Nations Unies

Voir également : "Diplomatie", "Relations internationales" et "Politique étrangère"

Des Organisations de droits humains exigent que les Etas Unis, la Grande Bretagne et la France arrêtent de jouer le rôle de gendarme du monde et qu’ils assument leurs responsabilités pour la paix et la sécurité et le respect de la Charte des Nations Unies

S’opposer aux génocides est devenu une sorte de mini-industrie aux États-Unis. Partout, des programmes « d’études des génocides » surgissent dans les universités. Il y a cinq ans, un improbable « Groupe de Travail sur le Génocide » fut créé, dirigé par l’ancienne secrétaire d’Etat Madeleine Albright et l’ancien ministre de la défense William Cohen, tous deux anciens membres du gouvernement de Clinton. La Bible de toute cette entreprise est le livre de Samantha Power, A Problem from Hell. La thèse de Mme Power est que le gouvernement des États-Unis, aussi bien intentionné soit-il, comme tout un (...)
Attention ! Vous entrez dans une zone fictive. Le Journal des alternatives a reçu un conte d’anticipation et vous le présente... Il sera une fois la reconnaissance de paternité du plus vieux vagabond du monde, le Vent. Celui qui n’a de cesse de courir les chemins fait, à la croisée d’entre eux, un constat bouleversant : là, au milieu de cette vie humaine qu’il rythme par ses caprices, des êtres partagent ses traits. Qu’ils soient adoptés par la rue ou élevés par la campagne, ils sont tout autant que lui invisibles, dépouillés et libres. Leurs semblables les qualifient de laissés-pour-compte, (...)
Il y a 10 ans…..La Déclaration du Millénaire « Nous ne ménagerons aucun effort pour délivrer nos semblables - hommes, femmes et enfants - de la misère, phénomène abject et déshumanisant qui touche actuellement plus d’un milliard de personnes. Nous sommes résolus à faire du droit au développement une réalité pour tous et à mettre l’humanité entière à l’abri du besoin » . Le 8 septembre 2000 à New York, les chefs d’État des principaux pays riches de la planète s’engageaient solennellement à travailler activement à la réduction des inégalités d’ici 2015. Cet engagement, scellé sous le signe de la (...)
Après l’échec du Sommet de Copenhague, où les pays participants n’ont pas su définir un accord afin de compenser le changement climatique, le président de la Bolivie a annoncé un Sommet Alternatif. Qui devrait être organisé en Bolivie en avril 2010. Particularité principale par rapport aux sommets mondiaux habituels les chefs d’états et les représentations officielles ne seront pas conviés, seuls des groupes d’experts d’universitaires et les mouvements sociaux y seront représentés. Cette décision fait suite aux déclarations de Morales lors du Sommet de Conpenhague où il avait déclaré “Comme il (...)
La mise en place d’un Etat palestinien indépendant sur la terre de Palestine nécessite-t-elle une résolution internationale ? La Suède avait présenté dernièrement au conseil de l’Union européenne un projet de résolution pour la création d’un Etat palestinien avec pour capitale Jérusalem-Est. Ce projet de résolution, deux semaines après avoir été annoncé, a été favorablement accueilli dans plusieurs capitales européennes. Une telle action peut être considérée comme positive, surtout à l’ombre de l’intransigeance israélienne traditionnelle à cet égard et l’insistance de l’actuel gouvernement de Netanyahu (...)
Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) présente une conférence publique de DENIS J. HALLIDAY : Examen critique du rôle des Nations Unies depuis la Guerre du Golfe Perspectives pour l’avenir MARDI LE 1er DÉCEMBRE 2009, à 7:00 pm au Centre Saint Pierre 1212 rue Panet (coin René Lévesque E), Montréal (Métro : Beaudry) Denis Halliday a passé une bonne partie de sa carrière auprès des Nations Unies, impliqué dans des actions d’aide humanitaire. In 1997, il fut nommé Sécretaire général adjoint et directeur du programme humanitaire en Irak. Un an plus tard, après 34 ans de service au (...)

Le Kosovo a proclamé unilatéralement son indépendance le 17 février, mais la faiblesse de son économie a été occultée. Les pays occidentaux portent une lourde responsabilité dans cet échec économique.

New York, September 13th 2007 - The General Assembly adopted a landmark declaration outlining the rights of the world’s estimated 370 million indigenous people and outlawing discrimination against them - a move that followed more than two decades of debate.

13 septembre 2007 - C’est finalement par un vote que la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones a été adoptée à New York, malgré l’opposition du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et des Etats-Unis.

Depuis des années, la question du Sahara occidental a pratiquement disparu des écrans radars politiques. L’Onu et le monde préfèrent regarder ailleurs.

In the next few weeks, the United Nations is likely to approve the independence of Kosovo. It could plunge the Balkans into new wars. But there are also several factors that could contribute to a peaceful evolution.

Ce livre panoramique, rédigé par deux des meilleurs experts français sur le Liban, parcourt les diverses dimensions de la guerre survenue l’été dernier. Pendant 33 jours, en effet, l’armée israélienne s’est efforcée de renvoyer le Liban « 25 ans en arrière », selon l’expression des généraux israéliens qui ont été responsables de l’opération.

Iranian Government gears up for political show of strength
People support nuclear right, but also favour dialogue, compromise

La résolution de l’ONU est un prix de consolation pour le régime Olmert dont l’échec au Liban déjoue le plan de match élargi israélo-américain pour la région.

Tout au long du XIXe siècle, Haïti a été isolée. Mais au début du siècle suivant, le pays est revenu dans le monde. Haïti a été un membre fondateur de la Société des Nations. Elle a même reçu la première mission d’assistance de l’ONU au début des années 50. Par la suite, la présence haïtienne s’est fait sentir dans le monde, par exemple par la présence de coopérants en Afrique. Entre-temps, le pays a été enfermé dans une dictature qui a été appuyée par les pays occidentaux dans le contexte de la guerre froide. Par la suite dans les années 80, Haïti a été prise en main par la Banque mondiale et les (...)
L’ONU a réalisé dans le passé de grandes œuvres pour favoriser la paix et le développement dans le monde. Mais il y a eu aussi des limites, des échecs, des nécessités de réforme. Plus récemment, le ton a changé avec la prédominance des institutions de Bretton Woods sur le discours du développement social et des droits de la personne. Dans le cas haïtien, la situation a été et demeure problématique. Notre pays subit la domination américaine depuis 1915, une intervention qui a tenté de modifier les structures de la société et le système politique et aussi de marginaliser les acteurs nationaux. Sous (...)

« Le processus de paix que conduit la mission des Nations unies en Côte d’Ivoire a subi un grave échec. » Laconique, l’aveu de Pierre Schori , représentant spécial de Koffi Annan en Côte d’Ivoire, illustre l’impuissance de la mission des Nations unies dans ce pays. Au-delà du symbole d’un pays laminé, coupé en deux depuis le coup d’État manqué de septembre 2002, l’ONU fait face à la question d’une redéfinition de sa mission et de ses moyens.

Les cafouillages observés dans le processus de comptabilisation des résultats électoraux en Haïti s’inscrivent en continuité avec les problèmes chroniques de gestion de la crise haïtienne par la communauté internationale.

Plus de 2 500 manifestants ont été arrêtés au Québec depuis 1999, dont la majorité à Montréal. Ce 2 novembre, le Comité des droits de l’homme des Nations unies a déclaré, à propos du Canada, s’inquiéter que « la police, en particulier à Montréal, pratique des arrestations de masse de manifestants », et invite le Canada « à mener une enquête » sur la police de Montréal. L’arrestation de masse consiste à encercler rapidement le plus grand nombre de manifestants, une tactique qui semble contrevenir à la Charte des droits et libertés, puisqu’elle réduit l’ensemble des manifestants à un attroupement de (...)

« La société plurielle » est un concept, mais surtout un processus qui doit d’abord prendre acte des traits culturels spécifiques des communautés d’origine, Puis se construire à partir d’expériences permettant de découvrir et d’apprécier l’apport propre des uns et des autres à travers des activités culturelles ou ludiques non-contraignantes et, en extrapolant à un plan plus large, l’éducation et l’accès à l’emploi. Somme toute penser une société plurielle, c’est tout l’opposé du mirage d’un quelconque creuset social, éradicateur des différences et des identités propres.

The recent escalation in Bush administration attacks on anti-war critics reflects the escalation of anti-war sentiment across the country. The deepening and consolidation of the anti-war movement has led to much wider public demands for bringing home the troops now. Those demands are increasingly being answered, albeit cautiously and nervously, by congressional and other official voices calling for timetables, scaling down, and "redeployment" of U.S. troops.

« La liberté est la plus grande des valeurs ! Vos objectifs sont atteints car grâce à votre action l’isolement de la dictature est aujurd’hui total. Vous pouvez maintenant arrêter la grève en toute dignité car nous avons besoin de vous pour continuer la lutte ! » C’est en ces terme que la prix Nobel de la paix Shirin Ebadi est venue jeudi le 17 novembre, à Tunis, interpeller les 7 grévistes qui avaient entrepris le 18 octobre dernier une grève de la faim illimitée pour sensibiliser la communauté internationale aux nombreuses violations et atteintes aux libertés fondamentales en Tunisie.

Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH)Paris, Port-au-Prince, le 8 novembre 2005 - A un mois de la tenue annoncée du premier « round » des élections générales en Haïti, la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) publie un rapport d’enquête sur les deux ans d’administration du gouvernement de transition et de présence de la Mission des Nations unies en Haïti (MINUSTAH) à partir de faits recueillis entre août 2004 et août 2005.

Depuis la publication du rapport de l’envoyé spécial de l’ONU Detlev Mehlis, la Syrie est sur la brèche. Le 15 décembre prochain selon les termes de la résolution 1636 de l’ONU, la Syrie doit répondre aux exigences du Conseil de sécurité et fournir toute l’information relative à l’attentat contre l’ex-Premier Ministre libanais Rafik Hariri. Jusqu’à maintenant cependant, le gouvernement de Bashar al-Assad semble assez récalcitrant.

Stephen Lewis, the United Nations Secretary-General’s special envoy to Africa for HIV/AIDS, has been an outspoken critic of the United States administration as well as a number of Western and African governments. He has also condemned the policies of the World Bank and the International Monetary Fund for their failure to alleviate the AIDS pandemic in Africa. His views on HIV/AIDS can now be read in his new book, ’Race Against Time,’ which has just been launched. In this extract from the new book, Lewis criticises the way women have been left out of the fight against the HIV/AIDS epidemic in Africa, and blasts the governments that often applaud themselves for their "gender sensitivity."

Plus de deux ans de transition en République Démocratique du Congo et le processus de paix est toujours en danger. Chaque jour, on compte encore jusqu’à 1000 décès des suites directes ou indirectes de la guerre - maladies, malnutrition et insécurité. Bien que les principaux dirigeants des belligérants soient inclus dans le Gouvernement de transition, leur corruption et mauvaise gestion menacent le bon déroulement et la stabilité des prochaines élections nationales - désormais reportées de juin 2005 à mars 2006. Il faut que la communauté internationale maintienne sa pression sur plusieurs fronts en exigeant des réformes spécifiques dans les secteurs de la sécurité et de la justice de transition ainsi que de la bonne gouvernance comme préalables à la tenue des élections sans attendre la mise en place d’un nouveau gouvernement.

En chassant le président Aristide du pouvoir le 29 février 2004, les États-Unis, la France et le Canada ont perpétré un double coup d’État aux conséquences explosives : d’abord envers un gouvernement lavalas légitimement élu - malgré un taux de participation inférieur à 15%... - mais également envers un mouvement populaire et démocratique qui, en prenant la rue de façon quotidienne dès l’automne 2003, demandait la démission du gouvernement Aristide et une démocratisation en profondeur de la société haïtienne. En occupant militairement le pays l’an dernier, c’est à l’ensemble de ce mouvement populaire qu’on a coupé l’herbe sous des pieds.

LA PERTINENCE DES NATIONS UNIES 60 ANS PLUS TARD — La Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques propose une série d’activités appelées à approfondir et à discuter les principaux thèmes de la réforme tout en privilégiant une question centrale : Réformer ou reformer, quelle est la
pertinence de l’Organisation des Nations Unies aujourd’hui ?

Depuis l’invasion américaine de l’Irak, le rôle et l’avenir de l’ONU sont en jeu. Un des fondements de l’Organisation mise en place en 1948 était justement d’empêcher des actions militaires unilatérales, mais visiblement, l’administration Bush a brisé cette règle.

Plus d'articles :  1 | 2

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca