Guerre

Dans le cadre du Sommet populaire contre la guerre et le militarisme, Alternatives s’associe à des dizaines d’organisations pour une déclaration ouverte pour en finir avec la logique de guerre et de domination ! En tant qu’organismes québécois voués à la défense et à l’élargissement des droits civils et politiques, économiques, sociaux et culturels, ici et partout dans le monde, En tant que citoyennes et citoyens du Québec épris de paix et de justice et soucieux de développer des relations internationales de coopération fondée sur l’égalité et la solidarité, 1. NOUS SOMMES INDIGNÉ-ES de la (...)
Le très réputé International Institute for Strategic Studies appelle à une refonte de la stratégie occidentale en Afghanistan, qui selon John Chipman, le directeur de l’IISS, est « trop ambitieuse, trop éloignée des objectifs primordiaux d’une politique de sécurité, et trop dommageable pour les efforts diplomatiques et militaires requis dans cette région et ailleurs » dans le monde. L’International Institute for Strategic Studies (IISS), basé à Londres, est une autorité au plan mondial concernant les questions militaires. Il rassemble l’élite des experts de la défense, des anciens hauts (...)
Ces jours-ci marquent la fin du délai fixé par le Conseil de sécurité des Nations Unies à l’Iran pour qu’il se plie aux exigences édictées par les États-Unis au sujet de sa recherche nucléaire et de son enrichissement de l’uranium à des fins médicales et de production d’électricité. La seule chose qu’on a pu prouver à ce sujet. La crainte que l’Iran cherche à produire des armes nucléaires n’est rien d’autre qu’une supposition. À propos de ce problème délicat, les États-Unis et leurs alliés occidentaux, dont deux des cinq puissances nucléaires ayant droit de veto, la France et le Royaume-Uni, appuyés (...)
« Nous avons amené la torture, les bombes à fragmentation, l’uranium appauvri, d’innombrables assassinats commis au hasard, la misère, la dégradation et la mort au peuple irakien, et on appelle ça apporter la liberté et la démocratie au Proche-Orient. » Harold Pinter (Prix Nobel de littérature) Irak ! Afghanistan ! Pakistan ! Ghaza ! Nous commençons à nous habituer à l’horreur des bilans macabres de dizaines de personnes journellement fauchées avec tout au plus une attention de quelques secondes, le temps de passer dans les médias européens et occidentaux à des informations évaluées selon (...)
Deux semaines et demie après la publication de 92.000 documents par le site WikiLeaks, une chape de plomb a été placée par la presse européenne sur les détails des documents révélant l’occupation brutale de l’Afghanistan par l’OTAN. L’hebdomadaire allemand Der Spiegel (bénéficiaire avec le Guardian et le New York Times d’un accès privilégié aux documents de WikiLeaks) avait fait figurer au premier plan les dossiers classifiés en exposant en particulier la collaboration des troupes d’élite allemandes avec les escadrons militaires visant des insurgés présumés pour des assassinats ciblés. Dans sa (...)
Ayant participé à la destruction d’autres pays lointains, notre ancien premier ministre - « émissaire de la paix » au Moyen Orient – peut désormais profiter des relations nouées lorsqu’il était « au service du peuple ». Tony Blair doit être inculpé, et non pardonné comme Peter Mandelson. Tous deux ont rédigé des mémoires à leur honneur et ont été payés des fortunes pour le faire. Tony Blair a touché 4,6 millions de livres sterling en guise d’acompte pour les siens qui paraîtront le mois prochain. Considérons la loi Proceeds of Crime Act. Blair a conspiré pour et lancé une guerre d’agression non (...)
Une jeune femme au visage mutilé. La légende : « Ce qui arrivera si nous quittons l’Afghanistan ». La couverture de Time fait débat. La couverture de Time Une jeune fille brune, ravissante, un trou béant à la place du nez. Elle s’appelle Aisha, elle a 18 ans et a eu le nez et les oreilles tranchés par les talibans pour avoir osé quitter son mari et sa belle-famille qui la battaient. Cette couverture choc du magazine américain Time s’accompagnait la semaine dernière de cette affirmation : « Ce qui arrivera si nous quittons l’Afghanistan ». Pour les talibans, l’Occident « massacre ses (...)
Le 29 Mars le magazine indien Outlook publiait le récit de la visite de la célèbre écrivaine dans les zones libérées de la guérilla conduite par le Parti Communiste Indien Maoïste. Ce récit qui donne à comprendre les raisons de la lutte armée a eu un très large écho national et international et constitue une critique radicale de la politique de guerre totale lancée contre la guérilla par le gouvernement indien sous le nom d’opération « GREEN HUNT » en anglais « chasse verte », mais en réalité gigantesque chasse à l’homme menée avec les techniques les plus sophistiquées de la guerre contre un peuple (...)
La médiation américaine visant à ranimer les discussions de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne est accueillie, chez les uns, avec scepticisme ou, chez d’autres, hostilité. Dans le monde arabe, certes, la division est moindre, mais le Hamas s’oppose à la démarche. Entre-temps, le discours dans la région est à peine moins belliqueux. Surtout, les bruits d’attaque sur Israël ou de frappe contre l’Iran se font plus inquiétants. Le cabinet Nétanyahou, faut-il comprendre, écarte moins que jamais une guerre « préventive » contre l’Iran « atomique ». Une telle attaque n’est possible, (...)
Cela fera bientôt dix ans que nous sommes en guerre en Afghanistan et bientôt huit en Irak. Des centaines de milliers d’Irakiens et des milliers de civils Afghans et Pakistanais ont été tués. Des millions ont été poussés vers des camps de réfugiés. Des milliers de nos propres soldats et marines sont morts ou sont estropiés physiquement ou psychologiquement. Nous finançons ces guerres, qui n’ont pas de véritable soutien populaire, en empruntant des milliers de milliards de dollars qui ne pourront jamais être remboursés, tandis que les écoles ferment, les états tombent en faillite, les services (...)
Le 19 mars 2003, une coalition de pays menée par les États-Unis envahissait illégalement l’Irak sous des prétextes mensongers. Après sept années de guerre et d’occupation militaire, où en la réalisation de la promesse de George W. Bush d’une « nouvelle ère de paix et de démocratie pour le Moyen-Orient » ? Et qu’en est-il du changement d’orientation du président Obama et de son engagement à retirer ses troupes d’Irak d’ici la fin de 2011 ? L’Irak, pays sacrifié Les États-Unis ont l’Irak dans leur mire depuis 1972, année de la nationalisation de l’industrie pétrolière. Mais c’est en 1991, au sortir de (...)
Washington vient de publier sa nouvelle doctrine nucléaire et s’apprête à signer un nouveau traité de limitation des armes avec la Russie lors d’un grand show médiatique. Pourtant, à y regarder de plus près, la position de l’administration Obama ne marque aucune rupture avec ce qui a précédé. Elle se contente d’adapter à la situation du jour la politique de l’administration Bush. Pire, elle élude les deux vraies questions : le bouclier antimissiles va t-il relancer la course aux armements, et les armes nucléaires vont-elles être remplacées par des armes stratégiques encore plus déstabilisantes ? (...)
La guerre, c’est parfois facile comme un jeu vidéo. La bavure aussi. Les 38 minutes de vidéo rendues publiques lundi par le site WikiLeaks.org -qui s’est fait une spécialité de révéler les documents que les autorités voudraient garder secrets- en sont la plus éclatante démonstration, avec une scène de la guerre ordinaire à Bagdad, il y a deux ans, au cours de laquelle un hélicoptère américain tire comme des lapins un groupe comprenant deux journalistes de Reuters et deux enfants. Voici la vidéo intégrale, qui dure 38 minutes et qui se regarde comme un mauvais remake d’« Apocalypse Now » : les (...)
Les invasions américaines en Irak et en Afghanistan n’auraient pas été possibles sans crédits massifs venus de Chine, d’Union Européenne, des pays producteurs de pétrole du Moyen-Orient ... - Photo : Al Jazeera Le Président Barack Obama a qualifié le budget de 3,8 trillions de dollars [un trillion équivaut à 1000 milliards de dollars - N.d.T], envoyé récemment au Congrès, d’étape importante pour restaurer la santé économique de l’Amérique. En fait, c’est une nouvelle dose fournie à un malade gravement dépendant d’une drogue dangereuse : la dette. Plus d’empires sont tombés en raison de finances (...)
« Le fort ne doit pas opprimer le faible. » Le Code d’Hammourabi il y a 38 siècles Cette « loi » du Code d’Hammourabi qui régna en Mésopotamie (Irak actuel) , d’il y a 1800 ans avant J.C. a apparemment été ignorée par l’Occident. La presse occidentale ne tarit pas ces jours-ci sur la « jeune démocratie irakienne » faisant preuve d’une amnésie immorale visant à présenter les envahisseurs comme des philanthropes venues apporter les « lumières de la démocratie aéroportée » à ces peuples barbares parce que riches d’une civilisation qui a vu l’émergence de l’humanité. Petit rappel pour fixer les idées : (...)
Comment pouvait-on justifier une attaque contre l’Irak ? Il fallait au préalable fournir à l’opinion publique internationale la preuve que Saddam Hussein était en possession d’armes nucléaires et biologiques. À cette fin, on a fondé aux Etats-Unis ce que certains appellent le « Bureau pour l’information et la désinformation », en anglais l’Office of Strategic Influence (OSI). Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, c’est le Pentagone qui s’occupe directement de ces affaires-là. Avant, il existait bien quelque chose du même genre, mais ça dépendait du Département d’État. À présent, (...)
Exprimant leur « honte » devant l’opération Plomb Durci dont la plupart des victimes étaient des civils, Arik Diamant et David Zonsheine, tous deux soldats de réserve, s’élèvent contre une stratégie de confrontation avec le Hamas qu’ils jugent inefficace pour Israël et appellent à un dialogue direct avec un groupe qui représente une partie importante du peuple palestinien et a prouvé par le passé sa capacité à faire respecter un accord. --- L’assassinat récent d’un militant du Hamas à Dubaï, qui s’apparente à du terrorisme d’Etat, montre que la voie choisie en Israël est toute autre. Le Hamas, s’il (...)
Enquête primée par « Projet Censuré » Nous reproduisons ici la première des 25 enquêtes primées par « Projet Censuré » en 2009. Il s’agit du travail de Michael Schwartz, que nous avions diffusé en 2007, et que Joshua Holland, Luke Baker, Maki al-Nazzal et Dahr Jamail ont poursuivi. Plusieurs sources officielles permettent de valider les études des sondeurs d’ORB et des démographes du « Lancet » et d’établir que l’invasion anglo-saxonne et l’occupation de l’Irak ont causé la mort de plus d’un million de civils. Cette information, qui a été relayée par les médias dans les Etats dont les gouvernement (...)
L’administration Obama préfère souvent tuer les suspects de terrorisme plutôt que d’essayer de les faire prisonniers, démontre ce dimanche le Washington Post. Ce n’est pas le premier article à ce sujet, mais le Post fait là une nouvelle synthèse éclairante des dessous de la guerre au terrorisme. Le Washington Post revient en particulier sur la traque d’un leader d’Al-Qaeda en Somalie, en septembre. Les services américains avaient reçu l’information que le kenyan Saleh Ali Nabhan, soupçonné de faire le lien entre Al-Qaeda et ses alliés est-africains, allait traverser en voiture le sud de la (...)
Les USA se ruinent à vouloir maintenir leur statut de super puissance par de coûteuses guerres et un budget militaire gigantesque financés à crédit. Pour Eric Margolis, le complexe militaro-industriel, contre lequel le président Eisenhower avait mis en garde lors de son discours d’adieu, entraîne le pays vers sa chute et Obama, comme son prédécesseur, abuse ses concitoyens en recourant à l’emprunt pour continuer à maintenir l’illusion d’un empire aujourd’hui vacillant. Le président américain Barack Obama a qualifié d’étape importante dans le rétablissement de la santé économique de l’Amérique le (...)
Il paraît qu’à Goma la guerre est finie, que la capitale du Nord Kivu est entrée dans une ère qualifiée désormais de « post conflit ». C’est en tous cas ce que les autorités de la province, civiles et militaires, ont répété au Ministre belge des Affaires étrangères Steven Vanackere. Dans le camp de réfugiés de Mugunga, Jacques Kayumba, originaire du nord de la province, n’hésite pas à contredire cette vérité officielle : alors qu’il se préparait à regagner son village de Mukana, des messages lui sont parvenus « si vous rentrez, vous serez tué…. »Depuis lors, cet agriculteur, un Hutu congolais, a appris (...)
Hillary Clinton a déclaré que l’insécurité au Yémen est une menace régionale et globale Que se passe-t-il au Yémen dont on dit que c’est la nouvelle poudrière qui va faire exploser la marmite du Moyen-Orient ? Petit pays de 20,9 millions d’habitants avec une superficie de 527.970 km², un taux d’alphabétisation de 47,7%, il est composé de musulmans sunnites (55%), et de musulmans chiites (42%), les autres habitants chrétiens, hindouistes, juifs. C’est une République islamique. Sa principale ressource est le pétrole. Son PNB-PPA par habitant (à parité de pouvoir d’achat) (en dollars) est de 751. (...)
Cher Président Obama, Voulez-vous vraiment être un nouveau « président de guerre » ? Si vous vous rendez demain soir à West Point pour annoncer une escalade, au lieu d’un retrait des troupes en Afghanistan, vous serez un nouveau président de guerre. Purement et simplement. Et du même coup, vous ferez la pire chose que vous puissiez faire - détruire les espoirs et les rêves que tant de millions de gens ont placés en vous. En un seul discours demain soir, vous pourriez transformer en cyniques désabusés la multitude de jeunes qui ont formé la cheville ouvrière de votre campagne. Vous allez leur (...)
Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) présente une conférence publique de DENIS J. HALLIDAY : Examen critique du rôle des Nations Unies depuis la Guerre du Golfe Perspectives pour l’avenir MARDI LE 1er DÉCEMBRE 2009, à 7:00 pm au Centre Saint Pierre 1212 rue Panet (coin René Lévesque E), Montréal (Métro : Beaudry) Denis Halliday a passé une bonne partie de sa carrière auprès des Nations Unies, impliqué dans des actions d’aide humanitaire. In 1997, il fut nommé Sécretaire général adjoint et directeur du programme humanitaire en Irak. Un an plus tard, après 34 ans de service au (...)
Les Etats-Unis et ses alliés planifient d’augmenter de façon importante le nombre de leurs soldats en Afghanistan. Dans une allocution télévisée qu’il donnera mardi prochain à l’école militaire de West Point, le président américain Barack Obama annoncera son intention d’augmenter le contingent de l’armée américaine en Afghanistan d’environ 30.000 soldats. Il y a actuellement 68.000 soldats américains dans ce pays. Le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen cherche au même moment à ce que les pays européens déploient 10.000 soldats de plus en Afghanistan. Et tout laisse croire qu’on (...)
Le 29 octobre 2001, en plein assaut contre les Talibans au pouvoir en Afghanistan, l’ambassadeur du régime en poste à Islamabad a donné une conférence de presse chaotique devant plusieurs dizaines de journalistes assis sur l’herbe. A droite du diplomate Taliban se tenait son interprète, Ahmad Rateb Popal, un homme imposant. Comme l’ambassadeur, Popal portait un turban noir et une énorme barbe en brousaille. Il portait aussi un bandeau sur son œil droit, un prothèse au bras gauche et sa main droite était déformée par des blessures infligées lors d’un accident de manipulation au cours d’une (...)
Dans les coulisses diplomatiques, on parle de plus en plus de la possibilité pour Israël de lancer une nouvelle attaque contre le Liban. Apparemment, le gouvernement israélien aurait renoncé à tenter une opération militaire contre l’Iran à la demande pressante de l’administration américaine qui souhaite laisser toutes ses chances au processus de dialogue entamé avec Téhéran ; et surtout qui ne peut se permettre un nouveau bourbier en Iran, alors que les dossiers sanglants en Irak et en Afghanistan n’ont toujours pas été réglés. Des sources diplomatiques révèlent ainsi que face à l’impasse (...)
Depuis l’élection de Barack Obama, les observateurs commentent l’effervescence qui agite les coulisses de la Maison Blanche et du Pentagone. Apparemment, le nouveau président essaye de réparer les dommages causés par les démarches irresponsables et imprudentes de l’ère Bush et recentre les ÉU autour d’une nouvelle série de politiques. La tâche sera ardue. En parallèle, de nombreuses personnes pensent que le déclin à long terme des ÉU est inévitable, en partie à cause de ses propres fractures internes et en partie à cause de l’essor de pouvoirs émergents comme le Brésil, la Russie l’Inde et la (...)

Interview de Gilles Devers, représentant à La Haye de centaines d’ONG - dont Alternatives International - qui se sont constituées pour amener à la barre le gouvernement Olmert : processus nécessaire pour que les Etats comprennent que l’ordre mondial ne peut pas être fondé sur des crimes contre l’humanité.

RAMALLAH, Feb 17 (IPS) - Israel is bracing for a wave of lawsuits accusing the Jewish state of substantial human rights violations during its 22-day military assault on Gaza which left more than 1,300 Palestinians dead and nearly 5,000 wounded, more than half of them civilian. The International Committee of the Red Cross (ICRC), Amnesty International (AI) and Human Rights Watch (HRW) have confirmed that phosphorous bombs were used over Gaza. It is against international law to use phosphorous in densely crowded civilian areas. According to Amnesty, Israel tanks also fired (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca