Boycott, désinvestissement et sanctions sur Israel

Désormais, par décision de justice, il y a deux types sanguins en Israël : le sang juif et le sang non-juif.

KHAN YOUNIS, Bande de Gaza Tôt dans la matinée du 30 mars, mon fils Ali, âgé de 7 ans, a vu que je me préparais à sortir. C’était inhabituel pour un vendredi. « Où vas-tu, papa ? » – « À la frontière. Participer à la Grande Marche du Retour. » La Grande Marche du Retour est le nom donné aux 45 jours de protestation le long de la frontière entre Gaza et Israël. Elle a commencé le 30 mars, le « jour de la terre » commémorant les massacres de six Palestiniens d’Israël qui avaient protesté contre les confiscations de terres en 1976, et se clôturera le 15 mai, jour du 70e anniversaire de la Nakba, qui (...)
La vidéo, diffusée depuis la frontière de Gaza le 30 mars 2018, montre à gauche un homme, identifié comme étant Abed el-Fatah Abed e-Nabi, 18 ans, qui reçoit une balle dans le dos alors qu’il est en train de courir. Il aurait été tué. Étant de tempérament modéré, je ne suis guère fait pour décrire en détail la sauvagerie avec laquelle l’État juif a exécuté 17 de ses deux millions de prisonniers de Gaza (et blessé quelque 1400 autres) à l’occasion de la Fête juive de la libération vendredi dernier. Heureusement, pourtant, il n’y a pas besoin d’un tel talent descriptif. Les choses que tout le monde doit (...)
Voix juives indépendantes – Canada (VJI) a approché des douzaines d’organisations syndicales, étudiantes, communautaires et de défense des droits civiques de partout à travers le pays afin qu’elles soutiennent une lettre ouverte défendant le droit des Canadiens de critiquer librement l’État d’Israel et d’utiliser le boycott, la cession d’investissements et l’imposition de sanctions comme moyens légitimes de protestation. La lettre ouverte, intitulée “Il faut s’opposer à la menace du gouvernement du Canada à criminaliser la critique d’Israël”, condamne les attaques répétées du gouvernement du Canada (...)
Les élections en Israël sont d’une complexité particulière en raison d’un système électoral proportionnel qui se traduit par une pléthore de partis politiques ayant remporté des sièges à la Knesset, le parlement israélien. Comme il est pratiquement impossible pour un parti d’obtenir une majorité de sièges, le gouvernement est donc toujours un gouvernement de coalition. Lors des dernières élections en Israël, en janvier 2013, le Likoud de Benjamin Netanyahou a remporté suffisamment de sièges pour aborder d’autres partis sur la droite (et l’extrême droite) – comme le parti religieux Shas, le parti (...)
720 tonnes de munitions sont tombées sur Gaza entre le 8 juillet et le 26 aout 2014 pendant l’opération “Bordure protectrice”, soit deux tonnes par kilomètre carré. La violence de ce dernier assaut devient plus claire encore quand on compare ces chiffres avec ceux de l’opération israélienne précédente. En 2008/2009, c’est 50 tonnes de « Plomb durci » qui s’étaient abattues sur l’enclave palestinienne. Il est important de rappeler que ces bombes et obus ne sont pas tombés sur un terrain vague ni au milieu d’un désert mais sur des femmes, des hommes, des enfants. La bande de Gaza est l’un des (...)
INTERVIEW • L’offensive sur Gaza a rendu évidente l’hégémonie de la droite raciste et militariste en Israël. Au point de faire peur à de nombreux citoyens qui ne reconnaissent plus leur pays et craignent de le voir disparaître, témoigne Michel Warschawski. Que dit l’offensive militaire contre la bande de Gaza de la société israélienne ? Quelles conséquences aura-t-elle sur l’avenir du Proche Orient ? Basé à Jérusalem, le journaliste franco-israélien Michel Warschawski, ardent opposant à la colonisation, est aussi un fin analyste du conflit. Bien connu des lecteurs du Courrier, dans lequel il tient (...)
Il y a 10 ans aujourd’hui, la Cour internationale de justice (CIJ) statuait que le Mur de séparation géant qui ceinture et charcute les Territoires palestiniens est illégal. Saisi par l’Assemblée générale des Nations unies, le bras juridique de l’ONU émettait le 9 juillet 2004 un Avis consultatif déclarant que « la construction du Mur (par Israël, puissance occupante), et le régime qui lui est associé (imposé auX Palestinien(ne)s), sont contraires au droit international ». L’Avis de la CIJ estimait qu’ « Israël ne saurait se prévaloir du droit de légitime défense ou de l’état de nécessité, pour (...)
Ben White expose les quatre raisons principales pour lesquelles un boycott des marchandises israéliennes profite au peuple palestinien. Alors que les gouvernements et les organisations de la société civile à travers le monde développent leurs efforts pour cibler les marchandises produites dans les colonies illégales d’Israël, le gouvernement israélien et les anti-BDS renforcent leur propagande contre la campagne BDS. L’une des principales tactiques adoptées par ceux qui veulent enrayer l’afflux de boycotts consiste à déclarer qu’en fait, ces mesures nuisent aux Palestiniens. C’est sur (...)
Nous y sommes. Le 29 novembre est la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. C’est aussi la journée où l’ONU a passé la résolution qui a conduit à la partition de la Palestine en 1947. En 2012, c’est durant cette journée que le Forum social mondial Palestine libre a été lancé à Porto Alegre au Brésil. Le même jour, l’Assemblée générale de l’ONU a voté massivement en faveur—à 138 voix contre 9—d’accorder à la Palestine le statut d’état observateur non membre. Par son vote contre cette résolution, le Canada rejoint l’axe du mal aux côtés des États-Unis et d’Israël. D’après les médias (...)
À l’heure où ces lignes sont écrites, l’offensive israélienne contre Gaza est toujours en cours. Même si l’avenir est incertain, il est néanmoins déjà possible de tirer un premier bilan des événements de ces derniers jours. 1) L’État d’Israël et les victimes des tirs de roquettes : les prophéties auto-réalisatrices Il ne s’agit pas ici de nier la réalité des tirs de roquettes sur le sud d’Israël, ni même le fait qu’ils aient considérablement augmenté au cours de l’année 2012. Les chiffres de l’armée israélienne et des groupes armés palestiniens concordent sur ce dernier point. Mais l’un des points sur (...)
L’assassinat du chef militaire du Hamas, Ahmed Jabari, mercredi, était le début d’une opération militaire israélienne contre la bande de Gaza. L’opération, « Pilier de Défense », n’est pas une réponse à cinq jours d’escalade militaire à la frontière de Gaza, mais une offensive préméditée, préparée plusieurs mois auparavant par l’armée et les services de Sécurité générale (GSS) d’Israël. L’offensive israélienne a été déclenchée alors qu’à l’évidence, l’Égypte avait réussi à négocier une trêve entre Israël et les factions palestiniennes, trêve qui aurait mis fin à la flambée de violences de la semaine passée. (...)
En cette fin d’après-midi estivale à Tel-Aviv, à l’heure où les touristes profitent du coucher du soleil en flânant sur le front de mer, Suleyman retrouve ses amis dans le square Lewinsky, une aire de jeu des quartiers sud de la capitale, devenue aujourd’hui le symbole de la détresse dans laquelle se retrouve plongée une partie des réfugiés sub-sahariens d’Israël. Ils sont nombreux à se rendre ici quotidiennement pour profiter d’un repas distribué par les ONG du quartier. Alors que tout le monde patiente en attendant le début de la distribution, Suleyman s’évertue à me conter avec précision la (...)
Cette suspension pourrait gêner la politique sécuritaire de Mahmoud Abbas. Une partie du Congrès américain semble décidée à faire payer cher aux Palestiniens leur campagne pour l’adhésion de leur État à l’ONU. À titre d’avertissement, les élus américains ont bloqué le versement d’une tranche de 200 millions de dollars d’aide destinée à l’Autorité palestinienne. Le pactole correspond à un tiers de l’aide annuelle versée par les États-Unis. Cette sanction a été prise contre l’avis de Barack Obama par des membres du Congrès surtout républicains à l’approche de l’élection présidentielle de l’an prochain. (...)
La Palestine n’est pas un État. Quoi qu’en disent ses partenaires à l’ONU. Mais une éventuelle reconnaissance en tant qu’Etat relancerait la longue marche des Palestiniens vers l’indépendance et la paix. L’embryon d’État palestinien n’a cessé d’inquiéter, depuis plus de soixante ans. La Cisjordanie, dont la forme suggère étrangement un fœtus, étouffe de plus en plus sous l’occupation, les murs, les postes de contrôles militaires et les colonies israéliennes. Le cordon vital qui la relie à la Bande Gaza a été presque entièrement rongé par un siège qui touche aussi bien le ciment que les (...)
L’actualité internationale du mois de septembre sera marquée par le projet de vote sur l’« État palestinien » à l’ONU. La direction de l’Autorité Palestinienne de Ramallah (AP) entend en effet demander aux Nations Unies la reconnaissance, voire même l’admission comme État membre, de la Palestine. C’est en tout cas ce qu’elle affirme aujourd’hui, et c’est sur cette hypothèse que je raisonnerai. Chacun a pu constater, à ce titre, une certaine agitation diplomatique, mais aussi des débats, de plus en plus explicites, au sein du mouvement national palestinien et du mouvement de solidarité avec la (...)
Ça y est ! Le bateau est acheté ! L’annonce a été faite le 5 mai dernier par le comité organisateur qui fait campagne pour réunir les sommes nécessaires pour défrayer les coûts d’une expédition qui comprendra une quarantaine de militantes et militants du Québec et du Canada. Par ailleurs, près de 90% de la somme nécessaire a été réunie mais il en manque encore, notamment pour les fournitures qui seront transportées vers Gaza. Le but de l’expédition du bateau, rebaptisé Tahrir pour libération en langue arabe : briser le terrible blocus que subissent 1,6 million de personnes depuis 2007 ! Pour Manon (...)
Tout est à nous ! L’attaque de la Flottille par Israël en mai 2010, "loin d’intimider le mouvement de solidarité, ... a renforcé sa détermination et contribué à son élargissement". Il y a bientôt un an, la première flottille de la liberté était attaquée dans les eaux internationales, au large de Gaza. L’armée israélienne a, lors de cet acte de piraterie, tué neuf militants, dont quatre à bout portant et en a blessé plus de 50, dont 30 grièvement. Le gouvernement israélien en choisissant délibérément la répression sanglante, a voulu envoyer un signal fort au mouvement de solidarité et a tenté de lui (...)
Le 24 mars dernier, le président du parti Québec Solidaire a donné une conférence au sujet de la campagne « Boycottage, désinvestissement, sanctions : le droit de dire non à l’occupation israélienne », dont le thème principal était le besoin de soutenir cette campagne pour favoriser une solution juste au conflit israélo-palestinien et les moyens de participer. Amir Khadir a défendu les raisons pour participer à cette initiative et a fermé la conférence en reprenant la phrase de George Soros, un homme d’affaires hongro-américain : « Israël serait le seul état démocratique avec un apartheid ». (...)
La Flottille de la Liberté II en appelle aux gouvernements afin qu’ils assurent la protection de leurs citoyens La Flottille de la Liberté II partira en mai pour apporter aide et solidarité à Gaza et exiger la fin du blocus illégal imposé par Israël. Les organisateurs se sont réunis aux Pays-Bas. Les organisations unies dans la Flottille de la Liberté II appellent leurs gouvernements respectifs à prendre des mesures concrètes pour assurer la sécurité de leurs citoyens et prévenir une répétition de l’assaut mortel de l’an passé contre leur flottille. Le 31 mai 2010, la marine israélienne a (...)
*Montréal, le 8 mars* Montréal se joindra à plus que 50 villes des quatre coins du monde pour le lancement de la 7ième édition de la Semaine contre l’apartheid israélien (SAI), qui se déroulera du 8 au 15 mars 2011. Les conférences auront lieu dans les campus universitaires de l’UQÀM, Concordia, McGill et autres.Cette année, les organisateurs et organisatrices de cette semaine internationale célébreront les révolutions qui se déroulent dans le monde arabe, symbole d’une justice qui se rapproche, même pour les palestinien(ne)s. Les principaux conférenciers de la SAI à Montréal seront Ali (...)
Alors que le monde se remémore le bombardement de Gaza perpétré par Israël au tournant de 2009, le mouvement de solidarité envers la Palestine poursuit la mise sur pied de la campagne de boycottage, désinvestissement et sanctions (BDS) contre l’apartheid israélien. À l’échelle planétaire, les réseaux de justice sociale s’activent plus que jamais pour appuyer la campagne de BDS, lancée en 2005 en Palestine occupée par des organismes de la société civile. Récemment, lors de sa 10e conférence internationale, l’AMARC, l’association mondiale des radiodiffuseurs communautaires, a voté son adhésion au (...)
Il y a deux ans aujourd’hui, le 27 décembre, Israël lançait son invasion de la bande de Gaza, perpétrant 22 jours d’assassinats et de chaos, tuant 1400 civils et en laissant 5400 autres infirmes à vie. Depuis lors, il maintient le siège d’un million cinq cent mille Gazaouis, provoquant des centaines d’autres morts inutiles. Pour le rapport Goldstone des Nations-Unies, ces actes sont des crimes de guerre. Israël reste impuni, se cachant dans les jupons de ses lobbyistes US qui, sans relâche, font monter la pression sur tout membre du Congrès, sénateur et sur le Président lui-même pour faire (...)
Cette lettre se veut la réponse du groupe Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) à l’article de Madame Gagnon Khadir, le fanatique paru dans La Presse du 22 décembre 2010. Au lieu de démonter point par point ses arguments, nous préférons exposer les motifs de notre démarche. Rappel des faits Palestiniens et Juifs Unis (PAJU) est un groupe fondé par un juif canadien et un palestinien qui milite pour une paix juste en Israël-Palestine depuis 2001 et qui, tourné vers l’action pacifique, participe à la campagne internationale de boycottage, désinvestissement et sanctions d’Israël. En octobre (...)
Dimanche et lundi s’est tenu à Alger un colloque sur la condition des prisonniers palestiniens au vu du droit international. Vaste sujet s’il en est ! Dans cette contribution, nous allons aborder la question d’une catégorie particulière de prisonniers : les enfants. Quel crime abominable ! Le chef d’accusation est connu, jet de pierre contre des véhicules, voire des soldats israéliens Par contre, les peines encourues varient en intensité en durée et en...horreur. M.Ramsey Clark, ancien ministre de la Justice aux Etats-Unis, a estimé que « la loi internationale, la simple justice et la (...)
Dans une lettre rendue publique le 3 décembre dernier et adressée au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le président sortant du Brésil Luiz Inacio « Lula » da Silva a reconnu la Palestine comme un État indépendant à l’intérieur des frontières en vigueur juste avant la guerre des Six Jours en 1967. Trois jours plus tard, le ministre des Affaires étrangères argentin, Hector Timerman, a lui aussi annoncé que son pays reconnaissait la Palestine dans les mêmes termes. Timerman - ancien ambassadeur aux États-Unis et membre éminent de la communauté juive d’Argentine, la cinquième plus (...)
Arme non-violente, arme des sans-armes, le boycott semble certes remettre en cause la toute puissance de la consommation-reine, des marchandises et celle d’un Etat qui a toujours profité d’une totale impunité. Alors que plus personne ne peut dire, à l’heure actuelle, qu’Israël respecte le Droit International ou les droits humains, près de 80 plaintes ont été déposées contre des militants et militantes français issus de la société civile, de mouvements associatifs, de syndicats, de partis politiques, pour avoir appelé à boycotter Israël… Ces plaintes font suite à la circulaire de la ministre (...)
C’est le niveau élevé du soutien dont profite Israël qui rend cet Etat si prédisposé au BDS... Israël serait incapable de continuer l’occupation ne serait-ce qu’un seul jour, sans le soutien des Etats-Unis et de l’Union européenne. Au cours de ces trois dernières années (2007/2009), le mouvement de boycotts, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël a fait un grand pas en avant. Beaucoup de personnes dans le monde ont répondu à cet appel, des actions d’organisations dans les supermarchés en France et en Grande-Bretagne, protestant contre les produits israéliens fabriqués ou cultivés (...)
Le 23 juin, Swedish Radio (la radio suédoise) a rapporté que le magasin géant d’ameublement IKEA fourni de façon discriminatoire des meubles aux colonies illégales d’Israël, mais pas aux villes palestiniennes de la Cisjordanie occupée. La correspondante de Swedish Radio en Israël, Cecilia Udden, a expliqué qu’elle se rendait vers la ville palestinienne de Ramallah, en Cisjordanie occupée et a demandé au personnel de IKEA Israël si ses meubles pourraient y être livrés. Elle a indiqué que derrière le comptoir du magasin se trouvait une immense carte d’Israël qui ne montrait pas les frontières de (...)
Farida Trichine, Henri Eichholzer, Mohamed Akbar, Aline Parmentier et Jacques Ballouey, cinq militants de la solidarité avec la Palestine et membres du collectif « Boycott 68 » sont convoqués le 13 septembre prochain au tribunal correctionnel de Mulhouse. Il leur est reproché d’avoir appelé, à l’aide de tracts, au boycott des produits étiquetés « Israël » dans un hypermarché Carrefour le 29 septembre 2009. L’action non violente et citoyenne de ces militants s’inscrit dans le cadre de la Campagne BDS « Boycott Désinvestissement Sanctions ». Cette campagne, lancée en 2005 et menée à l’échelle (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca