Paix

Voir également : "Conflits" et "Processus de paix"

Vendredi matin le 19 mai, des militants pour la paix se sont regroupés au Centre Saint-Pierre de Montréal afin de dénoncer l’intensification de la répression politique en Turquie coupable d’emprisonnement de plusieurs députés, maires et mairesses d’opposition, ainsi que l’intervention militaire du gouvernement turc en Syrie contre des communautés kurdes, déjà fragilisées par les attaques djihadistes de l’Armée islamiste. Une vidéo d’Évelyne Abitbol rend heureusement compte de cette conférence de presse, puisqu’elle a été boycottée par tous les médias officiels, y compris Radio-Canada et Le (...)
Le Projet Accompagnement Québec-Guatemala (PAQG), travaillant au sein du réseau Acoguate (Acompañamiento en Guatemala), désire exprimer sa solidarité et sa profonde préoccupation par rapport aux plus récents événements survenus à l’encontre d’accompagnateurs internationaux des Brigades de Paix, ainsi qu’à l’ensemble de la stratégie visant depuis plusieurs années à mettre en doute la légitimité de l’observation internationale de la paix et des droits humains. Le PAQG est un organisme de solidarité internationale non-partisan et non-violent, répondant depuis 1992 aux demandes d’accompagnement civil (...)
Cette année encore, la cérémonie officielle de la Légion royale canadienne pour marquer le « Jour du Souvenir » à Montréal aura lieu sur les terrains de l’Université McGill, en présence de nombreux dignitaires et marquée par le traditionnel salut de 21 coups de canon... Dans le but de donner une plus grande visibilité au courant d’opinion publique qui désapprouve le caractère étroit et militaire de ces cérémonies et la récupération qui en est faite pour promouvoir les politiques militaristes du gouvernement canadien, le Collectif Échec à la guerre organise lundi, le 11 novembre prochain, de 11 h 00 (...)
S’opposer aux génocides est devenu une sorte de mini-industrie aux États-Unis. Partout, des programmes « d’études des génocides » surgissent dans les universités. Il y a cinq ans, un improbable « Groupe de Travail sur le Génocide » fut créé, dirigé par l’ancienne secrétaire d’Etat Madeleine Albright et l’ancien ministre de la défense William Cohen, tous deux anciens membres du gouvernement de Clinton. La Bible de toute cette entreprise est le livre de Samantha Power, A Problem from Hell. La thèse de Mme Power est que le gouvernement des États-Unis, aussi bien intentionné soit-il, comme tout un (...)
Comme on pouvait s’y attendre, tous les dignitaires présents et passés des institutions européennes ont bruyamment salué l’attribution du prix Nobel de la paix à l’Union européenne (UE). Elle leur a permis, au moins pendant quelques jours, de se re-légitimer face à des opinions publiques de plus en plus eurosceptiques. Peine perdue : ces opinions sont largement restées indifférentes ou goguenardes, et parfois scandalisées, tant cette opération de communication leur paraissait à mille lieues de leur réalité vécue des politiques de l’UE. Et encore les médias ont-ils été relativement discrets sur (...)
Le prix Nobel de la paix pour l’année 2012 a été attribué, vendredi 12 octobre, à l’Union Européenne. Le Comité Nobel Norvégien (composé de cinq membres nommé(e)s par le parlement norvégien) en a décidé ainsi. Le communiqué de presse (1) du comité a évoqué « la contribution de l’union européenne pendant plus de six décennies à promouvoir la paix et la réconciliation, la démocratie et les droits humains en Europe ». A la base, et selon le testament d’Alfred Nobel, et sans rentrer dans les controverses au sujet de ce prix et des prix en général, le Nobel pour la paix est décerné à « la personnalité qui (...)
L’ouverture politique du président birman Thein Sein inspire beaucoup d’optimisme à la communauté internationale, mais pas aux femmes et aux fillettes de neuf ans qui ont été déjà violées à répétition par plusieurs soldats de l’armée birmane. « Après cinq décennies d’une dictature militaire, le climat politique a changé en Birmanie. Le gouvernement de Thein Sein se montre aujourd’hui plus ouvert vis-à-vis de l’opposition et de la communauté internationale. Il accueille à tour de bras les représentants de la diplomatie occidentale », explique la coordonnatrice de l’association Info-Birmanie, Isabelle (...)
Vous souhaitez en savoir plus sur le travail des Brigades de Paix Internationales (PBI) au Canada et à l’étranger ? Joignez-vous à nous pour une séance d’informations ! Jeudi 17 mars, 18h -19h Salle 203, Pavillon Chancellor-Day Faculté de Droits de l’Université McGill 3644, rue Peel Les Brigades de Paix Internationales (PBI) est une ONG internationale qui par l’accompagnement international et l’action non violente participe à accroître l’espace politique des défenseur-es de droits humains en exerçant un pouvoir de dissuasion face à la violence politique. À la demande des organisations (...)
Le 24 mai 2010, à 20 heures Studio-théâtre de la Place des arts Les Artistes pour la Paix (APLP) présentent leur onzième soirée où est démontrée que l’art est un instrument de pacification. Comment est-ce possible ? En faisant appel à la sensibilité et à la diversité, l’art s’impose comme alternative à l’arrogance, à la violence et à la guerre. L’art constitue un terreau fertile pour la pacification parce qu’il repose sur la curiosité et l’imaginaire. Il procure fascination et émerveillement et permet l’échange en rapprochant les gens. Les Artistes pour la Paix proposent le désarmement par la culture (...)
À 14h00 le 1er décembre plusieurs jeunes marcheront avec la délégation du YMCA Centre-Ville (du 1435 Drummond) pour se rendre jusqu’au Carré Philips ou un grand Signe de Paix « vivant » sera créé et un grand karaoké avec la chanson "Imagine" de John Lennon sera réalisé. Amenez vos Tam Tam Informations sur You tube la Marche mondiale pour la Paix et la Non-violence Des centaines d’événements pour la Paix créées tout au long de la Marche mondiale. Les marcheurs porteront la Flamme d’Hiroshima (espoir de l’abolition des armes nucléaires) et la « Charte pour un Monde sans violence » rédigé par (...)
Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) présente une conférence publique de DENIS J. HALLIDAY : Examen critique du rôle des Nations Unies depuis la Guerre du Golfe Perspectives pour l’avenir MARDI LE 1er DÉCEMBRE 2009, à 7:00 pm au Centre Saint Pierre 1212 rue Panet (coin René Lévesque E), Montréal (Métro : Beaudry) Denis Halliday a passé une bonne partie de sa carrière auprès des Nations Unies, impliqué dans des actions d’aide humanitaire. In 1997, il fut nommé Sécretaire général adjoint et directeur du programme humanitaire en Irak. Un an plus tard, après 34 ans de service au (...)
Turkish Cypriot leader Mehmet Ali Talat and his Greek Cypriot counterpart Demetris Christofias announced, on October 13, the cancellation of the annual military exercises after their meeting at the buffer zone in Nicosia within the framework of the comprehensive peace talks launched last month. The war games, the Turkish Cypriots’ Taurus and the Greek Cypriots’ Nikiforos, have frequently caused tension in the island. Cyprus was split along ethnic lines in 1974 when Turkey invaded in response to a coup by Athens-backed supporters of uniting the island with Greece. A UN patrolled (...)
Canada’s leadership role in putting in place the international treaty banning landmines in 1997 (known as the Ottawa Treaty) stood in clear contrast to its reluctant and half-hearted embrace of a similar effort to ban cluster munitions this year. In negotiations started by Norway in 2006 and known as the “Oslo Process,” the Canadian government has appeared more intent on safeguarding its American interests than ending the carnage of cluster munitions. Writing in the Globe and Mail on May 22, Nobel laureate Jody Williams, the founding coordinator of the International Campaign to (...)

Le Canada dépense des millions pour aider les Palestiniens. Mais souvent, ces sommes partent en fumée en raison des frappes israéliennes.

Les éléments d’un début de solution pour régler la question afghane sont en place en Afghanistan et ailleurs dans le monde, sauf à Washington et à Ottawa.

Le 9 février, à Montréal, une journée d’audiences populaires sur l’avenir de la mission canadienne en Afghanistan a eu lieu. Une quarantaine d’organismes sont venus déposer leur mémoire.

Un mémoire déposé par Alternatives le 9 février 2008 dans le cadre des audiences populaires sur l’Afghanistan met de l’avant cinq propositions à la crise afghane. Connaissant l’absence de solution magique, Alternatives prône avant tout l’appui aux organisations afghanes travaillant pour la paix et la démocratie.

A cultural event organized by Tadamon! Montreal, the second in a series under the banner Artists Against Apartheid, aiming to unite Montreal artists in support of the growing international movement to boycott Israeli apartheid; an event taking place within the context of Israeli Apartheid Week throughout the world... What? Artists Against Apartheid II When? Sunday, Febuary 17th 2008, 8pm Where? O Patro Vys, 356 Mont-Royal east (mount royal metro) suggested donation: 7-15$ performances from... * SYNCOP * Mohamed Mehdi & Emperess Deqa * Malcolm Goldstein * 23 (tu-three) * (...)
Cet évènement culturel organisé par Tadamon ! Montréal, le deuxième d’une série dans le cadre d’Artistes contre l’apartheid, vise à unir les artistes montréalais dans le mouvement international, d’ampleur croissante, de boycottage d’Israël, à l’occasion d’une semaine contre l’apartheid israélien tenue dans le monde entier... Quoi ? Artistes contre l’apartheid II Quand ? Dimanche le 17 février 2008 à 20h00 Où ? O Patro Vys, 356, avenue du Mont-Royal Est (métro Mont-Royal) Contribution suggérée : 7 à 15 dollars avec la participation des artistes suivants... * SYNCOP * Mohamed Mehdi & Emperess (...)

L’armée entend poursuivre sa tournée des cégeps même si elle est contrainte d’abandonner sa sollicitation dans 25 établissements postsecondaires québécois. Les associations étudiantes des cégeps et des universités sont en effet nombreuses à s’opposer à la présence de l’armée dans les écoles.

Just nine weeks ago, Benazir Bhutto received a tumultuous welcome in Karachi from hundreds of thousands of supporters on her return to Pakistan after a decade in exile. She narrowly escaped death on that occasion when a suicide bomber struck her cavalcade and killed several hundred innocent people. Her assassination at a campaign rally in Rawalpindi on December 27, despite the "hundreds of riot police manning security checkpoints with metal detectors" according to press reports, demonstrates the extent to which self-destructive and, ultimately, self-defeating violence has entered Pakistan’s political processes. No amount of American aid, military, financial, or political, dedicated to "defeating terrorism" seems likely to be able to reverse this downward spiral. In fact, it may, perversely, be tending to accelerate it.

En Irak, un mouvement de veuves refuse la division du pays sur des bases religieuses. Contre toute attente, il arrive à bâtir d’étonnantes alliances. On lui doit déjà plusieurs initiatives de réconciliation locales, et même quelques cessez-le-feu. Tout cela en restant soigneusement à distance du gouvernement irakien et de ses bailleurs de fonds américains.

APPUYEZ LA CAMPAGNE DES VEUVES IRAKIENNES EN FAISANT UN DON

Une conférence pour la paix dans le monde à eu lieu à Londres le 1er décembre 2007. Lors de cet important événement une vaste sélection de conférenciers du monde entier ont pris la parole dont M. Ali Mallah, membre du Conseil d’administration d’Alternatives et vice-président de la Fédération Canado-Arabe.

Au moment d’écrire ces lignes la conférence d’Annapolis sur le conflit palestino-israélien n’est pas encore terminée, mais malheureusement il ne fait aucun doute qu’elle s’inscrira, avec Madrid et Camp David, dans la lignée des rendez-vous manqués pour une solution durable à ce conflit qui dure maintenant depuis 60 ans.

Almost 60 years to the day after the United Nations adopted a resolution decreeing the partition of Palestine into two states, the Annapolis Conference is heralded as an attempt to resolve the conflict still raging between Zionist forces and the Palestinian populace.

The peace conference in a military base brings together Chiefs of State whose confrontations and wars with each other has escalated recent years. It is a context that breeds skepticism for good reason.

Donnez pour la Paix!

15 November 2007

Irak, Afghanistan, Congo, Darfour, Palestine, Pakistan, chaque jour, les médias nous inondent d’image de violence, de destructions et de misère provenant des pays en guerre dans des situations qui semblent sans issues. Pourtant sur place, dans chacun de ces pays, des hommes et des femmes réfléchissent et agissent pour mettre fin au cycle infernal dans lequel leurs communautés sont plongées. Nous vous invitons à poser un geste en vous associant à eux pour construire un monde de paix.

L’administration Bush menace de plus en plus ouvertement l’Iran d’une agression militaire. Fanfaronnade d’un président en fin de mandat ou menace réelle ? Si les États-Unis s’engagent sur cette voie, quelles conséquences pour la Perse des temps modernes ?

In order to understand what a conference is about, one usually believes that the main question to be asked concerns who is attending. I think, however, that the real question should always been "who is not invited." A peace meeting dealing with the Israeli-Palestinian conflict in which Hamas is not invited is not a peace meeting, but a war conference against, among others, Hamas and a substantial part of the Palestinian population of the West Bank and Gaza which elected a Hamas majority in the Palestinian Legislative Council. The strategic context of the conference in Annapolis (...)

Alternatives est descendu dans la rue samedi le 27 octobre 2008 dernier pour revendiquer le retrait des troupes offensives canadiennes d’Afghanistan lors d’une journée d’action pancanadienne contre la guerre. La manifestation qui a regroupé plus de 500 personnes à Montréal malgré la pluie était organisée en collaboration avec le collectif Échec à la guerre (lien au site du collectif) et L’Alliance canadienne pour la paix.

A new movement of Iraqi widows is refusing the division of the country on sectarian lines, and rapidly building a broad alliance in favour of social and political reform, with local cease-fires and reconciliation initiatives - outside the control of the Iraqi government and their American backers.

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca