Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

30 ans pour Vues D’Afrique

Afifa Ayeva , 1er mai 2014

On le confond souvent avec le festival de musique Nuits d’Afrique. Pour la trentième fois, le festival international de cinéma "Vues d’Afrique" a ouvert ses portes le vendredi 25 avril au Cinéma Imperial de Montréal avec le film d’animation Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie.

Inspirée de la bande dessinée homonyme, ce dessin animé nous raconte une Côte d’Ivoire sans souci, à la fin des années 70. Aya, jeune fille de 19 ans, intelligente, anticonformiste, en quête d’indépendance et de reconnaissance sociale se bat pour atteindre par ses propres moyens son but de réussite professionnelle. Le défi de cette jeune femme représente assez bien le désir de la femme africaine d’aujourd’hui.

Les spectateurs-trices sont sortis de la salle de projection ravi-es et riches de nouvelles expressions et dictons typiquement ivoiriens. Le petit lexique distribué avant le film a permis d’initier le public non-ivoirien aux expressions méconnues.

L’Actrice Aïssa Maïga, qui joue la voix d’Aya dans le film, s’est vue décerner le prix hommage de Vues d’Afrique pour son travail et sa persévérance. Elle a tenu à partager cette récompense symbolique avec ses « sœurs comédiennes » présentes, l’actrice Rachel Mwanza (Rebelle), ainsi que l’humoriste Dorothy Rhau.

Si le public québécois et les citoyens-nes de la diaspora africaine et créole répondent à l’appel du festival, « l’absence de visages colorés sur les petits écrans du Québec », tel que l’a mentionné Dorothy Rhau, marraine de cette édition, lors du lancement.

Avec une programmation très diversifiée, de l’Afrique du Nord à l’Afrique du Sud, en passant par Haïti, cette semaine permet de découvrir des longs et courts métrages de réalisateurs-trices trop peu connus-es qui nous amènent vers des univers dépaysants.

Cette année, Vues d’Afrique fête également ses trente années de jumelage avec l’un des plus grands festivals de cinéma africain, le Fespaco (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou). Plusieurs productions burkinabè sont par ailleurs confirmées dans la programmation.

Le nouveau visage du Québec très représentatif de sa nouvelle population, les nouveaux et nouvelles arrivants-es, est une richesse qui permet cette diversité culturelle. Cette mixité sociale est justement très bien représentée par les spectateurs du festival.

La programmation de Vues d’Afrique sera à partir de cette édition 2014 également présenté à Québec et à Ottawa. Le festival Vues d’Afrique de Montréal se prolonge du 25 avril au 4 mai 2014 et nous promet de belles découvertes.


Voir en ligne : Festival Vues d’Afrique


Crédit photo : Festival Vues d’Afrique