Québec

La dernière année a été caractérisée par une montée des tensions autour de l’ouverture du Campus MIL de l’Université de Montréal, avec ses effets prévisibles sur l’augmentation des loyers et le déplacement des ménages à faible revenu de Parc-Extension, un quartier situé dans les environs immédiats du nouveau campus (Shingler 2018 ; Dyck & Larrivée 2018). Ces tensions sont alimentées par l’absence d’un plan coordonné pour atténuer le déplacement forcé de plusieurs résidents et résidentes de Parc-Extension. Bien que certaines mesures aient été récemment adoptées, telles que l’acquisition d’un bâtiment (...)
L’opposition au G7 les 7-9 juin derniers, tant à La Malbaie qu’à Québec, a été le lieu de dérives quant au respect du droit de manifester et un recul de libertés fondamentales, telles que la liberté d’expression et de rassemblement, mises à mal du fait de la sécurisation démesurée et une présence excessive et non nécessaire de forces policières. Rappelons que depuis la fin des années 1990 et le début des années 2000, la manifestation de sommet (« summit protest ») est un type de mobilisation qui a été mis en pratique et a connu certains moments forts. On n’a qu’à penser au succès de la perturbation (...)
Le droit de manifester : une activité expressive nécessaire et protégée La manifestation pacifique est une activité expressive qui est protégée par le droit fondamental à la liberté d’expression consacrée dans la Charte québécoise ainsi que la Charte canadienne des droits et libertés. Ces chartes ont préséance sur tout texte de loi adopté par le gouvernement ou tout autre palier étatique. Les tribunaux ont reconnu le caractère fondamental de la manifestation pacifique. Très récemment, dans les causes impliquant notamment l’article 500.1 du Code de la sécurité routière et certains articles du (...)

"C’est la peur que tu as qui te fait voir et entendre tout de travers ; car l’un des effets de cette triste passion est de troubler les sens, et de faire paraître les choses autrement qu’elles ne sont." - Miguel de Cervantes, L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (1605)

Aucune « casse » lors du G7, mais le « principe du respect de la diversité des tactiques » a néanmoins été critiqué par des progressistes, même plusieurs jours avant la première manifestation. On reprochait à ce principe de permettre à n’importe qui de faire n’importe quoi, sans aucune réflexion stratégique. Voici, pour rappel, une présentation rapide du principe, dont chaque élément est important : 1) Le « principe » constitue une base commune pour justifier des modes d’action en fonction de certaines valeurs, dont la liberté (individuelle et collective), l’égalité et la solidarité ; 1) Le « (...)
On nous avait prévenu. On nous l’a dit et redit, à la télé, à la radio, dans les journaux, des centaines, des milliers, de fois. Tel l’hiver dans « Game of Thrones », la casse était en chemin, avançait, inexorablement, et serait bientôt à nos portes. Alors, les hordes de barbares déferleraient sur Québec et la Malbaie, rasant tout sur leur passage. Animés par la peur, des commerçants de Québec placardèrent leur commerce comme on se prépare au passage d’un ouragan. Certaines personnes ont, certes, essayé de prévenir le pire en nous invitant à résister en restant « beaux et dignes ». D’autres ont (...)
LA CAMPAGNE DE PEUR EST (RE)COMMENCÉE Par Julia Posca Les élections provinciales approchent à grands pas au Québec et à nouveau, la laïcité et l’immigration sont en train de s’imposer comme des enjeux centraux de la campagne à venir. Plusieurs abordent malheureusement ces questions à partir de prémisses douteuses et contribuent ce faisant à pourrir le climat social depuis une décennie. Un exemple parmi tant d’autres : Lise Ravary était mardi dernier au micro de Médium large pour discuter de la chronique qu’elle tient nouvellement dans The Gazette. Elle a expliqué qu’elle entendait notamment (...)

Cultiver Montréal, pour sa 4e édition, poursuit sa mission de valoriser la diversité des pratiques d’agriculture urbaine. Sous l’égide de l’organisme Alternatives, la programmation propose 12 foires d’agriculture urbaine pendant tout le mois de mai, dans 10 arrondissements, d’est en ouest de la ville de Montréal.

Lorsqu’il est question de la division du vote au Québec, on pense immédiatement au Parti québécois et à Québec solidaire. Les souverainistes et progressistes entreraient nécessairement en conflit et les électeurs, devant choisir l’un ou l’autre parti, dilueraient leur vote et ouvriraient la voie aux fédéralistes néolibéraux. Dans cet affrontement, QS porterait sur ses épaules la responsabilité de cette situation, un peu comme un péché originel. Au point que certains souhaitent même sa disparition. Il est curieux toutefois que cette hypothèse d’une éventuelle division du vote souverainiste ne (...)
Bien que jouissant d’une confortable avance dans les sondages, la CAQ se trouve dans une situation difficile. Son programme demeure incompatible avec l’aspiration des Québécois à obtenir de meilleurs services publics. Et sa très grande similarité avec celui des libéraux ne permettra pas, s’il est élu, ce grand changement désiré par une grande partie de l’électorat. Mais la joute politique ne se limite pas aux programmes des partis. La CAQ a gagné une première bataille, celle de l’image. Elle l’a fait surtout à cause de la faiblesse de ses adversaires et en créant l’illusion d’une certaine (...)
Durant les débats acharnés qui ont suivi l’introduction, par le gouvernement, d’une consultation sur la discrimination systémique, avant son remplacement par une formule stérile et sans âme, j’ai entendu nombre de gens réclamer des preuves concrètes d’injustices faites à l’encontre des personnes racisées par les institutions publiques québécoises. Je vais vous en livrer une, qui concerne un domaine qui m’est familier : la production cinématographique. De 2011 à 2017, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) chargée d’appuyer, au moyen de subventions d’état, les entreprises (...)
Il ne semble pas que la culture ait été autant touchée par les mesures d’austérité budgétaire que l’éducation, la santé, les services sociaux. Les gouvernements qui se sont succédés se sont plutôt vantés d’avoir maintenu les budgets alors que les hôpitaux et les écoles, entre autres, écopaient durement. De quoi les artistes auraient-ils à se plaindre alors ? Il ne faut cependant pas oublier que ces derniers ont les revenus parmi les plus bas au pays, qu’ils vivent dans une situation de grande précarité et que beaucoup parmi eux doivent exercer un second métier. Il aurait alors été particulièrement (...)
Cela fait un an depuis l’attaque de la Grande mosquée de Québec, qui a fait 6 morts, 5 blessés, 17 orphelins et toute une communauté traumatisée par cet acte haineux et raciste. Je me souviens de la terreur ce soir-là, et la douleur par le fait de ne pas être complètement surprise de ce qui s’est passé. Je me souviens de cette incroyable vague de soutien et d’amour qui a suivi ces événements. On s’est mobilisé dans la rue et malgré le froid, pour s’indigner et partager nos beaux discours, crier et pleurer ensemble… J’ai cru pour un moment qu’on va enfin tourner la page et que les cœurs et les (...)

Montréal, le 5 décembre 2017 - Maintenant qu’il est acquis que le gouvernement a renoncé à son engagement de tenir une consultation sur le racisme systémique, la Table de concertation contre le racisme systémique (TCRS) annonce le lancement d’une vaste démarche citoyenne indépendante sur le racisme systémique.

En cette période préélectorale, on chercher à savoir s’il est préférable d’accorder de nouvelles baisses d’impôt ou de réinvestir dans les services publics. S’il semble évident que bien financer notre système de santé et nos écoles devrait être la grande priorité, il est aussi possible de se demander si la question est bien posée. Ainsi, il est toujours important de chercher où se trouve l’argent. Depuis plusieurs années, dans les médias, on nous répète que le Québec est pauvre, que le nombre de riches est beaucoup trop insuffisant pour qu’on puisse exiger d’eux une contribution fiscale significative. (...)
20 Novembre 2017 (MONTRÉAL) – Le Front commun pour la transition énergétique estime que le gouvernement du Québec ne peut pas continuer à utiliser les fonds publics pour financer des projets de forages pétroliers et gaziers ; après que ce dernier ait répété qu’il ne souhaitait pas promouvoir l’exploitation des hydrocarbures au Québec mais seulement l’encadrer. C’est pourtant ce que le gouvernement continue de faire avec le dépôt, le 31 octobre dernier, du Projet de loi 150 (Loi concernant principalement la mise en oeuvre de certaines dispositions des discours sur le budget du 17 mars 2016 et du (...)
Il y a des journées comme ça dont on se souviendra longtemps. Le lundi 6 décembre dernier nous avons appris coup sur coup la victoire spectaculaire de Valérie Plante à la mairie de Montréal et l’existence des Paradise Papers, révélant entre autres à quel point le Canada est empêtré dans les paradis fiscaux. Il n’y a pas de liens entre ces deux histoires, sauf qu’elles auront des conséquences qui seront captivantes à suivre. Le triomphe inattendu de Valérie Plante a soulevé à l’instant d’innombrables commentaires et a été accueillie par plusieurs avec un soulagement. Le style autoritaire de Denis (...)
Montréal, le 25 octobre 2017– Avant même que les premiers témoignages ne soient livrés, le gouvernement Couillard a détourné la consultation sur la discrimination systémique et le racisme au profit d’un exercice lié strictement à la problématique de l’emploi. La Ligue des droits et libertés (LDL) dénonce cette décision qui place les institutions publiques du Québec à l’abri d’un examen du caractère systémique de leurs pratiques et politiques. La LDL s’oppose également à la manière de poser le problème. Elle rejette entièrement l’idée d’instrumentaliser les personnes racisées afin qu’elles répondent « (...)
Le congé de taxe accordé à Netflix par le gouvernement canadien a soulevé à juste titre une réaction de rejet d’une rare unanimité au Québec, tant chez les artistes, les journalistes que chez gens d’affaires comme Pierre-Karl Péladeau et Vincenzo Guzzo. Mais la ministre du patrimoine, Mélanie Joly ne semble toujours par comprendre les objections qu’on lui adresse. Il faut dire que le gouvernement Trudeau nous l’a dit et répété depuis longtemps : il n’y aura pas de taxe pour Netflix. Se lancer dans des négociations avec une pareille intention ne pouvait que le piéger. On peut d’ailleurs (...)
Les groupes citoyens, environnementaux et syndicaux réagissent vivement aux projets de règlements de mise en œuvre de la Loi sur les hydrocarbures que le gouvernement de Philippe Couillard a rendus publics ce mercredi. Ils demandent le retrait pur et simple ainsi que la suspension de la Loi sur les hydrocarbures. Après avoir eu l’odieux de passer cette loi en force sous le bâillon alors qu’une grande majorité de la société civile s’y opposait, le gouvernement provincial ajoute l’injure à l’insulte en autorisant des forages à proximité des zones habitées et dans les plans d’eau. Pour Carole (...)
Après une relative accalmie durant les Trente Glorieuses (1946-1975), l’extrême-droite a repris du terrain en Europe au cours des années 1980 et 1990, pour finalement devenir une composante centrale de la politique européenne depuis les années 2000. En Amérique du Nord, aucun parti d’extrême-droite n’est parvenu à se tailler une place importante dans le jeu électoral au cours des dernières décennies, bien que des groupes tels que le Ku Klux Klan et le Parti Nazi Américain y aient mené des actions de terrain durant toute cette période. Afin de s’outiller pour comprendre ce qui se passe (...)
Fuyant les États-Unis de Donald Trump, les migrants haïtiens demandant asile au Canada font la une de l’actualité aussi bien au Québec que dans les autres provinces. La grande presse tout en affichant une certaine « compassion » à l’égard de ces compatriotes donne l’impression qu’un nombre de plus en plus incalculable et incontrôlable de migrants « surtout haïtiens » déferlent sur la frontière quotidiennement. Les journalistes de droites, démagogues, xénophobes, racistes et autres « chiens de garde » du système, ont réagi dès les premières arrivées : ces gens-là seraient des « malades », des (...)
Après les événements de Charlottesville, beaucoup d’encre virtuel a coulé pour dénoncer le discours, tenu notamment par Donald Trump, visant à renvoyer dos à dos l’extrême-droite et les manifestant-e-s antifascistes, puisqu’il y aurait eu, lors des événements en question, « des éléments violents des deux côtés ». Les personnes qui tiennent ce discours adoptent une posture voulant que la violence ayant eu lieu la fin de semaine dernière serait au fond le seul véritable aspect problématique des événements, et se gardent bien de dénoncer les appels à la haine raciale lancés par les groupes à l’origine (...)

En mai, un cycle conférences de l’ Upop Montréal s’est tenu à l’Auditoire, intitulé Vers un monde post-croissance : stratégies de sortie du capitalisme. Yves-Marie Abraham, l’intervenant principal, est professeur agrégé à HEC et chercheur sur le thème de la décroissance. Mais la décroissance, c’est quoi au juste ? Petit tour d’horizon avec ce personnage atypique qui enseigne à HEC comment sortir du capitalisme.

L’année 2017 cumule les commémorations dramatiques pour le peuple palestinien. De la Déclaration Balfour en 1917 jusqu’au 69e rappel aujourd’hui de la Nakba (catastrophe en arabe) liée à la création de l’État d’Israël en 1947-1948, en passant par le 50e de la guerre des Six jours en 1967, Israël poursuit son implacable projet d’appropriation de la totalité du territoire de la Palestine historique. Un devoir de mémoire s’impose pour en comprendre les origines et soutenir le travail de solidarité envers le peuple palestinien. Il nous incombe aussi de nous opposer avec détermination et constance à (...)
En Avril dernier, Caroline Wilkins, première sous-gouverneure de la banque centrale du Canada déclarait devant la Chambre de commerce de Toronto que « le Canada est bien placé pour prospérer dans un monde numérique » Cependant, elle ajoute qu’il faudra gérer les répercussions qui découlent de l’automatisation [1]. Ces répercussions touchent notamment les emplois. Dans un rapport publié le 24 Février 2017 par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, on note que la robotisation et l’automatisation « peuvent mener à l’abolition de certains postes » dans le secteur manufacturier. Celui-ci (...)
L’enseignement supérieur ne se porte pas bien au Québec. L’université mal financée survit en employant une main d’œuvre précaire toujours plus prépondérante. La recherche fondamentale doit laisser place à celle qui profite à l’entreprise et qui permet d’accumuler le plus grand nombre de brevets. Au collégial, la formation générale est dévaluée, alors qu’on multiplie des diplômes adaptés aux besoins des employeurs. Les conseils d’administration dirigent les institutions d’enseignement comme des entreprises. La collégialité est vue avec une méfiance grandissante de la part des administrations, elle qui (...)
La grande marche du 1er mai se tiendra à Montréal cette année sous le sceau de la revendication de l’heure au niveau syndical et populaire : le salaire minimum à 15$ de l’heure. Le départ se fera du Parc Jean-Brillant à 18h30 et parcourra le quartier Côte-des-neiges Revendication unificatrice Cette décision prise au mois de février par le Comité intersyndical du Montréal métropolitain qui regroupe presque tous les syndicats de la grande région de Montréal a été appuyé par plusieurs organisations populaire dont le Centre des travailleurs et travailleuses immigrants, l’ASSÉ, le MEPAQ ainsi (...)
Le 3 avril prochain marquera le premier anniversaire de la diffusion publique des documents confidentiels de Panama (Panama Papers). Cette fuite considérable a permis de mieux saisir l’ampleur de l’évasion et de l’évitement fiscaux dans les centres offshore. À cause de ce phénomène, les États sont privés des milliards de dollars alors qu’ils appliquent un peu partout dans le monde de douloureuses mesures d’austérité budgétaire. Depuis la révélation de ce scandale, nous avons eu droit à plusieurs belles déclarations de nos gouvernements prétendant agir contre ce problème. Mais il leur en reste (...)
De nombreux groupes d’extrême-droite, dont la Canadian Coalition of Concerned Citizens (C4), se dirigeront aujourd’hui (4 mars 2017) vers l’Hôtel-de-Ville de Montréal pour dénoncer la fameuse motion de principe M-103 déposée par le Parti Libéral du Canada, qui condamne « l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discriminations religieuses systémiques ». Cette manifestation, dont les groupes organisateurs fustigent la motion M-103 comme « une menace à leur existence [en tant que Canadiens et Canadiennes] » et une atteinte à la « liberté d’expression »[1], fait suite à un ensemble (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca