Politique

Voir également : "Gouvernement", "Démocratie" et "Élections"

Cuba’s living example of 45 years of successful resistance to US military aggression and economic boycott is extremely damaging to Washington’s goal of world empire for several reasons.

Le gouvernement russe vient de commettre un pas de plus dans l’horreur tchétchène. Aslan Maskadov, le président indépendantiste élu en 1997 vient d’être assassiné par les forces spéciales russes dans des conditions encore obscures.

Caracas - Sous la plupart des cieux, le mot mondialisation évoque des images d’hommes d’affaires et de conseillers d’entreprises aux salaires faramineux, proposant aux États des offres qu’ils ne peuvent refuser. Mais à Nuevo Horizonte, ce vaste barrio, ou bidonville, qui s’étend comme des vêtements sales sur une corde à linge dans les hauteurs, au-dessus de la capitale du Venezuela, le mot mondialisation évoque Martha Perez Miranda. Une souriante dentiste cubaine d’une cinquantaine d’années offrant des soins gratuits aux personnes démunies.

Quelques heures seulement après le décès du président togolais Gnassingbe Eyadema, c’est à la télévision que les Togolais apprenaient que son fils, Faure Gnassingbe, était désigné par l’armée pour prendre sa place. Mort samedi 5 février à l’âge de 69 ans, après 38 ans de règne, Eyadema était le doyen des dirigeants africains au pouvoir. On le surnommait le dinosaure de l’Afrique. Cette désignation va à l’encontre de l’Article 76 de la Constitution togolaise qui stipule qu’en cas de décès, le pouvoir présidentiel revient au président de l’Assemblée nationale et qu’une élection doit être organisée dans (...)

Bien peu de gens connaissent l’Initiative nord-américaine pour la sécurité et la prospérité. Pourtant, c’est le projet promu par les 150 plus grandes entreprises canadiennes regroupées sous l’égide du Conseil canadien des chefs d’entreprises (CCCE), dont le président, Thomas D’Aquino, a la réputation d’être le plus puissant lobbyiste à Ottawa.

L’assassinat de l’ancien premier ministre libanais, Rafik Harari, risque de relancer la tension au Liban et en Syrie. Avant même que l’on sache qui est responsable, Damas est pointée du doigt par diverses capitales, dont Washington. Depuis sa réélection, le président Bush a averti à plusieurs reprises que la Syrie était dans sa ligne de mire, la qualifiant de pays de l’« axe du mal ».

Bien peu de gens connaissent l’Initiative pour la sécurité et la prospérité de l’Amérique du Nord. Pourtant, c’est le projet promu par les 150 plus grandes corporations canadiennes regroupées sous l’égide du Conseil canadien des chefs d’entreprises (CCCE), dont le président, Thomas d’Aquino, a la réputation d’être le plus puissant lobbyiste à Ottawa.

La loi dite de « monétarisation des avantages sociaux » prévoit de supprimer à compter du 1er janvier 2005 les avantages sociaux dont bénéficient certaines catégories de la population.

Lors de son discours inaugural, le président réélu a dit une chose simple, « je persiste et je signe ».

Winds of positive change, propelled by expanding social movements and spontaneous popular uprisings, are whirling out of Latin America and reaching the rest of the world.

Il n’aura échappé à personne que le projet de futur traité de Constitution Européenne ™ a été rédigé par des auteurs dont le niveau intellectuel dépasse de loin celui du Bravepatriote de base. Dame ! Un Valéry Giscard d’Estaing, ancien président de la République ET académicien français, ça vous change d’un retraité de la SNCF...

La disparition de Yasser Arafat qui a été le leader historique de l’OLP a créé un dangereux vide politique que le peuple palestinien doit combler rapidement.

La tragique histoire de l’Ukraine a été structurée par diverses formes d’oppression nationale qui se sont succédées et qui ont pendant longtemps coupé le pays en deux. Dans l’Ouest, c’est la domination de la Pologne et de l’Autriche qui a marqué cette histoire.

Ukraine’s history has been marked by different forms of national oppression as the country was effectively divided between the Western part (dominated by Poland and Austria) and the Eastern part (dominated by Tsarist Russia).

La Côte d’Ivoire, réputée paisible, a basculé dans la violence, comme bien d’autres pays africains : coup d’État militaire (Noël 1999) ; agressivité meurtrière entre nordistes musulmans et sudistes chrétiens rangés derrière les principaux partis politiques ; xénophobie ouverte sous forme de débat sur « l’ivoirité ».

Si la tendance se maintient, comme dirait l’autre, la Syrie et le Liban pourraient se retrouver prochainement au centre de la tempête qui balaie actuellement le Proche-Orient.

Les sondages évoluent, mais depuis quelque temps, l’avance de Bush est confirmée. Dans certaines des régions, où il est le plus contesté, elle serait de 14 %. Peu importe les chiffres, on sent que Bush est en bonne posture et que c’est Kerry qui tire de l’arrière.

À Londres, du 14 au 17 octobre, se tiendra la troisième édition du Forum social européen (FSE). Dans ce grand rassemblement de la société civile progressiste européenne, symbole tant de la gauche que des altermondialistes, la participation de mouvements venant d’Europe de l’Est n’est cependant pas évidente.

The Iraq occupation is entirely in keeping with the expansionist "grand strategy" initiated by the USA at the end of the Cold War.

Lors du référendum du 15 août, au Venezuela, 94,9 % de la population s’est prononcé. De ce nombre, plus de 58 % ont dit oui à Chavez, ce qui donne au président élu pour la première fois en 1998, un mandat très fort. En fait, c’est la quatrième fois qu’Hugo Chavez remporte une victoire sur ses adversaires conservateurs dominés par les partis traditionnels, les associations d’entrepreneurs et les grands médias, dont les deux grands quotidiens du pays, Universal et Nacional.

Dans les prochains mois, on risque de parler pas mal de politique culturelle. Ce n’est pas si fréquent chez nous, alors cela vaudra la peine qu’on s’y attarde. La nouvelle ministre de Patrimoine canadien, Liza Frulla, annonçait ce week-end qu’elle réfléchit à l’idée de doter le Canada d’une nouvelle politique culturelle. On se souvient que c’est sous la gouverne de madame Frulla que le Québec s’était doté de la sienne en 1992. Quatorze ans plus tard, de larges pans de ce texte restent pertinents alors que d’autres sont toujours à mettre en œuvre. La culture se déplacera-t-elle enfin, à (...)
Il y a un an exactement, je décrivais dans ces pages la dégradation des conditions d’enseignement au Niger, à la suite de la mise en place des politiques de restructuration du secteur de l’enseignement contenues dans les Documents stratégiques de lutte contre la pauvreté (DSRP). On retiendra, entre autres conséquences désastreuses : la mise à la retraite anticipée de 90 % du corps professoral ; leur remplacement par des « volontaires de l’éducation », gagnant moins du tiers du salaire des professeurs précédant et dont le droit à la syndicalisation leur est interdit ; fermeture de départements (...)
Après une biographie de Staline publiée chez Fayard en 2000, voici que l’historien Jean-Jacques Marie, revisite Lénine à partir des archives rendues disponibles depuis l’écroulement de l’URSS. S’adressant davantage aux initiés, l’auteur reprend les nombreux débats qui ont habité la social-démocratie russe et le parti bolchevik au moment où la Russie sombrait sous le poids de la famine et de la Grande guerre. Lénine cherche alors à influer sur le cours de l’histoire en actualisant les thèses de Marx et d’Engels, souhaitant l’avènement de la révolution mondiale, particulièrement en Allemagne, là où (...)

Lloyd Axworthy a été le ministre des affaires extérieures du Canada entre 1996 et 2000. Avant sa retraite de la vie politique, il a tenté de se positionner pour la succession de Jean Chrétien, avant de réaliser qu’il n’avait aucune chance, n’étant pas vraiment lié aux grands caciques qui orientent le PLC.

L’Afghanistan dut à sa géographie, entre Moyen et Extrême-Orient, et à son histoire, aux confins de deux colonialismes, sinon d’être oublié de l’histoire du moins, laissé à sa marge. Terre de passage obligée entre les grandes régions de l’Asie et ses grands empires, l’Afghanistan fut sans cesse envahi et annexé tout au long des siècles. Mais jamais ses conquérants n’y furent en repos.

Le démocrate John Kerry a annoncé qu’il accepterait officiellement l’investiture
de son parti pour la présidentielle lors de la convention démocrate de Boston qui
se tiendra du 26 au 29 juillet, tandis que la convention républicaine commencera
elle, cinq semaines plus tard, soit le 30 août. Les budgets de campagne des
deux candidats ont dépassé cette année tous les records. Bush a déjà dépensé
130 millions de dollars et dispose encore de 71,5 millions. Cependant, Kerry qui
collecté 115 millions de dollars, ne dispose plus que de 28 millions. À moins d’un
mois de la convention démocrate, Alternatives a demandé l’analyse de Donald
Cuccioletta, professeur d’histoire à la Plattsburgh State University, où il dirige le
département des Amériques. Il est également chargé de cours au département
d’histoire de l’UQAM et membre de l’observatoire sur les États-Unis, du Groupe
interdisciplinaire de recherche sur les Amériques, le GIRA.

Au fond, malgré la surprise émise par certains, le
résultat des élections du 28 juin ne nous aura pas
surpris tant que ça : le gouvernement sera minoritaire,
le BQ a largement gagné le Québec et c’est l’Ontario
qui a décidé de l’issue finale à savoir qui formerait le
gouvernement minoritaire, en l’occurrence le PLC et de
la balance du pouvoir, le NPD.

L’option citoyenne est la bonne. Le lancement par Françoise David d’une plaquette politique destinée
à ouvrir le débat sur la nécessité d’une alternative politique a de quoi réjouir les progressistes. Contrairement à certains militants et militantes syndicaux qui font le choix d’aller au Parti québécois pour « le renouveler », en créant SPQ libre, l’ancienne présidente de la FFQ ne sème pas d’illusions.

Au Canada anglais, la population doit en avoir marre de choisir le « moins pire ». Conservateurs ou libéraux. Pourtant le Nouveau parti démocratique (NPD) de Jack Layton représentait une réelle alternative, tant en matière de politiques que de possibilités de renouveler la démocratie. Mais ayant dû faire face à l’hostilité des médias corporatifs, traînant un lourd bagage historique en Colombie-Britannique et en Ontario, et n’ayant aucune chance de faire élire un candidat au Québec, le NPD a une fois de plus été incapable de sortir du carcan qui semble le retenir éternellement sur les bancs de l’opposition.

Voilà une analyse intéressante sur les relations qu’entretien le Québec avec ses « amis » les États-Unis et la France. L’auteure, qui enseigne la science politique à l’UQAM, a notamment représenté Québec à Washington et à Boston, et a récemment codirigé le Centre de coopération interuniversitaire franco-québécois à Paris. Cette analyse est donc aussi le fruit de son expérience terrain.

Plus d'articles :  1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 15

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca