Société civile

Voir également : "Mouvements sociaux", "ONG", "Participation citoyenne" et "Initiatives citoyennes"

Vingt-trois (23) membres de la société civile nigérienne sont arrêtés et gardés par la police judiciaire depuis le 25 mars 2018 à Niamey. La plupart de ces activistes ont été arrêtés à leurs domiciles et lieux de travail sans aucun mandat légal, plusieurs heures avant le début des manifestations projetées, ce jour, par la société civile pour dénoncer les mesures antisociales contenues dans le budget 2018.

Depuis plusieurs mois maintenant, l’Algérie connaît une recrudescence des mouvements sociaux. Ces mouvements revendiquent la réduction des inégalités économiques et sociales, une meilleure organisation des professions, des conditions de vie et de travail plus humaines, et notamment un accès plus juste à divers besoins en termes de santé, d’éducation, d’emploi ou de logement.

La littérature sur Mai-Juin 68 est considérable. Cet article n’a pas pour ambition de passer en revue les événements, d’en faire un compte-rendu et encore moins d’être exhaustif. Je voudrais plutôt, en un nombre réduit de pages, mettre en avant des éléments d’analyse qui (à ma connaissance) ont été peu ou pas évoqués dans les présentations disponibles. Tant il est vrai que le soulèvement printanier de 68 brille encore, cinquante ans après, de mille feux, présente mille facettes, dont il sera difficile de faire le tour.

Nous n’avons pas la prétention de dire qu’il s’agit d’une position exhaustive, mais le texte suivant donne une note différente du son de cloche répété par les médias. Nous comprenons qu’une telle position peut créer un certain malaise quand la seule information dont on dispose est celle véhiculée par les médias de droite alimentés par les sources américaines et autres sous-traitants de l’information. Toujours et partout depuis des décennies, les services secrets US restent très actifs en Amérique latine. Rappelons-nous les dictatures au Chili, en Argentine, au Guatemala, au Brésil et ailleurs ; le rôle actif des services de renseignements américains est très bien documenté au sujet de leurs manœuvres pour déstabiliser les forces progressistes dans cette A.L. que les Etats-Unis considèrent comme leur « jardin ».

Les ré­sul­tats ob­tenus par Québec So­li­daire aux der­nières élec­tions comme le fait qu’il n’y aura pas de nou­velles élec­tions d’ici 4 ans in­vitent à s’interroger sur le type d’intervention que ce parti de­vrait pri­vi­lé­gier au cours des pro­chaines an­nées. Ce texte – en cher­chant à aller sur le fond[1] – vise à pro­poser quelques pre­miers ja­lons en la matière. Au terme de cette cam­pagne élec­to­rale de mars et avril 2014, les ques­tions res­tent nom­breuses pour les par­ti­sans de Québec So­li­daire. Certes Q.S. a connu cer­tains ré­sul­tats en­cou­ra­geants (une crois­sance de 1,7 %, une dé­putée de (...)
À l’instar de plusieurs, Anna Kruzynski a commencé à militer le mouvement étudiant. Rapidement, elle s’est butée à la difficulté de changer les choses de l’intérieur. C’est toutefois les formes organisationnelles non hiérarchiques et la série d’actions directes qui ont marqué la fin des années 1990 comme le Plan G, l’Opération SalAMI, l’occupation du Conseil du patronat du Québec et l’occupation du bureau du recteur à McGill, qui sont venues confirmer beaucoup de sentiments et de valeurs chez la militante. « C’est à partir de ce moment-là que je suis devenue à la fois anticapitaliste et féministe », (...)
À qui de droit, Je suis une citoyenne extrêmement préoccupée par l’environnement. Depuis des années notre famille a choisi de mettre une affiche « pas de circulaires » sur notre porte afin de ne pas recevoir des publicités et d’autres documents non sollicités. Notre motivation est bien sûr écologique, car nous ne voulons pas participer à la surproduction de documents inutiles imprimés sur du papier qui se retrouvera aussitôt à la récupération. Mais elle est aussi basée sur le fait que nous voulons nous soustraire, dans la mesure du possible, à notre société de surconsommation. À quoi bon recevoir (...)
Internet est l’un des outils utilisés par les citoyens pour revendiquer leurs droits. Comment les citoyens s’expriment-ils via cet outil informatique ? Comment agissent-ils pour faire bouger les choses ? Qui sont-ils ? Tant de questions complexes à analyser. C’est sur cette difficulté à saisir les enjeux et les aboutissants d’Internet que nous avons interrogé deux chercheurs spécialisés sur l’impact des médias sociaux au Moyen-Orient, Hanieh Ziaei et Julien Saada, afin de mettre en lumière certains nouveaux phénomènes. Le journalisme aux mains des citoyens On ne compte plus les nombreux (...)
Nous sommes du nombre de ceux et celles qui ont pris part, à notre façon, au débat public ouvert par le Printemps érable. Ce débat a eu lieu tant au sein d’organisations déjà existantes que de collectifs qui ont vu le jour à cette occasion. Encore aujourd’hui, nous avons la conviction qu’un tel débat a eu lieu parce que la grève générale illimitée des étudiantes et étudiants et tout le mouvement populaire qui l’a accompagnée ont ouvert et imposé un véritable espace politique de réflexion, de débat et d’action. Un vent d’espoir, de mobilisation et de création a balayé le Québec. De nombreuses (...)
Lincoln est une apologie, pas une leçon d’histoire. L’abolition de l’esclavage résulte d’une lutte des esclaves eux-mêmes, et de tensions économiques entre le Nord et le Sud des États-Unis. (Photo Twentieth Century Fox) Il y a 150 ans, le président Abraham Lincoln abolissait officiellement l’esclavage. Hollywood s’est emparé du sujet. Le résultat, le Lincoln de Spielberg, prend cependant des libertés avec la vérité historique. Lincoln est une apologie, pas une leçon d’histoire. L’abolition de l’esclavage résulte d’une lutte des esclaves eux-mêmes, et de tensions économiques entre le Nord et le (...)
Le 3 janvier 2013, le gouvernement libéral ontarien a imposé une convention collective aux enseignants. Ce geste unilatéral a été permis par l’adoption préalable de la loi 115. La loi spéciale interdisant le droit de grève des enseignants a permis à la province d’imposer un contrat de travail sans affronter les syndicats des travailleurs. Après avoir rempli son objectif de contourner le processus de négociation, le gouvernement a abrogé la loi spéciale le 23 janvier dernier. Que fait la Loi 115 ? Cette loi spéciale a fait du bruit durant l’automne 2012 alors que des grèves éclairs d’une (...)
Depuis le début des années 2000, la lutte sociale pour l’indépendance s’intensifie en Catalogne. Manifestations monstres, rejet du paternalisme fiscal imposé par le gouvernement de Mariano Rajoy et indifférence à l’Espagne sont au cœur d’une contestation croissante. Devant les récentes impasses avec le gouvernement central, le président catalan, Artur Mas, a annoncé des élections législatives anticipées pour le 25 novembre et proposé la tenue d’un référendum sur l’autodétermination, ce que Madrid conteste. Lutte sur fond de déboires économiques D’après un sondage du quotidien barcelonais La (...)
Le projet "Médias communautaires, pour une information citoyenne", impulsé par le portail e-Joussour, le FMAS et cofinancé par l’Union Européenne, vise essentiellement à développer les médias communautaires au Maroc et dans la région Maghreb-Machrek et s’articule autour de deux axes : Le volet « diagnostic et plaidoyer » vise à étudier le cadre législatif relatif aux médias communautaires et recueillir les recommandations de la société civile sur cette question en vue d’élaborer un plaidoyer. pour une réforme du secteur des communications qui garantisse les valeurs de liberté d’opinion, de (...)
Récemment, un réseau d’ONG internationales, Civicus, annonçait avec tambours et trompettes une grande « assemblée de citoyens », qui doit avoir lieu à Montréal en août 2010[1]. Selon cet organisme, il faut renforcer créer « une communauté planétaire de citoyens informés, motivés, engagés à relever les défis auxquels l’humanité fait face »[2]. En fin de compte selon Civicus, cette « société civile » doit faire « face aux dangers que les gouvernements, les institutions internationales et le secteur privé ne parviennent pas à enrayer ». Pour l’Institut du nouveau monde (INM), qui est le partenaire de (...)

En Irak, un mouvement de veuves refuse la division du pays sur des bases religieuses. Contre toute attente, il arrive à bâtir d’étonnantes alliances. On lui doit déjà plusieurs initiatives de réconciliation locales, et même quelques cessez-le-feu. Tout cela en restant soigneusement à distance du gouvernement irakien et de ses bailleurs de fonds américains.

APPUYEZ LA CAMPAGNE DES VEUVES IRAKIENNES EN FAISANT UN DON

A new movement of Iraqi widows is refusing the division of the country on sectarian lines, and rapidly building a broad alliance in favour of social and political reform, with local cease-fires and reconciliation initiatives - outside the control of the Iraqi government and their American backers.

L’information et la communication sont des paramètres qui ont un impact décisif sur le développement. En mars 2003, Alternatives lançait le Portail Internet de la société civile congolaise qui offre une visibilité dynamique à plus de 400 organisations locales congolaises. En 2005, nous organisions une série d’activités portant sur le thème de l’accessibilité aux technologies des communications qui se concluait par la mise en place d’une nouvelle structure de concertation appelée : Dynamique multisectorielle sur les TIC (DMTIC) Notre programme 2006-09 inclut 3 sous composantes : une recherche (...)

En juin, à Gaza, les combats entre les deux principaux partis palestiniens, le Hamas et le Fatah, ont fait 146 victimes (dont 36 civils) et plus de 700 blessés. Ce désastre constitue malheureusement le dénouement logique de la politique catastrophique menée par la communauté internationale. Notre correspondante en Palestine fait le point.

Après 23 années de règne sans partage sur la Guinée, le général-président Lansana Conté affronte la plus importante crise politique de l’histoire du pays. L’enjeu dépasse largement les frontières du petit pays de huit millions d’habitants.

C’est aujourd’hui un lieu commun de dire que nous vivons à l’ère du néolibéralisme. Une époque où la liberté individuelle l’emporte sur l’égalité sociale, où les valeurs de performance, d’efficacité et de responsabilité personnelles s’imposent devant celles de complémentarité, de partage et de solidarité mutuelle. Un monde où l’État est perçu comme un obstacle à la croissance économique et où le libre marché doit régner en maître. Où les normes du travail et le salaire minimum apparaissent comme des rigidités qui entravent le jeu de l’offre et de la demande. Où la fonction publique devrait être perçue comme (...)

Le Forum social mondial polycentrique de 2006 s’est déroulé à la fin de janvier simultanément à Caracas (Venezuela), Bamako (Mali) et Bouznika (Maroc) avec environ 100 000 participants. En mars et mai auront lieu les prochaines étapes à Athènes (Grèce) et Karachi (Pakistan). Cette année, le Forum a décidé, judicieusement, se de décentraliser. Les organisations participantes ont mis beaucoup d’efforts pour ouvrir les portes aux populations dans des régions qui n’ont pas eu beaucoup accès jusqu’à présent, notamment en Afrique subsaharienne, au Maghreb, en Europe centrale et en Asie du Sud.

L’échec de la conférence ministérielle de Cancún (septembre 2003) a été en partie attribué à la mobilisation de la société civile, même si elle a été bien moindre qu’à Seattle en 1999.

KARACHI: Sindh needs 4.5 million acre feet (MAF) of additional water
to save 2.7 million population of Indus Delta from starvation and
protect their livelihood, resources, mangrove forests and fishing.

Le Forum social mondial constitue l’un des cadres principaux dans lequel se développe la société civile progressiste contemporaine. Le processus du FSM a densifié les réseaux des mouvements sociaux et requestionné la relation au pouvoir politique. Défini comme un « espace » (dans la Charte du FSM) et non comme un lieu délibératif où se prennent des « décisions », le FSM ne prétend pas représenter les mouvements ni développer les consensus. Néanmoins, l’espace en question facilite l’élaboration de stratégies et d’actions communes. De par sa nature, c’est un espace qui fait constamment l’objet de débats et de transformations.

Si l’émergence de nouveaux acteurs sociopolitiques de gauche, dont l’Amérique latine est le témoin depuis une dizaine d’années, revêt des formes multiples, elle correspond aussi à des tendances de fond qui traversent la région. Les premières renvoient au contexte de cette poussée de la gauche latino-américaine : l’échec patent de 20 ans de néolibéralisme et les limites avérées d’une « démocratisation tout au plus électorale » du continent.

En mars de cette année (2005), un nouveau groupe de lycéens de terminale a annoncé son intention de ne pas aller à l’armée et a manifesté cette intention par la lettre ci-dessous envoyée le 13 mars au chef de l’Etat,
au ministre de la défense, à la ministre de l’éducation et au chef d’état major de l’armée, avec 300 signatures.

KARACHI: Hundreds of fishermen at the “Fisher people’s
Assembly” Wednesday demanded the government to provide
basic facilities to fishing villages of the coastal
areas.

CHICAGO, IL (7/26/05) - On the second day of its
convention in Chicago, the AFL-CIO took an historic
step, calling for the rapid withdrawal of US troops
from Iraq, and an end to the country’s occupation

The World Association of Community Broadcasters (AMARC) has published the 2005 edition of its annual magazine InteRadio, the only publication that addresses the challenges and accomplishments of the community radio movement from an international perspective.

L’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) vient de publier l’édition 2005 de son magazine annuel InteRadio, le seul magazine qui adresse les défis et les accomplissements du mouvement de la radio communautaire et ce, d’une perspective internationale.

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca