada, afin de mettre en lumière certains nouveaux phénomènes. Le journalisme aux mains des citoyens On ne compte plus les nombreux (...)
Nous sommes du nombre de ceux et celles qui ont pris part, à notre façon, au débat public ouvert par le Printemps érable. Ce débat a eu lieu tant au sein d’organisations déjà existantes que de collectifs qui ont vu le jour à cette occasion. Encore aujourd’hui, nous avons la conviction qu’un tel débat a eu lieu parce que la grève générale illimitée des étudiantes et étudiants et tout le mouvement populaire qui l’a accompagnée ont ouvert et imposé un véritable espace politique de réflexion, de débat et d’action. Un vent d’espoir, de mobilisation et de création a balayé le Québec. De nombreuses (...)
En mai 2011, le mouvement féministe québécois s’est embarqué dans un processus de réflexion de deux ans pour analyser et réélaborer son action dans l’espace politique actuel. Ateliers thématiques, soirées publiques, tournée des régions, tables de travail, le menu de ces États généraux est bien rempli. Au fur et à mesure de mon engagement dans ce processus, je me rends compte à quel point, même au sein de la gauche, ces exercices de démocraties ne sont plus fréquents. En plus d’être des moments où nous mettons nos idées, c’est aussi des occasions de vérifier la force de nos convictions. (...)
Il y a près d’un an, le journal Le Devoir présentait son bilan de l’année qui se terminait alors et titrait : 2011, l’année de l’indigné. Des références étaient faites aux nouveaux mouvements sociaux : Occupy/Occupons, mais bien sûr aussi aux révolutions du printemps arabe et aux mouvements des Indignados de partout en Europe. Pour lancer 2012 dans la même veine, Alternatives proposait au même moment le site Web www.indignez-vous.ca qui recueillait en quelques semaines plus de 1500 indignations en direction du gouvernement fédéral de Stephen Harper. 1500 personnes qui décriaient les politiques (...)

La ville de Québec est depuis quelques semaines le lieu d’un grand théâtre burlesque. La pièce qui y est jouée pourrait aisément s’intituler La démocratie bafouée ou encore Allégorie du vide avec, pour rôles principaux, une candidate fantôme, trois candidats omniprésents derrière leurs innombrables affiches, et un cinquième, littéralement à l’arrière-scène. Les élections municipales dans la capitale voient s’affronter quatre figures politiques majeures sans qu’aucun n’ait de véritable programme électoral à proposer.

La mondialisation politique, économique et culturelle de la dernière décennie après la chute du Mur de Berlin et celle des Tours de New York font de la période actuelle une période de profondes mutations qui représentent des menaces mais aussi des opportunités.

Tous sont chaleureusement invités à cette soirée où les plus récentes tendances de la démocratie municipale seront brillamment illustrées.

Avec Helen Fotopulos, Rosa Pires, et Luc Rabouin.
Au Resto Plateau, 4450 rue St-Hubert (métro Mont-Royal), le 16 février 2005 à 19h. Entrée libre.

Porto-Alegre, Brésil - Ça y est, c’est commencé. La cinquième édition du Forum social mondial (FSM) s’ouvre aujourd’hui, 26 janvier, et se déroulera jusqu’au 31 janvier 2005, dans la ville de Porto Alegre, au Brésil. Dans les bureaux du secrétariat du FSM, comme dans le quartier général du Campement de la jeunesse, aménagé à même le site du campement, l’atmosphère était frénétique ces derniers jours. Tous, les employés, les bénévoles, mais aussi les étrangers qui, comme moi, sont venus prêter main-forte à l’organisation de ce projet colossal, se sont donnés corps et âmes pour sa réussite. Sur les (...)

À moins d’un an des prochaines élections municipales, les rendez-vous manqués entre Montréal et la démocratisation s’additionnent. Comme en témoigne l’adoption récente par le conseil de ville du nouveau cadre électoral qui sera présentée le 1er décembre au ministère des Affaires municipales, du Sport et du Loisir.

Maintenant que les défusionnistes ont gagné la première manche, la bataille est bien engagée pour démanteler les grandes villes créées par le précédent gouvernement du Parti Québécois. Seule l’apathie légendaire des électeurs municipaux pourrait sauver la mise.

Ismaël a huit ans. Il ne sait ni lire ni écrire. Je le vois vendre des bonbons toute la journée dans les rues du centre-ville de Novo Hamburgo, situé dans l’État de Rio Grande do Sul. Mais quand il vient me visiter au travail, il me jure qu’il va à l’école. Hmmm... Il aime les fusils, est fasciné par la guerre des trafiquants à Rio de Janeiro et veut devenir médecin. Il n’est pas sûr que l’anglais existe, mais se tord de rire à m’entendre en parler quelques mots. ll habite un des quartiers les plus pauvres et les plus violents de Novo Hamburgo - un de ceux qui ont brusquement perdu leurs (...)

D’un océan à l’autre, des voix citoyennes s’élèvent, demandant une plus grande influence sur la prise de décisions qui touchent directement leurs communautés. Inspirés par l’exemple de démocratie participative qui s’est développé dans la ville brésilienne de Porto Alegre, où les résidants se prononcent sur près de 20 % du budget municipal, des Canadiens ont exprimé le désir de voir les projets de leurs communautés mieux refléter les besoins de leurs quartiers et de leurs villes.

Depuis l’été 2002, ce collectif regroupe plus d’une douzaine de jeunes réalisateurs et réalisatrices qui ont à cœur la diffusion d’une information démocratique et populaire. Ils se sont engagés à donner une voix aux laissés-pour-compte de la société, souvent ignorés par les grands médias. Leurs courts métrages, présentés comme des « coups de gueule », des « rêves éveillés » ou encore des « solutions pratiques » combinent la diversité des genres et des propos. Que ce soit par des capsules, des documentaires, des fictions ou encore des films d’animation, les vidéastes abordent différents sujets d’actualité, (...)

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca