Journal des Alternatives Alternatives - Alternatives est une organisation de solidarité qui œuvre pour la justice et l’équité au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde Page d'accueil du Journal des Alternatives

Partenaires

Forum social des peuples en 2014 et Forum social mondial à Montréal en 2016

Ronald Cameron, 21 décembre 2013

Tout en exprimant son adhésion à l’idée de tenir éventuellement un Forum social mondial (FSM) à Montréal, le conseil d’administration d’Alternatives s’était prononcé contre le projet de proposer d’en tenir un en 2015. Il s’agissait notamment de protéger la mobilisation pour le Forum social des peuples (FSP) en 2014, qui bénéficie d’un appui significatif des organisations sociales du Québec, du Canada et des premières nations. Dans cette perspective, nous saluons la décision du Conseil international du FSM de reconnaître à nouveau la Tunisie comme site du prochain FSM en 2015. Mais du même coup, il a aussi entrepris de considérer un nouveau FSM en 2016, en reconnaissant que Montréal pourrait en être un hôte, possiblement dans un modèle polycentrique avec l’Inde.
Cette décision du Conseil international n’est pas définitive. Elle est conditionnée, en ce qui concerne Montréal, au succès du FSP 2014. Il nous appartient alors de surmonter la question de la dispersion des forces et de se concentrer sur ce premier événement.

La nécessité d’un large consensus

Alternatives a souhaité et souhaite toujours qu’un FSM puisse se tenir éventuellement à Montréal. Nous avons toujours mobilisé pour que chaque FSM soit un succès et ce, depuis le premier en 2001. La contribution des FSM au développement d’une alternative sociale et politique au plan mondial, en contrepoint des orientations néolibérales exprimées par le Sommet de Davos, est de première importance pour les mouvements sociaux partout dans le monde. Or, de tels rassemblements exigent une mobilisation majeure des réseaux sociaux et un engagement non équivoque des organisations et des mouvements sociaux.

Pour tenir un FSM à Montréal en 2016, il est essentiel de réaliser un large consensus et de dégager une position commune dans les mouvements. Nous ne constatons pas qu’un tel consensus existe actuellement et nous ne pourrons d’ailleurs le constater qu’à la lumière de l’expérience du FSP 2014.

Les exigences du FSM et le poids du CI

Nous sommes heureux que Montréal soit considéré comme une option possible pour la tenue d’un FSM. Toutefois, la décision du CI ne constitue pas une confirmation, surtout à plus de 30 mois de distance. Non seulement, elle est conditionnée par l’évolution de la mobilisation pour le FSP 2014, elle doit aussi être reconfirmée par la suite,

Par ailleurs, le Conseil ne fournit aucune ressource et c’est aux organisations hôtes de s’assurer du financement d’un tel événement. C’est pourquoi, nous considérons que le véritable test demeure la volonté des organisations sociales les plus importantes d’en assurer le financement.

Le Forum social des peuples en 2014

L’idée d’un FSM à Montréal a été développée une première fois en vue de le tenir en 2013. En 2011, Alternatives en avait fait la promotion au CI et s’était finalement rallié à l’idée de le tenir à Tunis. Celui-ci fut le succès que l’on a connu et nous espérons que ça pourra se répéter en 2015. Le consensus de la grande majorité des organisations sociales à cette époque au Québec fut de mettre en perspective le projet d’un Forum social Premières Nations-Québec-Canada, qui aujourd’hui prend forme avec le Forum social des peuples (FSP). Depuis, les consensus nécessaires au succès d’un tel projet se sont concrétisés au plan démocratique, technique, financier et organisationnel.

La tenue du FSP en aout 2014 est maintenant incontournable. Il implique déjà plus d’une cinquantaine d’organisations progressistes de partout au Canada et au Québec de même que plusieurs communautés autochtones Il devrait réunir plus de 10 000 personnes et se présente actuellement comme une opportunité historique d’alliances sociales dans l’État canadien. Rien de tel ne s’est réalisé avant. Le Forum social des peuples vise à construire une réelle opposition sociale extraparlementaire pan canadienne aux politiques d’austérité mises de l’avant par l’actuel gouvernement fédéral.

À l’instar du Conseil international du FSM, nous croyons essentiel que toutes les forces se réunissent pour faire du FSP en 2014, un succès. Il s’agit là d’une condition indispensable pour envisager sérieusement tout projet de FSM en 2016. Le Forum social mondial de Montréal en 2016 n’existera que si le Forum de 2014 amènerait ses acteurs à considérer le projet d’un FSM comme un levier pour aller plus loin. Toutefois, on devra aussi vérifier la conjoncture à ce moment, car la mobilisation pourrait aussi passer par d’autres voies, dont celle qui sera marquée par la période électorale.

Sur la base du bilan du FSP en 2014, il ne sera pas trop tard pour planifier la tenue d’un FSM par la suite. Si le consensus existe et que les conditions politiques soient au rendez-vous, nous serons parmi les organismes qui soutiendront au Conseil international la candidature de Montréal dans cet horizon post-2015.


Voir en ligne : Forum social des peuples

Blogues

+