Mobilisation

Voir également : "Manifestation" et "Altermondialisme"

François Saillant, lors de l’assemblée publique d’Alternatives du 24 octobre dernier à propos des résultats des élections fédérales, a exprimé sa déception concernant les suites du Forum social des peuples (FSP) de 2014 sur la mobilisation contre Harper. Il exprimait une critique qu’il a lui-même formulée à d’autres occasions et que plusieurs ont émis sur le phénomène des forums sociaux : les grands happenings altermondialistes n’auraient que peu d’impact sur la concertation et l’action des organisations sociales. Le Forum social mondial (FSM) de Montréal pourra-t-il surmonter ce problème ? Pour (...)
Le 23 septembre 2014, la mobilisation étudiante prenait son élan à Hong Kong. Des tentes rouges, vertes bleues ou jaunes, se répandaient sur le parc Tamar, où les étudiants écoutaient des conférences, puisqu’ils boycottaient les cours. Parmi les conférenciers se trouvait un militant pour les droits démocratiques de longue date, Au Loong-yu. Initialement, ils étaient quelques centaines qui exigeaient la possibilité d’une élection effectivement démocratique, non préparée dans les sphères supérieures de Hong Kong et Pékin, pour choisir le « chef de l’exécutif » de la Région administrative spéciale (...)
Le 26 mai dernier, lors du conseil municipal de la Ville de Montréal, le parti d’opposition Projet Montréal a déposé une motion demandant un bilan sur l’application du règlement P-6, qui a été modifié en mai 2012 et vise à « encadrer » les manifestations, événements ou rassemblements se déroulant sur le domaine public. Nous avions alors été plus de 300 personnes et organismes d’intérêt public à co-signer une lettre dans Le Devoir en appui à la dite motion (voir : http://www.ledevoir.com/politique/montreal/409200/pour-un-bilan-de-l-application-du-reglement-p-6). Celle-ci a cependant été battue. Le (...)

Voici quatre pistes de réflexion pour un mouvement environnemental efficace, solidaire et mobilisant.

Faire des affaires avec la banque Goldman Sachs peut provoquer des crises politiques. C’est l’expérience que vient de vivre le Danemark. Le gouvernement a annoncé l’entrée de la banque états-unienne dans le capital de l’entreprise publique de l’énergie Dong Energy (l’équivalent de GDF avant sa privatisation). La nouvelle a suscité une vive réaction dans le pays : 200 000 personnes (sur les cinq millions d’habitants) ont signé une pétition en ligne pour protester contre cette prise de participation. Des milliers de manifestants ont convergé vers le Parlement le 29 janvier. Six ministres, membres (...)
Le mouvement contestataire enclenché et maintenu sans relâche depuis 160 jours embrase la capitale de Bulgarie (lire Les inaudibles de Bulgarie). Après les étudiants, les syndicats rejoignent également le mouvement des insurgés. La Confédération des syndicats indépendants de Bulgarie (KNSB) vient de sonner l’appel pour une manifestation générale. Sofia trouve la retentissante puissance des forces citoyennes unies. Les visages des mineurs et des ouvriers, des intellectuels et de la jeunesse universitaire se mêlent et défilent unanimes contre le gouvernement Orecharski, contre l’usurpation (...)
La contestation populaire qui a agité le Brésil en juin dernier a marqué les esprits par son caractère spontané et son ampleur inédite. À l’origine un mouvement dédié à la lutte contre l’augmentation des tarifs des transports publics, il s’est rapidement transformé en un ras-le-bol généralisé. Retour sur un mouvement social en réorganisation. À la source du mécontentement réside un facteur clé : les inégalités sociales. Le Brésil reste encore et toujours l’un des pays les plus inégalitaires au monde, au 143e rang sur 156 selon la Banque Mondiale. Pourtant, l’extrême pauvreté a beaucoup diminué depuis (...)
Lors de la dernière campagne électorale, le Parti québécois nous promettait du changement : abolition de la taxe santé, annulation de la hausse des tarifs d’électricité, augmentation de l’impôt des plus riches et des redevances sur les ressources naturelles, etc. Tout ça n’a été que des mensonges à la population ! Sitôt élu, le Parti québécois a balayé du revers de la main ses belles promesses et a plutôt choisi de continuer le travail amorcé par le Parti libéral en poursuivant la mise en place de mesures d’austérité et en appauvrissant les plus pauvres et la classe moyenne. Ce gouvernement a (...)
Le 8 août dernier avait lieu dans le cadre du festival Pervers/Cité la seconde Marche montréalaise des lesbiennes, où plus de 1000 lesbiennes, dykes, gouines, butches, fems, studs, bis, genderqueers et trans ont pris la rue pour dénoncer la lesbophobie et affirmer la diversité de leur communauté. Pourquoi instiguer une Marche des lesbiennes alors qu’il existe déjà plusieurs festivals et évènements pour célébrer la fierté gaie ? Parce que la lesbophobie a la particularité de conjuguer homophobie et sexisme, et que les victimes de lesbophobie vivent par conséquent une double oppression, à (...)
La plupart des analystes ont su produire et comprendre la genèse des grandes manifestations de ces dernières semaines au Brésil. C’est l’augmentation des tarifs des transports qui déclencha la vague de contestation nationale dans la plupart des grandes villes hôtes qui devraient accueillir les rencontres de la prochaine Coupe du monde de football en 2014. S’ensuivit une cascade de revendications autour de la santé, de l’éducation, contre les privatisations, contre la répression, globalement pour la défense des services publics, tous remis en cause par le gouvernement de Dilma Rousseff et de (...)
Réalisé en avril 2013, Gaspé, Canada, avec la collaboration du Journal des Alternatives. Réalisation : Resilience Images Reportage par Camille Raillon Son et image : Klaus Jack Lire le texte de Camille Raillon, Espace public et intérêts pétroliers, Gaspé sur le banc des accusés.
Dans le conflit qui soulève les Autochtones vivant au Canada au sein du mouvement Idle no more, de nombreux enjeux sont dans la ligne de mire : l’eau potable, la protection des droits collectifs sur la terre, la gouvernance autochtone, etc. Plusieurs dispositions de ces projets de loi sont susceptibles de mener à des violations des droits ancestraux autochtones et des droits reconnus par les traités existants entre les Premières Nations et la Couronne. Le cœur du conflit est lié à la façon dont le gouvernement Harper a imposé des projets de loi omnibus sans procéder à consulter les (...)
Le mouvement Idle no more a été initié par des femmes, au Canada comme au Québec. Au Canada, Jessica Gordon, Sylvia McAdams, Sheelah McLean et Nina Wilson se sont élevées contre l’adoption du projet de loi C-45 qui modifie sans consultation les conditions d’attribution des terres autochtones tout comme la protection des eaux navigables. Au Québec, ce sont de jeunes autochtones urbaines, Mélissa Mollen-Dupuis et Widia Larivière, qui ont utilisé les réseaux sociaux avec une redoutable efficacité puisque la protestation s’est étendue comme traînée de poudre de Sept-Îles à Montréal, de Val-d’Or à (...)
Répondant à l’appel de la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi [1], l’équipe d’Alternatives s’est jointe à la manifestation du 27 avril dernier qui a rassemblé plus de 50 000 personnes. La réforme que le gouvernement Harper prévoit faire touche principalement les travailleurs et travailleuses saisonniÈREs, les femmes et les personnes les plus pauvres. La réforme apparaît aux yeux de plusieurs comme une façon de punir les chômeurs et de persister le mythe du « mauvais chômeur ». Dans un communiqué de presse de la Coalition, ses membres rappellent qu’« en obligeant [les (...)
Le 12 avril dernier, le Groupe de recherche et d’intervention régionales (GRIR) de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a tenu un des premiers colloques académiques sur les événements du printemps dernier. Des professeurEs de différentes universités et cégeps ont partagés le micro avec les représentantes des trois principales associations étudiantes pour partager leurs réflexions et pour « prendre la mesure de ces événements ». Si les invitéEs étaient réuniEs pour faire un retour sur les luttes étudiantes, plusieurs ont souligné que le bilan véritable appartient aux étudiantEs. Il revient à (...)
Docteur, l’écologie, je n’en peux plus ! Vous comprenez, ma maison, j’ai misé sur le bloc béton pour l’isolation et j’utilise l’écran plasma pour éclairer le salon. Mon condo, je l’ai choisi près d’une antenne relais. J’ai même trois pylônes, pour rester connecté-e 24 h/24 à l’information verte de mon ardoise électronique. Alors ok, aujourd’hui j’hésite encore entre le bambou de Chine ou une erreur boréale, et le sable bitumineux d’Alberta pour les abords de ma piscine. Tous les jours, forcément, je prends mon auto pour aller au tripalium et gagner l’argent pour pouvoir gaspiller la planète. Mais (...)
***A l’occasion du Salon des ressources naturelles au Palais des congrès de Montréal*** ***Coinciding with the : Forum on Natural Resources at the Palais des Congrès in Montreal*** [English below] En avril dernier, les capitalistes de la Chambre de commerce de Montréal organisaient une grande foire à la destruction des territoires nordiques, le Salon du Plan Nord. Sans beaucoup de style, ils remettent ça cette année, sous le slogan « retrouvez le Salon des ressources naturelles ». Les pilleurs se rassemblent. Commandités en grand par les minières (Osisko) et les pétrolières des sables (...)
Widia Larivière, co-initiatrice de la mobilisation québécoise d’Idle No More, n’en est pas à ses premières expériences d’engagement politique. Depuis plusieurs années, elle milite pour les droits autochtones et s’implique dans diverses organisations. Cet engagement lui a permis de participer au Sommet des peuples en marge de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable en juin 2012. À l’heure actuelle, elle travaille au sein de l’organisme Femmes autochtones du Québec et, parallèlement à son implication dans Idle No More, elle prépare activement sa participation au Forum Social (...)
En 2013, le Regroupement Interrégional sur le gaz de Schiste de la Vallée du Saint-Laurent veut continuer à démontrer que les puits de forage ne sont pas les bienvenus, et pas seulement dans cette région du Québec, qui est la plus concernée à l’heure actuelle par les projets d’extraction des gaz de schiste. Proposant aux habitants de remplir un formulaire de refus, le programme « Vous n’entrerez pas chez nous » a déjà récolté plus de 60 000 signatures, « avec des taux de plus de 90 % dans bien des [endroits] ». Serge Fortier, coordonnateur du Regroupement, est confiant quant à l’augmentation de (...)
À Montréal, il y aura 23 ans le 6 décembre, un homme qui en voulait aux femmes de prendre leur place dans un milieu traditionnellement masculin abattait 14 futures ingénieures et blessait quatre autres femmes et dix hommes. Depuis, à tous les ans, une vigile se tient sur les lieux du drame à la mémoire des victimes, et le port du ruban blanc est devenu le symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes. De nombreux événements de sensibilisation à ces violences sont également organisés en décembre (voir l’Agenda du JdA pour plus d’information). Douloureuse mémoire pour de (...)
Le Journal des alternatives cherche à consolider son comité éditorial et recrute présentement des gens de tous horizons. Participer au Journal des alternatives, c’est travailler à l’émergence et au renforcement d’un média alternatif francophone visant à mettre de l’avant les enjeux, les luttes et les alternatives proposées par les mouvements sociaux. Il est à noter que l’implication est bénévole et non-rémunérée. Le comité éditorial met sur pied et publie un bulletin mensuel. Les tâches sont partagées entre les différents membres du comité, sur une base rotationnelle. Le comité se veut un espace (...)
Montréal, le 18 octobre 2012 – L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), Alternatives, les Citoyens concernés par l’exploitation d’hydrocarbures au Québec, Coalition Saint-Laurent, la Fondation David Suzuki, Greenpeace, Moratoire d’une génération, Nature Québec et le Regroupement Interrégional Gaz de Schiste de la Vallée du St-Laurent invitent les représentants des médias à un rassemblement citoyen à Montréal au cours duquel ils livreront le message à l’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) que l’expansion des hydrocarbures et des énergies fossiles au (...)
Ugo Lapointe de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine sera présent aux Journées Alternatives qui se dérouleront le 19, 20 & 21 août prochain. Il participera notamment à un des quatre grands panels, soit celui portant sur "Le Plan Nord à la lumière de la justice sociale et climatique. Un boom minier pour qui ?". Cliquez ICI pour plus d’information sur la 17e édition des Journées Alternatives. « Gaz de schiste, pétrole, Plan Nord, Loi sur les mines, l’automne s’annonce très chaud au Québec. Il est temps que les Québécois se lèvent et exigent de leurs élus de reprendre le plein (...)
Le soi-disant "presque moratoire" du gouvernement Charest sur le gaz de schiste n’ est qu’une stratégie politique pour calmer l’opinion publique et servir l’industrie gazière. Le comité d’évaluation environnementale stratégique (EES) qu’il a mis sur pied est une imposture totale car les groupes environnementaux ou citoyens ainsi que les experts en politique énergétique sont tenus à l’écart. Même le commissaire au développement durable, Jean Cinq-Mars, s’est senti obligé dans son rapport du mois de mars dernier de dénoncer la gestion gouvernementale dans le dossier des gaz de schiste. Il faut (...)
Nos voix doivent être entendues ! À exactement 4 jours des élections, la participation citoyenne a un rôle central à jouer. Il faut rappeler aux politiciens canadiens qu’ils doivent être redevables envers la population en tout temps et qu’ils ont un devoir moral de représentation. C’est ce que Alternatives fait en appuyant la coalition « Voices-Voix ». La coalition a vu le jour en avril 2010. Il s’agit d’un groupement informel d’organisations ayant signé la Déclaration Voices-Voix. Cette Déclaration comprend 3 principes : (1) Respecter le droit à la liberté d’opinion et d’expression. (2) Agir (...)
Chers amis, Chères amies , En cette période électorale cruciale pour l’avenir de la démocratie et de la liberté d’expression au pays, la coalition Pas de démocratie sans voix vous invite à passer à l’action. Voici comment vous impliquer : Offensive Twitter, le 30 avril prochain ! Nous multiplierons les messages de toutes parts en dénonçant les attaques du gouvernement et en appelant les gens à aller voter, le 2 mai, en faveur de la démocratie. Les messages pourront aussi être repris sur Facebook. L’idée est d’envoyer un message à toutes les heures ou à toutes les demi-heures pour chaque (...)
Qu’est ce que c’est ? Un spectacle pour financer la campagne pour le Moratoire D’une Génération, regroupement civil qui milite pour un moratoire concernant l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste. Pourquoi ? Afin que l’organisme maintienne la pression pour un moratoire sur le gouvernement Charest. Il y aura entre autres le dépôt d’un ultimatum, remis la journée même, et l’organisation d’une marche symbolique entre Rimouski et Montréal (550 km). C’est où ? Au Lion d’or, 1676 Ontario est Je vais voir qui ? Tricot Machine, Gaële, Urbain Desbois, Pol Pelletier et plusieurs autres, la (...)
Manifestation « monstre » du Front commun syndical - 20 mars - 12h00 - Montréal Grand rendez-vous syndical dans le cadre des négociations du secteur public. Rassemblement : Place du Canada, angle René-Lévesque Ouest et Peel (métro Peel ou Bonaventure)
Un film de Magnus Isacsson produit par Les Films de l’Isle Dans le cadre de la soirée de clôture du Festival de Films sur les droits de la personne de Montréal Samedi, le 20 mars 2010, 19h30 (présentation additionnelle le dimanche 21 mars, 17h) Au Cinéma du Parc 3575, av. du Parc, Montréal Billetterie sur place ou en ligne au www.cinemaduparc.com Un événement présenté en collaboration avec Alternatives, Échec à la guerre, les artistes pour la paix et Video femmes Les Super mémés a été produit grâce à la participation financière du Fonds Canadien de Télévision, du Crédit d’impôt du Québec et (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca