Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Une marche pour nos rivières et contre les oléoducs

Benoit Renaud, 1er août 2016

Le nouveau groupe Stop oléoduc Outaouais organise une Marche pour protéger nos rivières et le climat. Le départ aura lieu le 14 août, à Saint-André d’Argenteuil, une petite ville située à environ 80 km du centre-ville de Montréal.

Le projet d’oléoduc Énergie Est est le plus ambitieux en Amérique du Nord. Son but est de transporter le pétrole des Sables bitumineux de l’Alberta vers les marchés internationaux en passant par un port au Nouveau-Brunswick. La compagnie Trans Canada espère obtenir l’autorisation du gouvernement canadien d’ici 2018 pour procéder avec la construction, pour pouvoir transporter 1,1 million de barils de pétrole par jour dès 2020 et jusqu’en 2060.

Ce projet est clairement en contradiction avec les engagements pris par le Canada à la conférence de Paris sur le climat en décembre dernier. Une estimation prudente est qu’il générerait autant de GES que 7 million de voitures. Son parcours de 4400 km menace aussi l’approvisionnement en eau potable de millions de personnes.

Contrairement à ce que répète inlassablement la propagande de Trans Canada, ce projet de réduirait en rien le transport de pétrole par train ou par bateau. L’industrie des sables bitumineux espère tripler sa production au cours des prochaines années et acheminer son produit sur les marchés par tous les moyens possibles.

Le gouvernement canadien semble pencher en direction d’une approbation du projet et cherche présentement à établir une « acceptabilité sociale » en passant par des « consultations » et la rhétorique du protectionnisme du carbone (la réduction de notre « dépendance au pétrole étranger »). Mais l’opposition est forte et grandissante, en particulier du côté des Premières Nations et dans les différentes communautés par où passerait l’oléoduc.

Il y a un mouvement dynamique à travers le Québec en opposition à ce type de projet, incluant le gaz de schiste ou les projets de forage dans le Golfe du Saint-Laurent. Un nouveau groupe local a été formé ce printemps en Outaouais (la ville de Gatineau et les régions avoisinantes) pour s’opposer au projet Énergie Est en particulier.

La Marche pour nos rivières et pour le climat se déroulera sur un trajet de 122 km, le long de la rive québécoise de la rivière des Outaouais. Les participants seront invités à parcourir l’ensemble du trajet ou toute partie du trajet qui leur conviendra. Le tout se terminera le 20 août en après-midi devant le Parlement à Ottawa.

Nous espérons que des personnes participant au Forum social mondial viendront nous rejoindre pour le lancement de la marche, de 9h à 10h, le matin du 14 août, à Saint-André d’Argenteuil. Un moyen de transport collectif devrait être disponible à partir de Montréal. Si vous êtes intéressé par cette activité ou si vous voulez en savoir plus, contactez-nous à stopoleoduc.outaouais@gmail.com.

En espérant vous voir au FSM et au lancement de la marche !


Voir en ligne : Stop Oléoduc


Benoit Renaud est co-porte-parole de Stop oléoduc Outaouais