Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Des appuis internationaux pour le FSM 2016 à Montréal

Ronald Cameron, 15 février 2016

L’ensemble des représentantes et représentants des organisations qui participaient à la réunion du Conseil international (CI) du Forum social mondial (FSM), les 23 et 24 janvier dernier à Porto Alegre au Brésil, ont appuyé l’Appel à la mobilisation des mouvements sociaux et citoyens. Cet appel, qui compte des appuis en provenance d’Asie, d’Afrique, d’Europe, d’Amérique latine et des États-Unis, sans compter ceux déjà acquis au Canada et au Québec, fut présenté conjointement par le Collectif du FSM 2016 et Alternatives. Il invite les mouvements sociaux et citoyens non seulement à partager leurs expériences et à échanger sur de grandes orientations, « mais aussi à permettre aux mouvements sociaux d’offrir des réponses politiques pour changer le cours de l’Histoire ».


Lors de la réunion du Conseil international du Forum social mondial, le dimanche 24 janvier à Porto Alegre au Brésil.

On peut prendre connaissance de cet appel, l’appuyer et le télécharger, sur le site du FSM 2016. Son objectif est de définir un projet de rassemblement qui prenne acte de la nouvelle conjoncture internationale, mais aussi qui réponde aux besoins exprimés par les réseaux. La réunion du Conseil international du FSM a aussi mis sur pied un comité du CI en appui au FSM qui se propose aussi de rédiger un nouvel appel destiné principalement aux réseaux mondiaux. Une rencontre du comité du CI avec le comité organisateur du FSM doit avoir lieu à la fin du mois d’avril pour contribuer aux préparatifs du rassemblement.

Le premier FSM dans un pays du Nord

On ne pourra pas évaluer le FSM de Montréal sur la base des critères qui ont prévalu pour ceux qui se sont tenus depuis 15 ans, qui ont tous eu lieu dans un pays autre qu’occidental. De la même façon, on ne pourra pas espérer obtenir les mêmes résultats, en particulier au niveau de la participation, des éditions précédentes. Du coup, ça crée une pression énorme pour que le FSM de Montréal, le premier à se tenir dans un pays du Nord, présente une pertinence pour les mouvement sociaux et celles et ceux qui se mobiliseront.

Or, le FSM 2016 se tiendra non seulement dans un pays du Nord, mais dans un des membres du G7, un club politique qui réunit les pays parmi les plus prédateurs de la planète, qui concentre une part énorme de la richesse mondiale et qui contribue de manière massive à la hausse des gaz à effet de serre (GES) ! Ça constitue un défi singulier pour un mouvement qui vise à affirmer qu’un « autre monde est possible ». De manière sans équivoque, le premier FSM du Nord doit se démarquer du modèle que propose un tel pays capitaliste avancée, dont l’économie est basée sur les énergies fossiles. C’est le projet de ce premier FSM dans un pays du G7.

Par ailleurs, le FSM 2016 va se tenir dans un contexte d’ouverture politique au Canada, alors que les mouvements sociaux et la population ont chassé le gouvernement conservateur en octobre dernier. Si le nouveau gouvernement suscite des espoirs, le Parti libéral du Canada demeure le principal levier politique de l’establishment canadien et de Bay Street. De nombreux obstacles persistent malgré l’élection de Justin Trudeau, au niveau financier comme au niveau des visas. La capacité d’agir à contre courant afin de tenir un événement qui sache réunir les secteurs significatifs des mouvements sociaux demeure le principal défi de la mobilisation au Canada et au Québec.

Le défi de la mobilisation des mouvements sociaux et citoyens

Ce n’est pas tout le monde qui est convaincu que le processus du FSM soit utile pour ses luttes. Des critiques qui proviennent d’importantes organisations ont été entendues, au Québec, au Canada et aussi ailleurs dans le monde, notamment à Paris, lors des mobilisations de la Coalition COP 21. Au cœur des critiques, il y a l’opinion que les grandes manifestations internationales comme celles du FSM ont peu d’impact politique et se résument à des espaces de débat sans conséquence.

On pouvait entendre de telles considérations y compris à Porto Alegre, alors que se tenait, en amont du CI du FSM, un Forum social thématique sur les 15 ans des FSM (FST +15). Rappelons que c’est à Porto Alegre qu’a eu lieu le premier FSM en 2001. Tout comme celui qui s’est tenu en janvier dernier, il a eu lieu à la fin du mois de janvier, simultanément avec le rendez-vous international de l’élite économique et politique de la planète à Davos.

Le FST +15 de 2016 n’était pas seulement une commémoration d’un processus qui célébrait ses 15 ans et qui était porté par un puissant mouvement social au Brésil à l’époque. Il visait aussi à amorcer une réflexion sur le bilan et les perspectives du processus des FSM. Indépendamment du bilan particulier des différentes éditions, comment engager un renouvellement du processus des FSM ? Quel est sa pertinence dans la conjoncture actuelle et comment la concrétiser ? Bref, la tenue du FSM 2016 de Montréal sera également évaluée dans une telle perspective de renouveau.

C’est pourquoi, tout en s’appuyant sur les principes du FSM et en favorisant la mise en place d’espaces inclusifs, l’Appel vise à motiver la participation des réseaux au FSM en vue de favoriser l’articulation de leurs luttes, la planification et la concertation de plans d’action et la valorisation des actions de première ligne. De ce point de vue, la solution ne pourra pas venir seulement du comité organisateur du FSM 2016. Celui-ci devra compter sur la participation active des réseaux et mouvements sociaux afin d’en faire un rendez-vous qui servent les intérêts de leurs luttes et de leurs mobilisations.

Période de pré-inscription jusqu’au 16 mars

Depuis décembre jusqu’au 16 mars prochain, une période de pré-inscription à demi tarif, soit 20$, est ouverte. L’inscription passe par la création d’un compte usager sur le site du FSM. Elle vous permettra dès à présent de demeurer en contact avec le comité organisateur et les réseaux associés à l’événement. Non seulement vous resterez à jour sur les avancées du FSM, mais vous pourrez contribuer aux échanges et au développement de cet événement, à l’aide de différents outils disponibles sur le site.


Voir en ligne : Appel à la mobilisation des mouvements sociaux et citoyens