Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Truc #21

ObscuraCam : prendre des photos pendant des événements publics et des manifestations

Anne-Sophie Letellier, 21 juin 2017

Dans des événements publics ou des manifestations, nous sommes plusieurs à prendre des photos et à les publier les réseaux sociaux. Cependant, ces publications peuvent parfois être mobilisées par les forces de l’ordre pour incriminer ou servir de preuve. De plus, les algorithmes de reconnaissance facile d’usage comme Facebook permettent d’identifier des profils sans que ceux-ci soient forcément « taggés » dans les photos.

Infos pratiques
Pour : Cellulaire (Android seulement)
Adversaires : Surveillance ciblée / profilage
Action requise : Installation
Facilité  : Extra facile
Temps  : 2 minutes

Comment faire ?
Rendez-vous sur GooglePlay et télécharchez l’application ObscuraCam.

ObscuraCam sauvegarde les métadonnées des photos afin que celles-ci puissent potentiellement servir de preuve pour les manifestants. En plus, elle offre l’option de flouter les visages qui apparaîtraient sur la photo. Cela permet d’éviter l’incrimination inutiles de collègues ou de manifestants.

En dehors du contexte de manifestation, flouter les visages de personnes qui n’auraient pas volontairement choisi d’être sur une photographie est un geste respectueux et bienvaillant 😊

Pour plus d’informations sur les usages que l’on peut faire de cette application, visitez la capsule produite par Security in a box de Tactical Tech.

Protection contre qui / quoi ?
Les fonctionnalités d’ObscuraCam permettent de protéger les photographies publiées sur les réseaux sociaux de la surveillance des forces de l’ordre et du profilage mené par les algorithmes de reconnaissance faciale.


Voir en ligne : ESN514

Blogues

+