Culture

Les valeurs anarchistes ont le vent en poupe. De plus en plus de citoyens s’activent sans demander l’aide des autorités. Discrètement, des idées libertaires envahissent l’espace social : les centres communautaires, les évènements culturels, les manifestations, les coopératives… Le mouvement, dont les principaux piliers sont l’égalité, la solidarité et la fraternité, souffre d’une réputation sulfureuse. « Il y a des anarchistes partout, plein de gens partagent notre critique du pouvoir mais ils ne le savent pas » explique l’artiste anarchiste Norman Nawrocki. Retour sur trois préjugés qui nuisent (...)
Ils ont marqué l’histoire du football, et pas seulement par leur jeu. Socrates au Brésil, Carlos Caszely au Chili, Robbie Fowler au Royaume-Uni : ces joueurs se sont engagés à leur manière en faveur des opprimés. Les deux premiers contre les dictatures latino-américaines, le troisième en faveur des dockers en grève de Liverpool. A l’heure où le foot est totalement dominé par l’argent et une logique économique malsaine, ces trois portraits, extraits du livre « Comment ils nous ont volé le football », édité par le journal Fakir, nous rappellent qu’une autre conception du football est possible. Un (...)
Fougueuses et explosives, Marie-Pier Labrecque et Mylène Mackey nous présentent depuis mardi dernier leur tout nouveau spectacle au Théâtre La Chapelle. ELLES XXx est un collage de numéros théâtraux à saveur féministe. En 90 minutes, vous saurez tout ce que vous avez besoin pour vous initier au féminisme. Vous êtes déjà initié-e ? Vous aurez 90 minutes pour savoir ce qui met les deux comédiennes en colère. Parce que les deux finissantes de l’École Nationale de Théâtre en 2011 sont en colère. En colère contre les préjugés sur l’homosexualité, les religions qui oppriment, l’hypersexualisation, les (...)
La bataille qui se joue en ce moment pour imposer une réglementation dans le domaine du livre est particulièrement significative. Nous avons d’une part le milieu du livre tout entier, les libraires, les auteurs et les éditeurs, qui réclame à grands cris, et avec une rare unanimité, cette réglementation. Nous avons des preuves que cette réglementation fonctionne et qu’elle protège à la fois la diversité des publications et l’accessibilité aux livres. Des chiffres éloquents circulent : une comparaison entre la France et la Grande-Bretagne montre que de 1996 à 2007, l’inflation a été de 11,9% (...)
La semaine dernière avait lieu le 4e festival du film franco-arabe dans les Territoires palestiniens. Une semaine de projection dans différentes villes : Bethléem, Naplouse, Ramallah, Jénine, Gaza, Hébron et Jérusalem-Est. 12 films ont été présentés. 12 films de réalisateurs arabes (Liban, Tunisie, Egypte, Palestine) dont 3 Palestiniens. L’occasion de plonger dans l’univers cinématographique palestinien. Un univers en devenir, qui se cherche mais qui produit aussi des petites pépites. Le public a pu découvrir Condom Lead, le court-métrage réalisé par 2 frères Gazaouis et sélectionné au (...)
Considéré jadis comme un moteur de création et d’innovation, le droit d’auteur est désormais perçu par certains comme une restriction de l’accès à l’information et un monopole sur la culture. Des mouvements alternatifs aux grandes corporations, en passant par la classe politique, une remise en cause des droits que l’on reconnaît aux auteurs se fait entendre. Le droit d’auteur aurait-il fait son temps ? Le Journal des Alternatives a rencontré Maître Normand Tamaro, un des rares spécialistes en matière de droits d’auteur et de propriété intellectuelle du pays. Irréductible défenseur des (...)
Les 22 et 23 janvier derniers, la Commission de vérité et de réconciliation entreprenait la portion québécoise de ses audiences pancanadiennes à Maliotenam, une réserve innue de la Côte-Nord. La Commission a pour mandat de rendre public ce qui s’est produit durant la sombre époque des pensionnats autochtones. Ces écoles, chapeautées par l’Église, avaient ouvertement reçu du gouvernement le mandat de « civiliser » les amérindiens. Entre 1870 et 1996, ce sont 150 000 enfants qui ont fréquenté les 130 pensionnats que comptait le Canada. En dépit du portrait pessimiste qui est souvent brossé de la (...)
Adapté du roman de Valérie Zennati, le film Une bouteille dans la mer de Gaza réalisé par Thierry Binisti aborde le conflit israélo-palestinien d’un autre œil, sans prendre parti. En effet, il montre la vie quotidienne des gens autant du côté israélien que palestinien. « Pour la première fois, je ressentais les deux côtés en même temps, et j’ai voulu le rendre », affirme Thierry Binisti en parlant de la réalisation du film. Plongés dans un conflit qui dure depuis plus d’un demi-siècle, ces peuples vivent avec la peur, la haine et l’incompréhension engendrés par les multiples affrontements du (...)
Au fil des époques, la définition de l’art, ou plutôt le rôle que l’on attribue à celui-ci ne cessa d’évoluer. Aujourd’hui, deux écoles de pensées dominent toujours le milieu artistique, c’est-à-dire, le formalisme et l’art engagé. D’une part, le formalisme fait référence à une conception de l’art qui met l’emphase sur l’aspect esthétique de la chose ; « la forme plutôt que le fond », comme le suggèrerait la doctrine d’un mouvement artistique du 18ième siècle, l’art pour l’art. C’est dans le but de s’opposer aux œuvres d’artistes tels que John Ruskin que naquit le mouvement. Celui-ci fût appuyé par (...)
En quoi le parcours des réalisatrices est-il différent de celui de leurs confrères ? Quelles embûches spécifiques rencontrent les femmes ,cinéaste ? Pourquoi si peu d’entre elles accèdent au long métrage de fiction ? Comment remédier à la situation ? RÉALISATRICES ÉQUITABLES et L’association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) vous convient au dévoilement des résultats de l’étude Encore pionnières. Parcours des réalisatrices en long métrage de fiction au Québec. Cette importante recherche a été menée par les chercheures Anna Lupien et Francine Descarries phd de l’Institut de recherches (...)
Qu’est ce que c’est ? Un spectacle pour financer la campagne pour le Moratoire D’une Génération, regroupement civil qui milite pour un moratoire concernant l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste. Pourquoi ? Afin que l’organisme maintienne la pression pour un moratoire sur le gouvernement Charest. Il y aura entre autres le dépôt d’un ultimatum, remis la journée même, et l’organisation d’une marche symbolique entre Rimouski et Montréal (550 km). C’est où ? Au Lion d’or, 1676 Ontario est Je vais voir qui ? Tricot Machine, Gaële, Urbain Desbois, Pol Pelletier et plusieurs autres, la (...)
L’impérialisme est défini généralement comme « la politique d’un pays qui cherche à conserver ou à étendre sa domination sur d’autres peuples ou d’autres territoires ». Les États-Unis n’ont pas une politique coloniale traditionnelle en ce sens qu’ils ne visent pas à occuper ou à annexer directement des territoires. Leur hégémonie s’exprime de préférence à travers l’expansion de sphères d’influence. Pour ce faire, ils allient des moyens culturels, médiatiques, économiques, politiques, etc. Cette approche pluridimensionnelle n’exclue pas pour autant l’usage de la force militaire qui reste le pilier de (...)
Durant le tournage du Forum social africain en 2008 à Niamey au Niger, les reporters Steve Patry et Santiago Bertolino ont fait la connaissance du rappeur Koye. Cet artiste engagé fait partie de ces Africains qui ont fait le choix de rester dans leur pays pour changer les choses. En plus d’être le chanteur vedette du populaire groupe de rap nigérien Wasswong, Koye s’implique dans sa communauté. Il anime une émission de radio à la radio communautaire d’Alternative-Niger où il donne la parole à des groupes de musiques, ceux-ci sont alors amenés à parler de leurs arts, mais aussi à s’exprimer (...)
Le 32e festival du film de Douarnenez a accueilli du 22 au 29 août « les peuples du Caucase ». Tout les ans en effet ce très beau petit port de pèche de la pointe occidentale de la Bretagne présente des films de fiction ou documentaires, tout nouveaux ou très anciens, illustrant la vie et la culture de peuples du monde. L’an dernier c’était le Liban, les années précédentes les peuples colonisés, les milles et unes Bretagne ou les peuples des Balkans, et aussi auparavant les Noirs américains, le Kurdistan, les Palestiniens, les Maoris, etc. sans oublier les Basques ou les Occitans et les (...)

Photo : Fanny-Pierre Galarneau
Être architecte de transformations sociales, agent multiplicateur de ses propres alternatives, porte-voix et témoin qu’un autre monde est possible, voici les possibilités inouïes des stages jeunesse.

Les stages soulignent la nécessité de participer à la concrétisation d’alternatives viables. Pour construire, il est également fondamental de créer des espaces citoyens de réflexion, de partage des savoirs permettant collectivement de dessiner des avenues plus saines pour la Terre-Mère. La 3e édition du Forum social des Amériques au Guatemala a su répondre à ces préoccupations.


Learning is a two-way street – or so the members of Nomadic Massive experienced during a short jaunt to Brazil last November, a follow-up to a similar visit here by Brazilian hip hop artists earlier in 2008. The multi-ethnic, socially-engaged hip hop collective, based in Montreal, hit the road with more than just a few performances on the agenda – a heavy dose of musical and cultural exchange were also in the mix. They paid a visit to the
Brazilian chapter of the international hip hop awareness group Universal Zulu Nation, held an informal talk at Fundação Casa, a juvenile youth detention center in São Paolo, and hung out with legendary b-boy Nelson Triunfo. But what marked them the most was more intangible : an exposure to a society that was open to discussing hip-hop as a valid cultural phenomenon, from government officials all the way to street level.

Ottawa veut davantage favoriser les productions cinématographiques commerciales. Les cinéphiles montréalais perdent les salles d’Ex-Centris, Les diffuseurs publics crient famine. De gros nuages gris planent sur le documentaire. Internet ouvre cependant de nouvelles perspectives. Charles Gervais s’est entretenu avec Monique Simard, directrice générale du Programme français de l’Office national du film (ONF), pour savoir quel impact aura Internet sur le documentaire.

La crise économique mondiale, les trop lourds processus de production cinématographique et l’attrait pour une plateforme qui rapproche le public des créateurs figurent sans doute parmi les raisons qui motivent les documentaristes à se tourner de plus en plus vers la toile pour y présenter leurs projets. Voici quelques documentaires qu’on retrouve sur le Web.

L’Empire, la démocratie, le terrorisme. Eric J. Hobsbawn. Édition André Versaille/Le Monde diplomatique. 2009. 178 pages (traduit de l’anglais par Lydia Zaïd). L’historien britannique Eric J. Hobsbawn vient de publier un recueil de conférences prononcées au cours des dernières années sous le thème de L’Empire, la démocratie et le terrorisme. L’auteur d’une série d’ouvrages sur le capitalisme et la modernité poursuit sur les enjeux du XXIe siècle un peu comme il l’avait fait lors de ses entretiens avec Antonio Polito en 2001. Ces courts textes, qui portent sur des thématiques comme la guerre et la (...)
L’Altermondialisme Francis Dupuis-Déri, Boréal, Montréal, 2009, 127 pages. Dans ce court livre de poche, Francis Dupuis-Déri fait le survol de l’altermondialisme de manière claire et synthétique. Il présente ainsi les principales organisations de ce « mouvement des mouvements » (les paysans, les syndicats, la Marche mondiale des femmes, etc.), ainsi que des auteurs marquants comme Naomi Klein, Noam Chomsky ou Walden Bello. Des clivages marquent évidemment l’altermondialisme. Francis Dupuis-Déri identifie tout d’abord les tiraillements entre les réformistes plutôt sociodémocrates (les (...)
The 1893 Columbian Exposition in Chicago bemused visitors with its unique Middle Eastern Cairo Street. But the representation of Islam did not get a warm reception— the audience likened the Islamic call to prayer to the noise of a dogfight! Even in the twenty-first century, the Western media struggles to face reality: Muslims, far from being a mere sideshow, comprise a remarkably large part of those who immigrate to the West. Since the 1960s, Muslims in the West have progressed steadily from the realm of the “invisible—newcomers to new lands with little public voice of recognition— (...)

Hochelaga. Peu d’entre nous s’en souviennent, mais c’est le nom qu’a porté l’île de Montréal pendant des siècles. Réunies jusqu’à la fin avril au MAI, les œuvres de six artistes autochtones canadiens tentent de faire le pont entre l’histoire occultée d’Hochelaga, terre des Iroquois du Saint-Laurent, et le Montréal contemporain.

Le bruit des os qui craquent À Montréal, au Théâtre d’Aujourd’hui, à partir du 31 mars. La pièce raconte la fuite de deux enfants-soldats. La mise en scène de Gervais Gaudreault situe l’action dans deux espaces-temps différents. D’un côté, Elikia et Joseph fuient le camp des rebelles dans la forêt. De l’autre, Angelina, l’infirmière, témoigne de la réalité des enfants-soldats devant une commission. De rigoureuses recherches sur le sujet ont conduit l’auteure à passer cinq semaines en République démocratique du Congo en 2006. Suzanne Lebeau a rencontré Amisi et Yaoudé à l’Espace Masala, un centre (...)
Qui aide qui ? Une brève histoire de la solidarité internationale au Québec Pierre Beaudet, Boréal, Montréal, 2009, 208 pages. La coopération internationale ne date pas d’hier au Québec, puisque les Canadiens français constituaient une pépinière de missionnaires pour l’Église au 19e siècle. Dans son ouvrage destiné au grand public, Pierre Beaudet suit l’évolution de cette « coopération internationale » de ses débuts à aujourd’hui, tout en montrant très bien le contexte géopolitique qui la façonne. Il explique, par exemple, comment la décolonisation et la guerre froide après la Deuxième Guerre (...)
Congo Eza au Cinéma du Parc du 3 au 30 avril Photos de Philippe Koudjina à l’ONF (rue Saint-Denis) du 9 au 30 avril. Afriques Nouvelles Images organise deux expositions de photos sur l’Afrique en avril à Montréal. L’expo Congo Eza présente 25 photographes de la République démocratique du Congo qui tentent de saisir l’âme de leur vaste pays, que ce soit par des photos de mariages, de funérailles, à l’école ou dans la rue. Les images, regroupées en huit thèmes, sont accompagnées de textes de quatre écrivains de Kinshasa et de Lubumbashi La seconde exposition nous amène au Niger. Elle nous fait (...)
The September 11 2001 Al-Qaeda terrorist attacks shook the White House into a state of controlled panic and the nation into exhaustive asymmetric warfare. Worse, no one really knew if graver threats yet loomed. Led by George W. Bush’s itchy trigger finger and Dick Cheney’s nightmarish scenarios, this ignorance turned the ensuing counterterrorist war into a battle for the country’s soul. Jane Mayer’s The Dark Side is a well-documented and lucidly written testimony of how the Bush administration sacrificed the sacred habeas corpus. It will fascinate readers who were frustrated by the (...)
La femme au cinéma est née de la projection d’idéaux proprement masculins. Qu’elle soit fatale, mystérieuse, ingénue ou maternelle, elle épousait les désirs du réalisateur qui la filmait. Derrière sa lentille, il mettait en image sa vision rêvée de la femme et influençait par ce fait même son comportement social, son rapport avec elle-même et avec les hommes. Du mouvement féministe des années 1970 et 1980 est née une solidarité entre réalisatrices. Elles cherchent alors à s’émanciper de l’idéal féminin de l’époque et à amener un autre point de vue au cinéma. Elles deviennent alors camerawoman et (...)
L’encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme Documentaire de Richard Brouillette. Dès le 27 février au Cinéma Parallèle (Ex-Centris) à Montréal. Au Cinéma Le Clap à Québec et au Cinéma Paraloeil à Rimouski en mars 2009 (dates à confirmer). Il aura fallu douze ans d’acharnement au réalisateur Richard Brouillette pour que son film L’Encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme voie le jour. Il faut dire qu’il s’agit de quelqu’un de très engagé (et aimé) dans sa communauté à titre de défenseur du cinéma indépendant - au sein de Main Film et la Casa Obscura par exemple. (...)
Festival de films sur les droits de la personne de Montréal (FFDPM) Du 12 au 22 mars à Montréal, au Cinéma du Parc et au Cinéma ONF ; aussi à Québec au Musée de la Civilisation. La quatrième édition du Festival de films sur les droits de la personne de Montréal s’ouvrira avec la projection en première nord-américaine du film 8 réalisé par Jane Campion, Gael Garcia Bernal, Jan Kounen, Mira Nair, Gaspar Noé, Abderrahmane Sis-sako, Gus Van Sant et Wim Wenders. Les huit courts-métrages visent à rappeler aux politiciens et au public qu’en 2000, 191 pays s’étaient fixé les huit Objectifs du (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca