Conflits

Voir également : "Militarisation", "Armement", "Occupation", "Paix", "Processus de paix" et "Réfugiés"

En diplomatie, l’argument de celui qui tient un revolver est toujours le meilleur. Pour dissuader il faut être armé. Cette doctrine fait le miel des fabricants d’armements depuis l’artisan qui bricole des mitraillettes dans les souks de Peshawar, jusqu’aux géants de l’industrie américaine.

Vendredi matin le 19 mai, des militants pour la paix se sont regroupés au Centre Saint-Pierre de Montréal afin de dénoncer l’intensification de la répression politique en Turquie coupable d’emprisonnement de plusieurs députés, maires et mairesses d’opposition, ainsi que l’intervention militaire du gouvernement turc en Syrie contre des communautés kurdes, déjà fragilisées par les attaques djihadistes de l’Armée islamiste. Une vidéo d’Évelyne Abitbol rend heureusement compte de cette conférence de presse, puisqu’elle a été boycottée par tous les médias officiels, y compris Radio-Canada et Le (...)
Quelque 75000 personnes sont coincées dans un no man’s land désertique entre les deux pays. Entre les « bermes » [espace entre deux zones], les deux murs de sable qui marquent la frontière avec la Syrie, dans la zone démilitarisée sous contrôle jordanien, 75’000 Syriens s’entassent dans deux camps informels. La frontière jordanienne leur est résolument fermée. L’aide humanitaire arrive au compte-gouttes, et la mort les guette. Mais ils continuent d’affluer par milliers, fuyant les combats dans le Sud syrien. Leur situation est devenue plus précaire encore depuis l’attaque, le 21 juin 2016, du (...)
Tel que promis, le nouveau gouvernement libéral a mis en branle son engagement à accueillir 25 000 personnes réfugiées originaires de la Syrie depuis son accession au pouvoir. Tandis que le Canada a ouvert ses portes à plus de 15 000 à ce jour, les organismes qui travaillent auprès des réfugiés se retrouvent dans une situation de surcharge de travail où il leur est demandé de faire plus avec moins. Toujours en attente de plus d’information Tous en attente de savoir si des ressources financières supplémentaires seront injectées dans leurs services, les organisations (...)
La « forteresse Europe » est menacée par l’arrivée des « barbares », à savoir les réfugiés venus du Proche-Orient, et elle a délégué aux « sauvages » pays de sa périphérie — la Roumanie, la Bulgarie, la Serbie, la Croatie, la Hongrie – la tache de défendre ses frontières extérieures. La logique profonde de Schengen est celle du mur d’enceinte. Récemment, les médias roumains ont massivement relayé l’anecdote selon laquelle deux migrants afghans, passés de Serbie en Roumanie, avaient fondu en larmes en comprenant qu’ils n’étaient pas encore en Hongrie, mais seulement en Roumanie. Pour eux, c’était encore (...)
La France a accueilli un Sommet à l’Elysée les 6 et 7 décembre : plus de 37 chefs d’Etat africains y ont été convoqués ou invités. Le gouvernement Hollande, pratiquement au fond du baril dans l’opinion publique française, a certainement souhaité redorer son image en orchestrant cet événement sur la scène internationale. Mais les motivations de fond sont davantage, disons, alimentaires. Avec comme thème principal « la paix et la sécurité », ce Sommet a également regroupé autour de la table des représentations significatives de l’ONU, du Conseil Européen, de la Commission européenne, de la Banque (...)

Le 29 novembre prochain, comme à tous les ans, sera célébrée la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, tenue par l’Organisation des Nations Unies depuis 1977. Malgré la récente reprise du processus de paix au Proche-Orient et le battage médiatique qui s’en est suivi, la situation des réfugiés palestiniens demeure un sujet trop souvent occulté par les grands médias. Portrait de Mohammad Ali, réfugié palestinien de deuxième génération, qui nous livre sa vision du camp d’Irbid, où il a grandi.

Cela fait maintenant deux ans que les médias internationaux parlent quotidiennement du conflit syrien. Malgré l’afflux d’informations, il reste difficile pour le commun des mortels de se faire une tête sur la situation. Selon Faisal Al Azem, porte-parole du Syrian Canadian Council, le débat entourant le conflit syrien a dévié de sa visée initiale et la complexité de cette guerre reste trop peu analysée. Le Syrian Canadian Council est un organisme à but non lucratif dédié à l’autonomisation de la communauté canadienne syrienne par la défense active des droits humains et des libertés civiles. (...)
L’été 2013 a été synonyme d’une nouvelle tentative, initiée par les États-Unis, de régler le conflit israélo-palestinien. La reprise des négociations entre Israël et la Palestine a débuté au mois de juillet, avec entre autres la libération de vingt-six prisonniers palestiniens. L’espoir d’une avancée n’a été que de courte durée : peu après, l’État hébreu a annoncé la construction de milliers de nouvelles colonies en territoire palestinien, notamment à Jérusalem Est. À Hébron, en Cisjordanie, les Palestiniens doivent vivre avec la présence de colons israéliens, dont les habitations de béton sont (...)
Le 12 avril dernier, le Groupe de recherche et d’intervention régionales (GRIR) de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a tenu un des premiers colloques académiques sur les événements du printemps dernier. Des professeurEs de différentes universités et cégeps ont partagés le micro avec les représentantes des trois principales associations étudiantes pour partager leurs réflexions et pour « prendre la mesure de ces événements ». Si les invitéEs étaient réuniEs pour faire un retour sur les luttes étudiantes, plusieurs ont souligné que le bilan véritable appartient aux étudiantEs. Il revient à (...)
Une invasion à grande échelle est en train de se dérouler en Afrique. Les Etats-Unis sont en train de déployer des troupes dans 35 pays africains, en commençant par la Libye, le Soudan, l’Algérie et le Niger. Signalée par l’agence de presse Associated Press le jour de Noël, cette information était absente de la plupart des médias anglo-américains. L’invasion n’a pratiquement rien à voir avec « l’Islamisme », et presque tout à voir avec la mainmise sur les ressources, notamment les minerais, et une rivalité croissante avec la Chine. Contrairement à la Chine, les Etats-Unis et leurs alliés sont (...)
A l’insu de la vaste majorité de la population canadienne, le gouvernement et les forces armées du Canada sont fortement impliqués dans l’invasion française au Mali et dans l’intervention impérialiste croissante dans l’ouest de l’Afrique, dont le Mali fait partie. Étant conscient qu’il n’y a pas d’enthousiasme dans la population canadienne pour une participation du pays dans une autre guerre impérialiste, le gouvernement conservateur de Stephen Harper s’est donné beaucoup de mal à présenter le rôle de l’armée canadienne dans la guerre au Mali comme limité et inattendu. Mais ce n’est qu’une (...)
Pourquoi les commentateurs de droite sont si prompts à s’emparer des récentes manifestations arabes anti-états-uniennes pour affirmer que les États-Unis devraient s’opposer à l’expansion démocratique au Moyen-Orient ? La plupart de ces manifestations impliquent tout au plus quelques centaines de personnes et jamais plus de deux ou trois milles, à l’exception d’une marche pacifique organisée par le Hezbollah libanais. Il y a de quoi sourciller quand les commentateurs critiquent les Arabes pour leur « ingratitude » envers l’appui états-unien aux mouvements pro-démocratie. Ce pays s’est pourtant (...)
Et voilà, un autre petit malin vient d’enflammer le Moyen Orient : on a diffusé des caricatures du Prophète puis on a brûlé un exemplaire du Coran et maintenant on sort une vidéo sur des "terroristes" dépouillés de leurs biens et un faux désert. Les auteurs de la vidéo, des chrétiens occidentaux, se cachent quelque part (ce qui est indispensable pour une bonne publicité) pendant que des innocents sont asphyxiés, ont la tête tranchée et sont tués d’une manière ou d’une autre- la vengeance des Musulmans outragés venant par la même "prouver" que les colporteurs d’ordures racistes ont raison quand ils (...)
Il est un exemple de démocratie et de bonne gouvernance pour l’ensemble du continent africain. Le Mali, pays de 15 millions d’habitants enclavé dans l’Afrique occidentale, est aujourd’hui aux prises avec une crise politique existentielle, dont l’issue est incertaine. Depuis le déclenchement le 17 janvier dernier de l’insurrection touarègue opposant l’armée malienne aux rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad, le Mali fait face à une instabilité politique importante, dont les effets s’étendent par-delà ses frontières nationales. Dès le mois d’octobre 2011, des (...)
La situation en Syrie. La campagne Kony 2012. Les allégations de crimes de guerre au Mali. Le procès ajourné de Ratko Mladic au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie pour cause d’irrégularités. Ces évènements ont tous ceci de commun qu’ils relèvent de violations du droit international humanitaire (DIH), un ensemble de règles juridiques qui s’applique aux situations de conflits armés, que ceux-ci soient internes ou internationaux. Le DIH, comme nous pouvons le constater à travers ces exemples, souffre de plusieurs transgressions. Les civils sont affectés, déplacés, parfois (...)
Depuis plus de 40 ans, la guerre contre la drogue impulsée par Washington n’a apporté que de maigres résultats. En Colombie ou au Mexique, la consolidation du narcotrafic et l’émergence de nouveaux réseaux prouvent davantage l’échec de cette politique. Juan Manuel Santos décide alors de faire de ce sujet tabou un thème prioritaire du 6e Sommet des Amériques de Carthagène. Cependant, les États-Unis excluent toute possibilité de débat. La guerre contre la drogue est étroitement liée à la militarisation massive de l’Amérique Latine. Entretien avec Ricardo Soberón, militant des droits de l’Homme (...)

Le gouvernement israélien a déclenché une guerre contre Gaza en coupant l’électricité, en bloquant les approvisionnements en carburant et en interdisant la livraison de produits essentiels comme de la nourriture et des médicaments.

La couverture médiatique internationale de l’élection au Kenya (dont les résultats ont été manipulés) et des violences qui ont suivi est scandaleuse. Dans la majorité des reportages, il existe des faussetés et des déformations sur ce qui se passe.

Après l’Afghanistan, l’Irak, le Liban, la guerre « globale » annoncée par George W. Bush débarque en Somalie. De grandes turbulences sont en vue en Afrique.

L’intervention des militaires mexicains, le 27 octobre, pour mettre fin à la révolte populaire dans l’État d’Oaxaca a eu des résultats mitigés. Au prix d’une vingtaine de morts, de centaines de blessés et de quelque 60 disparitions, le centre historique de la ville d’Oaxaca a été remis aux fortunés, aux touristes et aux policiers. La cité universitaire et des quartiers entiers demeurent cependant sous le contrôle du soulèvement populaire. Et c’est sans compter les centaines de villages où de nouvelles autorités autonomes ont vu le jour... Le 22 mai 2006, plus de 12 000 maîtres d’école de l’État (...)
Les drones, les hélicoptères Apaches et les caméras des médias internationaux continuent de tourner autour de la bande de Gaza. Plus d’un an après le retrait unilatéral de l’État israélien, la pression monte sur la ligne de terre bordée par les murs et la Méditerranée. Le traumatisme de Beit Hanoun est grand et la plaie toujours ouverte. Le mois dernier, environ 80 Palestiniens sont morts, dont 18 dans une horrible bavure israélienne qui a tué femmes et enfants. « Nous vivons dans un climat de terreur constante, affirme Mona Elfaraa, une médecin de l’hôpital Al Awda, non loin de Beit Hanoun. (...)
Début novembre, l’ex-président Saddam Hussein de l’Irak a été condamné à être pendu. À en croire les réactions, c’est la preuve que le droit et la justice parviennent à prévaloir sur la force brutale. Cela veut-il dire que nous lirons dans les journaux, un jour prochain, que...« L’ex-président George W. Bush a été condamné à être pendu à titre de commandant en chef de l’armée, à la suite d’un procès pour divers massacres perpétrés en Afghanistan et en Irak. Cette condamnation à mort vient clore un procès portant sur des massacres de civils provoqués par des bombardements aériens ainsi que des combats (...)
C’était une grand-mère normale de Gaza, une grand-mère moyenne avec neuf enfants et une quarantaine de petits-enfants. Pas plus pieuse que les autres, mais quand même une bonne musulmane et une patriote. Dans le quartier, on respectait cette famille dont deux des enfants avaient été tués lors d’attaques israéliennes sur ce camp de réfugiés. Et puis elle avait un autre fils en prison depuis quelques années. Ce n’étaient pas des terroristes, dans le sens où ils ne faisaient pas partie d’une organisation structurée, mais dans ce camp tout le monde est militant. Alors la semaine dernière la (...)

Claude Serfati est maître de conférences des Universités en économie et responsable de l’axe de recherche : Mondialisation, Gouvernance et Déve¬loppement durable à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Il est également membre du conseil scientifique d’ATTAC-France.

« Il ne sera pas faisable techniquement d’organiser les élections le 31 octobre. » Par cette déclaration faite le 23 août dernier, le chef de la mission des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Pierre Schori, a confirmé ce à quoi tous les Ivoiriens s’attendaient : l’élection présidentielle ivoirienne, déjà repoussée d’un an en 2005 sur décision du Conseil de sécurité des Nations unies, sera reportée de nouveau. Alors qu’approche l’échéance du 31 octobre qu’avait fixée le Conseil de sécurité pour la tenue du scrutin, le processus électoral est dans l’impasse. Élu pour cinq ans en octobre 2000, tout (...)

La feuille de route pour la formation d’un gouvernement intérimaire, avec la participation des maoïstes, est plus ou moins en place. Cependant, de puissantes forces interviennent pour faire dérailler le processus.

Un génocide en douce est en train de se passer à Gaza. En moyenne, huit Palestiniens par jour sont tués lors d’attaques israéliennes, dont un grand nombre d’enfants. Des centaines d’autres sont estropiés à vie. Le 2 septembre au matin, trois citoyens de Gaza étaient tués, tandis que tous les membres d’une même famille étaient blessés à Beit Hanoun. Le leadership israélien demeure perplexe quant à ce qu’il doit faire avec la bande de Gaza et il a quelques idées vagues sur la Cisjordanie. Le gouvernement actuel considère que la Cisjordanie, contrairement à Gaza, est un espace ouvert, du moins du (...)
HÉBRON - L’endroit ressemble à une ville fantôme. Les rues anciennement animées de la vieille ville sont vides, les commerces fermés tombent en ruines, des militaires à tous les coins de rue. Hevron en hébreu, al-Khalil en arabe : ces deux mots se traduisent par « ami ». Difficile à croire quand on fait le tour de cette ville de Cisjordanie. C’est la seule colonie juive implantée au cœur d’une ville palestinienne. Les Israéliens occupent la vieille ville où l’on retrouve le Tombeau des Patriarches, l’endroit où serait enterré Abraham. Juifs et musulmans reconnaissent l’importance du prophète. (...)

On February 25, the five-day blockade by several hundred West Papuan villagers of the sole access road to Freeport’s Grasberg mine was called off. The villagers achieved their modest goal of retaining the right (although formally illegal) to fossick among the mine’s tailings to collect copper and gold remnants.

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca