Ressources naturelles

Voir également : "Forêts", "Eau-canalisations", "Terre" et "Énergie"

Il y a un an, le gouvernement colombien signait la paix avec les FARC-EP. Mais les paysans des régions où se déroulait la guerre voient leurs terres spoliées par les entreprises agro-industrielles soutenues par le gouvernement. Ils luttent en créant des « zones de biodiversité », racontent les auteurs de cette tribune.

Lettre aux députés - C’est le gouvernement au complet, grands partis d’opposition compris, qui nous a trompés le 30 octobre en annonçant net fret sec l’abandon de la révision du régime minier entamée il y a plus de quatre ans. Et avant même que les propositions de changements législatifs n’aient été débattues, comme cela se fait dans une démocratie normale. Révoltant. L’industrie minière pourra donc continuer d’exercer son droit de véto sur tout projet de conservation ou d’aménagement urbain et rural que pourraient souhaiter les populations du Québec. Cet archaïque pouvoir s’est maintenu intact (...)
La compagnie pétrolière multinationale Pacific Rubiales Energy (PRE) est invitée à se présenter devant le tribunal populaire qui se tiendra le 13 juillet 2013 à Puerto Gaitan en Colombie. Le principal syndicat colombien du secteur pétrolier, Union Sindical Obrera (USO), accuse PRE de pratiques antisyndicales et de non-respect des droits humains et environnementaux, du droit d’association et du droit à la syndicalisation. Du 13 juillet au 5 août, des journalistes, des professeurs universitaires, des défenseurs des droits humains et des membres de la société civile colombienne et canadienne (...)
Les 22 et 23 mai 2013, plus d’un million de Montréalais ont été obligés de faire bouillir l’eau du robinet ; tous les médias faisaient état des nombreux inconvénients que la pénurie d’eau potable occasionnait à la population. Les hôpitaux, les écoles, les garderies, les restaurants ont tous été incommodés. Il fallait avertir les enfants de ne pas boire l’eau de la fontaine. Il fallait même que les citoyens changent toutes leurs habitudes pour un geste aussi simple que se brosser les dents. Vous êtes tannés ; imaginez ce qui se passerait si un avis d’ébullition permanent devait s’abattre sur votre (...)
COMMUNIQUÉ Montréal, 22 mars 2013 — Cette année, la journée mondiale de l’eau du 22 mars a pour thème la collaboration. La Coalition québécoise pour une gestion responsable de l’eau Eau Secours ! a été formée, il y a 15 par des intervenants qui n’ont jamais cessé de collaborer les uns avec les autres. Syndicats, groupes environnementaux et sociaux, associations étudiantes, comités de citoyens en défense de leurs droits, individus et Porteurs d’eau (artistes et personnalités connues mettant leur notoriété au service de l’eau) se réunissent chaque mois depuis 15 ans, pour tenter de régler les (...)
Le 19 janvier dernier, l’heure était à la réflexion et à la mobilisation. Un forum communautaire organisé pour construire la résistance et proposer des alternatives aux oléoducs a réuni une centaine de militants à l’Université Concordia durant toute la journée de samedi. À l’issue de cette rencontre, une chose est certaine : la résistance s’organise. La résistance à l’industrie des énergies fossiles va au-delà du projet d’Enbridge d’inverser le flot dans la ligne 9, le segment du pipeline entre Sarnia et Montréal. Cette inversion qui vise à transporter le pétrole de l‘Ouest canadien vers les (...)
« Oui, je veux sauver le monde » affirme Stanley Hirsch, directeur général de la société israélienne de biotechnologie FuturaGene. Son idée ? Remplacer les énergies fossiles par des carburants et granulés issus d’eucalyptus génétiquement modifiés. Une technique qui répondrait aux exigences de l’Onu en matière « d’économie verte ». Menées depuis une dizaine d’années, notamment dans des parcelles en Israël, en Chine et au Brésil, les recherches de FuturaGene ont abouti à la création d’une espèce d’eucalyptus à croissance très rapide. Les arbres modifiés pousseraient 40% plus vite que leurs collègues, et (...)
Montréal, le 18 octobre 2012 – L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), Alternatives, les Citoyens concernés par l’exploitation d’hydrocarbures au Québec, Coalition Saint-Laurent, la Fondation David Suzuki, Greenpeace, Moratoire d’une génération, Nature Québec et le Regroupement Interrégional Gaz de Schiste de la Vallée du St-Laurent invitent les représentants des médias à un rassemblement citoyen à Montréal au cours duquel ils livreront le message à l’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) que l’expansion des hydrocarbures et des énergies fossiles au (...)
De plus en plus, le domaine minier prend de l’expansion au Québec. Avec l’annonce du Plan Nord du gouvernement de Jean Charest, en mai dernier, le Québec vient de se doter d’un plan d’exploitation des territoires miniers situés majoritairement dans les régions du Nord-du-Québec, de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Évidemment, l’annonce du Plan Nord a été très bien accueillie par le secteur minier. Les groupes écologistes, par contre, ont plutôt eu des réserves par rapport à ce projet d’envergure. La vague d’opposition suite à l’annonce du développement du Nord québécois est en partie (...)

La mine de Kalakan se retrouve tout près de la frontière de la Côte d’Ivoire en sol malien. Située à plusieurs heures au sud de Bamako, cette mine exploitée artisanalement n’a rien de différent des autres petites mines qui se retrouvent ailleurs au Mali.

Four pieces of information are certain: before being kidnapped in Niger, the two Canadians went to the local offices of Canadian mining company Semafo, based in Samira Hill, in the west of the country. They were in Niger under the banner of the UN as intermediaries in the conflict between the Tuareg minority and the central government. The UN could not guarantee the safe passage of the Canadians because it was unaware of their going to the Samira Hill gold mine. A third person, their driver, is also missing. Questions abound as to the reasons for their presence at Semafo as (...)

Une entrevue avec Alain Deneault, l’auteur principal du livre "Noir Canada : pillage, corruption et criminalité en Afrique" paru chez Ecosociété. La compagnie minière canadienne Barrick Gold menace de poursuite les auteurs ainsi que la maison d’édition.

Le président Morales a présenté une nouvelle constitution, qui doit être adoptée ce printemps par référendum. Mais les partis d’opposition la dénoncent et l’instabilité politique persiste.

EXTRACTION  ! Comix Reportage est un recueil de quatre histoires dont le dénominateur commun est l’exploitation minière (or, uranium, bauxite et pétrole).

Le Comité pour la justice sociale (CJS) présente une série de projections et de débats sur le commerce et la coopération internationale en Afrique. Trois activités sont proposées : Quoi ? Conférence "Conflit d’intérêts : pratiques commerciales canadiennes et droits humains en Afrique ". Quand ? Vendredi 25 janvier 2008, 14h Où ? Chaire UNESCO de Philosophie de l’UQAM (Métro Berri UQAM 400 rue Ste Catherine Est, Pavillon Hubert Aquin Bibliothèque centrale salle AM204) entrée gratuite Le Canada renforce son engagement concernant l’aide au développement pour les pays d’Afrique de l’Ouest. (...)

Une coalition d’organisations non gouvernementales d’Europe, d’Amérique du Nord et de la République Démocratique du Congo, dont Alternatives fait partie, lance le 7 novembre 2007 un appel international réclamant la publication dans les plus brefs délais du rapport final de la Commission ministérielle chargée de la revisitation des contrats miniers.

En ce début de siècle, la Chine affiche des ambitions globales. Elle vise à se hisser au rang de superpuissance, capable de rivaliser sur tous les plans avec les États-Unis. Au cours des 15 dernières années, c’est dans cette optique que la Chine s’est attachée à développer un réseau de relations économiques allant bien au-delà de ses partenaires économiques traditionnels. Sans complexe, le pays s’intègre aux économies sud-américaines et, bien sûr, africaines.

Au moment même où l’industrie minière canadienne veut se doter d’un code d’éthique, un gigantesque projet de la compagnie Barrick Gold menace l’une des régions les plus fragiles de la Cordillère des Andes, à la frontière entre le Chili et l’Argentine. Voyage dans un monde où les glaciers valent de l’or.

Le mois dernier, des centaines de Bushmen expulsés d’une réserve faunique du Botswana en 2002 ont remporté une éclatante victoire légale.

Qu’est-ce donc que ce Cochabamba, demandez-vous ? C’est une ville de Bolivie dans laquelle s’est tenu, en décembre dernier, un notable sommet réunissant présidents et envoyés de 12 pays d’Amérique latine.

La lutte pour le contrôle des ressources minières en République démocratique du Congo (RDC) n’est pas étrangère aux nombreux conflits armés qui secouent ce pays d’Afrique centrale depuis la chute du régime Mobutu. Entre 1998 et 2004, le nombre de morts reliés aux conflits et à leurs conséquences est estimé à quatre millions d’individus, essentiellement des civils, d’après une étude récente publiée dans la revue The Lancet. Alors que les premières élections démocratiques sont prévues pour juin prochain, une réflexion sur la gouvernance et le secteur minier congolais s’impose.

On February 25, the five-day blockade by several hundred West Papuan villagers of the sole access road to Freeport’s Grasberg mine was called off. The villagers achieved their modest goal of retaining the right (although formally illegal) to fossick among the mine’s tailings to collect copper and gold remnants.

Indonesia continues to be affected by a range of low-level conflicts. Occasional flare-ups of communal violence, ongoing counter-insurgency campaigns, and the loss of indigenous resource rights have all contributed to a growing internally displaced population. These factors often act in unison, undermining communities’ economic and agricultural systems. The end result has been an increase in poverty within communities that have witnessed conflict. This project aims to support conflict-affected communities to re-establish their economic and agricultural activities by engaging (...)
Since Indonesia’s economic collapse in 1997, and the fall of the Suharto rule that it precipitated, Indonesia has been struggling to rebuild its economy, while implementing a range of democratic reforms. While a great deal of success has been achieved, as was evidenced by 2004’s peaceful elections wherein the nation experimented for the first time with complete suffrage in a direct vote for the president, a number of smouldering regional conflicts, and a general feeling that the past economic growth and the current recovery are not being shared equally across the nation, pose a (...)

It’s nearly ten years after Nigerian activist and writer Ken Saro-Wiwa and eight other members of the Movement for the Survival of Ogoni People (MOSOP) were hanged on the morning of 10 November, 1995. Present day Nigeria faces fresh protests in Saro-Wiwa’s stomping ground of the Niger Delta over authoritarian rule and the plunder of the environment by big oil companies. Ike Okonta writes that despite a strategy of state intimidation to suppress the demands of the Ogoni people, the words of Ken Saro-Wiwa live on and are firmly embedded in the political soil of the Niger Delta.

Exactly how much wealth does Africa lose every year? Third World repayments of $340 billion each year flow northwards to service a $2.2 trillion debt, more than five times the G8’s development aid budget, notes Patrick Bond. In addition Africa’s citizens experience depletion of assets like forests and mineral resources, and suffer the impact of pollution as a result of mining. In this context, Bond argues that those who claim international integration can enrich Africa are wrong.

Today the mighty Indus river has all but ceased flowing to the sea, as upstream dams and irrigation withdrawals have reduced it to less than one-half-a-percent of its flow at the start of the 20th century.

KARACHI: Hundreds of fishermen at the “Fisher people’s
Assembly” Wednesday demanded the government to provide
basic facilities to fishing villages of the coastal
areas.

Gordon Brown has a new idea about how to “make poverty history” in time for the G-8 summit in Scotland. With Washington so far refusing to double its aid to Africa by 2015, the British Chancellor is appealing to the “richer oil-producing states” of the Middle East to fill the funding gap. “Oil wealth urged to save Africa,” reads the headline in London’s Observer.

Le 13 janvier 2005, après 3 jours de mobilisation des habitants de El Alto, le président bolivien a émis un décret par lequel il met fin à la concession de 30 ans accordée à la transnationale Suez des Eaux.

Plus d'articles :  1 | 2

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca