Mexique

Dans une annonce surprise, l’EZLN proclame la création de 11 nouveaux « caracoles » et municipalités autonomes, élargissant considérablement le territoire sous contrôle rebelle.

Article d’abord publié sur le site de À l’encontre Le père et la fille face contre terre dans l’eau boueuse le long des rives du Rio Grande, sa petite tête cachée dans son t-shirt, un bras passé autour du cou de son père. Ce portrait du désespoir a été réalisé lundi par la journaliste Julia Le Duc, dans les heures qui ont suivi la mort d’Oscar Alberto Martínez Ramírez et de sa fille Valeria, 23 mois, qui tentaient de passer du Mexique aux États-Unis. L’image représente une expression poignante du périlleux voyage auquel sont confrontés les migrants lors de leur passage vers le nord des (...)

Entretien inédit avec Martin Barrios et Omar Esparza

Cinq mois après l’élection de Andres Manuel Lopez Obrador (dit « AMLO ») – 1er juillet 2018 – (lire « Au Mexique plus qu’ailleurs, être au gouvernement ne signifie pas détenir le pouvoir »), Mémoire des luttes publie des « Chroniques mexicaines », rédigées au fil de l’eau depuis Mexico à l’occasion de la rencontre internationale « La transformation du régime mexicain dans le contexte international » (7-9 novembre 2018).

Le Mexique est, avec le Brésil, l’un des « grands frères » de l’Amérique latine et des Caraïbes. Non seulement en raison de son poids démographique ‑ ses 128 millions d’habitants représentent un cinquième de la population totale de la région ‑ ou pour la taille de son économie, dont le PIB équivaut à environ 20% du total régional. Le Mexique a marqué l’histoire de l’Amérique latine avec des traces qui ont marqué profondément l’avenir politique et social collectif. La Révolution de 1910 ‑ cet exploit du Mexique profond contre la dépossession paysanne, le pillage des ressources et du territoire, la (...)
Le choix des gouvernements mexicains de signer et d’appliquer un accord de libre-échange avec les Etats-Unis et le Canada – l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena) – a non seulement porté préjudice au Mexique, mais il l’a également éloigné de l’Amérique latine. Cela a constitué un choix idéologique fondé sur la croyance erronée qu’être associé à des puissances économiques dominantes allait propulser l’économie mexicaine au rang des économies développées. Eloignant ainsi la pauvreté, l’inégalité, la misère, l’exclusion sociale. Les résultats de ces vingt dernières années d’application de ce (...)
Depuis 30 ans, les Zapatistes sont des autochtones qui luttent pour le respect de leurs terres et de leurs coutumes dans le sud du Mexique, au Chiapas. Ils et elles vivent depuis en situation de guerre de basse intensité. En 1994, ils et elles se sont rebellé-es et leur prise d’armes a été reconnue à l’international. La force de leur lutte repose sur leur manière de s’organiser et de survivre de manière autonome, tout en respectant l’environnement. Cette série de photos présente des pans de leur quotidien de cultivateurs et cultivatrices assidu-e-s, en préservant leur anonymat. Comme les (...)
Les expectatives que le retour du PRI (Parti Révolutionnaire Institutionnel, NdT) au gouvernement signifierait un retour à la stabilité ont été déjouées. Bien que le gouvernement de Enrique Peña Nieto soit parvenu, avec le « Pacte pour le Mexique », à conclure un accord avec l’opposition pour mettre en œuvre un agenda de réformes structurelles, après huit mois de pouvoir le rejet des réformes éducatives et énergétiques ainsi que la remobilisation de la jeunesse sont en train de configurer un nouveau panorama. Depuis la fin 2012, le vieux « dinosaure priiste » est de retour. La classe dominante et (...)
Voici une belle occasion de voir ce magnifique film et de découvrir la cosmologie maya ! Cet événement est présenté par le CDHAL en complément à la soirée d’information du 6 novembre sur les Brigades civiles d’observation (BriCOs) au Chiapas. La projection sera suivie d’une discussion libre qui vous permettra de poser vos questions notamment sur le rôle de l’observateur/trice et sur la formation à venir (hiver 2014) ! QUOI : Soirée d’information sur les Brigades civiles d’observation au Chiapas et sur la formation DATE : 6 et 8 novembre 2013 LIEU : Bar Populaire, 6584 Sain-Laurent, Mtl (...)
(Mexico, 20 novembre 2012) Les multinationales Monsanto, DuPont et Dow attendent l’aval du gouvernement mexicain au cours des prochains jours pour semer 2,4 millions d’hectares de maïs transgénique au Mexique, une surface équivalente à la superficie du Salvador. La situation est des plus préoccupantes, le Mexique étant au cœur de la diversité du maïs dans le monde. Des milliers de variétés y sont cultivées dans les campagnes par les communautés paysannes et indigènes. De nos jours, le maïs est l’un des trois aliments les plus consommés au niveau mondial. Par conséquent, la contamination des maïs (...)
Dans cette vague de printemps mouvementés, nombreux sont les pays à connaître des mouvements sociaux remettant en question l’ordre établi. C’est dans cette même veine que le mouvement étudiant mexicain créer en mai dernier surnommé « yo-soy-132 » (Je suis le 132e ) a pris son envol. Les présidentielles mexicaines du 1er juillet où le Parti Révolutionnaire institutionnel (PRI) a pris le pouvoir ne calment pas la donne. Portrait d’un mouvement guidé par son ras-le-bol. Bref historique du mouvement étudiant C’est dans un contexte de campagne électorale que le mouvement s’est déclenché. Le 11 mai (...)
Le 1er juillet pro­chain, 50% des 112 mil­lions de Mexi­cains et de Mexi­caines doivent élire leur pré­sident, sans compter 128 sé­na­teurs, 500 dé­putés, les gou­ver­neurs (et les dé­putés) de 31 états et sans ou­blier les maires. Cette méga élec­tion sur­vient dans le contexte d’un ef­fon­dre­ment po­li­tique du Parti d’action na­tio­nale (PAN) au pou­voir de­puis 12 ans. Entre-temps, les di­no­saures du Parti ré­vo­lu­tion­naire ins­ti­tu­tionnel (PRI) qui ont do­miné le Mexique de­puis 100 ans, sont censés re­venir au pou­voir. Les élites mexi­caines, qui avaient dé­laissé le PRI pour le PAN « mo­der­niste » se (...)
Après le meurtre de son fils, trouvé ligoté et asphyxié dans une camionnette, le 28 mars dernier, à Cuernavaca, le poète mexicain, Javier Sicilia, a publié une lettre ouverte « aux politiciens et aux criminels » dans laquelle il condamne la guerre à la drogue du président Felipe Calderon. « On en a ras le bol, écrivait-il, parce que les politiciens ne peuvent imaginer autre chose que la violence, les fusils et les insultes, montrant par là leur profond mépris pour l’éducation, la culture et les possibilités de travail honnête. » La lettre a eu l’effet d’une bombe et, à deux reprises, des (...)
Vous avez un vélo qui traîne dans le garage ou le cabanon et accumule la poussière depuis des années ? Donnez-lui une seconde vie et faites le bonheur des travailleurs migrants de la région qui cultivent et cueillent vos fruits et légumes. Le saviez-vous ? Ces travailleurs agricoles migrants travaillent en moyenne six à sept jours par semaine, 10 à 12 heures par jour, dans des conditions de travail souvent très inférieures à celle de l’ensemble des Québécois. Habitant la plupart du temps chez le fermier qui les emploie, ils n’ont aucun moyen de sortir de leur milieu de travail et de (...)
Que cache la confection d’une paire de jeans ? Dans un assemblage scénique qui réunit des artistes du Mexique et du Québec, l’auteure et metteure en scène mexicaine Inti Barrios révèle la dure réalité du travail des femmes dans les usines maquiladoras. En coproduction avec La Couverture magique, avec le soutien du CISO, de la CQAM, et du Maquila Solidarity Network.
Les révélations de janvier à propos du Corps des ingénieurs de l’Armée des Etats-Unis qui aident à la conception et à la construction d’un autre mur/frontière autour de la Palestine, enterré, ne sont que le dernier développement d’un ensemble de rapports existant entre : le néolibéralisme nord-américain, la politique anti-drogue nationale et étrangère des USA, le racisme latino structurel aux USA, le gouvernement égyptien, l’élite au pouvoir au Mexique et l’occupation militaire israélienne de la Palestine. Trouver ce qui relie ces différents intérêts internationaux n’est pas difficile, mais les (...)
Après la libération de neuf autres auteurs matériels du massacre d’Acteal (1), la récente arrestation du porte-parole de l’organisation paysanne OCEZ, Chema Hernández (2), les menaces précises proférées par le gouverneur Juan Sabines contre le padre Chuy (3), la multiplication des agressions perpétrées par l’Opddic et l’Armée de Dieu (4) contre les communautés zapatistes, les nouvelles concernant d’importants mouvements de l’armée fédérale dans les Altos et la Forêt Lacandone sont autant de raisons d’inquiétude pour les partisans d’une paix juste et digne au Chiapas. Une inquiétude accentuée par de (...)
Dans la nuit du 10 Octobre 2009, alors que le Mexique fêtait sa qualification pour la Coupe du monde de football, la police et l’armée ont expulsé de leurs lieux de travail les Electriciens de « Luz y Fuerza del Centro », grande entreprise publique chargée d’assurer l’entretien du secteur électrique du « Grand México » et des villes alentour (plus du tiers de la distribution d’énergie du pays). La Compagnie a été dissoute par l’Etat et 44 000 (quarante quatre mille !) ouvriers licenciés avec suspension immédiate de leur salaire. Le fonds de retraite des travailleurs affiliés au SME (Sindicato (...)
Tandis que le blé, le riz et les autres céréales existaient déjà à l’état sauvage, et n’ont fait que bénéficier d’améliorations successives, la plupart des historiens de l’agriculture estiment que le maïs a été entièrement créé par l’homme, à partir d’une plante à la fois proche et fort éloignée : le téosinte. Les découvertes archéologiques les plus récentes concernent des épis de maïs (Zea mays) retrouvés dans les vallées centrales de l’Oaxaca, au Mexique, datés vers 7000 ans avant notre ère. On peut aisément imaginer le patient et probablement passionnant « travail » de sélection mené par les hommes et les (...)
« Vous entrez en territoire zapatiste en rébellion. Ici le peuple commande et le gouvernement obéit. » Patiné par le temps, attaqué par la rouille, le grand panneau métallique qui annonce le passage en zones insurgées est toujours bien visible. A Oventic et dans les quatre autres Caracoles qui fédèrent les municipalités zapatistes de l’Etat du Chiapas, « l’autonomie de fait » est une réalité qui perdure depuis une quinzaine d’années. Avec plus de détermination encore à partir du début des années 2000, lorsque les rebelles décidèrent progressivement de réorienter leur stratégie vers le local, (...)

(Montréal, le 6 août 2009) – Dans une lettre qu’il a fait parvenir aujourd’hui au Premier Ministre du Canada, Stephen Harper, le Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC) demande au chef de l’état canadien d’effectuer un changement de cap dans les relations nord-américaines.

Pour assurer leur développement, des communautés latino-américaines font preuve d’ingénuité avec des projets qui diffèrent de ceux proposés par des compagnies minières. Voici trois exemples de développement communautaire, au Pérou et au Mexique, qui évitent de nuire à l’environnement.

Comme chaque début de novembre au Mexique, Oaxaca fête ses morts. Cependant, depuis deux ans, les Oaxaquéniens fêtent de « nouveaux » morts, ceux qui ont été les victimes des manifestations sociales de 2006.

When the Mexican dictator Porfirio Díaz said the great tragedy of Mexico was that it was so far from God and so close to the United States, the comment summed up the long and tortured relationship between the Colossus of the North and Latin America.

Une camionnette surchargée d’épis de maïs colorés se fraie un chemin dans les rues bondées du centre historique de Mexico. Derrière, une longue file de véhicules s’étire. La caravane du maïs vient d’arriver dans la grande capitale du Mexique, après une traversée de plus de 300 km. La Place de la Constitution, entourée des bâtiments présidentiels, se prépare à être envahie par des centaines de manifestants en opposition à la libération totale du commerce des produits agricoles. Sous l’immense drapeau national qui bat au vent, une même volonté les anime tous. Ils veulent renégocier l’Accord de
libre-échange des Amériques, l’ALÉNA.

Mme Stéphane Guimond-Marceau, étudiante et chercheure à l’UQAM, commente la campagne du mouvement zapatiste en marge de la campagne électorale pour la présidence au Mexique. Entrevue réalisée le 2 mars 2006 par Anne-Marie Lapointe.

On April 8, President Felipe Calderon dropped a political bomb on the Mexican political scene. The Senate received an executive initiative that would fundamentally change the structure and operations of the oil company, Petroleos Mexicanos (Pemex). Key operations of the state-owned enterprise would pass into private hands.

Le premier ministre du Canada et les présidents des États-Unis et du Mexique se sont réunis à la fin avril pour discuter du Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité (PSP).

LaNeta

8 April 2008
Laneta is a civil society organization that was created to provide information technology services to non-governmental organizations, other non-profit organizations and agencies dedicated to working with this sector. As an internet provider, the majority of its 1,300 users are are non-profit organizations LaNeta is a member of APC.

Plus d'articles :  1 | 2

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca