Paix, démocratie et citoyenneté

Vaste pays d’Afrique de l’Ouest, le Niger est l’une des victimes emblématiques des politiques d’ajustement structurel conduites par les institutions financières internationales. Sous l’impulsion de ces dernières, la pauvreté et la misère ont enregistré un bond prodigieux en l’espace d’une vingtaine d’années. Les services publics, que ce soit en matière de santé ou d’éducation, ne sont plus assurés correctement. Depuis le début des années 1980, la part des dépenses publiques consacrées à ces secteurs ne fait que décliner, alors que le service de la dette extérieure engloutit une part importante du (...)
L’ONU a réalisé dans le passé de grandes œuvres pour favoriser la paix et le développement dans le monde. Mais il y a eu aussi des limites, des échecs, des nécessités de réforme. Plus récemment, le ton a changé avec la prédominance des institutions de Bretton Woods sur le discours du développement social et des droits de la personne. Dans le cas haïtien, la situation a été et demeure problématique. Notre pays subit la domination américaine depuis 1915, une intervention qui a tenté de modifier les structures de la société et le système politique et aussi de marginaliser les acteurs nationaux. Sous (...)
Aujourd’hui, à l’occasion du premier anniversaire du mouvement social de mars et avril 2005, le peuple nigérien est appelé une fois de plus à sortir massivement réoccuper les rues de toutes les villes du pays, afin de défendre le droit pour nos enfants d’aller à l’école et d’y bénéficier d’une éducation de qualité axée autour de nos réalités, leur droit d’accéder à un emploi public qui puisse leur permettre de vivre dignement et de mettre à leur tour leurs progénitures futures à l’abri de la misère et de l’ignorance. Joignant sa voix à celle des partenaires conséquents de l’école, qui ont décidé (...)
Alternatives et l’Institut de recherches et de formation en administration publique de l’Université de Cordoba ont mis en oeuvre un projet d’économie solidaire de 2006 à 2008. Ce projet s’inscrivait dans la mouvance argentine du début du 21e siècle, alors que le pays connaissait la pire crise financière et politique de son histoire. La pauvreté et l’exclusion sociale atteignirent des sommets catastrophiques. Face à une crise de telle ampleur, les argentins ont du se mobiliser et s’organiser pour répondre aux besoins essentiels de la population. Ainsi sont nées les premières usines (...)

Pour près de la moitié de la population en Argentine, la pauvreté et l’exclusion sociale sont des réalités, un espace hostile et étouffant dans lequel il faut trouver chaque jour comment survivre jusqu’au lendemain. L’éclatement, en décembre 2001, d’une profonde crise en Argentine témoigne que ce grand pays d’Amérique du sud ne fait pas exception. Selon l’Institut national de Estadisticas y Censos, entre octobre 1998 et mai 2002, le nombre d’individus dits « pauvres » a augmenté de 7 millions de personnes pour atteindre près de 19 millions de personnes. Celui de personnes dites « indigentes » a quant à lui grimpé à 4,6 millions et ce fléau terrorise plus de 7 millions d’Argentines et Argentins.

More than twenty years of war, repeated drought and chronic poverty have exhausted Afghanistan. Decades of fighting and suffering have exacerbated ethnic strife. The humanitarian repercussions are disastrous. The Taliban regime that seized control of Kabul in 1996 aggravated the destruction of Afghanistan’s social fabric and forcefully dissolved most political, social and economic institutions. Today, the country’s infrastructure is completely devastated. The communication network is one of the least developed on the planet. But most important is the social devastation left (...)
Face aux conditions socioéconomiques de plus en plus précaire des populations palestiniennes, aggravées par la construction d’une barrière de sécurité qui obstrue l’accès aux soins et à l’éducation, il est devenu impératif et urgent pour les organisations de la société civile d’améliorer les conditions de vies des familles les plus vulnérables en travaillant sur les conditions d’accès aux services essentiels que sont la santé et l’éducation. De plus, les organisations de la société civile palestinienne s’engagent aussi à poursuivre leurs actions portant sur la lutte à la corruption, la citoyenneté, la (...)
Avec un taux de croissance naturel d’environ 3,7%, la population palestinienne de la Cisjordanie et la Bande de Gaza est estimée à environ 3.800.000 d’habitants dont 1.400.000 habitants dans la Bande de Gaza. Les conditions socioéconomiques des populations palestiniennes suscitent de plus en plus d’inquiétude de la part de la communauté internationale. Plusieurs missions mandatées par l’ONU indiquent une régression spectaculaire du niveau de vie, du niveau d’éducation, et du suivi sanitaire des populations de même qu’une augmentation de la pauvreté et du chômage. Le principal facteur cité (...)
Créé au début des années 1995 par un groupe de cinq enseignants et enseignantes venus de différentes institutions enseignantes, le Teacher Creativity Center (TCC) est une organisation non gouvernementale basée à Ramallah avec l’objectif de développer des systèmes d’éducation capables de former des personnes conscientisées, critiques et créatives qui participeront activement dans la promotion d’une société démocratique où la justice et l’équité seront prédominantes. Le TCC, en collaboration avec des institutions locales et régionales, cherche à canaliser les politiques et les lois sur l’éducation vers (...)
Le Brésil avec ses 178 millions d’habitants fait partie de ces « pays émergents » qui pourraient se sortir du sous-développement dans les prochaines décennies. Les indicateurs macro-économiques sont en effet assez positifs : les exportations sont en croissance, l’inflation est maîtrisée, le niveau d’endettement est sous contrôle, il y a une modeste mais réelle création d’emplois. De bien des manières, le Brésil est « l’élève modèle » du développement économique tel qu’il est pensé par les grandes agences internationales. Sur le plan politique, le Brésil est une démocratie stable issue d’une longue lutte (...)
Cuba continue de souffrir d’un embargo de plus en plus sévère depuis l’arrivée au pouvoir de Bush aux Etats-Unis, laquelle s’est accompagnée d’un refroidissement des relations entre Cuba et l’Union européenne. C’est ainsi qu’au début des années 2000, la situation économique est devenue précaire et instable ; le principal partenaire économique de l’île, l’Union européenne, avec 40% des échanges commerciaux, révisait sa position diplomatique envers Cuba. L’industrie sucrière déclinait et obligeait une restructuration en profondeur d’une industrie jusqu’alors prédominante. Cette révision oblige Cuba (...)
L’objectif de notre programme "Construire un Soudan démocratique, équitable et prospère" consiste à assister le peuple soudanais dans sa lutte pour construire un Soudan démocratique, équitable et prospère. Concrètement, nous travaillons à renforcer deux réseaux d’organisations non gouvernementales, le Sudan Civil Society Network for the Alleviation of Poverty (SCSNAP) et le Human Rights Legal Assistance Network (HRLAN), qui oeuvrent à renforcer la participation des citoyens soudanais au développement économique, politique et sociale de leur pays. La logique qui sous-tend cette approche est (...)
La présente épidémie du VIH-sida est certainement le plus grand défi auquel est confronté la population sud-africaine à l’heure actuelle, en particulier les femmes, premières victimes de cette terrible maladie. Les estimations du gouvernement sud-africain élèvent le nombre de séropositifs à plus de 4 millions. Lorsque l’on s’attarde à la tranche d’age 19-44, on constate qu’entre 28 et 34% de la population est porteuse du virus. Malgré les récents engagements du gouvernement sud-africain à distribuer des médicaments génériques à moindre coût pour les personnes en besoin, la lenteur de la mise sur (...)
En 1994, l’Afrique du Sud entrait définitivement dans une ère démocratique et commençait à se relever, bien que tardivement, du pire système répressif de l’histoire moderne : l’apartheid. Toutefois, un siècle de discrimination politique, sociale et économique continue à laisser des empreintes qui semblent irréversibles : une inégalité de revenus disproportionnée en fonction des origines raciales, ou encore un accès fort inégal aux services publics essentiels, tels l’eau potable, l’éducation et les soins de santé Malheureusement, force est de constater que les avancées démocratiques en Afrique du (...)
Background With regard to challenges of the globalization, countries of the Caribbean area began to share their efforts, in order to create a political, social and economic bloc, which has a higher bargaining power in front of the most powerful of the continent. This economic regionalization could build an economic and political area, where all together small economies could get what they cannot have by themselves, and thus protect their vulnerable economies. Until the next Summit of the Americas forecast in 2005, the agenda of the negotiations in the Caribbean area will be (...)
La guerre prolongée en Angola a eu de sérieux impacts sur la qualité des conditions scolaires, tant au niveau pédagogique que matériel, affectant ainsi les possibilités de développement humain, de dialogue social et du renforcement des institutions démocratiques angolaises. Continuellement en quête de sécurité, fuyant les zones de combat, parents et professeurs ont difficilement pu, au cours des dernières années, assurer une formation scolaire pour leurs enfants. Le programme ONJILA, mis en place par Alternatives et notre partenaire angolais ADRA (Acçao para o Desenvolvimento Rural y (...)
Contexte : Classé parmi les nations les plus pauvres du monde depuis plusieurs années, le Burundi est, depuis 1993, aux prises avec un conflit armé qui a gravement affecté tous les secteurs de la société. D’autres facteurs défavorables, (déplacement des réfugiés, une sévère épidémie de malaria et des sécheresses répétitives), ont également contribué à répandre les maux de la pauvreté. Projet : Alternatives et ses partenaires ont mis en œuvre un projet de réhabilitation dans les provinces de Kayanza, de Muramvya, de Bururi et de Bujumbura. L’objectif global consiste en la réhabilitation des (...)

Alternatives appuie une campagne qui vise une meilleure planification familiale et l’appui dans la lutte contre les MST-VIH/SIDA en faveur des jeunes /adolescents et adultes des populations des quartiers pauvres de KINSHASA.

Contexte : La sécheresse est un phénomène physique naturel qui afflige fréquemment et régulièrement le Nordeste du Brésil. Depuis longtemps, dans les régions semi-arides du Brésil la sécheresse cause du tort aux habitants de ces régions, notamment par la destruction des écosystèmes locaux qui entraîne une perte importante de la biodiversité. Au niveau économique et social, la sécheresse a aussi diverses répercussions sur la société. Les petits agriculteurs qui ne possèdent pas les moyens de produire ne réussissent pas à subvenir aux besoins de leur famille. Ils migrent vers d’autres régions du (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca