Droits humains

Le droit de manifester : une activité expressive nécessaire et protégée La manifestation pacifique est une activité expressive qui est protégée par le droit fondamental à la liberté d’expression consacrée dans la Charte québécoise ainsi que la Charte canadienne des droits et libertés. Ces chartes ont préséance sur tout texte de loi adopté par le gouvernement ou tout autre palier étatique. Les tribunaux ont reconnu le caractère fondamental de la manifestation pacifique. Très récemment, dans les causes impliquant notamment l’article 500.1 du Code de la sécurité routière et certains articles du (...)
Le Projet Accompagnement Québec-Guatemala (PAQG), travaillant au sein du réseau Acoguate (Acompañamiento en Guatemala), désire exprimer sa solidarité et sa profonde préoccupation par rapport aux plus récents événements survenus à l’encontre d’accompagnateurs internationaux des Brigades de Paix, ainsi qu’à l’ensemble de la stratégie visant depuis plusieurs années à mettre en doute la légitimité de l’observation internationale de la paix et des droits humains. Le PAQG est un organisme de solidarité internationale non-partisan et non-violent, répondant depuis 1992 aux demandes d’accompagnement civil (...)
Un jury international publie son verdict préliminaire jugeant les entreprises minières canadiennes et l’État canadien en Amérique latine MONTRÉAL, le 2 juin 2014. C’est aujourd’hui, après la conclusion hier du Tribunal permanent des peuples portant sur l’industrie minière canadienne en Amérique latine, que le jury composé d’experts internationaux rend public son verdict préliminaire qui attribue à des entreprises minières canadiennes et à l’État canadien des manquements à leurs obligations en regard au droit international en raison d’actions ou d’omissions de leur part. Dans son verdict (...)
Les grandes compétitions sportives planétaires coûtent de plus en plus cher. Surtout, le Comité international olympique et la FIFA, qui commercialisent ces produits phares du divertissement mondial, sont devenus de véritables holdings sans aucun contrôle. Résultat : présomptions de corruption, optimisation fiscale, violations du droit du travail, expulsions des populations pauvres pour laisser place à des infrastructures souvent inutiles et remise en cause de la démocratie accompagnent ces évènements. Pour le plus grand profit de ces holdings et de leurs sponsors, et sous les acclamations (...)
Pata Rata, une decharge pas comme les autres on Vimeo

Reportage sur la discrimination et la résilience des Roms de Roumanie à travers le combat d’une femme tzigane.

Le 24 avril dernier, l’effondrement de la manufacture de textile de Rana Plaza médiatise à nouveau les conditions de travail dans les nombreux ateliers de misère, aussi appelés « sweatshops », au Bangladesh. Cette tragédie qui a causé plus d’un millier de décès et plus de 2 000 blessés est l’accident le plus meurtrier de l’histoire de l’industrie du textile. En réaction, les travailleurs-ses se mobilisent pour dénoncer l’inaction du gouvernement et d’exiger la reconnaissance de leurs droits. Au Bangladesh, l’industrie du textile génère des revenus de 20 milliards de dollars par année et emploie (...)
Voici une belle occasion de voir ce magnifique film et de découvrir la cosmologie maya ! Cet événement est présenté par le CDHAL en complément à la soirée d’information du 6 novembre sur les Brigades civiles d’observation (BriCOs) au Chiapas. La projection sera suivie d’une discussion libre qui vous permettra de poser vos questions notamment sur le rôle de l’observateur/trice et sur la formation à venir (hiver 2014) ! QUOI : Soirée d’information sur les Brigades civiles d’observation au Chiapas et sur la formation DATE : 6 et 8 novembre 2013 LIEU : Bar Populaire, 6584 Sain-Laurent, Mtl (...)
À Bogotá, Colombie, un tribunal des peuples condamnait publiquement une pétrolière canadienne le 18 août. Ce verdict venait clore le Tribunal populaire contre les politiques extractives en Colombie, un tribunal éthique et politique visant à créer un espace de visibilité et de mobilisation autour d’un modèle de développement extractif brimant les droits des collectivités et des travailleurs. Le jugement rendu blâme la multinationale canadienne Pacific Rubiales Energy (PRE), enregistrée à la Bourse de Toronto et présentement en pleine expansion en Colombie, pour diverses violations de droits (...)
La lutte des femmes tunisiennes pour leurs droits fondamentaux ne date pas d’hier. Le bref survol historique qui suit vise à mettre en valeur leur lutte contre toutes les formes de régressions. Le contexte international et la pensée réformiste occidentale et arabo-musulmane Au VIIe siècle, l’Islam a opéré des avancées en matière des droits et des libertés des femmes. Mais bien que les réformistes arabes aient puisé dans le Coran certains principes de liberté, ils ont également été fortement marqués par l’Europe des Lumières. Dès le début du XIXe siècle, la défense de la cause des femmes (...)
Une cinquantaine d’organisations ont interpellé directement le gouvernement Marois le 13 novembre dernier pour obtenir une commission d’enquête publique sur les opérations policières durant le conflit étudiant. Nicole Filion, coordonnatrice à la Ligue des droits et libertés et porte-parole le temps de la conférence de presse du regroupement, a souligné la nécessité de « mettre fin à l’impunité policière ». Policer la police Pour Nicole Filion, il y a du travail à faire sur deux fronts. « Il y a déjà des demandes qui ont été formulées pour avoir des mécanismes indépendants dans le cadre d’enquêtes (...)
Quelques jours après la très médiatisée Rio +20 s’ouvrait une autre conférence des Nations Unies, passée presque sous silence cette fois. Du 2 au 27 juillet à New York, les délégués des États membres de l’ONU se sont réunis afin de discuter d’un traité sur le commerce des armes. Une nouvelle conférence diplomatique où l’opportunité de prendre des actions concrètes a, malheureusement, été ratée. Un traité important, mais pourquoi ? À première vue, le commerce des armes est une problématique qui peut sembler moins urgente que la question de l’environnement et des droits humains. Or, en s’attardant à la (...)
La nouvelle est tombée telle une guillotine. Le 29 mars dernier, le gouvernement canadien annonce sa décision de couper dès le lendemain, le programme d’accès communautaire . Ce programme, mis en place à la grandeur du Canada en 1995, permettait jusqu’à présent aux Canadiens d’accéder aux technologies informatiques et à Internet partout au pays . Cela faisait l’affaire des municipalités, des groupes communautaires et des citoyens. Cela faisait l’affaire du gouvernement, qui pouvait notamment ainsi promouvoir ses programmes de gouvernement en ligne. Or depuis le mois dernier, le Canada (...)
L’ouverture politique du président birman Thein Sein inspire beaucoup d’optimisme à la communauté internationale, mais pas aux femmes et aux fillettes de neuf ans qui ont été déjà violées à répétition par plusieurs soldats de l’armée birmane. « Après cinq décennies d’une dictature militaire, le climat politique a changé en Birmanie. Le gouvernement de Thein Sein se montre aujourd’hui plus ouvert vis-à-vis de l’opposition et de la communauté internationale. Il accueille à tour de bras les représentants de la diplomatie occidentale », explique la coordonnatrice de l’association Info-Birmanie, Isabelle (...)
« Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. » Déclaration universelle des droits de l’homme, art. 5. Selon les directives données au Service canadien du renseignement de sécurité par Vic Toews, ministre canadien de la Sécurité publique du gouvernement dirigé par Stephen Harper, la torture serait justifiée par la nécessité d’obtenir de l’information « dans des circonstances exceptionnelles où il existe une menace à la vie humaine ou la sécurité publique ». Si on considère l’ensemble des orientations et des décisions politiques prises par (...)
Le tribunal des Khmers rouges traverse une crise sans précédent dans l’histoire de la justice internationale. Cette instance, qui devait mettre un terme à l’impunité et amener les responsables des crimes commis sous le régime de Pol Pot devant la justice, semble être sur le point d’échouer lamentablement. Les crimes commis par les Khmers rouges pendant le régime du Kampuchéa démocratique sont bien connus. Entre avril 1975 et janvier 1979, ces derniers ont mis en oeuvre des réformes macro-sociales et agraires aussi étranges que radicales, dont l’objectif avoué était de construire une société (...)
Plus d’une centaine de défenseurs des droits de la personne issus de 53 pays différents sont venus à Montréal du 5 au 24 juin dernier pour participer à la 32e édition du Programme international de formation aux droits humains (PIFDH) organisé par Equitas. Ces individus, sélectionnés pour leur qualité de militant, se sont réunis pendant trois semaines consécutives au campus du Cégep John Abbott à Sainte-Anne-de-Bellevue pour approfondir leur compréhension de l’éducation aux droits de l’homme. Un séjour de formation aux droits humains Trois semaines à vivre ensemble, à partager repas et activités, (...)
Montréal (le 8 mars 2011) – Dans le cadre du centenaire de la Journée internationale de la femme, Droits et Démocratie tient à souligner les importants progrès qui ont été faits au cours du dernier siècle vers l’atteinte de l’égalité entre les sexes et à rappeler qu’une solution durable aux problèmes socio-économiques de nombreux pays doit nécessairement passer par une pleine participation et autonomisation des femmes dans les institutions démocratiques. Pour Gérard Latulippe, président de Droits et Démocratie, les projets initiés par Droits et Démocratie dans plusieurs pays, notamment en Afrique, (...)
Le monde bouge, le monde change. Des sociétés que l’on croyait immuables sont en train de secouer nos certitudes. Des dictateurs corrompus et leurs clans sont tombés coup sur coup en Tunisie et en Égypte. Le monde arabe s’embrase. Aucun pays n’est épargné du Yémen au Maroc en passant par Bahrein et l’Algérie. Des soulèvements populaires se produisent là où on ne les attendait pas. Les Libyens payent un lourd tribut pour se libérer. Tous ces peuples réclament des libertés démocratiques, écrasés sous une chape de plomb de silence. Leurs revendications sont aussi sociales : ils demandent des emplois, (...)
Le Comité pour les droits humains en Amérique Latine (CDHAL) et la Coalition québécoise sur les impacts socio-environnementaux des transnationales en Amérique latine, entre autres, ont commencé un mouvement d’ opposition au projet d’exploitation minière Angostura, en Colombie. Ils ont organisé, le 25 février dernier, une manifestation devant le Consulat de la Colombie à Montréal. Ils ont également lancé une pétition au gouvernement colombien pour le pousser à refuser la licence environnementale dont la compagnie Greystar Resources Ltd aurait besoin. La compagnie canadienne présente un projet (...)
Premières analyses L’Assemblée Générale des Nations-Unies a adopté en date du mercredi 28 juillet 2010 une résolution reconnaissant l’accès à l’eau potable et à l’assainissement comme un droit humain. Cette résolution adoptée par 122 voix pour, 0 voix contre et 41 abstentions, (émanant de pays développés pour la plupart, à l’exception de l’Allemagne et l’Espagne) marque une étape importante dans le combat que mène de nombreuses organisations et certains Etats depuis une quinzaine d’années afin que l’accès à l’eau soit considéré comme un droit fondamental de l’homme. S’il est vrai, comme nous le (...)
Les derniers mois et les dernières semaines ont été tristement riches en attaques gouvernementales contre les organisations sociales. Groupes de femmes, associations de droits, organisations de solidarité, nous avons été des dizaines de structures citoyennes à écoper des décisions bugétaro-idéologiques du gouvernement Harper. Ce « projet » du parti conservateur va bien au delà du financement des organisations car plus globalement, les attaques se sont aussi multipliées contre les institutions démocratiques, les pratiques démocratiques et les droits et libertés. Ces attaques systématiques (...)
En refusant de financer les services d’avortement dans son initiative en santé maternelle et infantile dans l’aide internationale canadienne, le gouvernement conservateur érode simultanément les droits des femmes dans les pays les plus pauvres et les droits des femmes ici même au Canada. Ce geste imite les politiques anti-choix de l’ancien président Bush aux États-Unis. Il est aberrant qu’il soit encore nécessaire de rappeler que chaque année, environ 35 millions d’avortements sont effectués dans les pays pauvres, et la majorité d’entre eux le sont dans des conditions insalubres et (...)
Lorsqu’il commença son action à Kinshasa au début des années 80, Floribert Chebeya ne payait pas de mine : petit, mince, il avait suivi les cours de l’école de commerce et venait tout droit de Bukavu, où la société civile commençait à s’organiser. Très vite, son organisation, la Voix des Sans Voix, apparut comme un défi permanent au régime de Mobutu, dénonçant l’absence de liberté politique et la persécution des opposants. Régulièrement menacé par les Hiboux, les sbires des services spéciaux, Chebeya maintenait le cap, et avait même impliqué son épouse dans son action, lui faisant suivre une formation (...)
Initiative conservatrice en santé maternelle et infantile : Le gouvernement Harper ne respecte pas les droits des femmes MONTRÉAL, lundi 10 mai 2010 – De passage devant le Comité permanent sur la Condition féminine à Ottawa pour discuter de la santé maternelle et infantile, la Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN) et la Marche mondiale des femmes au Québec unissent leurs voix afin de dénoncer les agissements actuels du gouvernement conservateur en matière de santé maternelle. " En refusant de financer les services d’avortement dans son initiative en santé maternelle, (...)
Coupures de financement de 12 groupes de femmes Montréal, le 6 mai 2010 – Les droits des femmes sont universels. Ils ne sont pas à géographie variable et doivent être défendus au Canada et dans l’ensemble du monde. L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) et son Comité femmes et développement (CQFD) dénoncent les coupures récentes du financement de 12 groupes dont la mission première est de défendre les droits des femmes ici et à l’international. En tant que réseau d’organisations qui fait de l’égalité des sexes un principe fondamental de son action, l’AQOCI (...)
La situation des femmes au Proche-Orient, et plus largement en terres d’islam, suscite toujours nombre de réflexions et d’articles souvent mal informés en Europe. Chroniqueurs et éditorialistes sont souvent moins intéressés par la situation réelle que par la volonté de dénigrer une civilisation (ou une religion). Bien sûr, dans la région du Proche-Orient ou au Maghreb, certains utilisent ces critiques occidentales pour prétendre qu’il n’y a rien à changer, ou qu’il faut minimiser certaines réalités au nom de la lutte contre l’impérialisme (« Faut-il parler de l’oppression des femmes (...)
The heated debate over African migration to the European Union (EU) is cast in divisive, hyperbolic terms. Depending on one’s national affiliation or political leanings, the undocumented migrants who undertake the journey across the Mediterranean Sea from Northern Africa to Southern Europe represent a security crisis or a humanitarian crisis. The solution is either to tighten borders or to tear down walls. Migrants— and Europeans— are caricaturized as villains or victims. These simplistic, discursive tactics are effective at generating support for either side of the debate. They (...)

Depuis 2003, Alternatives appuie plusieurs organisations de la société civile irakienne et a favorisé la création du principal réseau d’organisations progressistes en Irak appelé : le Iraqi Democratic Future Network -IDFN.

Des organisations de la région de Québec, dont Alternatives, déposent la plateforme budgétaire pour le progrès social à la ministre des finances du Québec, Monique Jérôme-Forget les 6 et 7 mars 2008.

Le Parti de la justice et du développement et le Parti de l’action nationaliste présentent le port du voile à l’université comme un pas vers plus de liberté. Sont-ils réellement motivés par une si noble intention ?

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca