Moyen-Orient

Le président russe Poutine excédé d’être interpellé par des journalistes sur sa gestion de la crise à Beslan a répondu par l’ironie : « Invitez Ben Ladden à Bruxelles et à Washington pour discuter avec lui, a-t-il affirmé. Personne ne nous fera la morale sur l’idée de parler à des assassins d’enfants. »

The Iraq occupation is entirely in keeping with the expansionist "grand strategy" initiated by the USA at the end of the Cold War.

Najaf, une ville irakienne à quelques 100 kilomètres au sud de Bagdad, est la capitale spirituelle des Chiites, qui composent la deuxième plus grande famille de l’Islam et la majorité de la population irakienne. Autour du tombeau d’Ali, un immense cimetière accueille une quantité innombrable de tombeaux.

Une mobilisation populaire contre la déportation des réfugiés palestiniens du Canada.

Depuis juin, les autorités d’occupation américaines ont formellement passé la main à un gouvernement irakien intérimaire dirigé par Iyad Allawi. À certains égards, cette évolution a semblé positive. Depuis cependant, la situation ne s’améliore pas, au contraire.

Le 3 juillet, Azmi Bishara, un Palestinien de Galilée qui est membre du Parlement israélien (Knesset), a entrepris une grève de la faim contre la construction du mur de l’apartheid dans les territoires occupés. Plusieurs dizaines de personnalités palestiniennes se sont par la suite jointes à lui.

Le 19 août 2004 (15 h 30 HAE) Nº 95 Le ministre des Affaires étrangères, M. Pierre Pettigrew, a fait aujourd’hui la déclaration suivante concernant l’autorisation donnée par Israël en vue de la construction de plus d’un millier de nouveaux logements dans les colonies en Cisjordanie : « La décision d’Israël inquiète profondément le Canada. Elle est contraire au droit international et à la Feuille de route pour la paix au Moyen-Orient du Quatuor, que les parties ont acceptée et qui exige le gel de toutes les activités de colonisation. « Seul un accord négocié entre les parties peut permettre de (...)

Palestinian Political Prisoners in Israeli Prisons Begin Hunger Strike

Good news out of Baghdad: the Program Management Office, which oversees the $18.4 billion in US reconstruction funds, has finally set a goal it can meet.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE — « Il est vivant, mais il n’est pas ici, et il n’y a aucun moyen d’entrer en contact avec lui. » Suad al Abd al Jalil, mère d’un détenu de Guantanamo La « guerre au terrorisme » menée sans relâche a des conséquences très graves sur les familles de milliers de détenus dans le Golfe et la péninsule arabique, sur la base navale des États-Unis à Guantanamo ou ailleurs, a déclaré Amnistie internationale dans un rapport publié ce mardi 22 juin. Ces familles sont forcées de vivre dans la peur et l’incertitude en raison de la détention prolongée et indéfinie de leurs proches, détenus (...)

Deux carnages, l’un en Irak, l’autre à Gaza, se disputaient hier l’attention horrifiée du monde entier : plus de 40 personnes tuées par les Américains dans un village proche de la frontière syrienne à l’ouest de l’Irak, et au moins 8 Palestiniens abattus par les Israéliens lors d’une manifestation pacifique à Rafah. Nul besoin de rappeler en la circonstance que la mort violente et aveugle n’est pas limitée à un seul camp.

C’était en août 1986 durant l’été sec et doux de la Cisjordanie. Avec une délégation de jeunes Québécois, j’étais à l’Université BirZeit, la forteresse du mouvement national palestinien. À l’époque, les étudiants préparaient ce qui allait devenir l’Intifada.

Dans un récit au ton léger et enjoué, Hiner Saleem nous raconte ce qu’a été sa vie sous le régime de Saddam Hussein jusqu’à sa fuite à l’âge de 17 ans. Sa vie et celle de son père, de sa famille. Son grand-père né kurde et libre, devint ottoman, puis turc, redevint kurde, et fut sujet de Sa Gracieuse Majesté, lorsque les Anglais arrivent et créent l’Irak. Il devint alors irakien, mais pas fier de l’être, tout comme son fils, Shero Selim Malay, le père de l’auteur. C’est à travers son regard d’enfant, qu’Hiner Saleem nous raconte sa vie faite de déménagements, de cachettes, de fuites et de peur, (...)

1986 en Cisjordanie — C’était en août 1986 durant l’été sec et doux de la Cisjordanie. Avec une délégation de jeunes Québécois, j’étais à l’Université BirZeit, la forteresse du mouvement national palestinien. À l’époque, BirZeit était déjà un mythe. Et plus qu’un mythe, un espace, un micro-climat politique, un laboratoire. Les étudiants palestiniens préparaient ce qui allait devenir l’Intifada, la grande révolte de la Palestine occupée.

Dear Mr. Graham, Honourable Sir,

Please find below a petition directed to you, signed this evening by over 50 people (with telephone numbers). We are concerned about Canada’s quiet, if not silent, diplomacy on the Israeli terror and bloodshed in Rafah, Gaza Strip. I will fax the hard copy with signatures tomorrow.

Monsieur le Premier Ministre,
Bertie Ahern T.D., Monsieur le Président du Conseil Européen, Cher M. Ahern,

Nous vous écrivons pour exprimer notre vive préoccupation à propos de la nouvelle détérioration des droits humains et de la situation humanitaire dans les Territoires Palestiniens Occupés (TPO), particulièrement dans la Bande de Gaza.

In an important book first published in 1958 and unjustifiably underrated since- probably due to its title, /The Causes of World War Three/, referring to the tensest years of the Cold War-C. Wright Mills expressed views the relevance of which should be obvious today. I consider these views central to any understanding of modern U.S. politics. That is why I hope you will excuse me if I quote some of them at length: "[I]n those societies in which the means of power are enormous inscope and centralized in form a few men [in the following sentences,we may now ad: "and women"­G.A.] (...)

Ilan Pappé est l’un des plus brillants des « nouveaux historiens » israéliens. Il est professeur de science politique à l’Université de Haïfa et est le président de l’Institut Emil Touma d’Études Palestiniennes.

Can we please stop calling it a quagmire? The United States isn’t mired in a bog or a marsh in Iraq (quagmire’s literal meaning); it is free-falling off a cliff. The only question now is: Who will follow the Bush clan off this precipice, and who will refuse to jump?

La signature de la Constitution intérimaire par le Conseil de gouvernement provisoire irakien représente un effort significatif de la part des Américains afin de légitimer l’invasion et l’occupation de l’Irak. Mais selon Phyllis Bennis, chercheure affiliée à l’Institute for Policy Study de Washington, « ce transfert de pouvoir ne mettra pas un terme à l’occupation, ne mènera pas au retrait des troupes américaines ni à aucune forme de souveraineté en Irak ». Le point de vue d’une spécialiste du Moyen-Orient sur la question.

The assassination of Sheik Ahmed Yassin marks a serious escalation in Israeli occupation tactics. While Israel had (in earlier assassination attempts) already crossed the "red line" that once defined some limits in aggressive acts, its message in the Yassin murder was that there are no limits, that Israel’s military attacks face no restrictions.

22 mars 2004. Le cheik Ahmed Yassin, chef spirituel du Hamas, est tué par l’armée israélienne. À Gaza, l’assassinat provoque tout de suite une onde de choc énorme, malgré le fait qu’on soit habitué à ce genre d’attentats ciblés commis par l’armée israélienne contre des leaders du Hamas ou d’autres groupes islamistes. Des milliers de personnes descendent dans les rues au cours des minutes qui suivent, peu importe qu’ils soient militants ou non. Car Yassin est un symbole et son assassinat humilie tous les Palestiniens, qu’ils soient fondamentalistes ou modérés. Très rapidement, il devient (...)

Nous avons été étonnés lundi matin, 15 mars, de lire dans La Presse un court article intitulé « Un ministre israélien s’en prend à Alternatives », où il était rapporté que le ministre israélien de la Diaspora, Nathan Sharanski accusait Alternatives, une ONG de développement et de solidarité internationale basée à Montréal, d’antisémitisme, en raison d’un article publié sur son site Internet dénonçant la construction du mur de séparation dans les territoires occupés. Ces mêmes propos ont également été repris dans un article publié dans The Gazette.

Le conflit israélo-palestinien et l’antisémitisme sont deux sujets qui soulèvent bien des passions partout dans le monde. Montréal ne fait pas exception à ce phénomène, comme l’indiquent les propos tenus par le ministre israélien de la Diaspora, Nathan Sharansky , dans le cadre de la conférence portant sur les dimensions mondiales de l’antisémitisme contemporain, et la réaction du groupe Alternatives qui s’est senti attaqué par ces propos.

Comment enseigner aux enfants palestiniens les valeurs de respect, de démocratie et de justice alors que le peuple vit sous oppression ? Comment encourager les jeunes à continuer leurs études alors qu’un Mur les empêche d’atteindre leurs établissement scolaire ? Comment les éducateurs peuvent-ils arriver à faire la promotion de la paix dans un contexte de violence inouïe ?

The signing of the interim Iraqi "constitution" by the Governing Council represents a significant step in U.S. efforts to legitimize its invasion and occupation of Iraq. By achieving the codification in a U.S.-supervised process of an ostensibly "Iraqi" legal document, the U.S. as occupying power is hoping that its planned June 30th "transfer of power" will be accepted globally as the "restoration of sovereignty to Iraq."

"Why must I come all the way from Ramallah to tell you not to give up, to give you hope?" Dr. Barghouthi replied to a despairing Palestinian-Canadian, in a presentation at Carleton University in Ottawa this week.

Following a request from the United Nations General Assembly in December last year, the International Court of Justice in The Hague will offer an advisory opinion on the Legal Consequences of the Construction of a Wall in the Occupied Palestinian Territory.

L’accord de Genève. L’annonce, par le président israélien Ariel Sharon, du démantèlement de toutes les colonies dans la bande de Gaza. Le début des auditions sur le mur de séparation à la Cour internationale de justice de La Haye. Autant de solutions « virtuelles », qui éloignent les populations israélienne et palestinienne des solutions à envisager pour remédier au conflit.

War profiteers in Iraq pursue quick fixes and high profits by overcharging for shoddy work, while Iraqis protest that they could do the work better and cheaper. Welcome to the reconstruction racket.

Plus d'articles :  1 | ... | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca