Manifestation

Voir également : "Mobilisation", "Altermondialisme" et "Mouvements sociaux"

Le Hirak algérien, la révolution soudanaise, les immenses manifestations de Honk Kong, nous racontent, chacun et chacune à leur manière, au delà de leurs contextualisations distinctes et de leurs particularités, le même air totalement nouveau, chargé d’espérance radicale, et par leur simultanéité nous font apparaître, un autre rapport au pouvoir et au politique. Ils semblent avoir tiré les leçons des moments de l’occupation des places (Occupy street, etc ) et des printemps arabes. Nous abordons ici, uniquement el Hirak algérien. A différents échelles et degrés, on relève cinq marqueurs (...)
La troisième Marche montréalaise des lesbiennes a eu lieu le 9 août dernier dans le cadre du festival Pervers/Cité . Plusieurs centaines de lesbiennes, dykes, gouines, butches, fems, studs, bis, genderqueers et trans ont pris la rue. Elles étaient rassemblées pour dénoncer l’austérité, la lesbophobie et s’afficher publiquement. Comme l’année dernière, le Journal des Alternatives était présent sur les lieux de la manifestation. En ces temps où le mot « austérité » est sur toutes les lèvres, les lesbiennes se sentent particulièrement interpellées. « Comme communauté lesbienne, on est définitivement (...)
Le règlement municipal qui nous empêche de marcher dans la rue, le 3926, on l’a contesté [...] Ça fait depuis 1969 qu’on attend la réponse pour savoir si on a le droit de faire des manifestations dans notre ville en vertu du droit des gens de se promener dans la rue. Les vieux rats, les vieilles ratatouilles, les ordures de la Cour d’appel du Québec ne se sont pas encore prononcés là-dessus. (Michel Chartrand, Congrès du CCSNM, 1974) Tiré de : FOISY, Fernand (édition préparée et présenté par). Michel Chartrand, Les dires d’un homme de parole. Lanctôt éditeur, Outremont, 1997, p. 299 Alors que (...)
Le 16 juin dernier, quelques centaines de manifestants-es se sont rassemblés-es place Vauquelin, à la lisière de l’Hôtel de Ville de Montréal, afin de réclamer « un vrai bilan du règlement P6 ». Cette journée correspondait au dépôt [1], devant le conseil municipal, d’un bilan réalisé par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), de l’application du règlement P-6 restreignant le droit de manifester. Deux des cinq organisateurs, Adis Simidzija et Claudine Simon, ont d’abord lu une déclaration commune endossée par 41 organismes d’horizons aussi divers que l’Union des consommateurs, 99% (...)
Depuis quelques années, des citoyens et citoyennes, ressaisi-es par une fougue contestataire, se sont positionné-és ouvertement contre un système qui les néglige. À travers les récentes périodes de politisation populaire, tel que le mouvement Occupy et la grève étudiante de 2012, une tranche plus militante en est sortie radicalisée. Retour sur la radicalisation des récents soulèvements populaires au Québec. Plusieurs définitions du mot « radicalisme » sont données, rendant son utilisation très subjective. Marcos Ancelovici, professeur de sociologie à l’Université du Québec à Montréal, indique (...)
Le 24 avril dernier, l’effondrement de la manufacture de textile de Rana Plaza médiatise à nouveau les conditions de travail dans les nombreux ateliers de misère, aussi appelés « sweatshops », au Bangladesh. Cette tragédie qui a causé plus d’un millier de décès et plus de 2 000 blessés est l’accident le plus meurtrier de l’histoire de l’industrie du textile. En réaction, les travailleurs-ses se mobilisent pour dénoncer l’inaction du gouvernement et d’exiger la reconnaissance de leurs droits. Au Bangladesh, l’industrie du textile génère des revenus de 20 milliards de dollars par année et emploie (...)
Le mouvement contestataire enclenché et maintenu sans relâche depuis 160 jours embrase la capitale de Bulgarie (lire Les inaudibles de Bulgarie). Après les étudiants, les syndicats rejoignent également le mouvement des insurgés. La Confédération des syndicats indépendants de Bulgarie (KNSB) vient de sonner l’appel pour une manifestation générale. Sofia trouve la retentissante puissance des forces citoyennes unies. Les visages des mineurs et des ouvriers, des intellectuels et de la jeunesse universitaire se mêlent et défilent unanimes contre le gouvernement Orecharski, contre l’usurpation (...)
LA CHARTE DES VALEURS EST-ELLE XÉNOPHOBE ? on Vimeo
Entrevue avec Jaggi et Stella du groupe organisateur Personne n’est illégal. Ils nous expliquent leurs points de vue personnels sur la charte des valeurs québécoises.
22 octobre 2013 Marche silencieuse 12h à 14h 
À partir de midi au Parc Saint-Roch
 (Au coin de La Couronne et Côte d’Abraham) Afin de favoriser l’intégration sociale des marginaux CONTRE la répression POUR Un drop in 
Une clinique juridique Une clinique de santé 
Un site d’injection supervisé (SIS)
 Et l’élimination des règlements municipaux discriminatoires Les contraventions, la répression, l’intimidation ou la violence ne sont pas des solutions.
Il faut plutôt des services adaptés à la réalité des personnes marginalisées et favoriser l’utilisation des services alternatifs déjà (...)
Plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées au Square Victoria jeudi après-midi pour afficher leur opposition au projet d’inversion du pipeline 9B d’Enbridge, qui permettrait l’entrée en sol québécois de pétrole albertain issu des sables bitumineux. Les manifestants voulaient en particulier dénoncer les audiences de l’Office nationale de l’énergie qui se tiennent présentement au Palais des congrès puisque les enjeux environnementaux en sont systématiquement exclus. Vers 16h, les manifestants ont tenté de se diriger vers le Palais des congrès via la rue Viger, mais ils ont été (...)
La contestation populaire qui a agité le Brésil en juin dernier a marqué les esprits par son caractère spontané et son ampleur inédite. À l’origine un mouvement dédié à la lutte contre l’augmentation des tarifs des transports publics, il s’est rapidement transformé en un ras-le-bol généralisé. Retour sur un mouvement social en réorganisation. À la source du mécontentement réside un facteur clé : les inégalités sociales. Le Brésil reste encore et toujours l’un des pays les plus inégalitaires au monde, au 143e rang sur 156 selon la Banque Mondiale. Pourtant, l’extrême pauvreté a beaucoup diminué depuis (...)
Lors de la dernière campagne électorale, le Parti québécois nous promettait du changement : abolition de la taxe santé, annulation de la hausse des tarifs d’électricité, augmentation de l’impôt des plus riches et des redevances sur les ressources naturelles, etc. Tout ça n’a été que des mensonges à la population ! Sitôt élu, le Parti québécois a balayé du revers de la main ses belles promesses et a plutôt choisi de continuer le travail amorcé par le Parti libéral en poursuivant la mise en place de mesures d’austérité et en appauvrissant les plus pauvres et la classe moyenne. Ce gouvernement a (...)
Le 8 août dernier avait lieu dans le cadre du festival Pervers/Cité la seconde Marche montréalaise des lesbiennes, où plus de 1000 lesbiennes, dykes, gouines, butches, fems, studs, bis, genderqueers et trans ont pris la rue pour dénoncer la lesbophobie et affirmer la diversité de leur communauté. Pourquoi instiguer une Marche des lesbiennes alors qu’il existe déjà plusieurs festivals et évènements pour célébrer la fierté gaie ? Parce que la lesbophobie a la particularité de conjuguer homophobie et sexisme, et que les victimes de lesbophobie vivent par conséquent une double oppression, à (...)
Répondant à l’appel de la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi [1], l’équipe d’Alternatives s’est jointe à la manifestation du 27 avril dernier qui a rassemblé plus de 50 000 personnes. La réforme que le gouvernement Harper prévoit faire touche principalement les travailleurs et travailleuses saisonniÈREs, les femmes et les personnes les plus pauvres. La réforme apparaît aux yeux de plusieurs comme une façon de punir les chômeurs et de persister le mythe du « mauvais chômeur ». Dans un communiqué de presse de la Coalition, ses membres rappellent qu’« en obligeant [les (...)
Madame Marois, Je m’adresse à vous aujourd’hui en tant que Prof contre la hausse, en tant que mère, mais surtout en tant que simple citoyenne. Le Sommet sur l’enseignement supérieur s’est conclu hier sur ce que nous pressentions : la décision de votre gouvernement de passer outre les leçons du printemps dernier en haussant les droits de scolarité. Je ne m’étendrai pas ici sur la différence de nature entre une indexation et une hausse, des économistes l’ont fait pour moi et j’imagine que vous ne manquez pas de professionnels capables de vous informer. Vous semblez avoir très bien intégré le (...)
***A l’occasion du Salon des ressources naturelles au Palais des congrès de Montréal*** ***Coinciding with the : Forum on Natural Resources at the Palais des Congrès in Montreal*** [English below] En avril dernier, les capitalistes de la Chambre de commerce de Montréal organisaient une grande foire à la destruction des territoires nordiques, le Salon du Plan Nord. Sans beaucoup de style, ils remettent ça cette année, sous le slogan « retrouvez le Salon des ressources naturelles ». Les pilleurs se rassemblent. Commandités en grand par les minières (Osisko) et les pétrolières des sables (...)
Le 3 janvier 2013, le gouvernement libéral ontarien a imposé une convention collective aux enseignants. Ce geste unilatéral a été permis par l’adoption préalable de la loi 115. La loi spéciale interdisant le droit de grève des enseignants a permis à la province d’imposer un contrat de travail sans affronter les syndicats des travailleurs. Après avoir rempli son objectif de contourner le processus de négociation, le gouvernement a abrogé la loi spéciale le 23 janvier dernier. Que fait la Loi 115 ? Cette loi spéciale a fait du bruit durant l’automne 2012 alors que des grèves éclairs d’une (...)
Il y a près d’un an, le journal Le Devoir présentait son bilan de l’année qui se terminait alors et titrait : 2011, l’année de l’indigné. Des références étaient faites aux nouveaux mouvements sociaux : Occupy/Occupons, mais bien sûr aussi aux révolutions du printemps arabe et aux mouvements des Indignados de partout en Europe. Pour lancer 2012 dans la même veine, Alternatives proposait au même moment le site Web www.indignez-vous.ca qui recueillait en quelques semaines plus de 1500 indignations en direction du gouvernement fédéral de Stephen Harper. 1500 personnes qui décriaient les politiques (...)
Avant le 14 janvier 2011, les médias tunisiens étaient l’un des trois piliers fondamentaux de la dictature de Ben Ali, avec la police et la justice. La censure touchait tous les domaines d’expression : de l’information aux arts et à la littérature. Un puissant appareil policier, doté de moyens technologiques perfectionnés surveillait l’Internet ; les journalistes critiques ou désobéissants étaient harcelés, parfois battus et emprisonnés. Les médias, publics ou privés, n’étaient que des instruments de propagande de l’État, et ceux qui les dirigeaient étaient méticuleusement choisis pour ne rien (...)
Montréal, le 18 octobre 2012 – L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), Alternatives, les Citoyens concernés par l’exploitation d’hydrocarbures au Québec, Coalition Saint-Laurent, la Fondation David Suzuki, Greenpeace, Moratoire d’une génération, Nature Québec et le Regroupement Interrégional Gaz de Schiste de la Vallée du St-Laurent invitent les représentants des médias à un rassemblement citoyen à Montréal au cours duquel ils livreront le message à l’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) que l’expansion des hydrocarbures et des énergies fossiles au (...)
Le tra­vail pour com­prendre la lutte du « Prin­temps Qué­bé­cois » est en cours. Le Centre de res­sources sur la non-violence (CRNV) vient tout juste de pu­blier un « Ca­hier de la non-violence » issu d’une étroite col­la­bo­ra­tion avec des étu­diantes fé­mi­nistes mi­li­tantes en lien avec la CLASSE in­ti­tulé Prin­temps qué­bé­cois : non-violence et déso­béis­sance ci­vile. De la lutte étu­diante au Prin­temps Érable Au prin­temps 2012, l‘histoire de la lutte pa­ci­fique au Québec se sera consi­dé­ra­ble­ment en­ri­chie. Une re­ten­tis­sante vic­toire, bien en­tendu par­tielle, c’est le ré­sultat de la lutte (...)
ISRAËL DOIT METTRE FIN À SON BLOCUS ILLÉGAL DE GAZA Action devant le consulat israélien Jeudi 21 juillet de 11h30 à 12h30 Israël a arraisonné illégalement le navire français La Liberté Al-Karama en eaux internationales. Le bateau, membre de la Flottille de la Liberté II avec à son bord un québécois, Stéphan Corriveau, voguait vers Gaza pour briser le blocus imposé illégalement par Israël à la population de Gaza depuis 2007. Nous invitons tous les citoyens et citoyennes de conscience : ● à venir exiger la fin du blocus de Gaza conformément au droit international, ● à condamner cet acte (...)
Grand rassemblement : samedi 18 juin à 14 heures à Montréal Où : sur René-Lévesque, coin St-Urbain - En face de l’Édifice d’Hydro-Québec - Métro Place des Arts Départ de la marche : 14:30 Le presque moratoire du gouvernement Charest sur le gaz de schiste est une stratégie politique pour calmer l’opinion publique et servir l’industrie gazière au détriment de l’intérêt des citoyens. Le comité d’évaluation environnementale stratégique (EES) qu’a mis sur pied le gouvernement est une imposture totale car les groupes environnementaux ou citoyens ainsi que les experts en politique énergétique sont tenus (...)
Des milliers de personnes se sont rassemblées au Havre les 21 et 22 mai, pour un défilé anti-G8, dans une ville en état de siège. Associations, syndicats et partis de gauche étaient réunis pour débattre des alternatives à « la dictature de la finance », alors que s’ouvre dans quelques jours le sommet du G8 à Deauville, en Normandie. Retour en images sur cette mobilisation. La manifestation du 21 mai a rassemblé ente 4.000 et 7.000 personnes dans les rues du Havre. Le caractère festif du cortège a contrasté avec le calme régnant dans une ville silencieuse. Les autorités avaient depuis quelques (...)
Pour la première fois de l’histoire, les leaders du G8 se réunissent cette semaine en France afin de discuter du rôle d’Internet et des technologies de l’information dans la société et l’économie actuels. Ce sommet, lancé hier à Paris, réunis des grands noms du monde des médias tels que le président exécutif de Google Inc., le président et directeur général de News Corp. et le fondateur de Facebook. Les discussions préliminaires menées hier et aujourd’hui ont abordé des sujets comme la régulation du contenu sur le web, les droits d’auteur, la cyber-criminalité, l’avenir d’Internet et les manières de (...)
Rassemblement de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics devant la Conférence de Montréal Du 6 au 9 juin prochain aura lieu le Forum économique international des Amériques : Conférence de Montréal. Ce forum rassemblera de nombreuses personnalités influentes issues des milieux politiques, du monde des affaires et de la finance du monde entier. Seront donc réunis ceux qui tiennent les cordons de la bourse, le tout, bien sûr, en l’absence de celles et ceux qui subissent les conséquences dévastatrices de leurs décisions, soit la majorité de la (...)
Il n’y a plus de doutes. Le vent qui a électrisé le monde arabe ces derniers mois, l’esprit des protestations répétées en Grèce, des luttes étudiantes en Grande-Bretagne et en Italie, des mobilisation anti-Sarkozy en France… est arrivé dans l’État espagnol. Il n’y a plus de place pour le « business as usual ». Les confortables routines mercantiles de notre « démocratie de marché » et ses rituels électoraux et médiatiques se sont vus soudainement perturbés par l’irruption imprévue dans la rue et dans l’espace public d’une mobilisation citoyenne. Cette révolte des indigné-e-s inquiète les élites (...)
Vendredi 29 avril, de 16:30 à 19 h 30 Coin rues Guy et de Maisonneuve, Montréal Métro Guy-Concordia Le comité ad-hoc de Montréal en solidarité avec le mouvement syrien pour la liberté fait appel aux québécois-es et canadiens-nes de toutes origines de manifester pour montrer leur solidarité avec ces demandes entièrement justifiables et raisonnables interpelées par des milliers de courageux-ses syriens-nes de diverses origines, tous et toutes unis-es dans les rues et les places publiques des villes et des villages à travers la Syrie. Parmi ces revendications, figurent les suivantes : (...)
Samedi, 9 avril 2011, à Montréal 12 h 30 : Rassemblement angle Président-Kennedy et de Bleury 13 h 00 : Départ Le Canada est en guerre en Afghanistan depuis plus de 9 ans, en soutien à un gouvernement corrompu et en alliance avec des forces qui ne sont pas plus respectueuses des droits des femmes et des droits de la personne que ne l’étaient les Talibans. À l’occasion de la campagne électorale et dans le cadre d’une journée pancanadienne de protestation, le Collectif Échec à la guerre vous convie à une action « Sons et noirceur de la guerre ». Cette action vise à dénoncer : (...)
LE POLE NORD FOND Sauvons le Père Noel et toutes les victimes des changements climatiques Montréal : Square Phillips Québec : Carré d’Youville 12 décembre à 14h00

Plus d'articles :  1 | 2

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca