Moyen-Orient

Et voilà, un autre petit malin vient d’enflammer le Moyen Orient : on a diffusé des caricatures du Prophète puis on a brûlé un exemplaire du Coran et maintenant on sort une vidéo sur des "terroristes" dépouillés de leurs biens et un faux désert. Les auteurs de la vidéo, des chrétiens occidentaux, se cachent quelque part (ce qui est indispensable pour une bonne publicité) pendant que des innocents sont asphyxiés, ont la tête tranchée et sont tués d’une manière ou d’une autre- la vengeance des Musulmans outragés venant par la même "prouver" que les colporteurs d’ordures racistes ont raison quand ils (...)
Trop peu connue des Occidentaux, l’Arabie saoudite donne l’impression d’être le royaume des opprimés. Non-respect des droits fondamentaux, femmes soumises, torture, arrestations et détentions arbitraires sont les rares images reçues de ce pays de la péninsule arabique. Même si la famille royale a manifestement les moyens de garder le contrôle sur sa population, les organismes de défense des droits humains sont de plus en plus nombreux à confirmer la présence d’une société civile en Arabie saoudite. Le 16 avril dernier, on apprenait qu’un défenseur des droits humains venait d’être condamné à (...)
Le premier ministre du Canada Stephen Harper entretient des rapports étroits avec le gouvernement israélien et, de fait, se détache de la cause palestinienne. Cette attitude est contraire à la réputation de médiateur qu’avait le gouvernement canadien auparavant. Celui-ci agit désormais comme étant le meilleur ami d’Israël. Le gouvernement conservateur a démontré son désintérêt envers la cause palestinienne de multiples façons au cours des dernières années. Tout récemment, la mission Bienvenue Palestine, qui avait pour but l’entrée symbolique dans le territoire palestinien et la construction d’une (...)
Le véto sino-russe au Conseil de sécurité de l’ONU a donné le feu vert, le 4 février dernier, au régime de Bachar Al-Assad en Syrie. Dans ce pays de mascarade, où les élections n’existent pas, la répression se durcit en faisant de plus en plus de morts. Mais qui en tire les profits ? « Imposer à la manière nord-coréenne, écraser à la manière stalinienne, manipuler comme Ceaușescu », c’est la recette du président Bachar Al-Assad pour assurer son pouvoir, d’après le Syrien Mohamed Mahmoud. Ce membre du collectif syrien à Montréal est dans l’opposition depuis 25 ans. Toutefois, son indignation remonte (...)
Alors que les revues de l’année 2011 proclamaient cette dernière comme étant charnière en matière de liberté, certains, dont on a moins parlé, continuaient leur bataille loin des caméras. Les révoltes tunisiennes, libyennes et égyptiennes ont amplement fait la une, montrant des manifestants qui sont arrivés à faire tomber des régimes brutaux qui avaient jusque-là été inébranlables. Or, d’autres soulèvements, comme celui au Bahreïn, petite île du Golfe Persique, ont été relégués aux oubliettes. Tout a commencé le 16 février dernier alors que la vague du printemps arabe a atteint la minuscule île et a (...)
Dans la nuit du 13 au 14 décembre 2003, Saddam Hussein était arrêté par l’armée étasunienne à Tikrit. Il était pendu pour crime contre l’humanité, trois années plus tard, à la suite d’un procès devant un Tribunal d’exception irakien. Le 1er mai 2011, le président Barack Obama annonçait la mort du légendaire ennemi de l’Amérique Oussama Ben Laden. Presque dix années après les attentats du 11 septembre, le président des États-Unis déclarait que justice était enfin rendue. La guerre se poursuit pourtant toujours contre les talibans. Qu’ont en commun ces deux histoires ? Elles traitent de personnages qui, (...)
Construire une maison uniquement à partir de terre et d’eau. Vivre dans une société démocratique où l’écologie est une priorité majeure et où l’égalité des sexes est admise par tous. Est-ce possible ? Alors que le Kurdistan se tourne vers le confédéralisme démocratique, tout porte assurément à y croire. Ces premiers villages de la paix, comme la communauté kurde les surnomme, ont été créés en 2010, dans la province kurde d’Hakkari, qui se trouve à la frontière entre l’Iran et l’Irak, là où le mouvement pour une plus grande autonomie du peuple kurde est le plus vigoureux. Les habitants y vivent en (...)
À l’heure où la saga de l’adhésion d’un État palestinien à l’ONU bat son plein, cet entretien permet de comprendre que la reconnaissance de l’ « État », tel qu’il est envisagé par Mahmoud Abbas, si elle pourrait servir son pouvoir, ne ferait qu’apporter plus de malheurs au peuple palestinien. Ce ne sera donc pas un mal si ce pseudo « État » ne voit pas le jour le 23 septembre 2011. Ziyad Clot, jeune avocat français de mère palestinienne, conseiller juridique auprès de la direction de l’Organisation de Libération de la Palestine à Ramallah durant l’année 2008, est l’auteur du livre : « Il n’y aura (...)
Alors que le régime de Kadhafi vit ses derniers instants, le point sur l’avenir de la Libye libérée. C’est la fin. Appuyés par l’Otan, les rebelles ont progressivement libéré la capitale libyenne. Tripoli n’a pas résisté, la garde rapprochée de Kadhafi, dernier rempart protégeant le Guide, a rendu les armes dans la soirée de dimanche. (Voir la vidéo de Tripoli en fête) Si nul ne sait où se trouve le colonel Kadhafi, l’annonce de sa reddition (mort ? fuite ? arrestation ? ) n’est plus qu’une question de jours. D’heures peut-être. En Libye, l’heure est déjà à l’« après ». A quoi ressemblera cet (...)
Trois jours après le début des opérations militaires internationales dans le ciel libyen autorisées par la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies, aucune réaction officielle n’avait été enregistrée lundi à Tunis. Les efforts des autorités tunisiennes restent essentiellement concentrés sur la gestion de la transition démocratique que vit le pays depuis la chute du régime du président Zine El Abidine Ben Ali et ses impacts politique, économique et social. Seule référence officielle aux événements qui se déroulent en Libye, un communiqué diffusé samedi dernier par le ministère (...)
Le cas des révoltes qui agitent la Syrie depuis le début du mois de février vient ajouter ses spécificités à un « Printemps arabe » devenu déjà très complexe et divers, et dont le bilan s’éloigne de plus en plus de l’image simpliste qu’en avaient forgée maints observateurs euphoriques, celle d’une « vague révolutionnaire démocratique déferlant sur tout le monde arabo-musulman », de Rabat à Téhéran. Pendant que le Yémen et la Libye s’enfoncent dans la guerre civile, guerre de clans et de tribus, guerre des chefs aussi, avec, dans un cas, l’interventionnisme des monarchies du Golfe et, dans l’autre, (...)
Samedi, 07 mai 2011 à 14h Départ : Carré Norman Bethune (intersection Guy et de Maisonneuve), Montréal Depuis le 17 décembre 2010, les peuples du Monde arabe réécrivent leur Histoire avec le sang et les larmes. Après la Révolution de la dignité en Tunisie, c’était au tour de la Place Ettahrir au Caire de prendre le flambeau et montrer le chemin aux autres peuples de la région. L’appel de la liberté et de la justice sociale n’a cessé de se répandre depuis. Aujourd’hui du Yemen au Maroc, en passant par l’Algérie, le Bahrain, Oman, la Syrie, la Libye et la Palestine etc. les peuples veulent « faire (...)
Suite à l’appel de l’Assemblée des mouvements sociaux (AMS) rassemblés à l’occasion du Forum Social Mondial de Dakar le 10 février 2011, la journée du 20 mars a été marquée par des manifestations et des mobilisations de solidarité avec les peuples arabes en lutte pour leur souveraineté. L’assemblée des mouvements sociaux, processus de coordination internationale des mouvements sociaux, a affirmé dans sa déclaration finale son soutien et sa solidarité active « aux peuples de Tunisie, d’Egypte et du monde arabe qui se lèvent aujourd’hui pour revendiquer une véritable démocratie et construire un (...)
Le monde bouge, le monde change. Des sociétés que l’on croyait immuables sont en train de secouer nos certitudes. Des dictateurs corrompus et leurs clans sont tombés coup sur coup en Tunisie et en Égypte. Le monde arabe s’embrase. Aucun pays n’est épargné du Yémen au Maroc en passant par Bahrein et l’Algérie. Des soulèvements populaires se produisent là où on ne les attendait pas. Les Libyens payent un lourd tribut pour se libérer. Tous ces peuples réclament des libertés démocratiques, écrasés sous une chape de plomb de silence. Leurs revendications sont aussi sociales : ils demandent des emplois, (...)
Wadah Khanfar, directeur du réseau d’information indépendant Al Jazeera, partage sa vision optimiste des changements actuels dans le monde arabe.
Malgré les appels au calme, tout le monde se prépare à une guerre possible, mais pas inévitable, à la frontière israélo-libanaise, au lendemain de l’incident qui a fait quatre morts mardi, le plus grave entre les deux pays depuis le conflit de l’été 2006. Des renforts israéliens ont été déployés à la frontière nord du pays, même si le ministre de la Défense, Ehud Barak, affirme ne pas vouloir l’escalade. Même attitude côté libanais : le porte-parole de l’armée libanaise se dit prêt à « riposter » à toute « agression », tandis que le Hezbollah, très présent militairement dans le sud Liban, se dit prêt à (...)
Une dizaine de bateaux transportant 600 militants de 52 nationalités et 10.000 tonnes de matériels d’aide pourront-ils accoster à Gaza prochainement ? La flottille de solidarité avec la population gazaouie sous blocus israélien devrait se réunir à Chypre ce mardi au plus tôt, avant de tenter la traversée jusqu’à la misérable bande de terre. "Les nouvelles sont peu rassurantes nous dit par téléphone depuis le port turc d’Antalya Julie Jaroszewski, l’une des trois Belges qui participent à l’action. Les Israéliens auraient mobilisé une bonne partie de leur marine militaire et un centre de détention (...)
Le 19 mars 2003, une coalition de pays menée par les États-Unis envahissait illégalement l’Irak sous des prétextes mensongers. Après sept années de guerre et d’occupation militaire, où en la réalisation de la promesse de George W. Bush d’une « nouvelle ère de paix et de démocratie pour le Moyen-Orient » ? Et qu’en est-il du changement d’orientation du président Obama et de son engagement à retirer ses troupes d’Irak d’ici la fin de 2011 ? L’Irak, pays sacrifié Les États-Unis ont l’Irak dans leur mire depuis 1972, année de la nationalisation de l’industrie pétrolière. Mais c’est en 1991, au sortir de (...)
Avant même que la sixième semaine contre l’apartheid Israélien ait lancé ses activités, les membres de l’Assemblée législative de l’Ontario et du Parlement canadien s’empressaient de la dénoncer. Je ne me rappelle pas d’un autre moment où les législateurs ont officiellement proscris une activité étudiante de cette façon. Peut-être dans les années 1950 lorsque le maccarthysme faisait des ravages, mais c’était avant mon temps. La semaine dernière, l’Assemblée législative de l’Ontario adoptait unanimement une résolution présentée par le conservateur Peter Shure dénonçant la semaine contre l’apartheid (...)
En février dernier, Amnistie internationale Canada publiait un rapport intitulé : Les droits humains au Canada en 2010 - Il est temps de reprendre le leadership. Le rapport concluait à la nécessiter de créer un processus indépendant et non partisan pour examiner les questions relatives à la diminution des possibilités de contestation en matière de droits humains au Canada. Nous reproduisons ici un extrait du chapitre du rapport d’A.I. qui porte sur les conséquences, au Canada, du positionnement du gouvernement canadien. Aucun débat international sur les droits humains n’est plus intense (...)
« Le fort ne doit pas opprimer le faible. » Le Code d’Hammourabi il y a 38 siècles Cette « loi » du Code d’Hammourabi qui régna en Mésopotamie (Irak actuel) , d’il y a 1800 ans avant J.C. a apparemment été ignorée par l’Occident. La presse occidentale ne tarit pas ces jours-ci sur la « jeune démocratie irakienne » faisant preuve d’une amnésie immorale visant à présenter les envahisseurs comme des philanthropes venues apporter les « lumières de la démocratie aéroportée » à ces peuples barbares parce que riches d’une civilisation qui a vu l’émergence de l’humanité. Petit rappel pour fixer les idées : (...)
La situation des femmes au Proche-Orient, et plus largement en terres d’islam, suscite toujours nombre de réflexions et d’articles souvent mal informés en Europe. Chroniqueurs et éditorialistes sont souvent moins intéressés par la situation réelle que par la volonté de dénigrer une civilisation (ou une religion). Bien sûr, dans la région du Proche-Orient ou au Maghreb, certains utilisent ces critiques occidentales pour prétendre qu’il n’y a rien à changer, ou qu’il faut minimiser certaines réalités au nom de la lutte contre l’impérialisme (« Faut-il parler de l’oppression des femmes (...)
Montréal, 5 février 2010 - Jeudi, le Département d’État américain a annoncé une contribution initiale de 40 millions de dollars en 2010 à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) afin de soutenir le budget général de l’UNRWA et ses programmes d’urgence. L’annonce survient quelques semaines seulement après que le Canada ait annoncé des coupures et une redistribution de sa contribution annuelle à l’UNRWA, pour des raisons soi-disant de « valeurs canadiennes ». 30 millions de dollars de la contribution américaine sont allés au (...)
Avant la création d’Israël, la Palestine était multi-religieuse et multi-culturelle. Chrétiens, musulmans, juifs, arméniens, grecs orthodoxes, pour ne citer que quelques-uns, tous y avaient leur place, et tous vivaient en relative harmonie. Il est temps pour les dirigeants de suivre le mouvement vers un Etat unique et démocratique avec la liberté et la justice pour tous. D’autres nations ont fait des guerres et ont mené des luttes épiques pour atteindre le type de coexistence qui était déjà une réalité en Palestine. Mais alors que le monde s’efforce d’évoluer vers de nobles vérités disant (...)
À mon réveil ce matin, les nouvelles concernant les 1400 militants et militants solidaires du peuple palestiniens coincés au Caire continuaient de faire la manchette sans que malheureusement, rien de concret ne permette de croire que le régime égyptien permettra effectivement à quiconque de quitter le Caire. Une manifestation internationale de solidarité avec les Palestiniens de Gaza Pourtant, dans les derniers jours, les requêtes au gouvernement Égyptien affluèrent de partout. Après quelques rencontres musclées ou des internationaux se sont fait rudoyer durement, les dirigeants (...)
Les organisateurs de la caravane d’aide VIVA PALESTINA qui tente d’arriver à Gaza, ont accepté de remonter par la Syrie pour se rendre en Egypte. Ils ont accepté après qu’un médiateur turc soit parvenu à un accord avec le consul égyptien à Aqapa, port jordanien sur la mer Rouge. La caravane va maintenant prendre la direction du port syrien de Latakia pour y embarquer vers le port égyptien d’El Arish, puis se rendre ensuite à Gaza. La caravane Viva Palestina, qui fut bloquée à Aqaba ces cinq derniers jours, est dirigée par George Galloway, député britannique. La Turquie a dépêché un (...)
Une réalisation de Santiago Bertolino : Il s’agit du 1er film d’une série de court-métrage que je réaliserai durant mon voyage à Gaza. En fait, je ferai parti, à titre de vidéaste indépendant de la délégation internationale qui participera à la Marche pour la libération de Gaza qui aura lieu le 31 décembre prochain afin de souligner le triste anniversaire de l’attaque israélienne contre la population de Gaza, et surtout pour demander la lever du blocus qui sévit toujours à Gaza. C’est plus de 1300 internationalistes en provenance de 42 pays qui se joindront aux 50 000 personnes de Gaza prévues à (...)
Les autorités d’occupation ont porté leur attention vers l’emprisonnement des défenseurs des droits humains, connus internationalement, comme Jamal Juma’, Mohammad Othman, Abdallah Abu Rahmah. Les forces de sécurité israéliennes ont d’abord convoqué Juma’ pour interrogatoire à minuit, le 15 décembre. Quelques heures plus tard, elles le ramenaient chez lui. Juma’ était menotté, les soldats ont fouillé son domicile pendant deux heures sous le regard de son épouse et de ses trois jeunes enfants, impuissants. A leur départ, les soldats s’adressèrent directement à son épouse : elle ne reverrait son (...)
L’échec des politiques de développement mimétique, l’essoufflement des moteurs idéologiques des Etats postcoloniaux et les crises laissées ouvertes par la libéralisation économique nourrissent le mécontentement populaire dans le monde arabe. Emeutes, nouveaux syndicats autonomes, mouvements islamistes, associations de base et ONG, minorités nationales butent contre l’autocratisme autoritaire des régimes en place, monarchies et républiques. Si prétendre dresser un Etat des résistances dans le monde arabe semble à première vue relever de la gageure, c’est d’abord le résultat des puissants lieux (...)
Lors de son premier congrès d’orientation qui se tenait les 20, 21 et 22 novembre derniers, Québec solidaire à l’instar de plusieurs groupes, associations et syndicats québécois, a adopté une résolution d’appui à la campagne « Boycott, désinvestissement et sanctions contre l’occupation, la colonisation et l’apartheid israélien ». Cette campagne, lancée par plus de 170 organisations de la société civile palestinienne, vise exclusivement le respect par Israël du droit international et des droits des Palestiniens et Palestiniennes, violés très souvent par l’État israélien. Les modalités, en ce qui a (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 19

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca