Politique

Voir également : "Gouvernement", "Démocratie" et "Élections"

Une importante crise politique fait rage au
Brésil, à la suite de la divulgation d’une série de
scandales de corruption au sein du Parti des
travailleurs (PT), le parti du président Luiz
Ignacio Lula da Silva.

Une nouvelle alliance militaire est en train de s’échafauder entre l’Inde et les États-Unis, qui contribuera à l’avancée de Washington en Asie. Il n’est pas clair néanmoins ce qui en résultera pour l’inde et l’Asie.

Le Moyen-Orient s’enfonce dans une crise sociale et politique sans précédent,
selon un rapport du Programme des Nations unies pour le développement
(PNUD) publié au printemps 2005. Pour remédier à cette situation et
empêcher les attaques terroristes, les États-Unis veulent remodeler la région.
Il s’agit d’un ambitieux projet, le « Grand Moyen-Orient », dans lequel
Washington propose aux pays arabes de s’arrimer à son système et à ses
valeurs. Mais le projet passe mal. Les régimes sont méfiants, l’opposition aussi.

Du 25 au 28 juillet, les 800 délégués de l’AFL-CIO (l’American Federation of Labor - Congres of Industrial Organizations)
étaient réunis en congrès à Chicago avec l’intention de fêter leur 50e anniversaire. Or, ils se sont plutôt heurtés à un
mouvement de scission, qui a peut-être engendré la plus grande crise de l’histoire du mouvement syndical américain.

Deux semaines après la décision des autorités ivoiriennes de suspendre les émissions en FM de Radio France Internationale (RFI) pour un prétendu « mauvais traitement de l’information », Reporters sans frontières s’élève contre la « détérioration inadmissible des conditions de travail des journalistes à Abidjan, marquée par la terreur que font régner les ’Jeunes patriotes’ ».

When United Nations troops kill residents of the Haitian slum Cité Soleil, friends and family often place photographs of exiled President Jean-Bertrand Aristide on their bodies. The photographs silently insist that there is a method to the madness raging in Port-au-Prince. Poor Haitians are being slaughtered not for being "violent," as we so often hear, but for being militant; for daring to demand the return of their elected president. It was only ten years ago that President Clinton celebrated Aristide’s return to power as "the triumph of freedom over fear." So what changed? (...)

Acehnese seperatists stepped up their demands for a political role in the tsunami-ravaged region as part of any peace deal, as negotiations with the Indonesian government entered a crucial stage Wednesday.

(AFR 16/006/2005) Un rapport sur les risques encourus par les réfugiés rentrant du Burundi ou y retournant a été rendu public aujourd’hui 27 juin à Genève. Ce document expose les motifs de préoccupation d’Amnistie internationale concernant les risques auxquels sont exposés les réfugiés et demandeurs d’asile burundais en Tanzanie, les difficultés auxquelles les réfugiés burundais sont confrontés lorsqu’ils retournent dans leur pays, et la situation des demandeurs d’asile rwandais au Burundi. Alex Neve, secrétaire général d’AI Canada (branche anglophone) est à Genève où il peut accorder des (...)

On June 7 the words ‘Another Politics is Possible” took on a new meaning in Hungary when Dr László Sólyom, Hungary’s first ‘civil candidate’ was elected President of the Hungarian Republic in an unexpected success of grassroots politics. His nomination, formalized in a letter signed by 110 well known activists and intellectuals from across the political spectrum, was originally intended as symbolic.

Le rejet du traité constitutionnel européen (TCE), par la majorité des votants en France et aux Pays Bas ouvre une nouvelle étape du processus d’intégration européenne, et pose de nouvelles conditions pour mener la bataille sur une orientation plus progressiste. Elle confirme par ailleurs l’étendue de la crise politique en France, mais la construction d’une alternative progressiste interne ne peut être dissociée de l’enjeu plus global à l’échelle européenne.

Le résultat du référendum sur la Constitution européenne, tenu en France le 29 mai, confirmé par le « nee » des Pays-Bas , le premier juin, servira de point de départ au développement de trois ordres de réflexions articulés autour de l’émergence d’un vaste mouvement citoyen mondial.

Le Président de l’Autorité nationale palestinienne Mahmoud Abbas vient de repartir d’Ottawa après une visite éclair, après avoir séjourné à Washington où il a rencontré le Président Bush. La situation d’Abbas est certes précaire.

La Bolivie, ce pas le plus pauvre de l’Amérique du Sud, est traversée d’une crise politique qui ne cesse de s’amplifier depuis les dernières années. La population est en rébellion permanente, les gouvernements se disent incapables de gouverner. Mais à travers tout cela se profile une alternative autour du Mouvement vers le socialisme, le MAS.

Divers mouvements sociaux et politiques, altermondialistes et de gauche, ont milité pour le NON lors de la campagne référendaire sur la Consitution européenne en France. Voici quelques unes de leurs déclarations, au lendemain de la victoire du NON.

Après 14 mois de gouvernement de transition et 11mois de présence de la MINUSTAH qui devraient mener le pays vers des élections libres, acceptables et acceptées de tous, la situation sociale et sécuritaire s’est considérablement dégradée.

Aujourd’hui, la lutte politique qui se déploie au Venezuela est devenue, pour la gauche et pour le mouvement altermondialiste, le point de référence le plus important dans le monde actuel.

Après cinq années de pouvoir, le régime de Vladimir Poutine demeure le sujet des interprétations les plus diverses. Alors que certains observateurs y voient une administration semi-coloniale au service des intérêts occidentaux, d’autres y perçoivent un gouvernement poursuivant une stratégie nationaliste adroite en vue d’une renaissance géopolitique de la Russie.

Since the defeat of apartheid, South African capital has begun a brutal march northwards that is reminiscent of a “Second Great Boer Trek”. South African supermarket chains have sprung up across Africa, as have cell phone companies, mining groups and even South African style water front developments. The next big sector being eyed by Afrikaner farmers is land, writes Issa Shivji.

En dépit du succès d’une élection, si vantée par l’occupant américain, les médias nous font voir tous les jours que le chaos s’installe toujours un peu plus en Irak. Le gouvernement provisoire en place est divisé par les différentes factions et ressemble de plus en plus à une coquille vide. L’aventure américaine en Irak tourne au vinaigre. C’est alors qu’entre en scène madame Condelezza Rice, la secrétaire d’État américaine.

J’ai récemment eu un aperçu des effets répressifs et déshumanisants de la torture, à l’occasion d’un événement organisé en l’honneur de Maher Arar. Canadien d’origine syrienne, Maher Arar est la victime « d’extradition » la plus populaire au monde. Rappelons que l’extradition permet notamment aux États-Unis d’impartir la torture à des pays étrangers. M. Arar faisant escale à New York lorsqu’il a été mis en garde à vue, il a été « rendu » à la Syrie où il a été détenu dans une cellule légèrement plus grande qu’une tombe, et, pendant dix mois, régulièrement battu. M. Arar a été honoré pour son courage par (...)

Après la victoire fragile de Paul Martin jeudi dernier à Ottawa lors du vote de confiance sur le budget, le spectre des élections s’est dissipé quelque peu. Les stratégies des derniers mois, et notamment le coup de théâtre de Belinda Stronach ont apparemment porté fruit. Mais il ne faudrait surtout pas oublier l’importance que revêtent les concessions au budget « arrachées » par le chef du NPD, Jack Layton. Les libéraux sauront-ils tenir promesse ?

La pression monte en Égypte. Il y a quelques semaines, les déclarations du Président Bush à l’effet que les prochaines élections égyptiennes devraient être scrutinées par des observateurs internationaux ont fait des vagues. Depuis longtemps, les élections en Égypte sont manipulées par le Parti démocratique national du Président Hosni Moubarak, qui n’est pas trop enthousiaste à l’idée pour des raisons évidentes.

La prise des édifices gouvernementaux à Bichkek, capitale du Kirghizistan, le 24 mars, a été l’aboutissement d’une période annonciatrice de la révolution. Le groupe de manifestants était composé des membres des partis d’opposition qui avaient dénoncé les irrégularités des dernières élections législatives et exigeaient, depuis, la démission du président. Toutefois, rien ne garantit que cette révolution sera la source de gains démocratiques.

Au-delà du scandale dévoilé dans ses menus détails, dans ses sordides et médiocres combines et acrobaties comptables, la Commission Gomery nous décrit autre chose de plus fondamental. Elle trace un portrait concret et fascinant du nouveau capitalisme, celui qui s’est développé durant les vingt dernières années au rythme de la mondialisation et de la liberté absolue de faire le plus de profits sans égard à quelque forme de décence ou de morale que ce soit. Dans ce monde qui nous est absolument étranger, il n’existe aucun rapport entre le service rendu et la rémunération, entre le travail, (...)
Montréal, le 20 avril 2005 – L’Énoncé de politique internationale rendu public par le gouvernement de Paul Martin hier, souligne l’importance du rôle de leadership du Canada dans le monde. L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) tient toutefois à manifester sa déception devant l’absence d’un réel engagement quant à l’augmentation de l’aide publique au développement, alors que la priorité est accordée principalement à la défense et à l’augmentation du budget militaire. Le Canada a pourtant pris des engagements clairs au sein de l’ONU dans le cadre des Objectifs (...)
Contrairement à ses oeuvres précédentes, Une sale histoire n’est pas une série de nouvelles de fiction. Dans ce nouvel ouvrage, l’auteur partage avec les lecteurs quelques récits fictifs mais aussi, et surtout, ses critiques de l’actualité politique, des conflits qui colorent certaines régions du monde, des personnages qui ont marqué l’histoire pour de bonnes ou de mauvaises raisons. En toile de fond à une critique acerbe des politiques étasuniennes, on note un certain sentiment perplexe où se côtoient culpabilité et victimisation en lien avec l’histoire de l’Amérique latine, son continent (...)

Francisco—whose friends called him Pancho—is the son of Orlando Letelier, the Chilean diplomat murdered along with his colleague, Ronni Karpen, in Washington, DC, in 1976 by agents of Augusto Pinochet’s dictatorship.

Pour satisfaire aux exigences de l’UE, le régime du colonel Kadhafi rapatrie en masse les émigrants venus d’Afrique noire. Des opérations d’expulsion sont réalisées dans des conditions déplorables. Reportage.

Nous sommes convaincus que l’avenir des peuples d’Amérique latine, des Caraïbes et de tous les peuples du Sud ainsi que leur droit à l’auto détermination, dépend de ce qui se passe en Haïti aujourd’hui.

Fragile gouvernance Mis en place dans des conditions difficiles aux lendemains du départ précipité du Président Jean-Bernard Aristide, le gouvernement intérimaire s’est attelé à la lourde tâche de reconstruire le pays. En partant, une partie importante de la population était prête à appuyer ce gouvernement composée essentiellement de technocrates bien que pour beaucoup d’Haïtiens, le pouvoir avait été usurpé d’une manière inacceptable. Un an plus tard cependant, le capital d’appui dont disposait le gouvernement s’est passablement épuisé. Le monde des affaires est mécontent, notamment les chambres (...)

Plus d'articles :  1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 15

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca