Élections

Aujourd’hui, la lutte politique qui se déploie au Venezuela est devenue, pour la gauche et pour le mouvement altermondialiste, le point de référence le plus important dans le monde actuel.

Cairo — IN last month’s Saudi Arabian municipal elections, the nation’s first experiment in real democracy, many were worried because Islamic activists dominated their secular rivals.

La pression monte en Égypte. Il y a quelques semaines, les déclarations du Président Bush à l’effet que les prochaines élections égyptiennes devraient être scrutinées par des observateurs internationaux ont fait des vagues. Depuis longtemps, les élections en Égypte sont manipulées par le Parti démocratique national du Président Hosni Moubarak, qui n’est pas trop enthousiaste à l’idée pour des raisons évidentes.

Les élections du 31 mars dernier au Zimbabwé ont reconduit au pouvoir d’une façon éclatante la ZANU, le parti du Président Robert Mugabé. 78 des 120 sièges ont été remportés par la ZANU, contre 41 pour le principal parti d’opposition, le Mouvement pour un changement démocratique (MCD).

A year ago, I wrote a column in which I lamented the fact that the media appeared incapable of covering an election campaign (or the period leading up to an election campaign) without resorting to tired old horse-racing analogies. “Instead of giving Canadians a clear idea of what issues are at stake and where the different political parties stand on those issues, the media can be expected to focus almost exclusively on who is ahead, who is gaining and who is falling behind,” I complained.

L’an dernier, au moment des élections fédérales, plusieurs critiques avaient mis en garde les électeurs vis-à-vis de la couverture médiatique, qui, au lieu de donner aux Canadiens une idée claire des enjeux de la campagne et de la position des différents partis politiques par rapport à ceux-ci, se contentait de rapporter la position de chacun des partis dans la course électorale. La couverture médiatique de la campagne de 2004, a été plus que superficielle. Et rien n’indique que ce sera mieux cette année, alors que se concrétise la perspective d’une nouvelle élection fédérale, dans plus ou (...)

Alors que nous sommes plongés dans le « téléroman » de la Commission Gomery, un autre scandale à saveur de telenovela secoue la ville de Mexico et le pays tout entier. Accusé d’une faute administrative, le maire de la ville, Andres Manuel López Obrador, surnommé ALMO, fait désormais face à un règlement de compte politique démesuré visant à l’écarter du pouvoir. C’est que le maire de la capitale mexicaine entend bien être candidat pour le Parti de la révolution démocratique (PRD) aux présidentielles de 2006 et son extraordinaire popularité dérange.

Les évènements se précipitent au Proche-Orient et un peu partout (Palestine, Irak, Syrie, Liban), ça bouge.

"The Iraqi people gave America the biggest ’thank you’ in the best way we could have hoped for." Reading this election analysis from Betsy Hart, a columnist for the Scripps Howard News Service, I found myself thinking about my late grandmother.

« Le peuple irakien a exprimé aux États-Unis le plus grand « merci » possible de la meilleure façon que nous pouvions espérer. » En lisant cette analyse de l’élection signée par Betsy Hart, chroniqueuse du Scripps Howard News Service, je me suis mise à penser à ma grand-mère, aujourd’hui décédée. À moitié aveugle, véritable menace au volant de sa Chevrolet, elle refusait catégoriquement de nous remettre les clés de la voiture. Elle était convaincue que partout où elle allait, les gens lui souriaient et lui faisaient des signes de la main. Nous avons dû lui annoncer une mauvaise nouvelle : « (...)

The Iraqi elections were designed not to preserve the unity of Iraq but to re-establish the unity of the west

Mahmood Abbas vient d’être élu par les Palestiniens comme Président d’un pays qui est encore à naître et dans un contexte hautement volatile.

Elle a regardé nos passeports et nous a envoyés, avec un grand sourire, au bungalow un peu plus loin. Elle a la peau brune et les traits fins des Falachas éthiopiens.

The hypocrisy of the Bush administration is limitless: when George W. Bush and his buddies boast about the forthcoming election in Iraq as an achievement of the civilizing mission that they supposedly took upon themselves in bringing democracy to backward Muslims, they sound like a boss boasting about having raised the wages of the workers in his factory as an illustration of his eagerness to improve their living standard, when, in reality, the raise was imposed on him by the workers going on strike.

Saleh Abdul Jawad is a professor of political science at Birzeit University.

La récente élection présidentielle en Palestine inaugure une nouvelle période de l’histoire de la lutte pour l’autodétermination des Palestiniens. Le nouveau président, Mahmoud Abbas, a été élu avec la majorité des voix et est déjà à l’œuvre pour trouver des solutions à la terrible crise palestinienne. Cela ne sera pas facile.

Mustafa Barghouti est né dans un petit village près de Ramallah, Hamula il y a 50 ans. Médecin et militant des droits humains, il espère recueillir un pourcentage substantiel des votes lors de l’élection présidentielle palestinienne du 9 janvier prochain. Ses appuis se comptent surtout parmi les jeunes et les intellectuels de gauche.

Sur les écrans de télévision russe, on a l’impression que la guerre froide est revenue. Et que les services de sécurité occidentaux sont en train d’organiser un coup d’état en Ukraine contre le candidat pro-Moscou Victor Yanukovitch. Le discours officiel est également que la « perte » de l’Ukraine serait un coup irrémédiable contre le rôle de la Russie comme « grande puissance ».

We start from a position of principle. We support elections as one component of democratization. But not every election is a legitimate instrument of democracy.

La disparition de Yasser Arafat qui a été le leader historique de l’OLP a créé un dangereux vide politique que le peuple palestinien doit combler rapidement.

Vladimir Poutine, le Darth Vader de l’empire post-soviétique, vient de perdre la face. En célébrant » trop rapidement la « victoire » de Victor Yanoukovitch aux lendemains du scrutin de novembre, le Président russe est allé un peu loin.

However Ukraine’s crisis is resolved, it is clear that interference by Russia and the United States has been massive. Viktor Yanukovich, the current Prime Minister, was Moscow’s favorite.

La tragique histoire de l’Ukraine a été structurée par diverses formes d’oppression nationale qui se sont succédées et qui ont pendant longtemps coupé le pays en deux. Dans l’Ouest, c’est la domination de la Pologne et de l’Autriche qui a marqué cette histoire.

Ukraine’s history has been marked by different forms of national oppression as the country was effectively divided between the Western part (dominated by Poland and Austria) and the Eastern part (dominated by Tsarist Russia).

La Paz, Bolivie — « C’est un quasi-miracle électoral » lance dimanche soir Juan Del Granado lors d’une conférence de presse délirante. « La Paz a son maire, La Paz a son maire », rajoute-t-il, sourire aux lèvres, devant une foule de militants du mouvement MSM (Mouvement sans peur), venue prêter main forte au maire réélu.

Dimanche 5 décembre, la moitié des 8,8 millions de Boliviens sont appelés à insérer leur petit billet dans l’urne, dans ce qui s’annonce comme une élection charnière pour ce pays enclavé d’Amérique du Sud.

À en croire Kaveh Ehsani et Ali Rezaei, l’avenir politique de l’Iran serait plus sombre que jamais. Les deux membres chevronnés du Mouvement de la réforme iranien prenaient la parole à un colloque organisé par le Comité pour la paix et la résolution des conflits, à l’Université Concordia de Montréal, le 4 novembre.

Après l’élection d’Hugo Chavez au Venezuela, de Lula au Brésil, de Lucio Gutiérrez en Équateur et de Néstor Kirchner en Argentine, voilà que pour la première fois depuis 30 ans, la gauche uruguayenne est aussi au pouvoir.

Au-delà de la guerre au terrorisme et des valeurs morales, l’élection du 2 novembre divise le peuple américain sur les questions économiques et sociales. Du nord au sud, riche ou pauvre, pieuse ou non, la population américaine est aujourd’hui victime de fractures qui pourraient avoir un impact négatif sur l’économie du pays.

Vient de paraître chez Gallimard Carlos Fuentes contre Bush. Carlos Fuentes était un homme en colère depuis l’élection de George W. Bush en 2000. Après la réélection du 2 novembre, il est certainement un homme très en colère. L’ancien ambassadeur du Mexique à Paris termine ainsi son essai : « Il a été dit que, lors des élections présidentielles nord-américaines, tous les citoyens du monde devraient avoir le droit de voter. Les résultats nous concernent tous, que nous soyons Européens, Africains, Asiatiques. Et Latino-Américains... Dans ce sens, la population hispanique des États-Unis votera en (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca