Boycott

Désormais, par décision de justice, il y a deux types sanguins en Israël : le sang juif et le sang non-juif.

KHAN YOUNIS, Bande de Gaza Tôt dans la matinée du 30 mars, mon fils Ali, âgé de 7 ans, a vu que je me préparais à sortir. C’était inhabituel pour un vendredi. « Où vas-tu, papa ? » – « À la frontière. Participer à la Grande Marche du Retour. » La Grande Marche du Retour est le nom donné aux 45 jours de protestation le long de la frontière entre Gaza et Israël. Elle a commencé le 30 mars, le « jour de la terre » commémorant les massacres de six Palestiniens d’Israël qui avaient protesté contre les confiscations de terres en 1976, et se clôturera le 15 mai, jour du 70e anniversaire de la Nakba, qui (...)
La vidéo, diffusée depuis la frontière de Gaza le 30 mars 2018, montre à gauche un homme, identifié comme étant Abed el-Fatah Abed e-Nabi, 18 ans, qui reçoit une balle dans le dos alors qu’il est en train de courir. Il aurait été tué. Étant de tempérament modéré, je ne suis guère fait pour décrire en détail la sauvagerie avec laquelle l’État juif a exécuté 17 de ses deux millions de prisonniers de Gaza (et blessé quelque 1400 autres) à l’occasion de la Fête juive de la libération vendredi dernier. Heureusement, pourtant, il n’y a pas besoin d’un tel talent descriptif. Les choses que tout le monde doit (...)
Palestiniens de Gaza et militaires israéliens s’apprêtaient à une nouvelle journée sous haute tension dimanche à la frontière, tandis qu’à l’ONU, les Etats-Unis ont bloqué un projet de déclaration appelant à la retenue après la sanglante journée de vendredi. Des milliers de Gazaouis ont pris part samedi aux funérailles des manifestants tués la veille lors d’affrontements avec l’armée israélienne, qui ont fait 16 morts côté palestinien, le bilan le plus meurtrier depuis la guerre de 2014. Des centaines de manifestants sont retournés samedi sur plusieurs zones près de la frontière entre Gaza et Israël (...)
Il n’a fallu que quatre jours à une célèbre chanteuse pour annuler son spectacle à Tel-Aviv, en réponse à la demande expresse de ses fans de respecter la ligne de piquetage. La décision prise par Lorde, la veille de Noël, de retirer son show à Tel-Aviv de sa tournée mondiale – en faisant remarquer que prévoir la spectacle en premier lieu « n’était pas la bonne décision » – a marqué la fin d’une année réussie pour le mouvement BDS dirigé depuis la Palestine. 2017 a vu le mouvement en faveur des droits palestiniens s’amplifier grâce notamment à toute une série d’artistes, d’athlètes, d’hommes (...)

Sept élu.e.s français sont les dernières victimes des interdictions d’entrée pour tout partisan du mouvement BDS. Au-delà, c’est la liberté d’expression que l’État d’Israël, de plus en plus droitisé, démantèle méthodiquement.

L’année 2017 cumule les commémorations dramatiques pour le peuple palestinien. De la Déclaration Balfour en 1917 jusqu’au 69e rappel aujourd’hui de la Nakba (catastrophe en arabe) liée à la création de l’État d’Israël en 1947-1948, en passant par le 50e de la guerre des Six jours en 1967, Israël poursuit son implacable projet d’appropriation de la totalité du territoire de la Palestine historique. Un devoir de mémoire s’impose pour en comprendre les origines et soutenir le travail de solidarité envers le peuple palestinien. Il nous incombe aussi de nous opposer avec détermination et constance à (...)
Le poète Dylan Thomas exhortait son père – et tous ceux qui approchent de la mort – « N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit » mais « rage, rage encore lorsque meurt la lumière ». La mort de la solution à deux États est prédite depuis près de vingt ans, depuis qu’il est devenu évident qu’Israël a signé le processus de paix d’Oslo en 1993 sans aucune intention de permettre un État palestinien souverain. Et pourtant, la lumière a refusé de mourir. Il était dans l’intérêt de tous les pays, dont Israël et l’Organisation de libération de la Palestine (OLP/Palestine), de maintenir des lueurs de vie dans la (...)

Les récentes mesures de répression d’Elizabeth May envers son propre parti (le Parti vert du Canada) concernant son soutien pour les droits humains en Palestine s’alignent sur l’oppression générale actuelle mise en place par les autres partis politiques du Canada face au mouvement de défense des droits humains en Palestine.

La publication fin juin du rapport du Quartette sur le Proche-Orient condamne la « poussée » des colonies israéliennes.
Tribune de Genève, mardi 30 août 2016

Depuis des décennies, le monde entier est témoin de la violence du régime d’apartheid israélien contre la population civile palestinienne. B’Tselem 1 affirmait déjà en 2009 que durant les vingt dernières années, les forces armées israéliennes avaient tué 7398 Palestinien.ne.s dont 1537 mineurs. Selon le Tribunal Russell2, en 2008-2009, durant l’opération « Plomb durci », 50 tonnes de munitions sont tombées sur la population de Gaza ; et durant le seul été 2014, lors de l’opération « Bordure protectrice » ce sont 720 tonnes, soit deux tonnes par kilomètre carré, qui se sont abattues sur l’enclave (...)
Le 22 février dernier, le Parlement du Canada a adopté une motion déposée par le Parti conservateur qui condamne le mouvement international de Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS), visant à faire pression sur Israël pour qu’il respecte les droits des Palestiniens. La motion, qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus large observée dans d’autres pays occidentaux, a été adoptée avec le soutien d’une grande majorité des élus du Parti libéral. Elle pourfend et condamne « toute tentative de la part d’organismes, de groupes ou de particuliers du Canada de promouvoir le mouvement Boycott, (...)
La jeunesse palestinienne en particulier est fatiguée des promesses rompues et elle ne voit pas la moindre lumière au bout du tunnel ». Ban Ki-moon tient "l’entreprise coloniale" » pour responsable de la tension dans la région. La violence quotidienne au passage de Qalandiya, près de Ramallah - Le 17 décembre dernier, Nasir roulait de Naplouse vers Ramallah. Il pleuvait légèrement comme il approchait du checkpoint militaire de Huwwara. Devant lui roulait une autre voiture, à vitesse prudente. A 50 mètres devant cette voiture se trouvait un véhicule militaire israélien. La prudence est à (...)
Voix juives indépendantes – Canada (VJI) a approché des douzaines d’organisations syndicales, étudiantes, communautaires et de défense des droits civiques de partout à travers le pays afin qu’elles soutiennent une lettre ouverte défendant le droit des Canadiens de critiquer librement l’État d’Israel et d’utiliser le boycott, la cession d’investissements et l’imposition de sanctions comme moyens légitimes de protestation. La lettre ouverte, intitulée “Il faut s’opposer à la menace du gouvernement du Canada à criminaliser la critique d’Israël”, condamne les attaques répétées du gouvernement du Canada (...)
Née en 1944 en Alabama, Angela Davis est devenue – sans vraiment le vouloir, confia-t-elle dans ses mémoires – l’une des principales figures du Mouvement des droits civiques américains. Opposante à la guerre du Vietnam, membre du Parti communiste, marxiste, féministe et proche du philosophe Herbert Marcuse, Davis fut inculpée en 1971 – l’État de Californie l’accusant d’avoir pris part à une sanglante prise d’otages – puis acquittée un an plus tard. En tant que citoyenne, auteure et professeure, elle milita depuis contre le système carcéral, le port d’armes, la peine de mort, la discrimination à (...)
Israël ne peut prétendre qu’il est une démocratie, aussi longtemps qu’il utilise un système juridique dualiste, Israéliens et Palestiniens vivant sous des systèmes légaux séparés, les seconds n’ayant pas la moindre protection juridique. Israël ne peut prétendre qu’il est une démocratie, aussi longtemps qu’il utilise un système juridique dualiste, Israéliens et Palestiniens vivant sous des systèmes légaux séparés, les seconds n’ayant pas la moindre protection juridique. Israël adore se présenter comme une démocratie occidentale libérale, en fait, la seule démocratie au Moyen-Orient. Et pourtant ce qui (...)
Trois mois après la fin de la nouvelle agression israélienne contre la bande de Gaza en juillet-août 2014, agression qui a fait plus de 2200 morts et 11000 blessés, civils et enfants en majorité, sans oublier la destruction massive de l’infrastructure civile, des maisons, des écoles, des universités, voire des usines et des bâtiments, la situation reste très grave à tous les niveaux, surtout sur le plan humanitaire, pour plus de 1,8 millions de Gazaouis toujours enfermés, malgré, partout dans le monde, la mobilisation internationale contre les crimes israéliens et malgré les promesses (...)
720 tonnes de munitions sont tombées sur Gaza entre le 8 juillet et le 26 aout 2014 pendant l’opération “Bordure protectrice”, soit deux tonnes par kilomètre carré. La violence de ce dernier assaut devient plus claire encore quand on compare ces chiffres avec ceux de l’opération israélienne précédente. En 2008/2009, c’est 50 tonnes de « Plomb durci » qui s’étaient abattues sur l’enclave palestinienne. Il est important de rappeler que ces bombes et obus ne sont pas tombés sur un terrain vague ni au milieu d’un désert mais sur des femmes, des hommes, des enfants. La bande de Gaza est l’un des (...)
INTERVIEW • L’offensive sur Gaza a rendu évidente l’hégémonie de la droite raciste et militariste en Israël. Au point de faire peur à de nombreux citoyens qui ne reconnaissent plus leur pays et craignent de le voir disparaître, témoigne Michel Warschawski. Que dit l’offensive militaire contre la bande de Gaza de la société israélienne ? Quelles conséquences aura-t-elle sur l’avenir du Proche Orient ? Basé à Jérusalem, le journaliste franco-israélien Michel Warschawski, ardent opposant à la colonisation, est aussi un fin analyste du conflit. Bien connu des lecteurs du Courrier, dans lequel il tient (...)

Le mouvement qui appelle au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre Israël, gagne du terrain à l’échelle mondiale.

Ben White expose les quatre raisons principales pour lesquelles un boycott des marchandises israéliennes profite au peuple palestinien. Alors que les gouvernements et les organisations de la société civile à travers le monde développent leurs efforts pour cibler les marchandises produites dans les colonies illégales d’Israël, le gouvernement israélien et les anti-BDS renforcent leur propagande contre la campagne BDS. L’une des principales tactiques adoptées par ceux qui veulent enrayer l’afflux de boycotts consiste à déclarer qu’en fait, ces mesures nuisent aux Palestiniens. C’est sur (...)
« Le racisme (…) n’est qu’un élément d’un plus vaste ensemble : celui de l’oppression systématisée d’un peuple [1] » Depuis plus de deux ans, la société israélienne est informée qu’un contrôle des naissances a été imposé aux femmes désirant émigrer de l’Ethiopie vers Israël. L’alternative était ainsi formulée ou accepter l’injection de Depro-Provera –masquée sous le terme vaccin- ou impossible de quitter l’Ethiopie. Le documentaire, Vacuum, réalisé par Gab Gabay et diffusé à la Télévision israélienne lors d’une émission du programme « Education » a révélé cet horrible chantage qui porte atteinte à l’un des (...)
« Nous sommes comme du bétail ». Une dame à l’aéroport de Montréal lance cette phrase à la blague alors que nous patientons pour passer les douanes. Du bétail, vous dites ?, ai-j envie de lui demander. Vous n’avez jamais passé le check point de Rachel long de 500 mètres ! Il sépare Bethleem, en Palestine, de Jérusalem, qu’Israël a unilatéralement décrété territoire israélien. Là-bas, vous êtes plus que du bétail, Madame, vous êtes une bête marquée au fer dont on ravive la plaie au moins une fois par jour. Pour traverser du côté « israélien », les Palestiniens doivent s’enfoncer dans un tunnel de (...)
Dans le sillon du projet Bateau Canadien pour Gaza, Bienvenue Palestine vise à rassembler environ 2000 militantes et militants du monde entier en Palestine (à Bethléem, en Cisjordanie occupée) à la mi-avril 2015. Lors de leur séjour, les participants seront hébergés par des familles palestiniennes et consacreront leur temps à la construction d’une école internationale baptisée « École Stéphane Hessel » en l’honneur de l’auteur de « Indignez-vous », est gérée par un groupe de la société civile palestinienne. Le projet a déjà reçu l’appui de personnalités importantes à l’échelle internationale tel (...)
La Palestine n’est pas un État. Quoi qu’en disent ses partenaires à l’ONU. Mais une éventuelle reconnaissance en tant qu’Etat relancerait la longue marche des Palestiniens vers l’indépendance et la paix. L’embryon d’État palestinien n’a cessé d’inquiéter, depuis plus de soixante ans. La Cisjordanie, dont la forme suggère étrangement un fœtus, étouffe de plus en plus sous l’occupation, les murs, les postes de contrôles militaires et les colonies israéliennes. Le cordon vital qui la relie à la Bande Gaza a été presque entièrement rongé par un siège qui touche aussi bien le ciment que les (...)
L’actualité internationale du mois de septembre sera marquée par le projet de vote sur l’« État palestinien » à l’ONU. La direction de l’Autorité Palestinienne de Ramallah (AP) entend en effet demander aux Nations Unies la reconnaissance, voire même l’admission comme État membre, de la Palestine. C’est en tout cas ce qu’elle affirme aujourd’hui, et c’est sur cette hypothèse que je raisonnerai. Chacun a pu constater, à ce titre, une certaine agitation diplomatique, mais aussi des débats, de plus en plus explicites, au sein du mouvement national palestinien et du mouvement de solidarité avec la (...)
Dans quelques jours, après des mois de préparation, le Bateau canadien pour Gaza devrait arriver à bon port. Geste de solidarité et de sensibilisation avant tout, le bateau transporte tout de même des médicaments qui seront remis à la population de Gaza. (INTRO devrait changer vers le 30 juin) La délégation canadienne, qui compte cinq Québécois, a aussi accepté quelques délégués d’Australie, de la Belgique et du Danemark. En tout, une quarantaine de personnes de toutes origines et religions ont pris la mer avec le Tahrir, liberté en arabe, afin de briser le blocus qu’Israël exerce sur la bande (...)
Dans ce court documentaire, les cinéastes Santiago Bertolino et Steve Patry font le portrait d’une famille de résistants dans le village de Bil’in, en Cisjordanie. une coproduction de funambules médias et Alternatives
Mercredi, le 1e juin, à 17h30 Synagogue Shaar Hashomayim 450, av Kensington, Westmount Le 1e juin, lors de sa soirée de levée de fonds, le Fond national juif - Canada (FNJ) rendra hommage à Stockwell Day, un membre clé du parti Conservateur du Canada, reconnu pour son soutien continu aux politiques expansionnistes israéliennes. La semaine passe, le premier ministre britannique, David Cameron, a discrètement interrompu avec son statut de Patron honorifique du controversé FNJ. Le FNJ jouit du statut officiel d’organisation de bienfaisance canadienne, il n’est toutefois une (...)
Le mercredi 4 mai, les représentants de treize factions palestiniennes devaient signer au Caire l’accord auquel elles sont parvenues. Cette cérémonie fait suite à l’entente entre le Hamas et le Fatah survenue quelques jours plus tôt, sous l’égide de l’Egypte. Le texte prévoit la formation d’un gouvernement de technocrates ou d’indépendants ; la tenue d’élections présidentielle et législative d’ici un an ; la réforme de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et une solution à la division des organes de sécurité. Comme il est prévu par les accords d’Oslo, c’est l’OLP et elle seule qui est (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4 | 5

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca