Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Solidarité avec le Rojava et la lutte kurde

Une Assemblée de convergence à Montréal pendant la journée internationale de Kobané

Antoine Khalili, Nathan McDonnell, 1er décembre 2016

Mardi le 1er novembre 2016, des militants et sympathisants de la dynamique populaire du Rojava (partie nord de la Syrie) ainsi que de la lutte kurde se sont regroupés dans un grand nombre de villes à travers le monde. Nous aussi, à Montréal, avons choisis d’exprimer notre soutien indéfectible, non seulement à la cause kurde en Syrie, mais à tous les peuples de cette région en lutte pour exercer leur souveraineté locale à travers les principes de la démocratie directe, de la justice sociale, de l’antiracisme, du féminisme et de l’écologie.

Parce que ce mouvement progressiste incarne une flamme d’espoir humaniste qui brille au milieu de l’obscurantisme porté par l’Organisation auto-proclamée État Islamique. Parce que cette flamme pourrait rapidement s’éteindre sous le souffle nauséabond de l’Etat Turc ou entre les doigts des grandes puissances impérialistes. Pour cela, il était important de se retrouver et d’exprimer notre solidarité et en apprendre davantage à propos de cette lutte.

Les personnes solidaires du Rojava à Montréal ne commettent pas l’erreur de compartimenter les différentes luttes en fonction de leurs zones géographiques ou de leurs protagonistes. C’est en ce sens que cette journée de solidarité internationale a naturellement pris la forme d’une assemblée de convergence. Cette journée a rassemblé une cinquantaine de personnes appartenant à 22 organisations différentes (voir liste au bas)

Tous les participantEs s’accordent sur l’importance de la lutte, de l’organisation collective et de l’éducation comme moyens d’atteindre un projet social en accord avec ces valeurs.

Les prises de paroles ont étés nombreuses et ont permis à chacunE d’étoffer ses connaissances personnelles sur des initiatives militantes diverses, mais clairement convergentes.

Ce qui se dégage finalement, c’est l’importance de la cohérence politique pour mener des luttes pour plus de souveraineté locale, conjointement, et dans plusieurs endroits à travers le monde (au Canada avec les autochtones, la région du Rojava en Syrie, du Chiapas au Mexique, et la Province de Jujuy en Argentine, etc.). Tous ces mouvements sont portés par des populations autochtones. Cela doit nous rappeler que l’homogénéisation culturelle et ethnique des populations par la force, est au cœur de notre critique de l’Etat nation, de ses frontières, et du phénomène colonial qui les a définies. Nous réaffirmons avec la plus grande vigueur le droit inaliénable de tous les peuples à s’autodéterminer !

L’assemblée s’est largement retrouvée autour de l’idée selon laquelle la libre autodétermination d’un peuple dépend invariablement de sa capacité à refuser l’oppression sexiste en son sein. Cela implique le rejet le plus ferme de l’objectivisation capitaliste de la femme, autant que le refus le plus total du patriarcat traditionnel. Ainsi, il faut que la lutte des femmes soit au coeur de nos luttes si nous voulons bâtir un monde meilleur.

L’assemblée s’est conclue par des échanges de contacts et l’objectif de lancer un réseau montréalais de solidarité avec les peuples du Rojava et la lutte kurde pour exprimer notre solidarité et mieux faire circuler les informations concernant ces luttes dans la société civile montréalaise. Restons mobilisés pour faire fructifier ces échanges entamés le 1er novembre et poursuivre les principes énoncés au premier paragraphe de ce texte.

Les groupes suivants ont participé à l’Assemblée

- La Fondation kurde du Québec
- Le Comité des femmes kurdes
- Des militantes autochtones du Québec
- Le YPG
- Des Femmes de diverses origines (WDO-FDO)
- Raging Grannies
- Front féministe prolétarien révolutionnaire (FFPR)
- Centre des travailleurs-euses (im)migrant-e-s / Immigrant Workers Centre (CTI-IWC)
- International League of Peoples’ Struggle (ILPS)
- Comité Québec-Ottawa con Ayotzinapa, Solidarite Ayotzi et Nestora Salgado, une militante méxicaine et prisonnière politique
- Les Artistes pour la Paix
- La Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC)
- Alternatives
- Le Conseil des Canadiens
- Collectif Emma Goldman (Saguenay)
- Institute of Social Ecology (Vermont)
- Vermont Workers’ Centre
- BDS Québec
- Tadamon
- Mouvement contre le viol et l’inceste
- Alliance internationale des femmes
- Comité Milagro Sala


Traduction Josh Lalonde