Droit international

Jelena Aparac, doctorante en droit, pose la question de la responsabilité en droit international des multinationales qui alimentent des guerres civiles meurtrières.

La situation en Syrie. La campagne Kony 2012. Les allégations de crimes de guerre au Mali. Le procès ajourné de Ratko Mladic au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie pour cause d’irrégularités. Ces évènements ont tous ceci de commun qu’ils relèvent de violations du droit international humanitaire (DIH), un ensemble de règles juridiques qui s’applique aux situations de conflits armés, que ceux-ci soient internes ou internationaux. Le DIH, comme nous pouvons le constater à travers ces exemples, souffre de plusieurs transgressions. Les civils sont affectés, déplacés, parfois (...)

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca