Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Pas de BAPE pour la cimenterie de Port-Daniel

4 juillet 2014

Le député de Nicolet-Bécancour et porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d’environnement et de développement durable, Donald Martel, accuse le gouvernement libéral d’être incohérent dans sa gestion des projets qui nécessitent une enquête devant le Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE).

« Le ministre du Développement durable et de l’Envrionnement nous disait qu’il ne pouvait soumettre le projet de cimenterie à Port-Daniel à un BAPE, pour ne pas créer d’instabilité dans les décisions du gouvernement et pour ne pas remettre en question des engagements qui ont déjà été pris. De plus, il se fie à une étude datant de 1995 pour conclure que ce projet est conforme aux normes environnementales de 2014, mais ce nouveau projet est d’une envergure beaucoup plus importante que le projet étudié et approuvé à l’époque ! », explique Donald Martel.

Le député de Nicolet-Bécancour ne comprend pas pourquoi le ministre ne veut pas soumettre le projet de cimenterie de Port-Daniel à un examen du BAPE, alors que son collègue, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, disait en chambre aujourd’hui, que le BAPE dans le dossier de TransCanada à Cacouna allait faire « valoir nos intérêts auprès de l’Office national de l’énergie ».

« Comment le gouvernement peut-il refuser à tout prix de tenir un examen du BAPE sur le projet de Port-Daniel alors qu’il est d’avis que ces audiences publiques permettent de faire valoir nos intérêts environnementaux ? » a conclu Donald Martel.

Source : Gouvernement du Québec


Voir en ligne : Gaïapresse