Altermondialisme

Voir également : "Mobilisation" et "Société civile"

Entretien avec Francis Dupuis-Déri À l’issue de la réunion du G20 de Séoul (11 et 12 novembre 2010) la France en prendra la présidence, et accueillera plusieurs sommets (G8, G20, G20 thématiques en 2011). À travers l’exemple du Canada, Francis Dupuis-Déri revient sur l’utilisation de tels rassemblements par les "grands de ce monde", comme une mise en scène de leur puissance - jusque dans la répression et le développement des dispositifs sécuritaires. Le Canada a accueilli le G8 et le G20 (25-27 juin) dans la région de Toronto. Qu’en retenir, aussi bien au niveau international qu’au niveau (...)
Alors que la crise affecte toujours les populations, nos gouvernements persistent à vouloir imposer en catimini des règles de droit politiquement antidémocratiques et néfastes pour l’économie. Nous, qui vivons les uns au Canada, les autres en Europe et qui sommes près des préoccupations de la société civile, nous nous inquiétons ainsi du fait que ce soit encore dans l’opacité la plus complète que le gouvernement du Canada et la Commission de l’Union européenne (UE) négocient un accord appelé l’Accord économique et commercial global (AECG). Quatre séances de négociations ont déjà eu lieu et la (...)
Des centaines de Canadiens de tout le pays se sont rassemblés aujourd’hui pour protester contre un projet d’accord de commerce qui menacerait nos travailleurs, nos Premières nations, notre démocratie municipale et nos services publics. Plus de 200 personnes ont participé à la manifestation pour protester contre l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne. Les négociations se déroulent à Ottawa aujourd’hui et l’UE fait pression pour obtenir un accès sans réserve aux achats et aux marchés publics des municipalités, des organismes municipaux, des conseils (...)
Dans le cadre du Sommet populaire contre la guerre et le militarisme, Alternatives s’associe à des dizaines d’organisations pour une déclaration ouverte pour en finir avec la logique de guerre et de domination ! En tant qu’organismes québécois voués à la défense et à l’élargissement des droits civils et politiques, économiques, sociaux et culturels, ici et partout dans le monde, En tant que citoyennes et citoyens du Québec épris de paix et de justice et soucieux de développer des relations internationales de coopération fondée sur l’égalité et la solidarité, 1. NOUS SOMMES INDIGNÉ-ES de la (...)
Quelques jours après la tentative de déstabilisation du Président équatorien Rafael Correa (explications ici), s’ouvrait à Quito une semaine riche en rencontres internationales pour penser et construire un autre monde. Au 4ème Forum Social Mondial des Migrations (FSMM) succédait le 5ème Congrès de la Confédération Latino-américaine des Organisations de Paysans (CLOC) affiliées à la Via Campesina. Entre les deux, le 12 octobre, une manifestation conjointe a sillonné les rues de Quito afin d’exiger « des droits pour toutes et tous, une citoyenneté universelle, la souveraineté alimentaire et la (...)
Le court "clip" vidéo mis en ligne par la Fédération des femmes du Québec (FFQ) a été jugé blessant par certains parents de militaires morts ou blessés au combat. Les excuses rapides et la modification de la vidéo étaient appropriées. Les organismes anti-guerre compatissent à leur peine, mais trouvent malheureux qu’ils soient blessés par l’expression « chair à canon » qui, selon le dictionnaire Robert, est une locution familière pour désigner « les soldats exposés à être tués ». Il ne s’agit aucunement d’une insulte mais d’un constat. Car, dans l’armée, tout le monde sait que les simples soldats sont (...)
20 PAYS SEULS NE PEUVENT FAIRE LE DESTIN DU MONDE ENTIER POUR QUE LE SYSTEME CHANGE ET QUE CESSE LE “BUSINESS AS USUAL”, CONSTRUISONS UN AUTRE MONDE LES PEUPLES NE CONTINUERONT PAS A PAYER LA CRISE Participez à la semaine d’actions collectives à Seoul, du 6 au 12 novembre 2010 Contexte Le séisme financier qui a frappé fin 2008 – l’expression la plus récente de la grave crise systémique du modèle capitaliste néo-libéral (qui s’est aussi manifestée par les crises climatique, alimentaire, énergétique et de l’emploi, et par une pauvreté croissante) – continue de s’étendre autour du globe, (...)
Une conférence mutlipartite tenue à Lahore le 29 août 2010. Elle a convenu de lancer une campagne contre le remboursement de la dette extérieure du Pakistan et d’organiser des rassemblements de protestation à travers le pays. Vingt-huit partis politiques, syndicats, groupes de femmes et organisations de la société civile ont participé à cette conférence. Il a été décidé de débuter cette campagne par des rassemblements à Lahore, Karachi et Islamabad. Le premier rassemblement se tiendra à Islamabad le 2 septembre. Le sénateur Hasil Bezinjo, un des leaders principaux du National Party, s’est engagé (...)
Nous, les soussignés, émettons de sérieuses réserves quant à la portée et à la procédure de l’Accord économique et commercial global Canada-Union européenne (AECG) qui est proposé. Nous revendiquons ce qui suit de la part du Canada et des provinces et territoires : 1. Pleine transparence : Lors des négociations antérieures, le public en est resté complètement ignorant jusqu’à ce qu’un accord final ait été conclu. Ceci est inacceptable. Dans le cas de l’AÉCG, qui est plus ambitieux que l’ALÉNA et qui aura des conséquences plus déterminantes sur les politiques, programmes, réglementations et services (...)
Les objectifs du millénaire ? Sept sur huit ne seront sans doute pas atteints. Mais plus que la crise, c’est notre système capitaliste qui est en cause. Il est temps de revoir la copie et d’annuler une fois pour toute la dette des pays du Sud. Du 20 au 22 septembre 2010 s’est déroulé à New-York, au siège des Nations-unies, le Sommet mondial sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) dont le but annoncé était de « permettre une accélération des progrès en vue de la réalisation des OMD ». Car à seulement 5 ans de l’échéance, le tableau dressé par le dernier rapport de l’ONU de (...)
TORONTO 26 Juin 2010 - L’intersection de King et Bay est la capitale financière du Canada. Dans le quadrilatère formés par ces rues infâmes, au milieu des gratte-ciel emblématiques, sont situés les sièges sociaux des banques, corporations, entreprises de relations publiques et cabinets d’avocats qui aident à diriger le capitalisme mondial. King et Bay, à Toronto, est le cœur du capitalisme colonial canadien, qui projette sa misère partout dans le monde, grâce à l’exploitation minière, la foresterie et d’autres entreprises d’extraction des ressources. Alors que les dirigeant-e-s du G20 avaient (...)
Dans le cadre de l’Assemblée des Mouvements sociaux qui s’est réunie à Madrid le 16 mai 2010 au cours du du Sommet des Peuples, Enlazando Alternativas 4 (EA4), la déclaration suivante a été adoptée par acclamation sur la situation d’Haïti. Depuis plusieurs années à l’occasion de la rencontre des Chefs de l’État des pays de l’Union Européenne et de l’Amérique Latine, les mouvements sociaux et les représentants des organisateurs de multiples secteurs de la société civile des 2 continents organisent un sommet alternatif. Les dernières éditons ont eu lieu à Lima (2006), Vienne (2008). Lors de ces sommets (...)
C’est dans le cadre de la campagne « Enlazando Alternativas » (« relions entre elles les alternatives ») que se tiendra le 4e Sommet des peuples du 14 au 18 mai 2010 à Madrid, pour y dénoncer la politique impérialiste de l’Union européenne, pour tisser des liens et construire des alternatives entre les mouvements sociaux européens et les résistances latino-américaines. Depuis maintenant plus d’une décennie, l’Amérique latine apparaît comme une zone de tempêtes pour la domination néolibérale planétaire. Elle a connu les plus importantes mobilisations collectives contre les conséquences sociales, (...)
En vue du prochain sommet du G20 à Toronto en juin prochain, voici un petit aperçu de ce qui attend les manifestants en matière de dispositifs de sécurité et de contrôle de foule. On sait tout d’abord que la sécurité de l’évènement sera assuré par le Groupe intégré de sécurité (GIS) et que, selon le site officiel du GIS, les manifestants devront demeurer à l’intérieur d’une zone désignée de manifestation qui se trouvera à plus de 2 km du Metro Convention Center de Toronto. Le Trinity Bellwoods Park avait d’abord été choisi pour zone désignée, mais le GIS a dû changer l’emplacement de cette zone à (...)
En mars 2010, nous vous invitions à participer à la campagne internationale pour la taxe sur les transactions financières ou Taxe Robin des Bois (au www.makefinancework.org), à laquelle ATTAC est associée. Bonne nouvelle : la campagne se déploie maintenant officiellement au Canada ! Elle y est bien nécessaire car le gouvernement Harper s’oppose à toute forme de taxe sur les transactions financières dans le cadre de la rencontre du G20 qui aura lieu en juin prochain à Toronto. Il faut faire pression ! . Écrivez dès maintenant à Stephen Harper à ce sujet Dans le cadre de cette mobilisation, (...)
L’Alternative [Alliance] Bolivarienne pour les Peuples de notre Amérique (ALBA) est devenue, du fait des gouvernements des États-membres qui la composent comme du haut niveau de conscience sociale de leurs populations, un véritable cauchemar pour les États-Unis, dont le pouvoir impérial est chaque jour davantage remis en cause dans cette partie du monde. Bien que l’Empire ne soit pas en train de s’écrouler, le malaise de la Maison Blanche se fait de plus en plus criant. Le 11 décembre 2009, dans un rapport sur la situation politique de l’Amérique latine, la Secrétaire d’État des (...)
La démocratie libérale associe démocratie et marché. La démocratie libérale est circonscrite à l’expression électorale des citoyens( lesquels ne recoupent pas le peuple) et à la nomination d’élus dans le champ politique. L’idéologie dominante la nomme démocratie représentative. Ce mode de gouvernement passe de nos jours pour la forme la plus achevée de la démocratie. Les juristes et autres politologues se disputent simplement les moyens de l’améliorer mais la chose est entendue qu’il n’y a pas d’au-delà de cette démocratie. Cet au-delà qui a pour slogan "gouvernement du peuple, par le peuple et (...)
Pendant longtemps, l’aide canadienne a fait partie du dispositif d’inspiration keynésienne mis en place après la Deuxième Guerre mondiale. Gérin-Lajoie et les pères fondateurs pensaient qu’on pouvait aider le tiers-monde à « décoller » économiquement et à se sortir de la misère. Assez tôt cependant, cette hypothèse a été critiquée par des militants et des chercheurs du tiers-monde comme Samir Amin qui estimaient que le tiers-monde devait avant tout se déconnecter du système capitalisme mondial. Dans les années 1980 et 1990, il est apparu que le tiers-monde ne « décollait » pas et au contraire, (...)
Interview de Gustave Massiah 1. Ce Forum sera la 10ème édition du Forum Social Mondial. Qu’est-ce qui a changé au cours de ces dix ans ? En dix ans, le monde a beaucoup changé et le processus des Forums a contribué à une partie de ce changement. Trois cycles ont convergé dans la crise structurelle officiellement ouverte en 2008. Un cycle de l’économie mondiale qui a été marqué par une séquence des crises immobilières, alimentaires, énergétiques, monétaires, bancaires et qui a débouché sur un véritable crash financier, une dépression économique et un désastre social attesté par l’explosion du (...)
Dans la nuit du 18 et 19 décembre, à Copenhague, peu de gouvernements se sont ouvertement opposés au texte présenté par les Etats-Unis, la Chine, le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud. Parmi ceux-ci la Bolivie, représentée par Evo Morales, président réélu largement un mois plus tôt, qui condamna en termes très ferme l’accord présenté tant sur la forme – un texte discuté en petit comité sans respecter le processus de travail des Nations-Unies – que sur le fond : un texte en retrait au regard des recommandations du GIEC, sans aucun engagement contraignant et sans réelles garanties de financements pour (...)
En mai 2010, sous la présidence espagnole de l’Union Européenne, se réuniront à Madrid les Présidents et Chefs d’Etat de l’Union européenne, de l’Amérique latine et de la Caraïbe. Le « vieux continent », transformé aujourd’hui en Europe du capital et de la guerre cherchera lors de ce nouveau sommet à impulser des politiques et des mécanismes destinés à favoriser le capital financier et les grandes transnationales à travers le saccage des ressources naturelles et la privatisation des services publics déguisés en promesses de développement. Ce sommet se déroulera sous l’effet d’une crise financière, (...)
Qu’est-ce que l’altermondialisme ? L’altermondialisme est souvent considéré comme un mouvement cantonné à la contestation du néolibéralisme capitaliste mondialisé. Or, au-delà de la critique de ce système, au-delà de la dénonciation de ses dérives dangereuses sur les plans social et environnemental, des analyses de ses mécanismes multiples qui lui permettent de s’imposer (endettement, multinationales, lobbys, paradis fiscaux et judiciaires,…), le mouvement altermondialiste développe des alternatives, proposent des systèmes d’organisation qui permettraient de satisfaire aux besoins du plus grand (...)
Le manifeste pour la récupération des biens communs, élaboré lors du dernier Forum Social Mondial (Belem – Brésil – 2009), a été signé par près de 1100 personnes et 50 organisations en quelques mois sans même avoir été porté par aucune campagne véritablement structurée. Maintenant se pose la question de passer à l’acte, de se donner un horizon commun, de faire mouvement pour que cette idée participe plus à la transformation de nos sociétés. Cet horizon, je proposerai qu’il prenne la forme d’une journée mondiale pour les biens communs dont la première édition pourrait se tenir le 15 octobre 2010(1). (...)
À quelques jours du sommet de Copenhague, sensé jeter les bases d’un nouvel accord post-Kyoto sur les changements climatiques, le capitalisme caméléon cherche à tourner au vert. Transports, énergie, produits courants de consommation ;… les élites du monde s’imaginent mettre de l’avant un nouveau « green deal » qui camouflerait grossièrement leur détermination à poursuivre malgré les multiples crises financière, écologique, alimentaire et sociale dans la même voie du capitalisme sauvage. Même Obama se présentera à Copenhague (en route vers Oslo et son ridicule prix Nobel) pour ajouter au spectacle (...)
« Si le Burkina-Faso tout seul refuse de payer la dette, je ne serai pas là, à la prochaine conférence ». Ainsi s’exprimait le Président Burkinabé, le Capitaine Thomas Sankara à la tribune de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), en juillet 1987. Par ces mots Thomas Sankara s’élevait contre le paiement de la dette illégitime et odieuse sous le poids de laquelle l’Afrique croule toujours. Il considérait, à raison, cette dette comme une reconquête savamment orchestrée du continent africain, c’est pourquoi lors de cette rencontre à l’OUA, Thomas Sankara a lancé un appel à ses pairs pour que dans (...)
Cette semaine, les pays membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) se réunissent à Genève, dix ans après le cuisant échec de la rencontre de Seattle en 1999. Le parcours en montagnes russes de cette puissante organisation laisse l’observateur perplexe. Le gigantesque projet de libéralisation progressive de tous les marchés porté par l’OMC s’est constamment heurté à une opposition farouche de la part des peuples. Mais la relance des négociations est toujours considérée comme une nécessité par les chefs d’États. À Seattle, l’OMC a soulevé une vive résistance de la part de manifestants (...)
Le sommet de Copenhague s’ouvrira quasiment 10 ans jour pour jour après que quelques milliers de militants ont bloqué le sommet de l’OMC à Seattle - le "coming out" d’un nouveau mouvement, dont Copenhague marquera le passage à l’âge adulte. Adulte, mais désobéissant, nous explique Naomi Klein. L’autre jour, j’ai reçu une copie promotionnelle du livre "La bataille de l’histoire de la bataille de Seattle" par David et Rebecca Solnit. Le livre doit paraître 10 ans après qu’une coalition historique d’activistes ait réussi à bloquer le sommet de l’OMC à Seattle - l’étincelle qui a déclenché un vaste (...)
Le monde en crise – et après ? Une Conférence internationale sur les alternatives et les voies de transformations possibles pour vaincre le régime du capitalisme en crise organisée par la Fondation Rosa Luxemburg, le Forum Mondial pour les Alternatives et le Transnational Institute 28 octobre – 1 novembre 2009, Bruxelles Les perspectives depuis Bruxelles Nous, les signataires de cette déclaration, ainsi que des intellectuels et des activistes du Sud Global et du Nord Global, nous sommes rencontrés à Bruxelles lors d’un bouleversement historique et d’une crise sévère. Bien que les (...)
Ce midi, je serai devant l’hôtel Reine Elizabeth. Je n’en reviens toujours pas que la Chambre de commerce de Montréal ait invité George W. Bush, cet individu sans foi ni loi, à s’exprimer dans un dîner à 400 $ le couvert. Cette invitation me met en colère. Avons-nous déjà oublié les huit années de la présidence Bush, des années désastreuses sur les plans politique, économique, social, environnemental ? Pour mémoire, rappelons quelques faits : Le tout premier geste de Bush après son élection en 2000 a été de couper les vivres aux ONG qui travaillent avec des femmes de pays du Sud sur la (...)

Plus d'articles :  1 | 2 | 3 | 4

Thèmes

Je m’abonne

Recevez le bulletin mensuel gratuitement par courriel !

Je soutiens

Votre soutien permet à Alternatives de réaliser des projets en appui aux mouvements sociaux à travers le monde et à construire de véritables démocraties participatives. L’autonomie financière et politique d’Alternatives repose sur la générosité de gens comme vous.

Je contribue

Vous pouvez :

  • Soumettre des articles ;
  • Venir à nos réunions mensuelles, où nous faisons la révision de la dernière édition et planifions la prochaine édition ;
  • Travailler comme rédacteur, correcteur, traducteur, bénévole.

514 982-6606
jda@alternatives.ca