Moyen-Orient

Les premiers candidats retenus par les États-Unis pour leur nouvelle zone de libre-échange sont le Maroc, le Bahreïn et l’Égypte.Tous les trois ont une attitude non offensive envers Israël, sont membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et acceptent des réformes politiques et économiques amères.

The "roadmap" is a negotiating plan created by a diplomatic four-some — the U.S., Russia, the European Union, and the United Nations — known as the Quartet. The group came together in August 2002 at the height of the international crisis that resulted from Israel’s re-occupation of Palestinian cities in the West Bank and Gaza Strip. The roadmap was designed, ostensibly, to be presented to the two sides in a more or less take-it-or-leave-it fashion, to impose on the recalcitrant parties an internationally-sanctioned resolution of the conflict.

Les syndicalistes du monde entier doivent aider les Irakiens à créer ce qui constitue l’un des piliers essentiels d’une société libre, quoi qu’en pensent les compagnies américaines.

A l’heure des comptes de la guerre en Irak, l’administration Bush aurait dû se préparer à verser des milliards de plus pour le nettoyage des résidus toxiques engendrés par sa façon de faire la guerre, en particulier l’usage largement répandu des armes à fragmentation et de l’uranium appauvri. Les conséquences de l’utilisation de ces armes controversées se feront ressentir longtemps encore après que les tirs aient cessé, faisant payer un lourd tribut aux imprudents et aux enfants, empoisonnant l’eau et l’air.

The past several weeks have seen the Israeli military taking an increasingly hard-line new tack towards international anti-occupation activists in Gaza - so much so that those attempting to act as "human shields" have lost their special ability to, well, shield.

Maintenant que les combats ont pratiquement cessé en Irak, une nouvelle situation lourde de menaces se profile dans cette région du monde. Les tensions à l’intérieur même de l’Irak ainsi qu’au niveau de tout le Moyen-Orient s’aggravent. Pendant ce temps, la population irakienne souffre énormément. Il faut donc trouver des solutions à court terme et dans ce contexte, l’annonce par le gouvernement canadien de nouveaux fonds pour aider à la reconstruction ne peut qu’être bien vue. Mais au-delà des bonnes intentions, de sérieuses questions demeurent ouvertes. Qui va contrôler la reconstruction ? Ce n’est pas une question technique ou secondaire.

The disintegration of the Soviet bloc permitted American unilateralism on a scale the modern world has never seen. But with its war against Iraq the United States for the first time openly massed its military power and then invaded another nation, justifying the war in the name of the elimination of weapons of mass destruction and "regime change." At the same time, it staked the very future of its existing alliances—NATO above all—but also the United Nations. NATO’s demise is a major outcome of the war against Iraq.

La guerre en Irak et ses conséquences ne doivent pas faire oublier que le capitalisme néolibéral traverse aujourd’hui une triple crise de légitimité. Une crise du modèle d’abord. L’éclatement de la bulle financière et l’effondrement de la nouvelle économie ont détruit de fond en comble le paradigme sur lequel s’était construit la mondialisation libérale : nouvelles technologies, montée continue des cours de la Bourse, ouverture des marchés étaient censées permettre un enrichissement permanent au bénéfice du plus grand nombre. Le réveil a été brutal.

The US-lead invasion and occupation of Iraq is illegal. In 1946, the Nuremberg Tribunal judged that "to initiate a war of aggression is not only an international crime; it is the supreme international crime differing only from other war crimes in that it contains within itself the accumulated evil of the whole." Consequently, we demand an immediate end to the illegal occupation of Iraq by the United States and the United Kingdom and the immediate withdrawal and removal of all foreign troops, military advisers and representatives, military equipment and armaments.

Context: Since 1947, those living in the occupied territories of Palestine have been subjected to deplorable social and economic conditions. Making matters worse is that the region is in a perpetual state of insecurity and violence. To the military conflict with Israel, that has often led to the repression and violation of human rights by the state of Israel, add the repression and violation of human rights of Palestinians by the Palestinian Authority. The consequence of this noxious climate on community members is behaviour that is often strained and violent. The children, (...)

Le 7 mai de chaque année, plusieurs de nos concitoyens célèbrent l’anniversaire de la création d’Israël. Un État dont la création, en 1948, a représenté pour de très nombreux Juifs du monde comme la « réparation » officielle d’une immense injustice commise depuis des siècles par nombre de sociétés occidentales, injustice et oppression qui ont culminé dans l’inconcevable horreur de l’holocauste nazi.

Contexte : Les habitants des territoires palestiniens occupés vivent depuis 1947 dans des conditions économiques et sociales déplorables. Mais à cela, s’ajoute aussi un climat d’insécurité et de violence permanent. Au conflit militarisé entre Israël et les territoires qui entraîne souvent répression et violation des droits humains de la part de l’État d’Israël, il faut additionner une répression et une violation des droits humains des Palestiniens commises par les autorités palestiniennes. Ce climat de tension a aussi pour conséquence de susciter des comportements sociaux tendus et violents (...)
Communiqué de presse – Afin de souligner le deuxième anniversaire des arrestations effectuées au Queen Boat et pour dénoncer la répression qui continue de faire des victimes en Egypte, Amnistie internationale et la Coalition pour la libération des homosexuels et bisexuels égyptiens tiendront un nouveau rassemblement devant le consulat égyptien à Montréal (1, Place Ville-Marie, sur René-Lévesque ouest). Cette manifestation est prévue pour le vendredi 9 mai 2003 à compter de 18h00 et s’inscrit dans le cadre d’une journée mondiale de mobilisation pour réclamer la fin de la persécution des (...)

With the end of the U.S. war in Iraq the perspective of most commentators across the political spectrum is that the Bush administration is triumphant and can wreck its will on the world. Saddam Hussein is banished from power, the United States occupies Iraq and is sitting on top of the world’s second largest oil deposits. Referring to the failure of European as well as Arab countries to deter naked U.S. aggression, Tariq Ali, in an editorial in the New Left Review of London, writes, "American global hegemony… has never been so clearly displayed."

The war on Iraq has been waged without UN authority in violation of the organisation s charter. Because the war is illegal, any post-war US occupation will be illegal too. That means the US should not be allowed to claim any power to rule or determine economic, political or social arrangements in post-war Iraq. Only the UN has the legitimate authority to provide governance and help rebuild civil society in Iraq now Saddam Hussein’s regime has been overthrown.

The war is not over; it has not even begun. Iraq has been betrayed from within, the regime having cut a deal with the invaders. The resistance now remains deferred.

Le 14 avril dernier, le Pentagone a annoncé que « les combats majeurs en Irak étaient terminés ». Le même jour, dans la petite ville irakienne de Nasiriya, au moins 6 000 personnes sont descendues dans la rue pour protester contre leur exclusion de la rencontre organisée par les États-Unis pour encadrer la formation d’un nouveau gouvernement en Irak. La population irakienne semble déterminée à lutter contre l’occupation de son pays et se tourne maintenant vers le Kurdistan irakien à la recherche de modèles démocratiques.

Le peuple kurde compte plus de 35 millions de personnes qui parlent leur propre langue, le kurde, d’origine indo-européenne.

Le président américain a promis, une fois la guerre en Irak terminée et sa reconstruction amorcée, qu’il s’attaquera au conflit israélo-palestinien. La « feuille de route » sur le Proche-Orient, ce plan en trois étapes qui prévoit notamment la création d’un État palestinien indépendant d’ici 2005, doit servir d’appât pour calmer le profond sentiment d’injustice des Arabes vis-à-vis l’impunité dont jouit Israël, qui viole systématiquement les résolutions des Nations unies concernant le contentieux israélo-palestinien.

Le 16 avril, le secrétaire à la Défense des États-Unis, Paul Wolfowitz, a déclaré que les Nations unies n’avaient aucun rôle à jouer dans la mise sur pied d’un gouvernement intérimaire en Irak. La direction américaine durera au moins six mois, peut-être même plus.

On April 14, the Pentagon announced that "major combat in Iraq is over." That same day, in the small Iraqi city of Nasiryah, 6 000 people protested their exclusion from a closed-door meeting held by General Jay Garner, appointed by the U.S. to head a transitional military government for Iraq. This was the first organized manifestation of the Iraqi people’s opposition to American occupation. With civil society organizations in southern Iraq all but destroyed, concerned Iraqis will look to the models developed in Iraqi Kurdistan.

La guerre en Irak influe sur la politique de l’ensemble des pays du monde arabe. Gilbert Achcar nous explique ici ce qu’il en est

On April 6, Deputy Defense Secretary Paul Wolfowitz spelled it out: there will be no role for the UN in setting up an interim government in Iraq. The U.S.-run regime will last at least six months, "probably longer than that."

Les fabricants d’armes et leurs publicitaires font invariablement des nouveaux conflits les vitrines de leurs dernières marchandises. Grâce à la description flatteuse des systèmes d’armement fournie par les chaînes câblées d’informations émettant 24 heures sur 24, l’actuelle guerre en Irak semble déjà s’avérer être le plus grand Salon de l’armement.

With the retreat of the Saddam Hussein regime, "Operation Iraqi Freedom" has moved into its second phase and we are now confronted with the stark reality of American occupation of Iraq

The war in Iraq is over and Saddam Hussein is either dead or on the run. Iraqis are welcoming American troops with open arms. U.S. President George W. Bush stands vindicated. Time to celebrate?

It is immediately obvious that the Iraq crisis, above and beyond the war that is about to end, is and will continue to be a long-term, multifaceted crisis.

U.S. forces in Baghdad might now be searching high and low for Iraqi dictator Saddam Hussein, but in the past Saddam was seen by U.S. intelligence services as a bulwark of anti-communism and they used him as their instrument for more than 40 years, according to former U.S. intelligence diplomats and intelligence officials.

Plus d'articles :  1 | ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca