Moyen-Orient

Les autorités d’occupation ont porté leur attention vers l’emprisonnement des défenseurs des droits humains, connus internationalement, comme Jamal Juma’, Mohammad Othman, Abdallah Abu Rahmah. Les forces de sécurité israéliennes ont d’abord convoqué Juma’ pour interrogatoire à minuit, le 15 décembre. Quelques heures plus tard, elles le ramenaient chez lui. Juma’ était menotté, les soldats ont fouillé son domicile pendant deux heures sous le regard de son épouse et de ses trois jeunes enfants, impuissants. A leur départ, les soldats s’adressèrent directement à son épouse : elle ne reverrait son (...)
L’échec des politiques de développement mimétique, l’essoufflement des moteurs idéologiques des Etats postcoloniaux et les crises laissées ouvertes par la libéralisation économique nourrissent le mécontentement populaire dans le monde arabe. Emeutes, nouveaux syndicats autonomes, mouvements islamistes, associations de base et ONG, minorités nationales butent contre l’autocratisme autoritaire des régimes en place, monarchies et républiques. Si prétendre dresser un Etat des résistances dans le monde arabe semble à première vue relever de la gageure, c’est d’abord le résultat des puissants lieux (...)
Lors de son premier congrès d’orientation qui se tenait les 20, 21 et 22 novembre derniers, Québec solidaire à l’instar de plusieurs groupes, associations et syndicats québécois, a adopté une résolution d’appui à la campagne « Boycott, désinvestissement et sanctions contre l’occupation, la colonisation et l’apartheid israélien ». Cette campagne, lancée par plus de 170 organisations de la société civile palestinienne, vise exclusivement le respect par Israël du droit international et des droits des Palestiniens et Palestiniennes, violés très souvent par l’État israélien. Les modalités, en ce qui a (...)
De toute évidence, les dirigeants d’Israël sont incapables de reconnaître la liberté et l’égalité [des Palestiniens] sans un message clair et fort des Etats-Unis. Et plus nous soutiendrons le régime militaire et la discrimination, plus nous nous éroderons notre leadership. Le 3 novembre est, selon Philip Weiss [journaliste d’investigation états-unien] sur son blog, « historiquement un jour noir » pour le Congrès des Etats-Unis. Les républicains et les démocrates de la Chambre des représentants se sont alignés pour voter contre la mission d’enquête des Nations unies effectuée par le juge Richard (...)
Hillary Clinton souffle le chaud et le froid. La secrétaire d’Etat américaine soutient le maximalisme israélien tout en s’ingéniant à rassurer ses alliés arabes. Une manière de ménager la chèvre et le chou. Bref rappel des faits. En visite à Al Qods occupée samedi dernier, Hillary Clinton a mis de l’huile sur le feu. Elle a réclamé la relance du processus de paix tout en demandant au Président palestinien Mahmoud Abbas de ne plus subordonner celui-ci à l’arrêt de la colonisation israélienne. Sitôt dit, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a campé les saintes-nitouches. Il a accusé (...)
À ESPACE LIBRE « Abou Salem : Ceux qui croient qu’une mère peut être fière de la mort de son enfant n’ont ni mère, ni père. Ni enfant. C’est tout ce qu’il reste, la seule porte de sortie. Peu importe ce qu’elle dit, ses yeux parlent. Regarde-les, ses yeux ! Tu verras, c’est la fosse commune des anges ! Ils sont noirs, ses yeux, les larmes ne s’y rendent plus, plus rien ne s’y rend. Dis aux journaux de chez vous qu’on ne ressent aucune fierté à voir nos enfants se faire tuer. Tu vas le dire ? » - Extrait de L’affiche En Palestine, lorsque quelqu’un meurt d’une cause reliée directement à (...)
Cinq mois après le discours du Caire que reste-t-il des espoirs qu’avait fait naître Obama ? Le président américain vient de subir sa première défaite, estime Robert Dreyfuss, en étant incapable de s’opposer au gouvernement israélien qui lui a infligé vexation sur vexation sans provoquer de réaction. Aujourd’hui, le pourtant très modéré Abbas, en décidant de jeter l’éponge, montre à quel point la situation s’est dégradée, et les déclarations inconséquentes d’Hillary Clinton finissent de saper le crédit américain dans le monde arabe. « Sacré boulot, Barack ! », se désole Robert Dreyfuss. L’annonce faite (...)
Dans les coulisses diplomatiques, on parle de plus en plus de la possibilité pour Israël de lancer une nouvelle attaque contre le Liban. Apparemment, le gouvernement israélien aurait renoncé à tenter une opération militaire contre l’Iran à la demande pressante de l’administration américaine qui souhaite laisser toutes ses chances au processus de dialogue entamé avec Téhéran ; et surtout qui ne peut se permettre un nouveau bourbier en Iran, alors que les dossiers sanglants en Irak et en Afghanistan n’ont toujours pas été réglés. Des sources diplomatiques révèlent ainsi que face à l’impasse (...)
Dans le conflit israélo-palestinien, l’eau semble à la fois un enjeu important et un dommage collatéral. Les politiques hydriques israéliennes dans les Territoires Palestiniens Occupés et le conflit entraînent des impacts nuisibles sur les ressources en eau partagées et ne font qu’exacerber les hostilités. Les Territoires Palestiniens comportent cinq sources principales d’eau : en Cisjordanie, le fleuve du Jourdain en surface et trois nappes phréatiques ; dans la bande de Gaza, la nappe côtière. Or, depuis l’occupation de la Cisjordanie par l’armée israélienne à l’issue de la guerre des Six (...)
1909 – 2009 : centième anniversaire de la fondation de Tel-Aviv, cette ville qui exprime la modernité d’Israël, ville née du sable et de la mer, ville qui serait, selon l’imagerie israélienne, pure de toute spoliation des Palestiniens. L’histoire est loin d’être aussi belle que le dit cette présentation. Tel-Aviv s’est construite contre la ville palestinienne de Jaffa qui fut l’un des centres de la vie culturelle palestinienne et les sables sur lesquels elle s’est édifiée portaient des villages palestiniens qui ont été détruits pour faire place à la nouvelle ville. Tel-Aviv est loin d’être aussi (...)
Les reporters Santiago Bertolino et Steve Patry donne ici la parole à Kamal Lahbib du Maroc. Celui-ci nous parle de la constitution du futur Forum social Maghreb-Mashrek. Kamal Lahbib interviendra dans les Journées alternatives, ce 9 octobre à 14h00 à l’UQAM - Local : V 2430,
Une réalisation de Santiago Bertolino et Steve Patry Ahmad Jaradat participera à un panel dans le cadre des Journées alternatives 2009. Il intervient le 10 octobre, à 9h00 au local DS-R515 de l’UQAM. Le panel est intitulé : Vers le Forum social de l’éducation en Palestine. Il intervient aussi le même jour dans une activité BDS au sein du Forum Social québécois organisée par la Coalition pour la Justice et la paix en Palestine.Cette activités se tint aussi à l’UQAM, 315 Ste-Catherine est, Montréal — local (...)
Simone de Beauvoir nous a un jour avertis que les oppresseurs ont intérêt à ce que seule la conscience des opprimés soit modifiée, et non la situation qui les opprime. Les oppresseurs, que ce soient les multinationales qui extorquent les ressources des nations les plus faibles, les capitalistes qui exploitent les travailleurs, ou les colons qui mettent en esclavage les populations indigènes ou qui ont recours au nettoyage ethnique, tous les oppresseurs ont un trait commun : ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour conserver leur situation de domination et leurs privilèges, (...)
S’il est un combat qui ne peut se permettre un déficit de solidarité, c’est bien celui que poursuit le peuple palestinien. L’agression perpétrée par l’armée israélienne en décembre dernier contre la population de Gaza a précipité nombre de prises de position et des mobilisations partout dans le monde. Mais la multiplication des initiatives, qui expriment certainement cette volonté d’accentuer la pression sur l’État israélien, cherche aussi à réduire l’écart qui s’est creusé avec les années entre les exigences au plan de la solidarité et l’isolement auquel fait face le peuple palestinien avec (...)

Communiqué de Solidaires Industrie
publié le mardi 22 septembre 2009.
Communiqué "Boycott Israel ! " de Solidaires Industries :

Comment intensifier les coopérations entre les ONG internationales et une société civile irakienne largement méconnue ? C’est la question que se pose ensemble un nombre croissant d’acteurs. L’enjeu : parer au désastre humanitaire mais aussi contribuer à la reconstruction politique du pays. La société civile irakienne demeure largement inaccessible. Inaccessible et inconnue, cachée hier derrière l’opacité du régime de Saddam Hussein, enterrée aujourd’hui malgré ses appels et ses initiatives sous le matraquage médiatique focalisé sur les seules violences ou les nouveaux jeux de pouvoir dans la (...)
Plus encore que jamais auparavant, depuis décembre 1991, il faut constater que les puissances occidentales, sous l’hégémonie et la direction des Etats-Unis, ont estimé qu’elles avaient les mains libres pour mettre à leur service les organes de l’ONU et particulièrement, le Conseil de sécurité. Cela avec l’objectif de créer de nouvelles formes institutionnelles de contrôle. Mais ce qui caractérise cette nouvelle phase c’est l’entreprise systématique visant à modifier radicalement les normes existantes pour les remplacer par des normes de nature régressive de type néo-colonial (légalisation du droit (...)
Résistance à Bil’in
Document sur la délégation québécoise en Palestine - mai 2009
Document sur la délégation québécoise en Palestine - mai 2009. Une réalisation de Santiago Bertolino

Dans une décision historique, les syndicats britanniques ont voté à une écrasante majorité la décision de mettre en œuvre un mouvement de masse pour boycotter, désinvestir et sanctionner Israël jusqu’à l’obtention d’un accord négocié fondé sur la justice pour les Palestiniens.

Lorsque nous avons décidé de retirer notre film Looking for Eric du festival international de Melbourne en apprenant que le festival était en partie sponsorisé par l’État israélien, nous avons écrit au directeur, Richard Moore, pour lui exposer nos raisons. Malheureusement, celui-ci a déformé notre position et a recommencé la semaine dernière dans Comment is free dans le Guardian en disant « permettre que la politique personnelle d’un cinéaste l’amène à bannir un festival... est contraire à ce que représentent les festivals » et en prétendant que « les exigences de Loach sont inacceptables ». (...)

L’archevêque sud-africain Desmond Tutu, a dénoncé hier (29 août 2009) le fait qu’Israël fasse "payer aux Palestiniens le prix de l’Holocauste" et a rappelé que "Pas plus que l’Afrique du Sud, Israël n’obtiendrait la sécurité par les armes, mais seulement à condition de reconnaître et respecter tous les droits de l’homme ».

All Israeli governments since the collapse of the Oslo Process have lacked plans for the Occupied Palestinian Territories (OPT). A state of paralysis has taken hold of Israeli politics, and all major Zionist parties—from liberal-Left Meretz to quasi-fascist Israel Beitenu, agree on the following points: 1. Israel shouldn’t withdraw from the OPT unless a permanent peace can be reached with the Palestinians, as a unilateral withdrawal will. 2. Israel cannot control the entire OPT forever, because the international community doesn’t recognize the occupation and because the (...)
The sun is slowly coming down in this northern West Bank village. We are really a few kilometers from Galilee just outside the green line. Around the city of Jenin and the nearby villages, a cluster of Israeli settlements remind us of the occupation, as well as numerous checkpoints controlled by Israeli soldiers. Burqin is an old village. The story is that one day, Jesus stopped here on his way to Jerusalem. He met lepers and told to these wretched of the world that they would be healed and indeed they were, so says Luke in the New Testament . We visit a very antique church in (...)
Depuis la chute du régime de Saddam Hussein en 2003, une nouvelle donne régionale a vu le jour au Kurdistan. Cette région autonome, qui jouit d’importantes richesses pétrolières, est au centre de toutes les convoitises, alors que l’Iraq est encore loin de la stabilité politique et de la coexistence pacifique entre ses différentes communautés ethno-religieuses. Récemment, avec le retrait des forces américaines qui assuraient la protection du Kurdistan irakien, le risque d’un embrasement intercommunautaire n’est pas à écarter. Mais les Kurdes ont tenté de calmer le jeu, ne serait-ce que (...)

The movement to call Israel to account for its crimes against the Palestinian people is growing. It is “invading the mainstream discourse, becoming part of the constant and unrelenting drumbeat against Israel.” It could eventually threaten the existence of the Jewish state by undermining the support it receives from its strongest backer, the U. S. government. That was the message of alarm delivered by the Executive Director of the American Israel Public Affairs Committee, Howard Kohr, to the AIPAC Policy Conference on May 3.[1]

L’horreur de la guerre se poursuit tant que l’environnement en subit les effets. Même si le droit humanitaire interdit sa destruction, les belligérants peuvent invoquer le principe de « nécessité militaire » pour justifier les pires atteintes. Le Liban est un exemple révélateur.

Les élections législatives libanaises se sont soldées par un double échec de l’opposition et de la coalition gouvernementale. Les résultats du scrutin du 7 juin ont reconduit un parlement dans lequel l’équilibre des forces demeure inchangé.

Au début du XXe siècle, l’anarchisme s’est développé à Montréal par l’action de juives et de juifs qui fuyaient la violence antisémite et les troubles politiques et sociaux de l’Europe de l’Est (voir le livre de Mathieu Houle-Courcelles, Sur les traces de l’anarchisme au Québec 1860-1960). Ces anarchistes d’origine juive ont fondé des librairies, organisé des conférences (invitant à plusieurs reprises Emma Goldman), manifesté lors des 1er mai, malgré les critiques de Mgr Bruchési, archevêque de Montréal, qui dénoncait alors les «  idées révolutionnaires et anarchistes  », et les attaques des (...)

A l’heure ou ces lignes sont écrites les manifestions de l’opposition se poursuivent en Iran, malgré le black out et une répression croissante. L’issue de cette crise est essentielle non seulement pour les iraniens eux mêmes mais aussi sur le plan régional et mondial. Voici pourquoi.

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 19

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca