Brésil

Deux initiatives importantes se sont tenues au Brésil dans le cadre des Forum sociaux : le séminaire de Porto Alegre et, juste dans la foulée, du 29 au 31 janvier à Salvador de Bahia, un forum social thématique portant sur la conjonction des crises (économique, financière, climatique). Dans les deux cas des manifestations de rue ont été organisées, avec 10.000 à 15.000 participants à Porto Alegre et 5.000 à Salvador, manifestations qui ont regroupé quasi exclusivement des forces syndicales. C’est l’occasion de faire le point sur le syndicalisme au Brésil. Avant toute chose, il est utile de (...)
Interview de Gustave Massiah 1. Ce Forum sera la 10ème édition du Forum Social Mondial. Qu’est-ce qui a changé au cours de ces dix ans ? En dix ans, le monde a beaucoup changé et le processus des Forums a contribué à une partie de ce changement. Trois cycles ont convergé dans la crise structurelle officiellement ouverte en 2008. Un cycle de l’économie mondiale qui a été marqué par une séquence des crises immobilières, alimentaires, énergétiques, monétaires, bancaires et qui a débouché sur un véritable crash financier, une dépression économique et un désastre social attesté par l’explosion du (...)

Le Mouvement des sans-terre (MST), dont l’auteur est membre de la direction nationale, célèbre cette année ses 25 ans d’existence. Du 21 au 24 janvier 2009, une grande réunion, rassemblant plus de 2000 personnes, a été organisée dans l’assentamento Novo Sarandi dans l’état du Rio Grande do Sul. Ce lieu a une signification historique forte puisque c’est le premier assentamento (occupation de terre légalisée à avoir été créé par le MST.

Photo : Fanny-Pierre Galarneau
Être architecte de transformations sociales, agent multiplicateur de ses propres alternatives, porte-voix et témoin qu’un autre monde est possible, voici les possibilités inouïes des stages jeunesse.

Les stages soulignent la nécessité de participer à la concrétisation d’alternatives viables. Pour construire, il est également fondamental de créer des espaces citoyens de réflexion, de partage des savoirs permettant collectivement de dessiner des avenues plus saines pour la Terre-Mère. La 3e édition du Forum social des Amériques au Guatemala a su répondre à ces préoccupations.

Phot : Delphine Melanson
L’arrivée au pouvoir du président Lula a permis à l’économie solidaire d’acquérir ses lettres de noblesse. À la fois expérience de transformation politique, sociale, économique et culturelle, l’économie solidaire se veut autant une réponse qu’une critique envers le capitalisme.


Learning is a two-way street – or so the members of Nomadic Massive experienced during a short jaunt to Brazil last November, a follow-up to a similar visit here by Brazilian hip hop artists earlier in 2008. The multi-ethnic, socially-engaged hip hop collective, based in Montreal, hit the road with more than just a few performances on the agenda – a heavy dose of musical and cultural exchange were also in the mix. They paid a visit to the
Brazilian chapter of the international hip hop awareness group Universal Zulu Nation, held an informal talk at Fundação Casa, a juvenile youth detention center in São Paolo, and hung out with legendary b-boy Nelson Triunfo. But what marked them the most was more intangible : an exposure to a society that was open to discussing hip-hop as a valid cultural phenomenon, from government officials all the way to street level.

Alternatives invite les déléguéEs et participantEs québécoisEs au prochain Forum social mondial, qui se tiendra dans la ville de Belem du 26 janvier au 1er février 2009, à venir se rencontrer et échanger des informations sur les activités qui seront présentées dans la programmation du FSM.

C’est un rendez-vous au 3720 avenue du Parc, au 2 étage.

Une semaine de projections entièrement consacrée au cinéma brésilien

Confronté au trafic de la drogue et à la violence endémique dans la favela brésilienne de Vigário Geral où il résidait, à Rio de Janeiro, José Junior a pris au mot le dicton populaire voulant que la musique adoucisse les mœurs. En 1993, il met sur pieds le Groupo Cultural AfroReggae. Quinze ans plus tard cette ONG est présente dans cinq favelas, coordonne plus de 70 projets au Brésil et ailleurs, et encadre 14 groupes artistiques affiliés.

The Brazilian Association for Economic Solidarity (ABESOL), based in Brasilia, brings together 17 NGOs from across the country. ABESOL’s objective is to defend, promote and articulate an economy of solidarity by supporting small businesses and cooperatives through the establishment of training programs and professional qualifications.
Photo : Antoine-Samuel Mauffette-Alavo

by Antoine-Samuel Mauffette Alavo,
intern in Belo horizonte, Brazil

Brazil’s unique musical heritage has always embodied the lavishness of its population’s cultural tapestry. Indeed disparities in cultural and economic backgrounds among today’s Brazilians is reflected in the country’s modern musical output. The 90’s ushered the rise of samba-reggae acts like Olodum and O Rappa reach the mainstream with their messages of Afro- Brazilian pride. And today, new generations of favela Hip-Hop acts are taking the art form in a new social direction.

L’Association Brésilienne d’économie solidaire (ABESOL) regroupe 17 ONGs à travers le pays et est basée dans la capitale Brasilia. L’association a comme objectif de défendre, promouvoir et articuler l’économie solidaire au Brésil, en apportant un soutien direct à des entreprises autogérées et à des coopératives de travail, à travers la conception de cours de formation et de qualification professionnelle.

En décembre, une nouvelle banque est née. Son nom ? El Banco del Sur, c’est-à-dire la Banque du Sud. Elle réunit sept pays d’Amérique du Sud (Argentine, Bolivie, Brésil, Équateur, Paraguay, Venezuela et Uruguay).

Le monde selon Lula Réalisé par German Gutierrez. Au cinéma Ex-Centris à Montréal dès le 9 mai. C’est droit au coeur du pouvoir brésilien que nous plonge ce documentaire, nous transportant dans les couloirs du Planalto, le Parlement brésilien, pour y rencontrer le président Luiz Ignacio Da Silva ou Lula. À la tête de la 10e économie planétaire depuis son élection en janvier 2003, le gouvernement Lula s’est donné comme mission de changer l’ordre économique mondial. Le réalisateur German Gutierrez l’accompagne dans ce périple, captant sur images l’offensive de la diplomatie brésilienne pour (...)
Depuis 2001, une petite équipe basée dans la mégapole brésilienne de Sao Paolo assure l’organisation des éditions du Forum Social Mondial qui se sont tenues au Brésil de 2001 à 2003 puis à nouveau en 2005. Le Forum social est un espace d’action citoyenne et de convergences de mouvements sociaux issus de partout autour de la planète. D’abord prévu comme une réponse au Sommet économique de Davos, le FSM est devenu un véritable laboratoires d’alternatives à la mondialisation et à la construction d’un monde meilleur. La prochaine édition aura lieu en janvier 2009 à Belem, dans l’amazonie (...)
Alternatives et l’Instituto Terrazul proposent ici de fonder la première école virtuelle d’écologie sociale au monde, en créant une interface Internet dynamique et interactive offrant des cours de formation en écologie sociale et développement durable. L’école d’écologie sociale vise à favoriser et renforcer la concertation des acteurs qui travaillent et militent pour un développement durable. Alternatives veut donc créer un portail Internet interactif qui interconnecte les organisations de la société civile (associations, syndicats, fédérations paysannes, centre de recherches, etc) dans la (...)

CONSOL

8 avril 2008
CONSOL – Coopérative de consommateur et de commercialisation populaire et solidaire, est née d’un projet de construction de réseau de coopératives mis en place par L’ Escola dos Trabalhadores 8 de Março. CONSOL a été fondée en 2003 dans la ville de Novo Hamburgo de l’état du Rio Grande do Sul. Sa mission est de renforcer les entreprises d’économie sociale et solidaire par la promotion du commerce équitable et de la commercialisation des produits de coopératives, de fermes familliales, d’établissements de la réforme agraire, d’associations d’artisans et d’autres types d’entreprise d’économie (...)
Located in Fortaleza, Ceará in Brazil, Terrazul’s mission is to contribute to discourse about our future, both as citizens and as a species living on Planet Earth. It also seeks to contribute to thought about environmental issues by linking them to their economic and political causes. Terrazul’s activities include: undertaking studies and research on education, citizenship, ecology and health issues, producing an environmental education program for youth and adults and undertaking sustainable development projects in rural and urban zones which emphasize social development and (...)
Canta Brasil de Canoas, Porto Alegre à pour but d’encourager la relève artistique chez les jeunes de la région. Cette organisation dessert plus de 350 jeunes des quartiers de Mathias Velho, Santo Operário, Vila Cerne et Contel. Son programme de formation artistique est composé de cours de danse de ballet classique et de hip-hop ainsi que de cours de chants. Canta Brasil offre un programme Culturel, permettant à ses participants d’obtenir une bourse d’études leur permmettant de stimuler leur implication communautaire et de recevoir des formations d’entrepreneurship. Un programme (...)
Canta Brasil of Canoas, Porto Alegre seeks to reveal the anonymous talents of young people of the region’s neighborhoods. The organization serves over 350 children and youth of the Mathias Velho, Santo Operário, Vila Cerne and Contel neighborhoods. Its Artistic Schools program provides dance trainings in classical ballet and hip hop, as well as voice trainings. The ‘Cultural Movement’ program awards study grants to its participants, enabling them take community leadership and entrepreneurship courses. The ‘English Project’ is a bursary program that enables an additional 16 students to (...)
L’Institut Alternatives Terrazul fut fondé en 1999 comme organisation socio-environnementale. Ses bureaux sont localisés dans la ville de Fortaleza, État du Ceará, dans le Nord-est du Brésil de même qu’à la capitale, Brasilia. Sa mission Contribuer à une reflexion sur notre avenir, en tant que citoyen et en tant qu’espèce habitant sur la Planète Terre. Chercher à amplifier le débat sur les problèmes environnementaux, les liant à leurs causes économiques et sociales. Fortifier la lutte pour une vie digne, un avenir sain et un nouveau modèle de civilisation qui respecte la diversité ethnique, (...)

Le ministre de la Culture du Brésil et chanteur très connu, Gilberto Gil, expose sa vision de l’internet et le rôle des nouvelles technologies pour démocratiser la culture.

Alternatives collabore avec des organisations sociales et des gouvernements locaux du Brésil dans un programme de Gouvernance locale et de micro-entreprises au Brésil qui vise deux objectifs principaux : la création d’emplois et l’amélioration de la bonne gouvernance au niveau municipal. Avec l’appui de l’Institut Terrazul et de la Centrale unique des travailleurs (CUT), Alternatives développe des activités qui ciblent la formation de travailleurs et travailleuses et la mise sur pieds de micro-entreprises. Au Nordeste, dans les villes de Fortaleza et de Recife et dans les régions (...)
Le centre culturel Casa Africa a pour mission de promouvoir la culture afro-brésilienne et africaine par le biais de présentations, expositions, spectacles et séminaires mettant de l’avant la contribution des personnes d’origine africaine dans la construction d’une nouvelle identité brésilienne. Les programmes sociaux et éducationnels de l’organisation incluent : Expresso Africa à la Radio Éducationnelle Favela FM, qui est une émission dont le but est de promouvoir la pluralité et le dialogue entre les cultures contemporaines et traditionnelles. L’émission de radio est en ondes tous les (...)
The Casa Africa Casa Africa cultural centre’s mission is to promote African and Afro-Brazilian culture through presentations, exhibitions, performances and seminars that underline the contributions of people of African origin in the construction of a new Brazilian identity. The organisation’s social and educational programs include Expresso Africa on the Favela Educational Radio Station, which is a program that promotes plurality and dialogue between traditional and contemporary cultures. It is on the airwaves every Sunday at 16h on 106.7FM and can be heard on the Internet at (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca